Angelina & Kevin love for ever

Angelina & Kevin love for ever

Forum de fan fiction consacré à la love story d'Angelina Veneziano & Kevin Fisher des feux de l'amour
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Happy Thanksgiving

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Angelina Fisher
Prête à l'eglise de Genoa
avatar

Messages : 341
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 47
Localisation : Paris

Notre feuilleton favoris
Vos couples preferés dans le soap: Kevin & Angelina. Nick & Sharon. Christine et Michael. Victoria & Billy. Victoria & Ryan.
Si vous etiez un personnage des fda quel serait il : Michael Baldwin ou Christine Blair

MessageSujet: Happy Thanksgiving   Mar 8 Déc - 10:47


Le jour tant attendu de Thanksgiving arriva enfin. A cette occasion tout le monde était sur son trente un.
En sortant de chez elle, Eden croisa Michael qui s’apprêtait à frapper à sa porte. Elle fut embarrassée en le voyant.
-         Michael.
-         Je tombe mal à ce que je vois.
Eden ne répondit pas.
-         Ton silence est éloquent. Je suppose que tu t’apprête à aller passer la soirée chez Kevin.
-         Michael, je n’ai pas envie d’être entre vous deux. Vous vous entendiez très bien avant.
-         Avant qu’il n’épouse cette fille.
-         Angelina est très gentille et Kevin est très heureux avec elle.
-         Elle n’est pas des nôtres. Depuis qu’elle est arrivée dans nos vies regarde tout ce qui s’est passé. Le mariage de Kevin et Chloe a failli ne jamais avoir lieu, Gloria  a presque failli perdre le Gloworm, Jeffrey a été kidnappé et puis Carmine est arrivé.
-         C’est ça ! C’est donc ça ton problème : tu en veux à Carmine parce qu’il a couché avec Lauren et que finalement vous avez fini par divorcer. Mais Angelina n’a rien à voir avec Carmine. Elle n’était même plus lorsqu’il est arrivé à Genoa.
-         Peut-être mais il est revenu pour elle. Si elle avait répondu à ses coups de fil à la base il ne serait rien passé. Kevin et Chloe seraient toujours ensemble et je serais encore marié à Lauren : elle ne m’aurait jamais trompé et Fen aurait encore ses parents réuni.
-         Tu ne crois pas que tu exagère un tout petit peu là ? OK, Angelina a empêché le mariage de Kevin et Chloe une fois mais elle a finalement fait un énorme sacrifice par amour pour Kevin. Gloria a récupéré le Gloworm et si Kevin et Chloe ont divorcé ce n’est absolument pas de sa faute mais uniquement celle de Chloe. Quand à toi et Lauren à ce que j’ai entendu dire Lauren a toujours été une femme infidèle. Ses vieux démons ont refait surface et tu as retrouvé Christine. Tu aimais Christine bien avant Lauren non ?
-         Oui et à quoi cela m’a servi ? Nous nous sommes mariés mais nous avons finalement divorcé et Christine est repartie pour Washington DC parce qu’elle n’acceptait pas que je veuille devenir gouverneur du Wisconsin.
-         Non, Michael, ce n’est pas qu’elle n’acceptait pas que tu veuille devenir gouverneur car elle t’a toujours soutenu mais parce qu’elle ne comprenait que tu fasses passer tes ambitions politiques avant ta famille. Cela ne te ressemble pas, Michael. Depuis que je suis arrivée dans cette ville tu m’as soutenu, donner une chance, tu m’as protégé en m’avouant pas la vérité sur notre père. Je crois que c’est de cet homme dont Christine est tombée amoureuse et non le politicien prêt à foncer comme un taureau sur un quelconque obstacle au risque de blesser des êtres qui lui sont chers. Maintenant si tu veux bien m’excuser on m’attend pour diner. Passe un bon Thanksgiving, Michael.
 
***
 
Au manoir Abbott Billy arriva en compagnie de son fils Johnny. Jack lui ouvrit la porte.
-         Chez nous, oncle Jack.
-         Johny, eh cowboy comment ça va ?
-         Bien. Kyle est là ?
-         Et champion, te voilà !
-         Kyle ! On peut jouer aux jeux vidéo ? Bien sûr qu’on peut mais d’abord si on allait voir ce que md Martinez a préparé de bon dans la cuisine ?
-         Cool !
Billy enlaça ses sœurs qu’il n’avait pas revues depuis pas mal de temps.
-         Mon dieu, c’est fou comme Johnny a grandi, dit Tracy en regardant son neveu gagnait la cuisine avec son cousin.
-         Ou est Victoria ? Est-ce elle gare la voiture, demanda Ashley ?
-         Non. En réalité autant vous le dire tout de suite Victoria ne viendra pas ou si elle vient ce sera uniquement dans le but de venir chercher John afin de l’emmener au ranch. Victoria fêtera Thanksgiving au ranch comme une bonne petite Newman qu’elle est et sera toujours !
-         Oui et elle n’a pas tort ! moi aussi j’aurais préféré être au ranch plutôt que de diner en ta compagnie.
-         Mais va y, Abby, ne te prive surtout pas pour moi, ironisa Billy.
-         Hey là, une minute, que se passe-t-il ici ? pourquoi Victoria n’est-elle pas avec toi et pourquoi toi, Abby, tu aimerais mieux être au ranch plutôt qu’avec ta famille ?
-         Les Newman sont aussi ma famille, Oncle Jack !
-         Oui et on peut même dire qu’ils sont ta seule et unique famille. Eux seul compte à tes yeux.
-         Non, Kyle ce n’est pas vrai c’est juste que je ne vous comprends ni Billy ni toi pour soutenir cette fille.
-         Quelle fille ? De quoi êtes-vous en train de parler, dit Ashley ?
-         De cette abrutie d’Angelina Veneziano !
-         C’est Angelina Fisher maintenant et elle n’a rien d’une abrutie. Si il y’a une abrutie c’est bien toi.
-         Kyle !
-         Désolé, Tante Tracy mais ces derniers temps Abby a le don de me taper sur les nerfs.
-         Mais enfin de quoi parlez-vous ? Qu’est que Angelina a avoir dans le fait que Victoria ne soit pas là et que vous disputiez Abby et toi ?
-         Elle a tout à y voir. Tout est entièrement de sa faute si nos familles se déchirent.
-         Arrête, Abby, les Abbott et les Newman se disputent depuis la nuit des temps. Angelina n’a rien à voir.
-         Ah non ? alors comment expliques-tu le fait que Victoria et toi soyez séparés en cette soirée de Thanksgiving ?
-         Tout simplement parce que Nikky a sifflé et Victoria a accouru comme un bon petit soldat qu’elle est.
-         OK et le fait que Johnny soit privé de son parrain et sa marraine c’est de la faute à Nikky la aussi ?
-         Non, à Victoria. Parce qu’en digne fille de Victor elle croit pouvoir régenter la vie des gens à sa guise.
-         Qui est Angelina ?
-         La femme de Kevin, Tante Tracy.
-         Kevin Fisher, le fils de Gloria ?
-         Celui la même.
-         Attendez faut qu’on m’explique là car je suis perdue. En quoi la femme de Kevin rentre-t-elle faire dans la guerre opposant les Abbott et les Newman et au fait que Victoria ne soit pas là ce soir ?
-         Tu veux la version courte ou la version longue ?
-         Kyle !
-         Très bien je vais faire bref. Kevin est tombé follement amoureux d’Angelina Veneziano et la demandé en mariage or Victoria, Gloria et Abby sont formellement opposé à cette union et pour cela on fait revenir Chloe Mitchell à Genoa City afin de reconquérir le cœur de Kevin mais en vain : ce dernier ne battant que pour Angelina.
-         Je ne vois toujours pas en quoi cela concerne la rivalité Abbott-Newman.
-         Kyle, tu permets je vais expliquer à mes sœurs et à mon frère de ce dont il retourne. Il se trouve comme Kyle vient de vous le dire que ma très chère femme est formellement opposée à cette union.
-         Et elle n’a pas tort.
-         La ferme, Abby !
-         Billy, s’il te plait.
-         Désolé, Ashley mais il se trouve que je suis à cran.
-         Tout irait beaucoup mieux pour toi si tu te rangeais dans notre camp au lieu d’être contre nous.
-         Et d’un j’estime qu’Angelina est une chouette fille et de deux cela ne changera pas le fait que ma femme soit une Newman jusqu’au bout des ongles et des que Victor ou Nikky siffle elle accourt en laissant tomber tout le reste. Victoria devait venir passer Thanksgiving avec Johnny et moi. Victor et Nikky étaient partis en croisière autour du monde. La dernière folie de Victor : acheter un yacht. Seulement ils sont rentrés plus tôt que prévu et Nikky a dit à Victoria de venir alors ma femme a changé nos plans sans m’en parler.
-         Je te l’ai toujours dit : une Newman reste une Newman. Regarde-moi par deux fois j’ai épousé Nikky par deux fois elle est retournée avec Victor. Phyllis là apprit à ses dépens. Sharon est devenue folle à cause d’eux.
-         Entre Victoria et moi s’était diffèrent. Du moins au début. Avant que Victor n’arrive à lui manipuler le cerveau.
-         Mon père ne manipule personne ! Si Victoria a préféré fêter Thanksgiving avec papa plutot qu’avec toi c’est à cause de ton soutien à cette abrutie d’Angelina !
-         Arrête un peu avec ça ! Angelina n’a rien à y voir c’est Victor et uniquement Victor !
-         Bon maintenant ça suffit tous les deux ! Ce soir c’est Thanksgiving et nous sommes là pour remercier la Providence de tout ce qu’elle nous a donné et non pour nous disputer.
-         Je suis désolée, maman mais tant que Billy ne se rendra pas à l’évidence qu’Angelina n’a pas sa place parmi nous cela ne pourra pas aller mieux.
-         Qu’est ce Angelina a avoir la dedans ? Je suis d’accord avec Billy tout ça c’est la faute à Mr Moustache.
-         C’est faux ! Si Angelina était restée en Californie tout irait bien pour les Newman et pour les Abbott. Johnny aurait encore son parrain et sa marraine réuni sous le même toit.
-         Si ça continue ce sont ses parents qui ne vivront plus sous le même toit et pas juste son parrain et sa marraine. Et puis depuis quand es-tu devenue la fan n°1 de Chloe : je croyais que tu ne pouvais pas la supporter ?
-         Eh bien je me suis trompée voilà tout et quoique il en soit je l’aime encore mieux à cette abrutie du New Jersey !
-         Mais enfin tu peux me dire ce que cette fille t’a fait ?
-         Elle n’est pas de notre monde voilà tout.
-         Pas du monde des Newman tu veux dire ? Monde où tout est superficiel et où les valeurs importantes sont reléguées au second plan.
-         Je te rappelle, Kyle, que je suis une Newman.
-         Et tu aussi une Abbott. Seulement tu sembles l’avoir totalement oublié. Nous ne sommes pas assez riches pour l’héritière mise à nue.
-         L’héritière mise à nue ? je te rappelle que j’ai laissé tomber cette émission depuis des années maintenant.
-         Peut-être devrais-tu la reprendre. Au moins cela t’occupera à autre chose que de vouloir à tout prix détruire un ménage heureux.
-         Comment ça détruire un ménage ? Abby qu’est-ce c’est que cette histoire ?
-         Kyle dit n’importe quoi. Je fais ça pour le bien de Kevin et pour notre famille.
-         En quoi cela concerne notre famille tu veux bien m’expliquer ?
-         Angelina Veneziano n’a pas sa place dans nos vies.
-         Je croyais que nous étions là pour célébrer Thanksgiving pas pour nous disputer ?
-         Oui, attends une minute, Tracy, j’aimerais d’abord tirer certaines choses au clair avec ma fille. En quoi la présence d’Angelina te dérange-t-elle ? Qu’est cela peut bien te faire si Kevin l’a épousé ? Serais tu amoureuse de lui par hasard ?
-         De qui : de Kevin ?
-         Ne prend pas cet air outré : Kevin est un beau et charmant garçon il ne serait pas impossible qu’une jeune femme comme toi en tombe amoureuse.
-         Si je te disais oui, m’aiderais-tu à me débarrasser d’Angelina ?
-         Tante Ashley, tu ne ferais pas ça ? Tu n’as pas l’intention d’aider Abby à détruire un mariage. Kevin aime Angelina et ils vont avoir un enfant. Abby n’est pas plus amoureuse de Kevin que du Président des Etats Unis.
-         J’essaye juste de comprendre pourquoi ma fille est tellement opposée à ce mariage et en quoi cela a-t-il des retentissements sur le mariage de Billy et Victoria ?
-         Je ne suis pas amoureuse de Kevin non.
-         Dans ce cas explique-moi en quoi cela te regarde si Kevin est amoureux d’elle ?
-         Je l’ai déjà dit : elle n’est pas de notre monde et n’a pas sa place à Genoa City.
-         Cela va dire quoi « elle n’est pas de notre monde» ? 
-         Angelina n’est pas riche. Voilà ce qu’elle veut dire et pour cela elle et Victoria sont prête à ficher en l’air un mariage.
-         Quoi ? Abby ? C’est vrai que dit Kyle ? Tu es prête à détruire un mariage uniquement parce qu’une jeune femme n’est pas riche ?
-         Elle a détruit le mariage de Kevin et Chloe.
-         Faux : Kevin et Chloe était séparés depuis bien longtemps avant qu’elle ne revienne à Genoa. De plus c’est Kevin qui est allé à Los Angeles la retrouver.
-         Oui et cela a eu des répercussions sur notre famille. Regarde où sont Billy et Victoria. Johnny a perdu son parrain et sa marraine à cause d’elle.
-         Ce que tu dis est parfaitement ridicule : Johny se contrefout que son parrain et sa marraine vivent sous le même toit ou non en revanche leur enfant à naitre aura besoin de ses parents et il aura besoin de vêtements, de soin et autre chose et tout cela à un prix. Hors tu empêches  sa mère de travailler car tu as convaincu Devon de la renvoyer.
-         Je lui ai proposé cinquante millions de dollars et elle les a refusés.
-         Tu as fait quoi, dit Ashley outrée ?
-         Je lui ai proposé cinquante millions de dollars et Victoria lui en a proposé autant ce qui faisait un total de cents millions de dollars mais elle a refusé. Elle et son mioche aurait été à l’abri du besoin pour toujours. Johnny aurait retrouvé son parrain et sa marraine et Deliah sa maison.
-         Deliah et Johnny sont avant tout mes enfants je te rappelle et il me semble que c’est à moi de prendre soin d’eux.
-         Et cela ne te fait rien de savoir qu’un enfant ne connaitra jamais son père parce qu’Abby Newman a décidé ainsi.
-         Il n’en souffrirait pas vu qu’il ne le connaitra pas.
-         Et tu as pensé à Kevin ? Au fait d’être loin de son enfant ?
-         Il en aurait eu d’autre avec Chloe : son grand amour.
-         C’est Angelina son grand amour et parce que selon toi un enfant cela se remplace comme une vulgaire paire de chaussure ?
-         Je n’arrive pas à y croire ce que j’étends. Abby, tu es prête à détruire un couple, une famille tout ça parce que une jeune femme n’est pas originaire de Genoa City et n’est pas riche ? Est-ce là les valeurs que j’ai tenté de t’inculper ?
-         Non, Ashley : ce ne sont pas nos valeurs mais celle de Mr Moustache.
-         Ça suffit, Jack, ne rajoute pas de l’huile sur le feu.
-         Jack a raison, Ashley. Ce sont les valeurs de Victor puisque ma femme pense et fait la même chose.
-         Abby, j’aimerais te poser une question : as-tu pensé à Brad ? dit Tracy. 
-         Comment ça à Brad ?
-         A Brad, à Colleen, aux valeurs qu’il ta enseigné et à ce qu’ils doivent penser s’ils voyaient de là où ils sont comment tu es devenue.
 
 
***
 
A la résidence Fisher les invités n’étaient pas encore arrivés. Pour l’occasion Angelina avait revêtu une robe noire glamour mi longue avec fine dentelle aux motifs fleuris, d'inspiration latine à col bateau à dentelle transparente sur le haut du décolleté et manches mi- longues avec ceinture en satin amovible qui laissait élégamment apparaitre les premiers signes d’une grossesse.  
Lorsque Kevin entra dans la chambre il resta émerveillé à la vue de sa femme.
-         Tu es magnifique, ma chérie !
-         C’est vrai je te plais ?
-         Si tu me plais ? Mon amour, tu es déjà merveilleusement belle dans plus simple appareil mais là tu es carrément… je n’ai qu’un mot qui me vient à l’esprit : Whaoo !
Angelina se mit à rire.
-         Dans quelques mois, voire quelques semaines tu ne diras plus ça car ta femme ressemblera à une grosse vache laitière.
-         Mais tu seras la plus belle des vaches, toujours troublé par la beauté d’Angelina.
-         Je te remercie, c’est sympa, dit-elle faisant mine d’être contrariée bien qu’elle ne put s’empêcher de rire.
-         Ce n’est pas ce que je voulais dire.
-         Je sais, dit-elle en l’embrassant.
-         Tu es belle, mon amour. Tu l’as toujours été et la grossesse te rend encore plus resplendissante.  
-         Je t’aime, Kevin.
-         Moi aussi je t’aime.
Il l’embrassa.
-         A quelle heure les invités doivent ils arriver, dit-il en la couvrant de baiser.
-         Dans un peu moins d’une heure, dit-elle en répondant à ses baisers.
-         Cela nous laisse un peu de temps, répondit-il en continuant à l’embrasser.
-         Tu es impossible, répliqua-t-elle en souriant. Tu ne penses vraiment qu’à ça.
-         Je n’y suis pour rien si tu es magnifique et j’ai une irrésistible envie de toi.
Angelina sourit et passa ses bras autour du cou de son mari. Ils tombèrent tous les deux sur le lit et s’apprêtaient à faire l’amour lorsque le téléphone d’Angelina sonna.
-         Laisse sonner, dit Kevin tout en la couvrant de baiser.
Mais la sonnerie insista.
Angelina sourit en se levant à regret laissant un Kevin tout penaud.
-         Allo.
-         Angelina Veneziano ?
-         Angelina Fisher. Qui est à l’appareil ?
-         Andrew Miller à l’appareil.
Le cœur d’Angelina se mit à battre à la chamade : Andrew Miller le grand producteur de Nashville était au bout du fil.
-         Vous m’avez laissé un message. Vous êtes revenue sur votre décision ? Vous aimeriez travailler pour moi ?
-         J’aimerais travailler avec vous.
-         OK, dit-il tout en mâchouillant un chewing gum. Ecoutez, je suis actuellement à Chicago pour Thanksgiving, si vous voulez je peux venir demain à Genoa City et nous pourrons discuter.
-         Ça me va.
-         OK, demain 11 H 00 Am à l’ athletic club.
Le producteur raccrocha.
Angelina se jeta dans les bras de Kevin.
-         Mon amour, tu ne croiras jamais qui était au téléphone : c’était Andrew Miller.
-         Le producteur de Nashville dont tu m’avais parlé ?
-         En personne ! Je lui l’avais laissé un message et je m’attendais pas à ce qu’il me rappelle mais il la fait !
-         Je te l’avais dit, ma chérie, tu es la meilleure ! Pas surprenant qu’il te rappelle.
-         J’ai RDV demain à 11 H 00 à l’Athletic Club.
-         Je suis fier de toi !
-         Rien n’est encore signé.
-         C’est dans la boite j’en suis sûr. Chérie, tu as un talent fou sinon Andrew Miller ne t’aurait jamais rappelé.
Angelina regarda son mari et l’embrassa.
-         Je t’aime, Kevin Fisher.
-         Moi aussi, je t’aime.
Ils s’embrassèrent.
-         Nous ferions mieux de descendre au salon. Nos invités ne vont plus tarder.
-         Attends, chérie.
-         Oui ?
-         Avant que nous descendions j’aimerais te remettre ceci.
Kevin lui remit un écrin en velours noir.
-         Qu’est c’est, dit-elle en souriant ?
Elle ouvrit la boite.
-         Oh, Kevin ! Chéri, c’est magnifique ! J’en rêvais.
A l’intérieur se trouvait un bracelet attrape cœur.
-         Un bracelet attrape cœur pour graver les prénoms de nos bébés, dit-elle les larmes aux yeux.
-         Comme tu vois on peut y mettre jusqu’à cinq médailles, dit-il en lui enfilant à son bras. Dans huit mois environ nous pourrons inscrire les prénoms de nos deux premiers enfants.
-         Et comment ferons-nous lorsqu’il n’y aura plus assez de place, dit-elle coquine ?
-         Bien c’est très simple je t’en offrirai un autre.
Angelina se mit à rire et lui donna un baiser lorsqu’on sonna à la porte.
-         Ce n’est que partie remise, je te le promets.
-         J’y compte bien.
Angelina ouvrit la porte.
-         Papa, Eden, vous êtes venus ensemble ?
-         Figure-toi, Princesse, que j’ai crevé un pneu en route et aucun dépanneur ne travaille ce soir.
-         C’est normal c’est Thanksgiving.
-         Heureusement j’ai rencontré Eden qui m’a gentiment proposé de monter avec elle en voiture.
-         Qu’est-ce qui vous arrive, Angelo, malgré tous vos talents cachés vous ne savez pas changé une roue de voiture ?
-         Toi, mon cher gendre, si te moques une fois encore de ton beau-père je te réduirai en pâté pour chien.
-         Je meurs de peur.
-         Rentrez voyant, il fait un froid de canard dehors !
-         Et oui, nous sommes loin de la Californie ici !
-         Thomas, Caroline, je suis si contente de vous voir.
-         Angelina, tu as l’air radieuse.
-         Merci, Caroline.
-         Kevin, je suppose que c’est à toi que nous devons ce sourire qui illumine son visage.
-         A qui d’autre voudrais tu que ce soit. Je suis heureux moi aussi de vous revoir tous les deux.
 
 
***
 
Victoria venait d’arriver au ranch. Nikky lui ouvrit la porte.
-         Joyeux Thanksgiving, ma chérie.
-         Merci, maman. Bon Thanksgiving à toi aussi.
-         Joyeux Thanksgiving, ma chérie, ou es mon petit fils ?
-         Euh, il ne sera pas là ce soir.
-         Comment ? fit Nikky, mais où est-il ? Et où est Billy ?
-         Billy et Johny fêterons Thanksgiving chez les Abbott.
-         Il n’en est pas question, aboya Victor. Jamais un Newman ne passera une soirée de Thanksgiving chez les Abbott.
-         Victor, je t’en prie calme-toi. Et pourquoi ton mari n’est-il pas avec toi ? il connait nos traditions familiales pourtant. Tu ne lui as pas dit que ton père et moi étions rentrés de croisière ?
-         Bien sûr que je lui ai dit mais il voulait passer Thanksgiving chez Jack en compagnie de ses sœurs.
-         Et bien il n’a qu’à y rester s’il le désire moi je vais récupérer mon petit fils et le ramener au ranch !
-         Victor, attends ! Nous sommes rentrés de croisière afin de passer Thanksgiving avec les enfants alors profitons de cette soirée en famille. Johnny est aussi un Abbott et il est normal que Billy veuille voir ses sœurs.
-         Nikky, Johnny est mon petit-fils par conséquent un Newman. Les Newman ont toujours fêté Thanksgiving au ranch.
-         Oui, maman, papa a raison. Billy n’avait pas le droit d’emmener notre fils sans m’en parler.
-         Je t’en prie, Victoria, Billy est son père et il passe la soirée chez Jack ce n’est pas comme s’il avait emmené votre fils en dehors des Etats Unis.
-         Ça te va bien de dire ça alors que Sharon et vos enfants sont avec toi.
-         C’est différent pour moi. Je ne fais pas partie d’une grande famille comme les Newman et les Abbott, je n’ai que ma mère et elle n’est pas à Genoa pour les fêtes.
-         Mais je ne parle que de cette année, Sharon, mais même lorsque vous étiez divorcé Nicolas et toi vos enfants passaient les fêtes au ranch en leur qualité de Newman.
-         Je t’avais bien dit que ce mariage te poserait des problèmes. Il n’est pas trop tard : si te le veux je peux appeler Vance Abrams et il annulera votre mariage.
-         Non, papa, je ne veux pas annuler mon mariage je veux récupérer mon mari et mon fils. Si seulement il comprenait que je fais ça pour le bien de Deliah et Johnny.
-         Deliah ? Qu’a-t-elle à voir dans le fait que Billy passe la soirée chez Jack ? Est-ce Chloe et elle sont aussi chez Jack ?
-         Non, Chloe passe la soirée avec sa mère à la résidence Chancellor.
-         Bien alors tout va bien.
-         Non, maman, tout ne va pas bien : Billy devrait être ici avec moi et notre fils et Chloe et Deliah devraient être avec Kevin au lieu de ça il passe Thanksgiving avec cette abrutie d’Angelina !
-         Alors voilà, on en revient toujours au même point : Chloe, Kevin et Angelina.
-         Parfaitement on en revient toujours au même point et tant que cette situation ne sera pas rentrée dans l’ordre rien n’ira dans nos vies.
-         Que reproche tu à Angelina ? C’est une chic fille et si tu apprenais à la connaitre tu l’apprécierais.
-         Apprendre à connaitre cette abrutie ? Même pas en rêve !  En tant que Newman tu devrais nous aider à débarrasser Genoa de cette fille et permettre à Chloe et Kevin de se retrouver.
-         Kevin et Angelina sont fous l’un de l’autre et c’est une chic fille. Je ne vois pas pourquoi j’irais détruire un couple qui s’adore.
-         Ils ne sont pas faits l’un pour l’autre et Angelina n’a pas sa place parmi nous.
-         C’est curieux j’ai l’impression d’entendre grand père lorsqu’il parle de ton mariage.
-         Cela n’a rien à voir. Regarde ce qui est en train de se passer à cause de cette fille : Chloe et Deliah sont obligées de passer Thanksgiving loin de chez elles, loin de Kevin. Kevin n’adresse plus la parole à son frère ni à sa mère et Billy et moi sommes séparés pour cette soirée et il a mon fils avec lui.
-         Et en quoi est-ce la faute d’Angelina ? Je te rappelle que Chloe et Kevin ont divorcés bien avant qu’Angelina ne revienne à Genoa et deuxio elle ne serait jamais revenue si Kevin n’était pas parti jusqu’à Los Angeles la chercher. Si Gloria et Michael étaient un peu moins snob et penseraient d’avantage au bonheur de Kevin plutôt qu’à deux stupides électeurs ou leurs compte bancaire Kevin leur parlerait et ils formeraient tous une grande et belle famille. Et quant au fait que tu passes la soirée de Thanksgiving loin de ton mari et ton fils je ne vois vraiment pas en quoi cela concerne Kevin et Angelina. Billy veut tout simplement voir ses sœurs tu pourrais comprendre ça et il est normal qu’il emmène son fils avec lui.
-         Noah, je te rappelle que Johnny est aussi mon petit fils et en tant que tel sa place est au ranch comme vous tous !
-         Mais il s’avère qu’il est aussi un Abbott.
-         C’est un Newman et rien d’autre !
-         Dois-je te rappeler, grand père que si tu n’avais pas payé Chelsea pour coucher avec Billy afin de détruire le mariage de Billy et Victoria, Johnny ne serait jamais venu au monde.
-         Noah !
-         Désolé, grand-mère mais c’est la vérité. Et aujourd’hui Victoria veut faire du mariage de Kevin exactement la même chose que grand père avec le sien.
-         Qu’est ce Kevin Fisher à avoir dans notre famille ?
-         Rien justement si ce n’est que Victoria n’aime pas sa femme.
-         Et il n’y a pas que moi : Abby aussi ne la supporte pas.
-         Abby est aussi snob que toi.
-         Encore une fois en quoi le mariage de Kevin nous concerne ?
-         Papa, il faut faire annuler ce mariage.
-         Le mariage de Kevin ?
-         Oui.
-         Pourquoi le ferais-je ?
-         Parce que la présence d’Angelina Veneziano est néfaste.
-         Néfaste pour qui ?
-         Pour personne en dehors des personnes snob comme tante Victoria ou Abby.
-         Dans ce cas explique moi pourquoi sommes-nous en train de nous disputer au lieu de profiter pleinement de notre diner de famille ?
-         Parce que c’est toi qui a lancé cette conversation.
-         Bon maintenant ça suffit ! Je ne comprends rien à toute cette histoire : tout ce que je vois c’est que ma fille adorée s’entête à vouloir rester marié à ce bon à rien de Billy Abbott.
-         Ce n’est pas Billy le problème, papa mais Angelina. Si elle n’était pas là, Billy serait avec Johnny et moi ici et Chloe et Deliah seraient avec Kevin en compagnie de Michael, Gloria et Jeffrey mais aussi Adam et Chelsea avec le petit Connor. Au lieu de ça Adam & Chelsea sont en Floride, Chloe est à la résidence Chancellor avec Jill, Esther et Murphy, Gloria, Jeffrey et Michael sont au club et mon mari et moi sommes séparés.
-         Ce que tu dis est totalement ridicule. Si tu ne veux pas être séparé de ton mari et ton fils tu devrais aller les rejoindre au Manoir Abbott.
-         Noah ! tu ne penses pas ce que tu dis ?
-         Si, Grand-mère, je le pense.
-         La place de Victoria est auprès de sa famille.
-         Billy est aussi de sa famille non ?
-         Parfaitement Billy est de ma famille et en tant que tel il devrait ici avec moi et notre fils mais comme je ne cesse de le répéter tout ce qui arrive dans nos vies depuis un certain temps sont de la faute à cette abrutie à la voix nasillarde.
-         Quelle abrutie, de qui parles tu ?
Victoria voulut répondre mais Noah l’interrompit.
-         Elle fait allusion à Angelina Fisher.
-         Angelina Veneziano !
-         C’est Angelina Fisher maintenant et que cela te plaise ou non.
-         Noah, ne parles pas ainsi à ta tante.
-         Je regrette, grand-mère mais je ne vois pas pourquoi je lui parlerai autrement tant qu’elle continuera à critiquer mes amis et de surcroît qui ne lui ont rien fait mais dans le seul crime est de ne pas être né avec une cuillère d’or dans la bouche.
-         Si quelqu’un veut bien m’expliquer de manière calme et rationnelle ce qui se passe ici ce soir je lui en serai reconnaissant.
-         Victo…
-         Si tu permets, Noah, je pense être la personne la mieux placée ici pour expliquer les faits, dit Nick
-         Objectivement ?
-         Bien sûr objectivement.
 
***
 

_________________


Dernière édition par Angelina Fisher le Mar 8 Déc - 10:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://genoa-city.forumactif.com
Angelina Fisher
Prête à l'eglise de Genoa
avatar

Messages : 341
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 47
Localisation : Paris

Notre feuilleton favoris
Vos couples preferés dans le soap: Kevin & Angelina. Nick & Sharon. Christine et Michael. Victoria & Billy. Victoria & Ryan.
Si vous etiez un personnage des fda quel serait il : Michael Baldwin ou Christine Blair

MessageSujet: Re: Happy Thanksgiving   Mar 8 Déc - 10:47

Chez Angelina et Kevin l’heure du diner était arrivé. La table avait été dressé avec tous pleins de mets représentant Thanksgiving puis Angelina apporta la dinde.
-         L’heure est venue de remercier le Ciel pour tous ses bienfaits. Si chacun veut bien tenir la main de son voisin nous pouvons commencer.
Seigneur, je te remercie pour tous tes bienfaits. Merci de nous conserver en bonne santé, merci pour toute cette nourriture présente à cette table. Merci pour l’amour de notre famille et pour ces nouveaux amis mais cette année j’aimerais particulièrement te remercier de m’avoir permis de retrouver mon grand Amour : ma femme Angelina et d’avoir fait en sorte qu’elle pardonne à l’idiot que je fus tout le chagrin que je lui fis endurer et que bien au contraire de m’en vouloir dans sa bonté elle m’a non seulement pardonné et épousé. Chaque matin lorsque je me réveille à ses côtés et chaque nuit lorsque je m’endors auprès d’elle est un bonheur innommable et c’est à toi Seigneur que je le dois. Merci aussi pour cet heureux évènement que nous attendons Angelina et moi. Amen.
-         Amen, répondit l’assemblée.
Ce fut au tour d’Angelina de prendre la parole.
-         Seigneur, comme Kevin te la dit nous te remercions pour tous les bienfaits dont tu nous as comblé cette année. Mais avant toute chose j’aimerais te remercier de m’avoir permis de retrouver Kevin. Tu sais, Seigneur à quel point je l’aime. A quel point je l’ai toujours aimé et le jour où il me fit la surprise de débarquer dans ma loge restera à jamais gravé dans ma mémoire. Aujourd’hui je suis enfin devenue sa femme et pour cela, Seigneur je t’en remercie. Tout comme je te remercie de nous combler de bonheur en nous accordons non pas un mais deux enfants. Pour tout cela, Seigneur, nous te remercions. Amen.
-         Amen, répondit en cœur l’assemblée puis Caroline se redressa sur sa chaise.
-         J’ai bien entendu vous allez avoir des jumeaux ?
Angelina sourit.
-         Mais c’est génial ! s’écria Eden.
-         Je dirais même mieux c’est carrément géant !
-         Kevin, mon vieux, tous mes vœux t’accompagnent, dit Thomas en lui donnant une poignée de main suivi d’une accolade.
-         Merci, Thomas.
-         Angelina, je suis si heureux pour toi. S’il y’a bien quelqu’un ici-bas qui mérite d’être heureux c’est bien vous deux. 
-         Merci, Thomas.
-         Je n’arrive pas à y croire, je vais devenir la tante de jumeaux.
-         Et tu auras doublement de travail toutes les fois où tu viendras à la maison pour les garder, dit Angelina en riant.
-         Cela ne me dérange pas. Je suis vraiment heureuse pour vous deux. Je suis désolée d’avoir désapprouvé votre mariage au départ.
-         C’est du passé n’en parlant plus.
-         Angelina a raison : ne parlant plus du passé et concentre nous sur l’avenir.
-         Ce sont des filles ou des garçons ?
-         Nous ne savons encore rien. Angelina et moi voulons garder la surprise jusqu’au jour j.
-         Tu plaisantes ?
-         Pas du tout.
-         Angelina, tu n’es pas curieuse de savoir ce que tu attends ?
-         J’attends les bébés de Kevin et c’est la seule chose qui compte pour moi.
-         Je vais avoir deux fois plus de travail en dessinant non pas une robe mais deux robes de baptême à dessiner.
-         Cela me fait penser que les Créations Forrester n’ont jamais une ligne pour bébé. Il serait peut-être de nous y mettre. Je le proposerai à la prochaine assemblée des actionnaires. Je suis sûr que papa et grand-père seront d’accord. Il faudra peut-être travailler un peu plus ma sœur et ton oncle mais on devrait y arriver.
-         Non, attendez, Caroline, Thomas, c’est vraiment très gentil à vous de vouloir dessiner la robe de baptême de nos enfants mais on ne peut pas accepter.
-         Quoi ? pourquoi ?
-         Mais parce que c’est beaucoup trop. Tu as déjà dessiné la plus belle robe de mariée dont je pouvais rêver.
-         Et vous nous avez offert un enterrement de vie de célibataire que nous n’oublierons jamais. On ne peut pas accepter encore un autre cadeau d’une telle valeur et j’aurais beau travailler toute ma vie je n’aurai jamais les moyens de payer une Création Forrester.
-         Kevin, c’est un cadeau de notre part à Caroline et moi. Angelina et toi êtes devenus de très bons amis. Je dirais même nos meilleurs amis.
-         Thomas à tout dit. Il n’est pas question d’argent. C’est juste un cadeau pour les bébés de nos meilleurs amis.
-         C’est vraiment très gentil à vous. Kevin et moi vous considérons aussi comme nos meilleurs amis ; nous parlons très souvent de vous mais on ne peut plus accepter de cadeau de telle valeur. Vous en avez fait déjà beaucoup.
-         Et bien je ne dirais pas que je ne suis pas déçue mais je comprends.
 
 
****
 
Après avoir attentivement écouté le récit de Nick Victor s’écria.
-         Victoria, tout ceci ne te regarde pas.
-         Mais papa…
-         Tais-toi et écoute-moi : tout ceci ne te regarde absolument pas. Si Kevin veut vivre avec cette femme c’est son problème non le tien.
-         Elle a fait du mal à Chloe.
-         Oh je t’en prie, Victoria, tu ne vas pas remettre cette veille histoire sur le plancher. Chloe est assez grande pour se défendre toute seule.
-         C’est la marraine de Johnny. Mon fils a le droit d’avoir son parrain et sa marraine vivant sous le même toit.
-         Et pour cela tu es prête à détruire un mariage et privé un enfant qui n’est pas encore venu au monde de l’amour de l’un de ses parents tout ça parce que tu déteste sa mère car elle n’est pas issue du même monde que nous.
-         Quoi comment ça privé un enfant de l’amour d’un de ses parents ? Noah que veux-tu dire par là ?
-         Ce que papa ne vous a pas dit parce que il l’ignore est que Tante Victoria et Abby ont proposé chacune d’elle cinquante millions de dollars à Angelina, soit un montant total de cents millions de dollars afin qu’elle quitte la ville et ne revienne jamais mais qu’à la naissance du bébé elle le donne à Kevin afin de l’élever avec Chloe.
-         Comment ? Victoria tu n’aurais pas osé ? je t’en prie dis-moi que ce n’est pas vrai ? Tu n’oserais tout de même priver un enfant de sa mère ?
-         Il n’aurait jamais qu’Angelina serait sa mère biologique puisqu’il sera élevé par Chloe.
-         On ne retire pas un enfant à sa mère !
-         J’ai bien perdu la garde de Reed.
-         Si je comprends bien sous prétexte que tu as perdu la garde de ton fils tu veux priver un innocent bébé qui n’est même pas encore venu au monde de sa mère car tu n’aimes pas cette dernière. C’est bien résumé ?
-         Je le fais pour le bien de ce bébé mais aussi pour le bien de mon fils, de Kevin et toute notre famille.
-         En quoi cela concerne notre famille ?
-         Kevin est le parrain de Johnny.
-         Oui et alors ?
-         Il ne peut pas être à la fois le parrain de Johnny et marié à cette fille à la voix nasillarde.
-         Angelina a une superbe voix !
-         Alors sous prétexte que tu n’aimes pas la voix de quelqu’un tu veux lui retirer son enfant ? Est-ce tu es devenue folle ?
-         Papa était prêt à séparer Deliah de son père je ne vois pas où est la différence.
-         Il y’a une grande différence : je voulais que ce minable de Billy Abbott sorte enfin de ta vie. Si tu ne l’avais pas épousé sache le jamais je ne me serais mêlé de la vie de sa fille.
-         Quant à moi je n’étais pas au courant de cette histoire sinon tu penses bien que je n’aurais pas été d’accord avec ton père tout comme je ne le suis pas avec toi aujourd’hui.
-         Tout ceci ne sont que des mensonges, Victoria. La vérité que tu n’aimes pas Angelina parce que elle n’est pas riche tout comme tu n’as jamais aimé ma mère parce que elle ne vient pas du même milieu social.
-         Ma petite fille, aurais tu oublié que je viens d’un orphelinat ? Je ne suis pas né avec une cuillère d’or dans la bouche.
-         Non mais tu as réussi ta vie et tu es devenu Victor Newman. Tu as fondé Newman Entreprise. De toute façon cela n’a rien à voir. Si je fais ça c’est pour mon fils et aussi pour Chloe.
-         Et bien je t’ordonne d’arrêter immédiatement !
-         Désolée, papa, mais c’est non. Je n’aurais de cesse de trouver une solution pour me débarrasser de cette fille. Excuse-moi, maman mais vu les circonstances je préfère m’en aller.
 
***
 
-         Tracy, Brad et Colleen comprendraient que je fais ça pour notre bien à tous. Angelina Veneziano n’a pas sa place parmi nous. Elle doit retourner dans le New Jersey ou en Californie peu importe tant que c’est loin de Genoa City.
-         Je n’aurais jamais cru devoir te dire ça un jour, Abby, mais j’ai honte. Oui j’ai honte de ce que tu es devenue. Une jeune femme snob et sans cœur qui n’hésite pas à s’acharner à vouloir détruire un couple…
-         Couple qui attend un bébé de surcroit, rajouta Kyle.
-         Ce n’est pas ainsi que nous t’avons élevé Brad et moi et je rejoins l’avis de Tracy, lui et Colleen auraient honte de toi s’ils te voyaient.
-         Papa agit toujours ainsi lorsqu’il voit que quelque chose ne va pas dans son sens.
-         Et bien je me fiche de comment Victor fonctionne je refuse de voir ma fille devenir une manipulatrice !
-         Mais, maman je suis une Newman ! je dois me montrer digne de papa.
-         Et tu es aussi une Abbott, dit Jack et aucun Abbott n’a jamais ni n’agira jamais comme ça.
-         Oh tu peux parler toi, avec tout ce que tu as fait à papa pour s’emparer de son entreprise par le passé.
-         Cela n’a rien à voir là il s’agit d’affaire. Mr moustache en a fait autant et le refera s’il en avait l’occasion. Ce dont tu parles est totalement diffèrent.
-         Si je le fais c’est pour ma famille, pour que mon neveu puisse avoir son parrain et sa marraine ensemble et aussi pour prestige de notre ville.
-         Tu aimerais que Johnny ait son parrain et sa marraine réuni sous le même toit mais cela ne te gêne pas qu’un enfant qui n’est pas encore né soit privé de l’un de ses parents. Je trouve ton raisonnement quelque peu tiré par les cheveux.
-         Angelina pourrait se marier avec un homme qui adopterait son enfant.
-         Et qu’est ce tu fais de Kevin ?
-         Il reformera la famille qu’il avait créé avec Chloé.
-         Tout ça parce que Angelina n’est pas venue au galas des arts il y’a deux ans tu cherches encore à te venger d’elle. Tu sais quoi, Abby : tu es écœurante.
-         C’est vrai ce que Kyle affirme ? Tu es prête à briser un couple, une famille pour te venger à cause d’un stupide gala ?  
-         Ce n’était pas un stupide gala, maman. Chloe et moi étions co-présidentes et Angelina a tout gâché en ne venant pas. Les amies de Md Chancellor…
-         Les amies de Md Chancellor ont toutes oublié cette vielle histoire.
-         A cause d’Angelina j’ai fait un travail d’intérêt général.
-         Non, tu as fait un travail d’intérêt général parce que tu as simulé un enlèvement.
-         A cause d’Angelina.
-         A cause de ton idiotie !
-         D’ailleurs tu n’as pas tout perdu dans cette histoire puisque Carmine et toi êtes devenus super proche. Où est passé ton bellâtre à ce propos cela fait un moment qu’on ne l’a pas revenu à Genoa ? Ah oui suis bête, qui aimerait rester dans cette ville lorsque on a aucune attache et que l’on a des millions de dollars placé sur un compte offshore aux Îles Caïmans !
-         C’est vrai ce que dis Kyle ?
-         Il était amoureux d’Angelina bien avant qu’elle ne rencontre Kevin. Il l’aurait même fait gratuitement j’ai voulu lui donner un bonus mais il a lamentablement échoué.
-         Abby depuis que Colleen nous a quitté tu étais le seul lien qui me rattachait à ma petite fille. J’étais fière d’être ta tante mais après tout ce que je viens d’entendre je prie le Ciel pour que Colleen n’en sache rien de là où elle est. J’ai vraiment honte de toi.
-         Et pas seulement Colleen. Ton grand père aussi aurait honte de toi. Il avait un sens aigu des valeurs qui semble t’échapper. Ceci dit tu as raison sur un point : tu es bien une Newman. Tu es la digne fille du chevalier noir.
-         Jack, je t’en prie !
-         Désolé, Ashley mais c’est la vérité. Ta fille n’a plus rien d’une Abbott elle agit exactement comme Victor.
-         Jack a raison, Ashley. Abby et ma femme sont les dignes filles de Victor Newman ! elles font tout pour lui ressembler, pour qu’ils soient fier d’elles au risque de tout ficher en l’air y compris leur famille.
-         C’est toi qui n’a rien compris dans l’histoire si Victoria fait tout ça pour Deliah et Johny. Deliah adore Kevin : elle, Chloe et lui formait une famille.
-         Sauf que Chloe et lui ont divorcé. Kevin a enfin vu qui était Chloe et aujourd’hui il s’apprête à fonder une famille avec Angelina.
-         Et le fait que ta fille et ton fils souffrent de cette situation tu n’en as rien à faire ?
-         Comme tu viens si bien de le dire Deliah est ma fille non celle de Kevin, Chance, Ronan ou qui sais-je encore que sa mère a pu fréquenter et elle sait que quoiqu’il arrive son papa sera toujours là pour elle. Quant à Johny que veut tu que cela lui fasse si son parrain et sa marraine ne vivent plus sur le même toit ? de toute manière cette situation ne date pas d’hier et jusqu’ici bizarrement cela ne posait pas de problème à qui que ce soit mais soudainement du fait qu’Angelina soit venue vivre à Genoa City alors là, oh malheur mes enfants vont souffrir. Je vais te dire, Abby, mes enfants n’ont n’en strictement rien à faire qu’Angelina soit mariée à Kevin et vive à Genoa City : les seuls que cela dérange c’est ta sœur et toi !
 
 
***
 
Chez les Fisher la soirée de Thanksgiving touchait à sa fin. Les invités étaient rentrés chez eux : Caroline et Thomas voyageant demain à la première heure avait proposé à Angelo de le raccompagner à L.A dans le jet privé des Forrester. Eden aussi était rentrée chez elle.
Après avoir mis en route le lave-vaisselle, Angelina passa ses bras autour de la taille de son mari et lui donna un baiser.
-         Cette soirée était superbe.
-         Du début jusqu’à la fin, répondit Kevin en l’attirant un peu plus contre lui. Je ne pouvais pas imaginer plus belle soirée de Thanksgiving : être entouré de tout ce que nous aimons et en particulier de ma ravissante épouse, dit-il en lui donnant un baiser.
Angelina sourit et répondit au baiser de son mari.
-         Pour moi aussi cette soirée fut parfaite. L’année dernière j’étais seule avec papa à Los Angeles, cette année je suis mariée à l’homme que je n’ai jamais cessé d’aimer.
Kevin l’embrassa plus ardemment.
-         Et l’année prochaine ce n’est pas un mais deux bébés qui babilleront autour de notre table de Thanksgiving et nous aurons alors une double raison de remercier le Seigneur.
Angelina bailla.
-         Fatiguée, chérie ?
-         Un peu.
-         Dans ce cas montons nous coucher.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://genoa-city.forumactif.com
 
Happy Thanksgiving
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 04. Happy Birthday, Cat.
» 06. Sunday, Monday, Happy Days. || with Chris Lorentz
» Happy B-day tooooooo youuuuuuuuuuuu! ^^
» POURQUI ET POURQUOI DES DRAGES AUX COCHONS???HAPPY FATHER S DAY !
» Happy Gilmore

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Angelina & Kevin love for ever :: Fan fiction Angelina & Kevin :: Retrouvailles-
Sauter vers: