Angelina & Kevin love for ever

Angelina & Kevin love for ever

Forum de fan fiction consacré à la love story d'Angelina Veneziano & Kevin Fisher des feux de l'amour
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 confrontation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Angelina Fisher
Prête à l'eglise de Genoa
avatar

Messages : 341
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 47
Localisation : Paris

Notre feuilleton favoris
Vos couples preferés dans le soap: Kevin & Angelina. Nick & Sharon. Christine et Michael. Victoria & Billy. Victoria & Ryan.
Si vous etiez un personnage des fda quel serait il : Michael Baldwin ou Christine Blair

MessageSujet: confrontation    Dim 18 Sep - 22:06


-         Quoi ? fait moi voir ça !
-         Son site est mal référencé mais il existe. Chelsea Lawson est une prostituée, depuis elle nous mène en bateau depuis le début. Kevin, notre mariage a failli sombrer à cause d’une prostituée !
Kevin la serra dans ses bras et l’embrassa.
-         Mais il a survécu et il en est ressortit plus fort parce que je t’aime, chérie, et rien n’y personne ne pourra changer ça.
-         Moi aussi, moi aussi, je t’aime.
Ils s’embrassèrent.
-         Cela dit quelque chose m’intrigue. Chelsea est une escort girl à New York, ce qui veut dire que ce sont les hommes eux-mêmes qui font appel à elle alors qu’est-elle venue faire à Genoa ? Et qui l’a engagé ?
-         C’est que j’espère bien découvrir !  
 
 
***
 
Comme à leur habitude Colleen et Dylan vinrent prendre leur petit déjeuner au Neon Ecarlate où ils retrouvèrent Daniel et Cassie suivie de près par Daisy venue avec Lucy qui devenait une bien jolie petite fille tandis qu’Eden était occupée avec les clients.
-         Je me demande quand Kevin et Angelina vont revenir. Ces deux commencent vraiment à me manquer. Jusqu’à quand Kevin va-t-il être en colère après nous ?
-         Je vais tenter ma chance plus tard dans la journée en tentant d’aller les voir chez eux avec Lucy.
-         Ce ne sera pas utile, Daisy : nous sommes là.
-         Kevin !
-         Kevin, mon pote quelle plaisir de te revoir. Content de te revoir aussi, Angelina.
-         Merci, Daniel.
-         Kevin, je pense parler au nom de tous ici en disant que nous sommes désolés. Nous aurions dû faire confiance à l’instinct d’Angelina et savoir que tu n’aurais pas pu redevenir l’ancien Kevin mais Alex a un pouvoir de persuasion immense. Je te demande pardon.
-         Colleen, Daniel et toi étiez mes meilleurs amis et vos doutes m’ont beaucoup peiné. Ce n’est pas le fait de penser que j’étais mort qui m’a fait de la peine mais les circonstances. Savoir que mes meilleurs amis te croire mort est une chose mais mort en braquant une banque en est une autre. Cela dit vous me manquez à moi aussi.
-         Alors nous sommes de nouveau amis ?
-         Amis !
Kevin serra son amie dans ses bras.
-         Moi aussi je suis contente de vous revoir.
-         Merci, Eden.
Kevin jeta un rapide coup d’œil au café.
-         Nous sommes revenus à temps on dirait.
-         À temps pourquoi ?
-         Pour t’aider avec les clients.
-         Je ne te dirais pas le contraire.
-         Ok, tu sais quoi, prends une pause je vais faire le service.
-         Je t’accompagne.
-         Non, chérie, non, pas dans ton état. Ce serait trop fatiguant.
-         Tu ne peux pas t’en sortir tout seul.
-         Tu sais quoi, Angelina, tu as raison : il y’a trop de monde et Kevin ne s’en sortira pas seul.
-         Ah tu vois…
-         Daniel, ma femme est presque à terme !
-         Si vous me laissiez terminé tous les deux. Dylan et moi allons t’aider. Laissons les filles discuter entre elles de robes de grossesse, allaitaient et j’en passe.
-         Daniel a raison : très peu pour moi ce genre de conversation, dit Dylan en se levant.
-         On vous laisse discuter de votre sujet favori : c’est-à-dire nous !
Tout le monde se mit à rire et tandis que les garçons se dirigeaient vers le bar, Angelina s’installa au milieu de ses amies et très rapidement la conversation tourna autour des bébés.
Le temps passa sans que personne ne s’en rendent compte. L’heure du déjeuner arriva et alors où les garçons étaient occupés avec les clients et Kevin à la comptabilité dans son bureau, les filles continuaient de s’amuser avec les enfants et Kevinella jusqu’au moment où Angelo entra accompagné de son fidèle compagnon Vig rejoint bientôt par Gloria et Michael qui fut surpris de voir Angelina.
-         Angelina ! où est Kevin ?
-         Dans le bureau à rattraper la compta en retard.
-         Comment va mon fils, Angelina ?
-         Kevin va très bien, Gloria.
-         Princesse, je suis si heureux de te voir. Comment vas-tu ?
-         Je vais très bien, papa.
Kevin sortit du bureau.
-         Eden, sais-tu si… Michael ?
-         Kevin, je suis désolé. J’aurais dû savoir que ce n’était pas toi.
-         Effectivement tu aurais dû mais si j’ai pardonné au reste de la troupe je suppose que je peux aussi le faire avec toi.
Michael sourit.
-         Tu supposes bien.
-         Et moi, Kevin, me pardonne tu ?
-         Angelo, vous êtes le père d’Angelina et le grand père de nos enfants par conséquent vous aurez toujours une place dans nos vies.
-         Et moi, Kevin ?
-         Je ne sais pas.
-         Kevin, c’est ta mère. Crois-moi elle souffre énormément de cette distance entre vous.
-         Cela dépendra de votre comportement vis-à-vis des enfants, Gloria.
-         Que voulez-vous dire, Angelina ?
-         Vous n’avez jamais été une bonne mère pour Kevin mais peut être pourriez-vous vous rattraper en devenant une bonne grand-mère. Rassurez-vous loin de nous l’idée de vous demander de tricoter des chaussons de bébé ni même préparer des cookies mais simplement d’être présente dans la vie de vos petits-enfants.
-         Je vous promets de faire de mon mieux.
-         Et accepte-tu enfin mon mariage car quoi que tu en dises je sais bien que tu n’as jamais vraiment accepté Angelina or elle est l’Amour de ma Vie : sans elle je ne suis rien !
-         Angelina te rend heureux et c’est tout qu’une mère peut désirer pour son fils.
-         Cela approche si j’en crois l’état de ton ventre, dis Colleen histoire de détendre l’atmosphère
Angelina sourit.
-         Dans peu de temps notre fille sera là.
-         Fille ? Lucy va avoir une nouvelle cousine avec qui jouer.
-         Comment va-t-elle s’appeler ?
-         Vous le saurez au moment de la naissance. Pour le moment c’est notre secret à Kevin et moi.
 


Après le départ de leurs amis et le retour à l’accalmie au café, Angelina et Kevin rentrèrent chez eux. Kevin attira Angelina vers lui et l’embrassa.
-         Merci, chérie.
Angelina sourit tout en répondant au baiser de son mari.
-         De quoi me remercie tu ?
-         Merci d’être celle que tu es. Merci pour tout ce que tu m’as apporté et m’apporte encore chaque jour. Je t’aime.
-         Moi aussi, je t’aime. Chéri, lorsque tu étais dans le bureau as-tu trouvé quelque chose de supplémentaire au sujet de Chelsea ?
-         Non, mon amour, je n’ai rien trouvé de plus pour le moment. En même temps je ne pouvais pas rester trop longtemps à l’intérieur au risque d’éveiller les soupçons.
-         En entendant Colleen et Cassie discutaient des affaires de Jabot et Newman Entreprise je me suis souvenue de quelque chose qui doit avoir son importance mais le problème est que je n’arrive pas à savoir ce quoi. Te souviens-tu du jour où Chelsea a débarqué dans nos vies ?
-         Pas vraiment pourquoi ?
-         C’était une journée semblable à celle d’aujourd’hui : nous revenions de notre seconde lune de miel, il y’avait un monde fou au Neon Ecarlate, Eden était débordée. Colleen ou Cassie devaient venir lui donner un coup de main en cas de besoin mais l’une et l’autre se sont retrouvées à New York pour voir un important client japonais.
-         Qui n’est d’ailleurs jamais venu si mes souvenirs sont bons.
-         Exactement !
-         Ce que je ne comprends pas c’est pourquoi une escort girl de New York soit venu à Genoa City dans le but de travailler comme serveuse dans un café du Midwest rempli d’étudiant le tout pour un salaire de misère.
-         Nous en revenons toujours à la case départ : quelqu’un est derrière tout ça reste à savoir qui.
-         Chéri, je sais que je t’ai déjà posé la question mais es-tu toujours persuadé qu’Alex n’a rien à y voir ?
Kevin soupira.
-         Je ne sais pas, chérie, je ne pense pas qu’il ait les moyens d’engager une escort girl et surtout pas Chelsea vu ses tarifs pour une soirée alors pour un temps indéterminé.
-         Donc si ce n’est pas Alex cela ne peut être qu’une personne ayant de la fortune dont le but ultime est de nous séparer. Nous pouvons d’ors et déjà exclure Colleen et Cassie.
-         Et ni toi ni moi n’avons de relation avec Victor Newman qui pourrait entraver un de ses projets. Chéri, passe-moi l’ordinateur je dois vérifier quelque chose.
-         Quoi donc ?
-         Chloe ? Tu la soupçonne d’être derrière tout ça ?
-         Elle pourrait. Depuis son mariage avec Lauren et sa réussite dans carrière elle est à la tête de suffisamment d’argent pour payer une escorte girl.
-         C’est vrai mais comme tu viens tout juste de le dire elle est mariée à Lauren désormais : je ne l’intéresse plus.
-         Mais elle pourrait vouloir se venger de moi. Vous étiez sur le point de vous marier ne l’oublie pas.
-         Ça remonte loin maintenant et notre mariage n’aurait jamais fonctionné. De plus je suis tombé amoureux de toi tu ne m’as pas obligé de t’épouser.
-         Pas la seconde fois non mais la première fois oui.
-         Tu étais prête à me rendre ma liberté c’est moi qui n’en ait pas voulu car entre temps je suis tombé amoureux de toi et c’est la meilleure chose qui me soit jamais arrivé, dit-il en l’embrassant langoureusement.
-         Tu devrais savoir que lorsque on tombe amoureuse de toi tu capture notre cœur pour toujours. J’en sais quelque chose. J’étais prête à te rendre ta liberté mais une chose était sure : jamais je n’aurais pu t’oublier.
-         Mais tu n’es pas Chloe. Tu m’aimes depuis notre rencontre pour Chloe c’était diffèrent : j’étais là au bon moment au bon endroit. J’aimais sa fille et elle était seule. Cela n’était pas de l’amour. L’Amour, le vrai, celui qu’on ne vit qu’une fois dans sa vie et parfois pas du tout je l’ai découvert avec toi.
Ils s’embrassèrent.
-         Comme tu viens de le dire : elle et Lauren filent le parfait amour et tout semble leur réussir. Chloe a enfin la vie dont elle rêvait.
-          Alors si ce n’est pas Chloe : oh mon Dieu, Kevin, ça veut donc dire…
Non pas lui ! j’aurais pu affronter Chloe ou Alex mais…
Le cœur d’Angelina se mit à battre à une vitesse élevée. Trop élevée. Kevin la serra dans ses bras.
-         Calme-toi, chérie, calme toi. Nous ne sommes pas sûr qu’il s’agisse bien de lui et combien même ce serait bien le cas il a échoué et échouera toujours car rien ni personne ne pourra nous séparer.
 
 
***
 
Au Neon Ecarlate les clients habituels n’étaient pas encore arrivés. Tout était calme. Eden était occupée à nettoyer les tables lorsque soudain…
-         Bonjour, Eden !
Surprise Eden laissa tomber son éponge sur le sol.
-         Chelsea ?
-         En effet c’est bien moi. Contente de voir que tu ne m’as pas oubliée.
-         Que fais-tu ici ? Je te croyais repartie pour New York où je ne sais où.
-         J’étais bien à New York.
-         Tu es partie sans prévenir.
-         Je suis désolée de m’être enfuie comme une voleuse j’aurais du tout expliquer mais je n’avais ni le temps ni le cœur à le faire. Je vais tout te raconter. J’avais reçu un appel en provenance de New York. Ma grand-mère dont j’étais très proche venait de faire un AVC ; les médecins ne nous avaient laissés aucune lueur d’espoir. Lorsqu’elle est morte mon monde s’est effondré. Je n’arrivais plus à reprendre le dessus jusqu’à maintenant. Je ne suis pas encore bien rétablie mais je me suis dit que la meilleure des façons d’aller mieux était de reprendre le travail. Je suis désormais prête à retravailler.
Eden n’eut pas le temps de répondre qu’elles entendirent des applaudissements. 
-         Kevin ? Mais je vous croyais mort.
-         Comme votre grand-mère inexistante j’imagine.
-         Kevin, comment peut tu dire ça ? Chelsea vient de vivre une tragédie. Tu pourrais au moins montrer un peu de compassion.
-         Non, Eden. Chelsea ne vient de vivre aucune tragédie. C’est un mensonge.
-         Comment osez-vous dire ça ? Que savez-vous de moi ?
-         J’en sais suffisamment à votre sujet pour savoir que vous mentez. Vous pouvez laisser tomber les masques, Chelsea : je sais tout et ma femme aussi.
-         Tout quoi ?
-         Kevin, de quoi parles tu ?
-         Vous lui dites ou je m’en charge ?
-         Me dire quoi mais enfin que se passe t’il ici ?
-         Chelsea est une escorte girl.
Choquée Eden resta sans réaction.
-         Comment osez-vous me traiter de prostituée ? Retirez tout de suite ce que vous venez dire ou je porte plainte pour diffamation.
-          Faite le donc si ça vous amuse. Je suis certaine que mon frère sera ravi de recevoir votre plainte.
-          Kevin, tu es devenu fou ou quoi ? Qu’est ce qui te prend de lui parler ainsi ? La pauvre vient de perdre sa grand-mère.
-          Elle te raconte des histoires, Eden. Elle n’a pas plus perdu sa grand-mère que j’ai perdu mes clés. Cette femme est une escort girl. Angelina et moi l’avons découvert en menant une enquête sur elle.
-          Quoi ? c’est Angelina qui vous la dit ? Cette fille me déteste elle raconterait n’importe quoi à mon sujet.
-          Cette fille comme vous dites est ma femme, je vous prierais de parler d’elle sur un ton plus respectueux.
-          Je parlerais d’elle sur le ton qui me plaira.
-          En ce cas j’en informerai votre souteneur : Devon Hamilton. Croyez-vous qu’il sera content de vous entendre parler de cette façon de la femme pour laquelle il a des vues ?
En entendant le nom de Devon, Chelsea pâlit.
-         J’ai touché un point sensible on dirait. Combien vous a-t-il payé pour détruire mon mariage ?
-         Peu importe combien il me paye puisque c’est sans importance. Devon veut Angelina et moi je suis tombée amoureuse de vous. J’étais dévastée lorsque on vous a cru mort. Kevin, je vous aime.
-         Arrêtez votre petit jeu, Chelsea, c’est sordide ! Vous me donnez envie de vomir ! Vous avez tenté de détruire mon mariage !
-         Je n’ai fait que suivre les traces d’Angelina.
-         Je vous demande pardon ?
-         Vous m’avez bien entendu. Ne jouez pas les surpris avec moi, Kevin, cela ne prend pas. Je me suis renseignée sur votre précieuse Angelina à Devon et vous.
-         Je vous interdis de citer le prénom de ma femme dans la même phrase que ce criminel ! D’ailleurs je vous interdis de parler d’elle tout simplement.
-         Et bien c’est dommage car que vous le vouliez ou non vous allez entendre ce que j’ai à vous dire. Je me suis servie des mêmes armes. Vous étiez bien fiancé à une autre au moment de votre rencontre avec Angelina. Elle vous a arraché à votre fiancé le jour même de votre mariage. N’ai-je pas raison ?
-         Vous ne savez rien de notre histoire.
-         J’en sais suffisamment.
-         Non vous ne savez rien : rien du tout ! Angelina et moi sommes tombés amoureux et nous avons fondé une famille et vous n’arrivez pas au plus petit de ses orteils. Maintenant je vous demande de foutre le camp d’ici si vous ne voulez pas que je vous jette dehors !
-         Vous n’oseriez pas.
-         Je vais gêner.
-         En ce cas je me verrais obligée de porter plainte contre vous.
-         Je vous ai demandé de quitter immédiatement mon établissement.
-         Je ne partirai pas sauf si vous venez avec moi.
-         Alors là vous rêvez ! Jamais je ne quitterai ma femme et ma famille.
-         Je suis prête à élever vos enfants comme si c’était les miens. Ils auront une vie magnifique une vie dorée que leurs envieraient bien des enfants.
Kevin commençait à perdre patience.
-         Chelsea, pour la dernière fois je vous demande poliment de vous en aller si vous ne voulez pas que j’appelle la police.
-         La police et pourquoi donc ?
-         Pour violation d’une propriété privée. 
-         Je travaille ici.
-         Vous n’avez travaillé plus pour moi depuis le jour où vous avez décidé de vous en aller.
-         En ce cas je porterai plainte contre vous pour rupture de contrat.
-         Vous n’avez jamais eu de contrat.
-         Je partirai uniquement si j’en ai envie et je n’en ai pas envie du tout.
Cette fois Kevin perdit patience.
-         J’ai dit dehors !
-         Que se passe t’il ici ?
-         Michael, tu arrives pile au bon moment. Débarrasse-moi au plus vite de cette femme !
Michael regarda Chelsea.
-         Vous avez entendu le patron : quittez immédiatement ce café.
-         Je n’irai nulle part si je n’en ai pas envie.
-         Dans ce cas : Chance, vous pouvez entrer ?
-         Mlle, vous êtes priée de quitter les lieux.
-         Qui êtes-vous ?
-         Inspecteur Chance Chancellor de la police de Genoa City.
-         Je veux mon salaire.
-         Votre salaire ? Vous vous fichez de moi ?
-         J’ai travaillé, j’attends d’être payée en conséquence. 
-         Allez donc demander à Devon de vous le donner.
-         Devon ? Devon Hamilton ? que vient-il faire au milieu de ce conflit ?
-         Chelsea Lawson n’a jamais été serveuse. C’est une prostituée engagée par Devon dans le but de détruire mon mariage.
-         Comment as-tu découvert ça ? Bon nous verrons ça plus tard. Chance, s’il vous plait.
-         Vous pouvez entrer.
Une escorte de policier entra au Neon Ecarlate.
-         Faites sortir cette femme d’ici.
Les policiers s’emparent de Chelsea.
-         Ça va, ça va, je m’en vais !
-         Et surtout ne revenez jamais !
Rentré chez lui Kevin raconta tout à Angelina.
-         Alors c’est fini ?
-         Oui, chérie, c’est fini. Chelsea Lawson ne pourra plus nous nuire. De toute manière elle n’en a jamais eu ce pouvoir. Je t’aime, Angelina. Je t’aime plus que les mots peuvent l’exprimer.
Angelina sourit.
-         Moi aussi, je t’aime.
Kevin l’embrassa.
-         En revanche je vais devoir tout révéler à Michael des circonstances dans lesquelles nous avons découvert qui était Chelsea.
 
Le lendemain Michael sonna à la porte de chez Angelina et Kevin.
-         Michael, entre, nous t’attendions !
Michael entra et fit la bise à sa belle-sœur.
-         Comment vas-tu, Angelina ?
-         Je vais bien. Comment pourrait-il en être autrement avec Kevin à mes côtés ?
-         Je n’ai pas encore eu l’occasion de te le dire mais j’étais mort d’inquiétude lorsque tu parcourais tout le pays dans ton état. Mais tu avais raison. Je n’ai jamais été aussi heureux de mettre trompé. Kevin, tu as là une femme qui a déplacé des montagnes pour te retrouver. Garde-la précieusement.
-         J’y compte bien, Michael. C’est pour elle si j’ai fait tout ça.
-         Tout quoi, Kevin ? Qu’a tu fais exactement ? Comment as-tu découvert pour Chelsea ?
-         Tu vas bientôt le savoir. Chérie, j’ai demandé à Colleen, Daniel et les autres de se joindre à nous.
-         Tu as eu raison. Ils ont le droit de savoir. De mon côté j’ai aussi demandé à Alex de venir même s’il ne fait plus officiellement parti de la police de Genoa City, je me suis dit que nous lui devions au moins la vérité puisqu’il n’a rien à voir dans toute cette affaire.
-         Tu as raison, chérie.
-         Autrement dit, Angelina, si je comprends bien tu es au courant de ce qui s’est passé ce matin tout comme tu sais comment Kevin a découvert la vérité à propos de Chelsea ?
-         Évidemment je le sais ! Kevin et moi n’avons pas de secret l’un pour l’autre. Depuis le temps tu devrais le savoir.
Michael rit lorsque on sonna derechef à la porte.
-         C’est surement Alex. Je vais lui ouvrir.
Angelina alla ouvrir.
-         Alex, je te remercie d’avoir répondu à mon appel.
-         Ton coup de fil m’a intrigué à dire vrai.
-         Entre ! Tu vas bientôt savoir les raisons de mon appel.
Les uns après les autres le reste de leurs amis arrivèrent.
Après avoir échangé quelques paroles de politesse, Kevin prit la parole.
-          Si nous vous avons demandé à tous de venir c’est afin de vous révéler une découverte qu’Angelina et moi venons de faire à propos de Chelsea Lawson.
-          Chelsea ? cette fille qui travaillait au Neon Ecarlate ?
-          Oui, Colleen, c’est bien de cette fille dont je parle.
-          Pourquoi reparlait d’elle maintenant ? Elle est partie depuis longtemps. Elle est partie depuis le moment où tout le monde t’a cru mort.
-          Je sais mais elle est revenue.
-         OK, Kevin, si tu nous as réunis pour nous dire qu’une de tes anciennes serveuses est revenue j’en suis ravi pour toi mais je n’ai pas toute la journée ; j’ai un avion à prendre.
-         Tu prendras le prochain vol mais écoute d’abord ce que mon mari a à dire, s’exclama Angelina sur un ton impérieux.
-         Que se passe-t-il ? En quoi le retour de Chelsea Lawson est-il si important, demanda Michael.
-         Si je te disais qu’elle a un lien indirect avec ma disparation, cela t’intéresse ?
-         Un lien indirect comment ça ?
-         Je croyais que tu avais disparu suite à une dispute avec Angelina où tu crus ton mariage brisé.
-         En effet, Cassie, c’est exact. Cassie, Colleen, vous souvenez vous du jour où Chelsea est apparue ?
-         Pas exactement pourquoi ?
-         Et toi, Colleen ?
-         Moi non plus je ne me souviens plus exactement mais ce dont je me souviens c’est à cause d’elle si Angelina et toi vous vous étiez disputés et où elle a failli perdre votre bébé.
-         Un point pour toi, Colleen.
-         Et tu dis qu’elle est revenue ?
-         Kevin, si cette fille sème le trouble entre ma fille et toi je peux facilement m’en débarrasser.
-         J’apprécie l’offre, Angelo, mais ce ne sera pas nécessaire. Chelsea Lawson ne pourra plus nous nuire à Angelina et moi car nous connaissons son secret.
Alex s’impatientait.
-         De quel secret parlez-vous, Kevin ?
-         Tu comptes nous faire languir encore longtemps ? Quel est donc le secret si inavouable de cette serveuse qui nécessite une telle réunion ?
Cette fois Angelina s’énerva pour de bon.
-         OK, Alex, si tu veux partir, va-t’en ! d’ailleurs si tu avais été un meilleur flic tu aurais découvert ce que nous nous apprêtons à révéler depuis longtemps. Mais voilà tu étais tellement obstiné à vouloir envoyer mon mari derrière les barreaux que tu n’as rien compris !
-         Bon, Kevin, Angelina, cessez de jouer aux devinettes tous les deux et dites-nous ce qui se passe. En quoi cette fille a-t-elle à un lien avec l’objet de cette réunion.
-         Chelsea Lawson n’est pas la personne qu’elle prétend être et elle n’est pas entrée dans nos vies par hasard. En réalité elle n’a jamais été serveuse.
-         Oui et bien quoi, elle a menti sur sa profession et alors ? Cela ne constitue pas un crime selon la loi de cet État ni d’aucun autre État des États Unis d’Amérique.
-         Mais la prostitution est toujours illégale sur l’ensemble du Territoire américain il me semble ? Chelsea Lawson est une prostituée et en voici la preuve.
Kevin ouvrit son ordinateur et leur montra le site de Chelsea.
-         Colleen, Cassie, souvenez-vous du jour de son arrivée. Ce jour-là Kevin et moi revenions de notre seconde lune de miel, il y’avait beaucoup de monde au Neon Ecarlate. Eden ne pouvait pas s’en sortir toute seule et en attendant de trouver une remplaçante à Kimberly…
-         Nous devions l’aider soit Cassie soit moi.
-         Mais ce jour-là vous n’avez pas pu car vous étiez toutes les deux à New York afin de rencontrer un important client japonais.
-         Cela me revient maintenant. Newman Cosmétique voulait faire affaire avec Mr Hiroshi Mikitani or j’avais reçu un coup de fil m’informant qu’il se trouvait à New York et que Victoria ne pouvait se déplacer jusqu’à là-bas.
-         J’avais également reçu le même genre de coup de téléphone.
-         Oui Jabot et Newman Entreprises voulaient toutes deux conquérir le marché des cosmétiques japonais en étendant nos produits jusqu’en Asie.
-         Or Mr Hiroshi Mikitani ne se trouvait pas à New York ce jour-là mais bien chez lui au Japon.
-         Je n’ai jamais su qui m’avait téléphoné ce jour-là. Oncle Jack fut le premier surpris.
-         Pareil pour Victor.
-         C’était un homme ou une femme qui vous avez téléphoné ?
-         Une femme pourquoi ?
-         Et toi, Cassie ?
-         Une femme également.
-         Cette femme, c’était Chelsea.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://genoa-city.forumactif.com
Angelina Fisher
Prête à l'eglise de Genoa
avatar

Messages : 341
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 47
Localisation : Paris

Notre feuilleton favoris
Vos couples preferés dans le soap: Kevin & Angelina. Nick & Sharon. Christine et Michael. Victoria & Billy. Victoria & Ryan.
Si vous etiez un personnage des fda quel serait il : Michael Baldwin ou Christine Blair

MessageSujet: Re: confrontation    Dim 18 Sep - 22:07


-         Chelsea mais pourquoi aurait elle fait ça ?
-         Pour être sûr d’avoir le poste de serveuse.
-         Pourquoi ? pourquoi une prostituée venant de New York voudrait -elle tellement travailler en qualité de serveuse dans un café du Midwest ?
-         Afin de me séduire et que je mette fin à mon mariage.
-         Mais comment te connaissais-t-elle ? À moins que je ne fasse erreur, tu n’es jamais allé à New York et combien même tu y serais allé j’ai du mal à t’imaginer fréquenter ce genre d’endroit.
-         Tu as raison, Daisy, je ne suis jamais allé à New York.
-         Alors comment te connaissait elle ? Et pourquoi voulait tellement détruire ton mariage ?
-         Angelo, lorsque vous viviez à Jersey avez-vous déjà été impliqué dans une affaire de mœurs dont on aurait pu vouloir tirer vengeance ?
-         Mon beau père n’a rien à voir avec cette femme, Christine.
-         Pourquoi aurais-je voulu ruiner le mariage de ma Princesse ? Kevin constitue le gendre idéal.
-         Merci, Angelo.
-         OK, alors nous revoilà revenu au point de départ : pourquoi et comment Chelsea te connaissais-t-elle ? Elle n’est pas venue à Genoa City par hasard. Notre ville ne possède pas grand-chose comparé à New York.
-         Elle est venue parce que quelqu’un l’a engagé pour séduire Kevin.
-         Qui et pourquoi ?
-         Pour détruire notre mariage bien sûr !
-         Mais qui aurait un intérêt à faire une chose pareille ?
-         Ne me regardez pas, je ne suis pour rien.
-         C’est vrai, papa, Alejandro n’y est pour rien. C’est Devon : c’est lui qui a tout orchestré.
-         Devon ? Encore lui !
-         Oui, Colleen, encore lui.
-         Ce n’est pas tout. Il n’a pas seulement embauché une prostituée pour me séduire mais c’est aussi lui qui a trafiqué les tests d’ADN en échangeant les étiquettes.
-         Comment savez tout ça, dit Alex suspicieux comme toujours.
Angelina hésita à répondre. Kevin répondit.
-         J’ai fait des recherches.
-         Des recherches ? quels genres de recherche ? Des recherches illégales bien entendu.
-         Kevin, qu’a tu fais ?
-         Kevin n’a rien fait de mal, Michael, il a simplement voulu protéger notre famille.
-         Kevin, as-tu enfreint la loi ?
-         Comme Angelina vient de le dire j’ai juste voulu protéger ma famille.
-         Comment ? Kevin, comment ?
Michael commençait à fulminer.
Angelina voulu répondre mais Kevin l’en empêcha.
-         Laisse, chérie, de toute manière je n’ai rien à cacher. J’ai piraté le système informatique du Memorial.
-         Quoi ? Kevin, tu n’as pas fait ça ?
-         Je l’ai fait. Je voulais savoir comment et pourquoi les résultats de tes sacro saints tests ADN s’étaient révélés faux en sortant du labo du Memorial et juste lorsqu’ils sont arrivés du siège du FBI à Washington DC. Michael, je devais savoir. Quelqu’un cherchait à détruire mon mariage je devais savoir qui se cachait derrière tout ça.
-         Kevin, c’est illégal.
-         Et ce que Devon a fait ce n’est pas illégal ?
-         La question n’est pas là, Angelina.
-         Au contraire elle est là, Michael car si tes hommes et toi aviez fait votre boulot convenablement Kevin et moi n’aurions pas été contraint d’enfreindre la loi.
-         Kevin et toi ? Non content d’enfreindre la loi tu tires Angelina vers le bas ?
-         Kevin ne me tire pas vers le bas, Alex. C’est mon mari et nous formons une équipe.
-         Tu n’avais jamais enfreint aucune loi avant lui.
-         Dois-je te rappeler d’où je viens ? De plus nous n’avons fait de tort à personne.
-         Chérie, arrête de parler au pluriel. Je suis le seul responsable. C’est moi et moi seul qui ait piraté le système.
-         Mais avec mon accord. Si j’avais su le faire je l’aurais fait.
Kevin l’attira à lui et l’embrassa sur son temple.
-         Je ne te laisserai pas entrainé Angelina dans ta chute. Le temps est venu : tu vas payer pour tes crimes.
Angelina fulmina. Kevinella montra les crocs.
-         Tu devrais avoir honte, Alex de traiter Kevin de criminel. Pour ton information j’étais persuadée que c’était toi qui avait engagé Chelsea pour détruire mon mariage mais Kevin a pris ta défense. Sache le bien, Alex, sans les recherches de mon mari je croirais encore coupable.
-         Je devrais le remercier peut-être ?
-         Je n’ai pas besoin de tes remerciements. Nous n’avons jamais été amis et nous ne le serons jamais en revanche j’aimerais avoir la paix. Angelina est ma femme. Nous sommes mariés et ce n’est pas près de changer.
-         Kevin, tu as enfreint la loi. Je vais devoir t’arrêter et cette fois tu vas passer bon nombre d’année en prison.
Au moment où Alex s’approchait de Kevin pour le menotter, Angelina poussa un hurlement et mit sa main sur son ventre avant de s’évanouir.  
-         Non !
-         Angelina ! Chérie.
De plus belle Kevinella montra les crocs à Alex.
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://genoa-city.forumactif.com
 
confrontation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Confrontation
» Discussions autour de la Confrontation VI
» Discussions sur la Confrontation V !
» Les figs Confrontation de retour
» Confrontation. [PV Hagen]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Angelina & Kevin love for ever :: Fan fiction Angelina & Kevin :: Un monde parallelle-
Sauter vers: