Angelina & Kevin love for ever

Angelina & Kevin love for ever

Forum de fan fiction consacré à la love story d'Angelina Veneziano & Kevin Fisher des feux de l'amour
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 chapitre 12 : confrontation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Angelina Fisher
Prête à l'eglise de Genoa
avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 47
Localisation : Paris

Notre feuilleton favoris
Vos couples preferés dans le soap: Kevin & Angelina. Nick & Sharon. Christine et Michael. Victoria & Billy. Victoria & Ryan.
Si vous etiez un personnage des fda quel serait il : Michael Baldwin ou Christine Blair

MessageSujet: chapitre 12 : confrontation    Lun 28 Sep - 23:07


Au final ce ne fut que le lendemain que Carmine arriva à Genoa. Ayant eu un impératif de dernière minute il ne put prendre le premier avion comme il l’avait préalablement voulu. Il fonça tout droit c’est Abby. Tel était le plan convenu.
Il sonna à sa porte. Abby alla ouvrir. Carmine se trouvait devant sa porte un large sourire aux lèvres. Dieu qu’il était bel homme pensa Abby en le voyant. Elle se rappela comment il faisait bien l’amour.
-         Salut, beauté ! comme tu peux le voir je suis là !
Abby mit quelques secondes avant de reprendre ses esprits et se rappeler dans quel but elle avait demandé à Carmine de revenir.
-         Je t’ai manqué, dit-il sur un ton narquois ?
-         Ne soit pas stupide. Ce n’est pas pour ça que je t’ai demandé de venir. Rentre !
-         Et moi qui pensait que tu ne pouvais plus te passer de moi, continua t’il sur le même ton.
-         Carmine, arrête ! si je t’ai demandé de venir c’est pour une raison sérieuse. Bien plus sérieuse que ce qu’il y’a pu y avoir entre nous.
-         Que peut il y avoir de plus sérieux ? Ne me dis pas que tu m’en veux toujours pour ce qui s’est passé avec Lauren Femnore ?
-         Quoi ? non, non ça n’a rien à voir.
-         Dans ce cas pourquoi m’a tu demandé de venir ? Ne me dit pas que c’est uniquement à cause de cette place de serveur au Gloworm qui s’est libéré car tu ne feras pas croire que sont les serveurs qui manquent à GC.
-         Ton postérieur manquait à Gloria.
-         A Gloria ? Et pas à toi ? Plus sérieusement, Abby pourquoi m’as-tu appelé ?
-         Angelina.
-         Quoi Angelina ?
-         Si je t’ai demandé de venir c’est pour elle.
-         Angelina t’a demandé de m’appeler ?
-         Non !
-         Dans ce cas soit plus clair parce que je ne comprends rien à ce que tu me raconte.
-         Angelina est de retour à Genoa et s’apprête à épouser Kevin.
-         J’ai vu ça sur sa page. Elle a finalement obtenu ce qu’elle voulait.
-         Carmine, tu ne vas tout de même pas laisser Kevin te la voler ?
-         Me la voler ? tu veux rire Angelina ne m’a jamais appartenu. Son cœur n’a jamais battu que pour Kevin.
-         On ne pas les laisser se marier.
-         Et pourquoi pas si c’est ce qu’ils veulent ?
-         Kevin n’est pas amoureux d’elle.
-         Tu veux dire qu’elle a encore piégé ?
-         Oui…non !
-         C’est oui ou c’est non ?
-         Carmine, tu dois nous aider Gloria, Victoria et moi à rappeler à Kevin ce qui est une évidence pour tout le monde : il est toujours amoureux de Chloé et qu’il fera la plus grosse erreur de sa vie en épousant cette abrutie. Pardon, je veux dire Angelina.
-         Pourquoi aiderais-je Kevin et Chloé ? Qu’est que j’en retirais ? Ce ne sont pas mes amis mais les tiens je te signale.
-         Eh bien pour commencer tu aurais un sacré bon salaire. A ce propos il y’a quelques changement à ce que nous avions convenu. Gloria te paiera le salaire minimum et tu n’habiteras pas chez moi…
Voyant que Carmine commençait à fulminer et vouloir partir, elle le retint.
-         Mais Victoria te paiera le reste ainsi qu’une suite au club et cerise sur le gâteau tu auras enfin ce que tu as toujours désiré : Angelina.
-         Angelina ? Angelina m’a oublié depuis longtemps. Elle m’a immédiatement remplacé par Kevin.
-         C’est parce que tu n’étais plus là mais si elle te revoie elle tombera immédiatement sous ton charme irrésistible. Crois moi j’en sais quelque chose.
Carmine réfléchit quelques minutes.
-         Je suis désolé, Abby mais c’est non. Je ne t’aiderai pas. Je n’ai jamais vraiment apprécié Kevin et encore moins Chloé alors je ne vois pas pourquoi je ferais quelque chose pour eux.
-         Dans ce cas ne le fais pas pour eux mais pour Angelina et pour toi. Tu es toujours amoureux d’elle n’est-ce pas ?
-         Peu importe les sentiments que je lui porte ils ne sont pas réciproques et puis il y’a aussi Angelo. Jamais il n’acceptera de me voir tourner autour de sa princesse.
-         Je me charge d’Angelo : ne t’inquiète pas pour ça.
-         Qu’est ce tu vas faire, coucher avec lui ? dit-il en ironisant.
-         Ha ha, très drôle ! Gloria s’en chargera.
-         Désolé, Abby mais ça ne marche pas.
-         Très bien et si je te rajoutais de l’argent ? En plus de ton salaire et ce que Victoria te paiera je te verserai de l’argent sur un compte privé aux Îles Caïmans.
-         Tu dois me confondre avec ton père là je n’ai aucun compte aux îles Caïmans.
-         Peut-être pas maintenant mais tu pourrais en avoir un.
-         Attends, tu es sérieuse là ?
-         Evidement je suis sérieuse.
-         Mais je ne veux pas la faire souffrir.
-         Il n’en saura rien puisque elle retombera amoureuse de toi et Kevin retourna avec l’amour de sa vie : Chloé. Tout sera parfait.
-         Et toi qu’en retiras-tu ?
-         Crois-le ou non je veux juste aider Cupidon.
-         Ça marche mais mettons tout ça par écrit. Je ne voudrais pas me faire avoir.
Abby sourit.
-         J’appelle mon avocat !
 
A l’athletic Club Christine était installée à une table lorsque Michael la rejoignit.
-         Je te remercie d’avoir accepté mon invitation.
-         De rien. J’allais t’appeler de toute façon.
-         C’est vrai ?
-         Oui c’est vrai. Christine cette situation ne peut plus durer.
-         Je n’ai jamais voulu que ça arrive.
-         Vraiment ?
-         Oui, vraiment pourquoi cette question ?
-         Pourtant à qui la faute ?
-         Michael je ne comprends pas comment nous en sommes arrivés là ? Il nous ait parfois arrivé d’être en désaccord mais nous ne sommes jamais séparés pour autant. Est-ce donc si grave le fait que je me range du côté du cœur et non de la politique ?
-         Angelina et Kevin n’ont rien à voir là-dedans.
-         Ah bon ? pourtant je croyais que tu m’en voulais parce que je les soutenais.
-         Si tu dis ça c’est que tu n’as rien compris. Je t’ai l’ai dit plus d’une fois j’aime bien Angelina c’est juste…
-         Oui pour tes électeurs. Mais dans ce cas  si Angelina n’est pas la cause du problème alors pourquoi en sommes-nous réduit à vivre séparément ?
-         Tu es sérieuse ? tu n’en as vraiment pas la moindre idée ?
Christine secoua la tête.
-         J’étais persuadée que c’était à cause du fait que je prenne parti d’Angelina mais tu dis qu’elle n’a rien à voir la dedans alors je ne comprends plus.
A cet instant Danny passa commande au bar.
-         Que fait-il encore ici ?
Christine commença à comprendre.
-         Je vois tu m’en veux parce que j’ai téléphoné à Danny pour lui demander des renseignements sur Angelina.
-         Tu n’as pas fait que téléphoner, Christine. Ca je peux le comprendre mais tu lui as aussi demandé de venir.
-         Je voulais savoir ce qu’il savait au juste sur Angelina.
-         Tu es sure ? C’était vraiment uniquement pour ça ?
-         Oui. pourquoi d’autre ?
-         Sois sincère, Christine n’étais-ce pas plutôt parce que tu avais envie de revoir ton ex ?
-         C’est faux !
-         Vraiment ? Alors pourquoi est-il encore ici ? Pourquoi te regarde-t-il avec cet air de chien battu.
-         Tu as toujours su que Dany et moi étions amis et cela ne t’avais jamais posé de problème jusqu’à lors, dit-elle sur la défensive. Des tas d’ex restent amis de nos jours.
-         Amis. Oui mais les amis ne couchent pas ensemble.
-         Je n’ai pas couché avec Danny.
-         Peut-être pas encore mais cela ne serait tarder.
-         Michael, comment oses tu ?
-         Je t’aime, Christine mais c’est à toi de décider ce qui tu veux vraiment.
Michael se leva laissant Christine la tête à l’envers. Elle ne savait plus où elle en était. C’est à ce moment que Danny vint s’assoir à sa table.
-         Je vous ai vu discuter Michael et toi. Il sait n’est-ce pas ?
-         Il sait quoi, Danny ?
-         Pour nous.
-         Danny il n’y a plus de nous.
-         Tu crois ça ?
-         Christine il y’aura toujours un lien entre nous. Quoiqu’en fasse. Nous avons fait l’amour avant ton mariage avec Paul.
-         Oui mais nous l’avons pas refait depuis mon mariage avec Michael. Danny, tu sais que je l’aime.
-         Oui tu l’aimes mais tu m’aimes encore plus.
-         Je t’aimerai toujours mais je ne veux pas tromper Michael.
-         Christine, tu sais bien que sans Phyllis et ses coups bas nous serions encore mariés.
-         Peut-être mais nous ne le saurons jamais.
-         Laisse-nous une chance.
-         Danny, je suis mariée.
Christine se leva et s’apprêtait à partir mais Danny la retint et l’embrassa. Elle répondit à son baiser et montèrent ensemble dans la suite de Danny où ils firent l’amour avec passion.
 
Chez Kevin et Angelina, Kevin était pensif. Angelina s'assit sur ses genoux comme elle le faisait souvent.
-         Tu penses à Deliah ?
Kevin sourit.
-         Il m’arrive de penser que tu me connais mieux que je ne me connais moi-même.
Angelina lui sourit.
-         Cette situation ne peut plus durer. Deliah ne doit pas se faire d’illusion : sa mère et moi ne nous remettrons jamais ensemble.
-         Que comptes-tu faire ?
-         Je dois parler à Chloé.
-         Quand ?
-         Aujourd’hui même ! Cette histoire doit être réglée une bonne fois pour toute avant notre mariage.
-         Téléphone-lui et fixe un rdv avec elle. Pendant ce temps-là je dois voir les filles et régler avec elles quelques détails pour le mariage.
-         Tu es sure de ne pas vouloir venir avec moi ?
-         Non, mon amour. C’est quelque chose que tu dois régler tout seul.
Il l’embrassa.
-         Tu sais que je t’aime toi.
Elle se mit à rire tout en répondant son baiser.
-         Je t’aime aussi. Allez, appelle Chloé, dit-elle en lui tendant son portable et de mon côté je dois téléphoner à Lyly.
Kevin soupira puis après un moment d’hésitation composa le numéro de Chloé.
 
A la résidence Chancellor le téléphone de Chloé sonna. Le nom de Kevin s’afficha. Un sourire de vainqueur illumina le visage de Chloé sous le regard méprisant de Mackenzie.
-         Allo.
-         Chloé, c’est Kevin. Serait-il possible de se voir aujourd’hui ?
-         Bien sûr. Que dirais tu de venir à la résidence Chancellor ?
-         Très bien laisse-moi le temps d’arriver.
Kevin raccrocha et alla rejoindre Angelina.
-         Tu l’as eu ?
-         J’ai rdv avec elle à la résidence Chancellor. Je lui ai dit que j’arrivais.
-         Parfait alors ne la fait pas attendre plus longtemps. De mon côté j’ai eu Lyly, le temps de déposer les jumeaux à l’école et elle passera à la maison. Je dois faire un dernier essayage de ma robe mais ne t’inquiète pas je serai de retour avant ce soir.
-         Promit ?
-         C’est promit, dit-elle en déposant un baiser sur ses lèvres.
-         J’ai hâte de te voir dedans.
-         J’ai hâte aussi.
-         Mais j’ai encore plus hâte de te l’enlever, dit-il sur un ton taquin.
-         Goujat, va ! dit-elle en riant.
Il l’attira dans ses bras et l’embrassa langoureusement. Ce fut elle qui s’extirpa en premier.
-         Allez, file maintenant.
-         Encore un baiser pour la route.
-         Kevin, il m’arrive de penser que tu es un grand enfant, dit-elle sur un ton faussement en colère tout en ayant bien du mal à retenir son rire.
-         S’il te plait, juste un seul pour me porter bonheur et me donner du courage.
-         D’accord mais ce sera le dernier jusqu’à ce soir.
-         Et si je t’en vole encore un que feras-tu ?
-         En ce cas je serais contrainte de te punir.
-         J’aimerais bien savoir comment, dit-il en riant.
-         Par exemple je pourrais très bien t’envoyer dormir dans la chambre d’ami jusqu’au jour J.
-         Tu ne ferais pas ça ?
-         Si tu n’es pas sorti dans les cinq minutes qui arrivent c’est qui se passera.
-         Je suis parti, dit-il prenant ses clés.
L’un et l’autre avaient bien du mal à se retenir de rire mais ce fut elle cette fois qui l’arrêta pour l’embrasser.
-         A plus tard. Je t’aime.  
-         Je t’aime aussi.
Kevin monta dans sa voiture, mit le contact et partit. Il savait qu’une rude altercation l’attendait. Chloé ne lâcherait pas prise aussi facilement.
Cette dernière téléphona à Gloria.
-         Ça marche, Gloria. Kevin vient de me téléphoner il arrive bientôt.
-         Comme je suis contente. Mon fils et vous êtes faits l’un pour l’autre.
-         Je dois vous laisser maintenant. Je dois monter me préparer et préparer aussi ma fille.  
-         Je m’occuperai de votre repas de mariage. Ne vous inquiétez pas, ma chérie.
Chloé raccrocha et envoya un sms à Victoria.
-         Notre plan fonctionne. Kevin arrive @+ Deliah, ma chérie, tu vas enfiler ta plus jolie tenue parce que nous attendons quelqu’un.
-         Kevin ?
-         Comment as-tu deviné ? Oui, c’est Kevin.
-         Ma chérie, mais c’est merveilleux, dit Esther le sourire aux lèvres. Ton rêve le plus cher va enfin se réaliser. Monte te préparer moi je m’occupe de Deliah.
-         Merci, maman. Ça m’arrange car je dois me recoiffer et aussi me remaquillé.
 
Au milieu de toute cette euphorie générale seule Mackenzie resta silencieuse et intriguée. Elle en fit part à JT.
-         Je croyais Kevin sur le point d’épouser Angelina. Il semblait pourtant heureux avec elle.
-         Mack, attendons de voir, peut-être n’a-t-on pas toutes les pièces du puzzle.
A cet instant la porte sonna.
-         Je vais ouvrir, dit-elle à l’intention d’Esther qui était toujours occupée avec la petite.
Kevin sourit en voyant son amie lui ouvrir.
-         Entre, dit-elle froidement. Chloé arrive dans quelques minutes.
-         Mack, ce n’est pas ce que tu crois…
Il n’eut pas le temps de terminer sa phrase qu’Esther arriva.
-         Kevin, je suis si heureuse de vous revoir. Entrez je vous en prie. Chloé et Deliah arrivent dans quelques minutes.
-         Kevin, tu es revenu, dit la petite en lui sautant dans les bras. Maman et toi allez-vous remettre ensemble.
Kevin la prit machinalement dans les bras avant de la reposer.
-         Esther, s’il vous plait, emmenez Deliah quelque part. Je ne voudrais pas qu’elle entende ce que je vais dire à sa mère.
-         Pourquoi donc ? Kevin, vous savez que cette petite fille vous adore et elle sera comblée une fois que vous et Chloé seraient de nouveau mari et femme.
Kevin voulut répondre mais il fut interrompu par l’arrivée de Chloé qui s’était mise sur son trente et un.
-         Kevin, dit-elle avec un sourire conquérant. Je savais bien que tu reviendrais.
-         Ce n’est pas ce que tu crois, Chloé. Esther, svp, emmener Deliah loin de cette pièce.
-         Pourquoi veux-tu qu’elle quitte cette pièce ? Deliah peut parfaitement entendre ce que tu as me dire.
-         Oui, je veux être la quand tu redemanderas maman en mariage.
-         Kevin, vous n’allez pas l’en priver ? Depuis le temps qu’elle attend ce moment.
-         Ma mère a raison, Kevin. Deliah attend ce moment depuis notre divorce.
Elle s’approcha de lui et l’embrassa mais ce dernier la repoussa un peu brutalement. Elle en fut surprise.
-         Ne refait plus ça, Chloé, dit-il en s’essuyant la bouche.
Cette dernière le regarda choquée.
-         Ça ne va pas la tête ? dit-elle furieuse.
-         Deliah, vient avec moi on va se faire une partie de jeu vidéo, dit JT voyant que la conversation prenait un tournant inattendu.
-         Non ! Kevin va demander à maman de se marier avec lui et je veux être là, dit la fillette têtue.
-         Qu’est qui te prend de faire ça ? Tu es venu ici pour me demander de t’épouser et au moment où je t’embrasse tu me repousse.
Kevin soupira.
-         Pour la énième fois, Esther, veuillez emmener Deliah loin d’ici.
-         Ma fille n’ira nulle part !
-         Très bien, j’aurais préfère que cette enfant n’entende pas ce que j’ai à te dire mais tu m’obliges. Chloé, je ne suis pas venu ici pour te demander de m’épouser. C’est même plutôt le contraire.
-         Alors pourquoi es-tu là ?
-         Je suis venu te demander d’arrêter de faire croire à Deliah que nous allions nous remarier car cela n’arrivera jamais.
-         Mais tu m’aimes ! Tu es amoureux de moi.
-         Non, Chloé, je ne le suis plus. Je suis amoureux d’Angelina et c’est elle que je vais épouser.
Mack ne put s’empêcher de sourire.
-         Pas cette abrutie !
Kevin fulmina.
-         Angelina n’a rien d’une abrutie !
-         Tu plaisantes ? Angelina est non seulement moche et c’est une abrutie !
-         Elle n’a rien d’une abrutie et c’est la plus belle femme que j’ai jamais vu ! Sa beauté extérieure n’a d’égal que sa beauté intérieure et je l’aime à la folie.
-         Maman a raison : elle est moche !  
-         Deliah, c’est très méchant de dire ça.
-         C’est elle la méchante : elle t’a séparé de maman.
-         Ma fille a le droit de dire ce qui lui chante et tu n’as rien à lui dire.
-         J’aimerais comprendre, Kevin, si ma fille ne vous intéressé plus pourquoi l’avait vous appeler si c’est cette fille que vous aimez ?
-         Ma mère a raison ; tu me fixe un rdv en catimini et tu oses me dire que tu as l’intention d’épouser Angelina ?
Kevin soupira.
-         Je ne t’ai pas fixé de rdv en cachette d’Angelina. Angelina sait parfaitement que je suis ici et pour ton information c’est même elle qui m’a encouragé à venir te parler parce que elle s’inquiétait pour Deliah.
-         Elle n’a pas de soucis à se faire pour ma fille elle a déjà une mère.
-         Une mère qui lui fait croire à un avenir qui n’arrivera jamais. Très bien, je ne voulais pas en arriver là mais tu m’y oblige. Chloé, je ne t’aime plus. Tout est terminé entre nous.
-         Et tu t’imagines sans doute que je vais accepter sans rechigner ? Je ne te laisserai épouser cette abrutie.
-         Encore une fois Angelina n’a rien d’une abrutie et contrairement à toi elle a un cœur d’or !
-         Tu parles !
-         Ecoute, Chloé, crois ce que tu veux je m’en fiche. Tu ne fais désormais plus partie de ma vie. Dans quelques jours j’épouserai Angelina, la femme dont je suis fou amoureux et la page sera tournée une fois pour toute.
-         Ça ne se passera pas comme ça ! Je me battrai !
-         Qu’est que tu vas faire ? M’enlever ?
-         Pourquoi pas ? Angelina l’a bien fait.
-         Angelina m’aimait. Toi non. Tu es simplement jalouse du bonheur des autres. Tu es malheureuse, Chloé ? Mais tout cela est ta faute. Si tu étais moins egocentrique tu serais peut-être plus heureuse. Mais bon tout ceci ne me regarde pas : la page est tournée et tu n’en fais plus partie. Deliah, tu resteras toujours dans mon cœur. Jamais je ne t’oublierai.
-         Alors épouse maman !
-         Non, Deliah.
-         Pourquoi tu n’aimes plus maman ?
-         Ce serait trop compliqué à expliquer. Ce sont des histoires d’adultes.
-         Kevin, vous êtes dans le manoir de Md Chancellor et vous savez qu’elle aurait aimé que Chloé et vous soyez mariés pour la vie. Elle n’aurait pas aimé vous voir avec Angelina.
-         Esther, c’est un coup très bas de dire ça. Ma grand-mère aimait Kevin et tout ce qu’elle voulait c’était son bonheur et si son bonheur est d’être avec Angelina alors elle aurait été heureuse pour lui.
-         Merci, Mack. Esther, j’aurais pu m’attendre à avoir une telle réflexion de la part de votre fille mais pas de la vôtre. Vous me décevez. Mack, JT, on se voit au mariage.
-         Tu peux compter sur nous, dit Mack en souriant.
Kevin donna un baiser sur la joue de Mackenzie et voulu en faire autant sur celle de Deliah mais la petite fit un pas en arrière et tourna la tête. Il n’insista pas et sortit sans un regard pour Chloé qui bien loin d’être triste était surtout très en colère.
 
Chez Kevin et Angelina la porte sonna. Angelina alla ouvrir.
-         Michael, je vous remercie d’être venu. Entrez je vous en prie.
-         Très bien mais je suis assez pressé. Je ne peux pas rester longtemps.
-         Je serai brève. De plus je suis moi-même attendue : Lyly doit passer me voir afin que nous allions à Chicago faire les derniers essayages de ma robe de mariée.
-         La date approche à grand pas.
-         Oui et c’est à ce propos si je vous ai demandé de venir. Michael, j’aimerais beaucoup que vous et Christine soyez des nôtres au mariage
-         C’est impossible.
-         Vous le pourriez si vous le vouliez. S’il vous plait, je ne vous le demande pas pour moi mais pour Kevin. Vous êtes son unique frère et je sais à quel point il aimerait vous avoir à ses côtés ce jour-là.
-         C’est Kevin qui vous a demandé d’intervenir ?
-         Non : vous le connaissez il a sa fierté. Il ignore tout de ma démarche. J’aimerais lui en faire la surprise. Ce serait en quelque sorte mon cadeau de mariage.
-         Vous l’aimez vraiment n’est-ce pas ?
-         Plus que ma propre vie.
-         Je vous crois, Angelina. Vous l’aviez déjà montré la première fois et vous le prouvez encore aujourd’hui en m’ayant appelé. Croyez-moi si je n’avais pas été le procureur je vous accueillerez à grand bras ouvert dans notre famille mais je suis le procureur général et je me dois de penser à mes électeurs. Ils sont assez conservateur vous savez et ils ne comprendraient pas que je puisse donner ma bénédiction à une telle union.
-         Et que faites-vous de l’amour ? de la famille ? De Kevin ? Est-ce il passe après vos sacro saints électeurs ?
Michael se mit à rire.
-         Je vous aime bien, Angelina. Vous feriez une excellente avocate. Je vous souhaite à mon frère et à vous d’être le plus heureux possible ensemble pour le reste de votre vie.
Michael s’en alla.
Quelques minutes plus tard on sonna derechef à la porte. Angelina alla ouvrir pensant qu’il s’agissait de Lily. Elle se trouva face à Carmine. Son visage se ferma.
-         Carmine ? Qu’est ce tu fais ici ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://genoa-city.forumactif.com
 
chapitre 12 : confrontation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chapitre 5: La guerre est une horreur [Event]
» Confrontation
» Discussions autour de la Confrontation VI
» Chapitre 1 : L'arrivée .
» Histoire de l'économie mondiale, chapitre 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Angelina & Kevin love for ever :: Fan fiction Angelina & Kevin :: Retrouvailles-
Sauter vers: