Angelina & Kevin love for ever

Angelina & Kevin love for ever

Forum de fan fiction consacré à la love story d'Angelina Veneziano & Kevin Fisher des feux de l'amour
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le syndrome de Stockolm

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Angelina Fisher
Prête à l'eglise de Genoa
avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 47
Localisation : Paris

Notre feuilleton favoris
Vos couples preferés dans le soap: Kevin & Angelina. Nick & Sharon. Christine et Michael. Victoria & Billy. Victoria & Ryan.
Si vous etiez un personnage des fda quel serait il : Michael Baldwin ou Christine Blair

MessageSujet: Le syndrome de Stockolm    Lun 16 Nov - 21:10


-         C’est une plaisanterie ? Qui ma femme aurait-elle enlevé ?
-         Toi.
-         Moi ?
-         Il y’a 3 ans le jour de ton mariage avec Chloe.
-         Encore cette histoire ! De l’eau a coulé sous les ponts depuis et je ne lui ai jamais tenu rigueur autrement nous n’en saurions pas là où nous en sommes aujourd’hui.
-         Je sais bien mais c’est le procureur qui il faut convaincre et aussi les experts psychiatres qu’Abby et Victoria sont prête à payer une fortune pour diagnostiquer que tu souffres du syndrome de Stockholm.
 
 
***
 
-         Le syndrome de Stockholm ? Kevin serait atteint du syndrome de Stockholm, répéta Tucker abasourdi par la nouvelle.
-         C’est ce que Michael et les autres ont l’intention de prouver.
 
 
***
 
-         En démontrant cela ton mariage sera annulé et Angelina ira en prison pour enlèvement, sécrétassions et manipulation mentale. Autant dire que c’est la prison à vie qu’il l’attendra. 
-         Et mon bébé ? qu’arrivera-t-il à mon bébé si je suis enfermée à vie ?
Kyle, Eden et Noah gardèrent le silence.
-         Il n’arrivera rien à notre enfant, chérie. Ils peuvent tous aller au diable, n’importe quel psychiatre au monde verra qu’il n’y a aucune manipulation mentale d’aucune sorte et que je t’aime tout simplement.
-         Nous n’en savons rien, chéri. Abby et Victoria feraient n’importe quoi pour que nous nous séparions et te voir retourner avec Chloe et ton frère n’y a pas renoncé lui non plus. Je ne suis pas assez bien pour toi selon lui. Pas assez bien pour faire partie de votre monde. Alors je dois savoir ce qu’il arrivera à mon bébé si jamais je suis enfermée pour la vie ? Est-ce Chloe ferait abstraction de ses sentiments pour moi et élèvera-t-elle cet enfant comme si c’était le sien ?
-         Attends, chérie, il n’est pas dit que tu seras enfermée. Tu n’as rien fait de mal et il est hors de question que je me remette avec Chloe. Je ne laisserai pas nous séparer. Pas cette fois.
-         Kevin, je regrette d’avoir à te dire ça mais Angelina n’a pas tort de s’inquiéter. Leurs arguments se tiennent et si Michael est de leur côté il te faudra un sacré bon avocat pour te défendre. Et pour répondre à ta question, Angelina : non Chloe n’élèvera pas le bébé avec Kevin. Cela ne fait pas parti de leur plan.
-         Alors quel est-il ?  Eden, s’il te plait, dis-moi quel est leur plan ?
Ce fut Kyle qui dévoila la vérité.
-         Ils t’obligeront à signer un document stipulant que tu renonce à tes droits parentaux et feront placer l’enfant aux services sociaux d’un autre Etat loin du Wisconsin afin qu’il n’apprenne jamais qui sont ses parents.
-         Et qu’est-ce que je deviens dans leur plan idyllique ? C’est moi le père du bébé.
-         Non, Kevin. Aux yeux de loi tu ne seras rien car l’enfant sera déclaré de père inconnu. Michael arrangera tout.
C’était plus qu’Angelina ne pouvait supporter. La jeune femme finit par s’évanouir.
-         Angelina, ma chérie !
Kevin eut tout juste le temps de la rattraper afin d’éviter qu’elle ne tombe sur le sol. 
Eden posa ses mains sur sa bouche : pétrifiée.
Kevin porta sa femme jusqu’au salon et la déposa sur le sofa.  
-         Angelina, ma chérie, tu m’entends ?
-         J’ai prévenu les secours, ils arrivent, dit Noah.
Kevin lui prit sa main.
-         Ma chérie, si tu m’entends serre moi la main et ouvre les yeux.
-         Kevin, dit-elle en ouvrant légèrement les yeux.
-         Je suis là, chérie.
-         Ne les laisse pas, ne les laisse pas nous prendre notre bébé.
-         Cela ne risque pas d’arriver, dit-il en lui caressant le front. Je t’ai promis que je ne laisserai plus jamais rien s’interposer à notre bonheur et je tiendrai ma promesse.
 
***
 
A l’Athletic Club, Lyly et Devon finirent de raconter le plan envisagé par  Gloria, Abby, Victoria, Chloe et Michael. Neil à l’instar de Tucker restèrent interdit par le machiavélisme du plan mit au point.
-         Je n’arrive pas à croire que Victoria et Michael puissent participer à une telle… je ne trouve pas les mots pour décrire mon dégout, dit Neil.
-         J’ai connu des individus bien peu scrupuleux mais ce plan dépasse l’entendement.
 
***
 
A la résidence Fisher, Angelina recouvrait doucement ses esprits. Les secours étaient arrivés et constatèrent qu’elle était légèrement en hypotension.
Pendant qu’un médecin s’occupait d’Angelina, un secouriste interrogeait Kevin sur l’état d’Angelina.
-         A quel stade de la grossesse en est votre épouse ?
-         Trois semaines.
-         A tel était soumise à un stresse avant de s’évanouir ?
-         Un énorme stresse.
Le secouriste qui s’occupait d’Angelina s’adressa à Kevin.
-         Votre femme va bien mais par mesure de sécurité nous préférons la conduire à l’hôpital.
-         C’est entendu. Puis je monter dans le camion avec ma femme ?
-         C’est d’accord.
-         Kevin, tiens moi au courant d’accord ? J’attendrai votre retour.
-         Je reste avec elle, dit Kyle.
-         Je reste aussi répliqua Noah. Et, Kevin, si jamais tu as besoin de quoique ce soit : argent ou autre n’hésite pas à me le dire.
-         Nous pouvons y aller ! dit un ambulancier.
 
***
 
Lyly et Devon accompagnés de Tucker et Neil arrivèrent chez Kevin et Angelina. Eden les briffa sur ce qu’ils venaient de se passer.
-         C’est pas vrai, dit Lyly. Angelina est enceinte elle n’avait vraiment pas besoin de ça.
-         Je ne reconnais plus mon frère. Jamais autrefois il n’aurait fait une chose pareille. Le pouvoir lui est monté à la tête.
-         Lyly, sais-tu si ta tante Olivia est de service aujourd’hui ?
-         Nous serons vite fixés !
Lyly sortit son téléphone et appela sa tante.
-         Salut, Lyly, comment va ma nièce préférée ?
-         Tante Olivia, tu connais mon amie Angelina Fisher ?
-         La femme de Kevin ? Ce n’est pas ma patiente mais je la connais un peu pourquoi ?
-         Elle vient d’être conduite aux urgences. Elle est enceinte de trois semaines à peine et a été soumise à un énorme stresse. Je n’ai pas le temps de tout expliquer…
Olivia l’interrompit.
-         N’en dit pas plus ! Je ne suis pas de service mais je file tout de suite à l’hôpital. Sais-tu quel est son obstétricien.
-         Je l’ignore mais Kevin doit le savoir. Il a accompagné sa femme à l’hôpital.
-         OK, je le trouverai dans son dossier médical.
Quelques minutes après Olivia arriva à l’hôpital peu de temps après l’arrivée de l’ambulance.
-         Kevin ! Lyly m’a averti.
-         Olivia, Angelina a été soumise à un énorme stresse. Elle a peur pour notre relation de couple et pour notre bébé.
-         Pourquoi ? Quelque chose ne va pas entre vous ?
-         Bien au contraire. Pour la première fois de notre vie à tous les deux nous sommes pleinement heureux. Nous nous aimons et nous sommes fou de bonheur à l’idée de devenir parents seulement certains ne partagent pas notre bonheur et veulent le détruire.
-         Sais-tu quel est le nom de son obstétricien ?
-         Oui, c’est le docteur Elisabeth Caspary. Elle a été prévenue et se trouve actuellement auprès d’elle. Olivia ?
-         Oui ?
-         Je ne veux rien montrer face à Angelina, elle est suffisamment stressée mais j’ai une peur panique de la perdre et de perdre notre enfant.
-         Vous ne les perdrez ni l’un ni l’autre, Kevin.
-         Tucker ?
-         Devon et Lyly m’ont tout expliqué. Olivia, sachez que si vous avez besoin de quoique ce soit faite le moi savoir. Je peux faire venir n’importe quel spécialiste de n’importe où et sachez que je paierai toutes les factures.
-         Tucker, merci pour tout mais je ne peux pas accepter. Vous avez déjà fait beaucoup pour nous.
-         Angelina est la meilleure amie de mon fils. Lorsqu’elle vivait à Los Angeles elle ne l’a pas abandonné. Elle a attendu patiemment qu’il retrouve l’audition pour lui envoyer ses maquettes. Je lui dois bien ça.
-         Je vais voir comment va Angelina, dit Olivia.
-         Et concernant tout le reste, je peux engager Avery. Je suis certain qu’elle réussira à prouver que vous n’êtes en en aucun cas victime du syndrome de Stockholm.
-         Tucker, pardonnez-moi, je vous remercie de tout ce que vous faites et avait fait pour Angelina et moi mais pour le moment mon unique préoccupation est d’avoir des nouvelles de ma femme. Pourquoi est-ce si long ?
-         C’est vrai, je vous prie de m’excuser. Je vais aller à la cafeteria me chercher un café vous en voulez ?
-         Non merci.
Tuker disparu.
Olivia revient bientôt.
-         Kevin ?
-         Olivia, comment va ma femme ?
-         Angelina va bien. Elle veut te voir justement.
-         Et le bébé ? Comment va le bébé ?
-         Tout va bien ne vous inquiétez pas ? D’ailleurs je l’autorise à sortir mais il ne lui faut pas le moindre stress.
 
Kevin entra dans la chambre de sa femme. Celle-ci était déjà habillée. Lorsqu’elle vit Kevin elle alla vers lui et passa ses bras autour de sa taille.
-         Mon amour, je suis désolée, je ne voulais pas te faire peur.
-         Tu n’es pour rien, chérie. Il y’a beaucoup de responsable à la situation mais ce n’est certainement pas toi. Rentrons à la maison.
 
***
 
Tucker était assis à son bureau et attendait Avery. Celle-ci fini par arriver.
-         Tucker, j’ignorais que vous étiez de retour. Victor sait que vous êtes à Genoa ?
-         Je n’en sais rien et je m’en fiche. Ma présence ici n’a rien à voir avec les affaires.
-         Vraiment ? Permettez-moi d’en douter.
-         Pourtant c’est la plus stricte des vérités.
-         Très bien admettant que je vois crois, que puis-je pour vous ?
-         J’aimerais vous engager en tant qu’avocate.
-         Tucker, je suis l’avocate de Newman Entreprise je ne peux pas travailler pour MC Call International.
-         Il ne s’agit pas des affaires.
-         Ah non ? Alors de quoi s’agit-il ?
Tucker lui tendit un chèque.
-         Pourquoi ce chèque ?
-         Ce sont des honoraires que vous acceptiez ou non ma requête, j’aimerais être sûr que tout ce que je vais vous dire ne sortira pas d’ici.
-         Vous m’intriguez. De quoi s’agit-il ?
Tucker poussa un profond soupir.
-         Vous connaissez Kevin Fisher ?
-         Le frère de Michael ? Bien sûr !
-         Lui et sa femme auraient besoin de vous et si vous ne pouvez les aider à cause de votre amitié pour Michael alors soyez gentille de me donner le nom d’un de vos confrères. Je ne vous le cache pas j’aurais été plus à l’aise si Leslie Michaelson aurait pu prendre l’affaire en main car contrairement à vous elle et Michael ne sont pas proches mais elle est en vacance à l’étranger.
-         Michael ? fit Avery intriguée. Je ne comprends pas, vous me parliez de son frère et soudain vous me parlez de mon amitié avec Michael.
-         Si vous acceptez ce contrat et devenir l’avocate de Kevin et Angelina cela risque de porter préjudice à votre amitié avec Michael.
-         L’avocate de Kevin et Angelina ? Je ne comprends pas je croyais que vous vouliez m’engager pour une affaire. Que viennent faire Kevin et Angelina ?
-          En réalité, j’aimerais vous engager pour eux.
-         Pourquoi ont-ils besoin d’un avocat et en quoi cela mettrait en péril mon amitié envers Michael si je venais en aide à son frère ?
-         Pas uniquement à Kevin mais aussi à sa femme Angelina que Michael et ses amis les Newman ne peuvent pas supporter.
-         Très bien mais en quoi cela concerne la justice ?
-         Michael, Gloria Bardwel, Victoria et Abby Newman ainsi que Chloe Mitchell veulent faire annuler le mariage de Kevin et Angelina.
-         Ces deux-là ont eu une histoire non ? Est-ce Angelina a de nouveau obliger Kevin à l’épouser ?
-         Pas cette fois non. Ils se sont mariés de leur plein gré.
-         Dans ce cas pourquoi faire annuler ce mariage ? S’ils ne s’entendent plus il faut entamer une procédure de divorce et non une annulation de mariage.
-         Vous n’y êtes pas. Ils s’entendent à merveille et ni l’un ni l’autre n’a envie d’interrompre ce mariage. D’ailleurs Angelina est enceinte.
-         Je suis désolée, Tucker mais là je suis totalement perdue. Vous me parlez d’un couple qui de toute évidence s’aime et souhaite voir leur mariage réussir. Il n’y a aucun mal à cela. Pourquoi ont-ils besoin de mes services ?
-         Pour justement empêcher l’annulation de leur mariage.
-         Quoi ? Mais je ne comprends pas. Est-ce leur mariage n’est pas légal ?
-         Il est tout ce qu’il y’a de plus légal. Avant de vous appeler je l’ai fait vérifier par mes juristes. Le père Todd a célébré la cérémonie au lac Tahoe en présence de deux témoins et toute une assemblée. Mon fils Devon était présent. 
-         Je ne comprends pas. Ce mariage est légal.  Ce couple souhaite voir son mariage réussir dans ce cas qui aimerait faire annuler ce mariage et surtout sous quel motif juridique ?
-         Michael pour aliénation mentale passagère pour atteinte au syndrome de Stockholm.
-         Quoi ? Mais cela n’a aucun sens !
-         Michael et ses amis ont développé une théorie : Kevin aurait temporairement perdu la raison en développant une sympathie envers Angelina lors de son enlèvement il y’a deux ans.
-         C’est totalement ridicule ! Pourquoi aurait développé ce syndrome deux ans après ? 
-         Ce n’est pas tout. Ils veulent faire condamner Angelina pour enlèvement, secrétassions et manipulation mentale. Ils veulent aussi lui retirer le bébé à la naissance en la forçant à l’abandonner et que Kevin ne soit jamais relié à cet enfant à naitre d’une manière ou d’une autre. Qu’il soit déclaré de père inconnu.
Michael est prêt à engager tous les experts possibles pour le prouver aidé en cela par le compte en banque d’Abby et Victoria Newman.
-         Pourquoi Michael ferait-il une chose pareille à son frère ?
-         Parce qu’Angelina n’est pas Chloe et les Newman ne peuvent pas la supporter. Abby lui en veut de n’être pas venue au gala des arts il y’a deux ans et d’avoir dû simuler un enlèvement. Quand à Victoria, Chloe et son amie et la marraine de son fils Johnny et Chloe veut récupérer Kevin. En agissant ainsi Michael est sûr d’être réélu à son poste de procureur car il aura le soutien financier de sa mère, Chloe, Abby et Victoria Newman.
-         Je vois.
-         Avery, il va de soi que tout ce que je vous ai dit doit rester confidentiel. D’où ce chèque afin de m’assurer mettre adressé à l’avocate que vous êtes non à l’amie de Michael Baldwin.
-         Rassurez-vous c’est le cas.
-         Alors ? Acceptez-vous de vous occuper de ce dossier ?  
-         Peut-être mais il faut d’abord que j’aille interroger Kevin pour me faire une opinion.
-         Très bien. Quoiqu’il en soit cet entretien doit rester strictement confidentiel. N’en parlez pas à Michael.
-         Ne vous en faites pas : je ne dirai rien.
 
 
***
 
On sonna à la porte de chez Kevin et Angelina. Kevin alla ouvrir pendant qu’Angelina dormait.
-         Avery ? Que venait vous faire ici ?
-         Bonjour, Kevin. Puis j’entrer ?
-         C’est Michael qui vous envoie ?
-         Non : Tucker Mc Call !
-         Passez.
Dans le salon Avery prit la parole.
-         Tucker m’a demandé d’être votre avocate et celle d’Angelina. Je dois vous dire que je n’ai pas encore prit ma décision.  Je dois au préalable m’entretenir avec vous et Angelina séparément pour vérifier si vos deux versions coïncident.
Kevin soupira.
-         Je dois certainement être le seul homme sur cette Planète à devoir justifier mon mariage.
-         Je vais aller droit au but, Kevin, est ce Angelina vous a contraint à l’épouser ?
-         J’ai déjà répondu un bon milliard de fois à cette question.
-         Et bien répondez une fois encore. Je dois savoir si je prends votre dossier ou non.
-         Mais enfin bon sang il ne devrait même pas y avoir de dossier, d’avocat, de jugement ou je ne sais quoi encore si certaines personnes s’occuper de leurs affaires ! J’aime ma femme et elle m’aime. Nous avons voulu nous marier et aujourd’hui nous attendons notre premier enfant. Vous voyez cette histoire est banale et se produit tous les jours dans ce vaste monde.
-         Je suis désolée, Kevin mais votre histoire est tout sauf banale. Angelina vous a contraint à quitter le pays sous un prétexte fallacieux.
-         Cela remonte loin et Angelina m’a rendu ma liberté parce qu’elle savait que c’était ce que je voulais à l’époque.
-         Mais plus aujourd’hui ?
-         Non ! bien sûr que non ! j’aime Angelina.
-         Comment tout ceci a-t-il commencé ? Je veux dire comment vous vous êtes-vous retrouvés ?
-         Tucker ne vous a rien dit ?
-         J’aimerais l’entendre de votre bouche.
Kevin soupira.
-         L’été dernier je suis allé retrouver Angelina à LA. J’avais regardé où elle se produisait sur sa page Facebook et Angelo me la confirmait.
-         Donc Angelo savait que vous veniez ce jour-là ?
-         Oui. Mais il n’en avait pas parlé à Angelina. Je voulais lui faire la surprise et en même temps ni Angelo ni moi ne savions si elle m’aimait encore.
Ils furent interrompus par un cri provenant du dessus.
-         Non !!!!!!!!!!! mon bébé !!!!!!!!!! rendez mon bébé !!!!!!!!!!!
En entendant sa femme hurlait, Kevin se précipita à l’étage suivi par Avery qui resta néanmoins à l’extérieur de la chambre à coucher.
Angelina criait et se débattait.
-         Mon bébé ! je veux voir mon bébé !
-         Angelina, mon amour, réveille toi. Ce n’est qu’un cauchemar, réveille-toi, mon amour.
Le front couvert de perle de sueur, des larmes sur son visage, Angelina finit par se réveiller en sursaut.
-         Ou suis-je ? Ou est mon bébé.
Kevin la serra dans ses bras et l’embrassa sur sa tête.
-         Chut, calme-toi, mon amour, tu viens de faire un mauvais rêve. Tu es chez nous.
-         Kevin, dit-elle la voix étranglée par les sanglots, j’étais en prison. Ils étaient tous là : ta mère, ton frère, Chloe, Abby et Victoria. Ils me regardaient et riaient et puis Michael m’a pris notre bébé. Il ne voulait même pas me laisser le voir ni le toucher. Il a tendu à Gloria qui la donnait à Chloe. Elle ricanait et la donnée à une femme que je ne voyais pas.
-         Ce n’était qu’un mauvais rêve, chérie.
-         Cela semblait si réel. Kevin, je ne pouvais pas voir notre bébé. Je ne sais même pas si c’était un garçon ou une fille.
-         Quand le moment sera venu, tu le verras, mon amour, nous le verrons tous les deux. Peu importe si ce sera un garçon ou une fille, ce sera notre bébé. Une partie de toi et une partie de moi et ce sera le plus magnifique enfant du monde.
-         Ta mère et ton frère ne m’accepteront jamais. Je ne serai jamais un membre à part entière de votre famille. Pour eux je ne suis qu’une intruse. Ils ne nous laisserons jamais tranquilles. Ils feront tout pour annuler notre mariage et nous retirer le bébé
-         Cela n’arrivera pas. Si il faut nous quitteront Genoa City, le Wisconsin, mais jamais non jamais ils ne sépareront. Je t’aime, Angelina Fisher.
-         Je t’aime aussi, Kevin.
Ils s’embrassèrent.
-         Repose toi encore un peu pendant que je vais préparer le diner.
Kevin sortit de la chambre et vit Avery dans le couloir. En-là voyant il ne put cacher son irritation.
-         Vous nous avez espionné je présume ? Vous êtes satisfaite ? Vous avez eu votre réponse ? Ne me dites pas que cette femme qui a si peur de perdre son mari et son bébé est le monstre, la manipulatrice que Michael et les autres veulent nous faire croire à tous.
-         Je dois vous posez une question. Il y’a deux ans lorsque vous avez découvert qu’elle vous avait manipulé pour vous empêcher d’épouser Chloe, n’avait jamais pensé à porter plainte contre elle ?
-         Porter plainte ? Et pour quel crime ? Pour être tomber amoureuse de moi au moment où il ne le fallait pas ?
-         Je vois. Kevin accepteriez-vous d’être soumis à une expertise psychiatrique ? Si nous allons jusqu’au procès la partie adverse voudra prouver que vous êtes atteint du syndrome de Stockholm.
-         C’est complètement ridicule. Comment aurais pourrais-je être atteint du syndrome de Stockholm sans avoir jamais été pris en otage ?
-         Vous vous ne vous êtes donc jamais considéré comme un otage lorsqu’Angelina vous a fait quitter le pays ?
-         Combien de fois devrais-je le dire ? non ! non et non ! Je ne me suis jamais considéré comme un otage, ni hier et encore moins maintenant où je suis fou amoureux d’elle.
-         Avery ? Mais que faites-vous ici ?
-         Chérie ? Que fais-tu debout ?
-         Je n’arrivais pas à dormir. Je tournais en rond dans le lit alors je suis descendue prendre un verre d’eau. Qu’est-ce qu’Avery fait chez nous ? Est-ce Michael a mis son plan à exécution ?
-         Pas encore, Angelina, mais nous devons nous parer à toute éventualité. Et puisque vous êtes réveillée j’aimerais vous posez quelques questions hors de la présence de Kevin.
-         Il est hors de question que je la laisse seule dans son état.
-         Cela ira, mon amour. Ne t’inquiètes pas, je me sens mieux.
-         Tu en es sure ?
-         Oui, dit-elle en lui donnant un baiser sur les lèvres.
-         Très bien dans ce cas je vais préparer le diner.
Une fois Kevin hors de vue, Avery se tourna vers Angelina.
-         Comment vous sentez vous ?
-         Venez en but, Avery. C’est Michael qui vous envoie ? Vous travaillez pour le bureau du procureur maintenant ?
-         Non je ne travaille pas pour le bureau du procureur, d’ailleurs Michael ignore ma présence chez vous.
-         Alors que venez-vous y faire ?
-         Vous aidez.
-         Vous êtes l’amie de Michael.
-         C’est vrai mais je suis avocate, une bonne avocate. Je suis connue pour avoir gagné des procès de cas désespéré de personnes condamnées à mort alors qu’ils étaient innocents.
-         Mais là cela n’a rien à voir. Tout ce que l’on veut c’est détruire notre mariage.
-         Angelina, racontez moi dans quelles circonstances Kevin et vous vous êtes-vous retrouvés ?
-         Apres l’annulation de mon mariage avec Kevin, je me suis installée à Los Angeles. Ma carrière avait enfin démarré. Un jour  Caroline Forrester m’a contacté pour savoir si j’accepterais de venir chanter à l’un de ses galas pour une fondation qu’elle dirige contre le cancer. C’est ainsi que j’ai fait la connaissance de Dayzee Forrester. Elle tient un restaurant à Beverly Hills. Le seul restaurant de la ville où des sans-abris de Skid Row ont le droit de venir manger en fonction de leurs moyens. C’est alors qu’elle aussi m’a demandé si j’acceptais de me produire bénévolement dans son restaurant. J’ai bien entendu accepté. Ce soir-là du 2 juillet, il y’avait justement un concert en prévision de la fête nationale. La salle était pleine à craquer. Pour moi c’était un concert ordinaire un jour comme un autre. A la fin de la soirée une fois le concert fini je m’étais retirée dans ma loge lorsque on frappa à la porte. Je cru que c’était mon père qui voulait faire rentrer un fan mais je n’étais pas en état de recevoir.
Mais ce n’était pas un fan : c’était Kevin. Depuis ce jour nous nous ne sommes plus jamais séparés. Du moins pas de notre propre chef.
Angelina marqua une pause.
-         Je ne sais même pas pourquoi je vous raconte tout ça. Pourquoi avons-nous besoin de vos services ? Je n’ai rien fait de mal et Kevin non plus. Notre seul crime est d’être tombés amoureux l’un de l’autre.
-         Mais ce n’était pas le cas au début de votre relation ?
-         Kevin était engagé envers Chloe et je n’étais pas la même femme à l’époque. J’ai beaucoup muri au contact de Kevin. J’en suis tombée éperdument amoureuse et j’ai cru qu’en l’éloignant de Chloe en lui racontant des mensonges il finirait par tomber amoureux de moi. Je me suis trompée alors je lui ai rendu sa liberté. Je suis allée vivre à Los Angeles croyant ne jamais le revoir. Je le répète c’est lui qui est venu à moi et non l’inverse.
-         Mais vous continuiez de l’aimer malgré le temps et l’espace ?
-         Est-ce un crime que d’aimer une personne ?
-         Angelina,  je dois savoir car si nous allons jusqu’au procès je dois être en mesure de pouvoir vous défendre.
Angelina soupira.
-         Oui !
-         Lorsqu’il est venu vous voir dans votre loge pourquoi ne l’avoir pas poussé à retourner vers Chloe ?
Angelina la regarda. Stupéfaite par la question.
-         C’est vous qui dites ça ? Vous dans la sœur a couché avec un homme, non deux hommes mariés et pour l’un d’entre eux a trafiqué des tests de paternités et l’autre a profité de son deuil. Phyllis a-t-elle tenté ne serais qu’une seule fois de renvoyer Nick vers Sharon ? Non ! A-t-elle été poursuivi par la justice là encore la réponse est négative.
Avery fut surprise de savoir qu’Angelina connaissait cette histoire. Cela dit l’avocate qu’elle était reprit facilement le dessus.
-         Mais elle n’a pas enlevé quelqu’un en le forçant à quitter le pays.
Angelina commençait à s’énerver.
-         Pendant encore combien de temps va-t-on me ressortir cette histoire ? Oui j’ai commis une erreur et je l’ai réparé. J’ai rendu sa liberté à Kevin même si je l’aimais plus que tout et je suis partie.
-         Bon allez maintenant ça suffit ! Avery je vous demanderais de partir de chez nous. Ma femme a subi suffisamment de stress pour aujourd’hui.
-         Une dernière chose, Angelina, si c’était à refaire le referiez-vous aujourd’hui ? Kidnapperiez-vous Kevin ?
-…
Angelina n’eut pas le temps de répondre car Kevin prit la parole à sa place.
-         Elle n’en aurait pas l’occasion car cette fois ci c’est moi qui l’enlèverais pour partir avec elle loin de Genoa city. Loin de Michael, loin de Chloe, loin de Gloria et tous leurs amis riches et puissants ; dans un endroit où nous pourrions enfin être heureux.
En prononçant ces mots Kevin passa son bras autour de la taille d’Angelina.
-         Quels étaient les invités à votre mariage ?
-         Pourquoi voulez-vous savoir ça ?
-         Afin d’être sure qu’Angelina ne vous a pas contraint à l’épouser une fois de plus.
-         Mais ce n’est pas vrai ! Vous êtes sourdes ou stupide ? Je l’aime ! vous comprenez ce que je dis ? je l’aime !
-         Dis-lui, mon amour, qu’en finisse avec cette histoire sinon nous ne serons jamais tranquilles.
Kevin soupira.
-         Ok ! alors prenez note car je ne le répéterai pas deux fois.
Avery sortit son enregistreur vocal et le mit en route.
-         Cane et Lyly Hasby. Devon Hamilton et sa petite amie Roxane. Paul Williams, Mackenzie et JT Helstrom, Caroline Spencer Forrester, Thomas, et Ally Forrester. Hope Logan Spencer et son mari Wyatt Spencer, Liam Spencer, Stephy Forrester Spencer. Et sans oublier le père Todd qui a uni notre union. Satisfaite ?
-         Kevin, je comprends que mes questions puisse vous sembler curieuse…
-         Curieuse ? Non, ce n’est pas le mot que j’emploierais.
-         Peu importe mais croyez-le ou non je cherche seulement à vous venir en aide à tous les deux.
-         Est-ce après ca on nous laissera enfin tranquilles mon mari et moi ? Aurons-nous le droit de nous aimer sans avoir une épée d’Damoclès au-dessus de la tête visant à nous séparer ?
-         Je l’espère, Angelina mais avant cela il me reste encore une chose à vous demander : Kevin, avant de m’en aller. Accepteriez-vous d’être soumis à une analyse psychiatrique ?
-         Une analyse psychiatrique ?
-         Pourquoi faire, dit Angelina.
-         Afin de prouver que vous n’êtes pas atteint du syndrome de Stockholm.
-         Et après vous nous laisserez tranquilles ?
-         Cela ne dépendra pas de moi mais de Michael mais je serais en mesure de prouver que ce procès n’a aucun motif juridique valable sur lequel s’étayer.
-         C’est totalement ridicule : comment pourrais être atteint du syndrome de Stockholm alors même que nous n’avions plus de contacts ?
-         Je vous l’accorde vous marquez un point malgré tout, je préfèrerais avoir l’avis d’un psychiatre.
-         C’est entendu faites ce que vous voulez ! Envoyez moi à Fairwiew si ça vous chante je m’en moque tant qu’au final je pourrai enfin vivre en paix avec ma femme et notre enfant à venir.
 
 
***
 
A l’Athletic Club, Avery était assise à une table et semblait attendre quelqu’un.
-         Maitre Clark ?
-         Dr Peterson ?
-         En effet c’est bien moi. Que puis-je pour vous ?
-         Je travaille actuellement sur une affaire qui nécessite l’aide d’un psychiatre hautement qualifié et intègre. Tucker Mc Call vous a chaudement recommandé.
-         C’est très gentil de sa part, cependant si c’est-ce lui qui a besoin de mon aide car si c’est le cas je ne suis pas certaine de vouloir accepter mais je pourrais toujours vous fournir le nom d’un ou deux collègues.
-         Au non non ! Tucker va bien. Non il n’a rien à voir dans l’affaire dont je m’occupe. Il vient juste en aide à des amis de son fils en payant mes honoraires.
-         Je vous écoute de quoi s’agit-il, dit Emily en s’asseyant.
-         Nous devrions commander quelque chose car cela risque d’être long.
Avery fit signe au serveur de s’avancer.
 
***
 
Au commissariat Abby vint trouver Michael. Ce dernier se trouvait en compagnie de Christine en train de s’embrasser.
-         Michael, il faut que nous parlions.
-         Pas maintenant, Abby. Ses lèvres toujours scotchées à celle de Christine.
-         Il est tard et Angelina n’a toujours pas été arrêtée.
-         Abby, j’ai dit pas maintenant.
Sur ces mots, Christine fit un bon en arrière.
-         Comment ça Angelina arrêtée et pour quel motif ?
Victoria entra comme une furie.
-         Michael, où en sommes-nous ? Pourquoi est-ce Kevin n’est toujours pas avec Chloe ?
-         Quelqu’un peut m’expliquer de quoi il s’agit, fit Christine ?
-         Michael, il se fait tard, dit Gloria qui venait d’arriver. Angelina devrait déjà être derrière les barreaux à l’heure qui il est et Chloe chez elle avec ton frère.
-         Et Johnny devrait déjà avoir retrouvé son parrain et sa marraine.
-         Et j’aurais enfin ma revanche sur cette abrutie à cause de laquelle j’ai dû mentir à mes fans.
-         Je vous ai dit pas maintenant !
-         Michael, j’exige de savoir de quoi vous êtes en train de parler. Pourquoi Angelina devrait-elle être en prison ? Si tu ne veux rien me dire alors j’irai chercher des réponses là où je pourrais les trouver.
-         Rien, Christine, il ne se passe rien. C’est un malentendu. Les filles ont mal compris une situation.
-         Mais pas du tout ! on a très bien compris au contraire. Angelina doit être arrêtée de manière à ce Kevin retourne auprès de Chloe : là où est sa place et nous serons tous enfin débarrassé de cette abrutie.
-         Oui et surtout, Michael, arrange-toi pour qu’elle aille à la prison d’Etat. Il ne faut surtout pas qu’elle soit transférée au pénitencier de Genoa.
-         Ne vous inquiétez pas, Victoria. Mon fils y veillera. Chloe attend mon feu vert pour aller voir Kevin.
-         Qu’est-ce que c’est que cette histoire, dit Christine qui commençait à réaliser que quelque chose de grave se tramait.
 
 
***
 
A l’Athletic Club Avery venait de finir son récit. Emily l’avait écouté attentivement.
-         Je vous ai tout dit. A présent vous en savez autant que moi. Accepteriez-vous de consulter Kevin ?
-         Je le ferai bien sur si nécessaire mais en l’espèce je ne vois pas comment il pourrait être soudain atteint du syndrome de Stockholm puisque il n’avait jamais perçu les choses du point de vu d’Angelina au moment de son enlèvement et n’avait qu’une envie : retrouver Chloe. Personne ne souffre de ce syndrome deux ans après les faits. C’est absurde !
-         C’est vrai mais Michael ne voit pas les choses de cette façon : pour lui Kevin souffrait du décès de Md Chancellor et de son divorce avec Chloe alors se trouvant seul il a trouvé une parade pour tenter d’aller mieux : Angelina et celle-ci en aurait profité de nouveau pour le contraindre à l’épouser et cette fois Kevin serait tombé dans son piège.
Je peux prouver qu’Angelina ne l’a pas obligé à se marier mais je ne suis pas psychiatre pour démontrer que Kevin jouit de toutes ses facultés mentales.
Dr Peterson…
-         Appelez-moi Emily.
-         Emily, il y va de la vie d’un jeune couple que des gens cherchent absolument à briser pour leur intérêt personnel. Je vous en prie, aidez-moi à sauver cette famille.
-         Vous rendez vous compte que j’ai des patients qui m’attendent à New York ? Qui ont de vrais problèmes et qui ont besoin de moi ? Vous me demandez de tout suspendre pour aider quelqu’un qui de toute évidence est simplement tombé amoureux d’une femme que sa famille et ses amis n’apprécient pas. Je suis désolée, Avery, mais cela n’est en rien un problème psychiatrique.
-         J’en conviens mais la partie adverse veut démontrer qu’il en souffre.
-         Aucun psychiatre ne pourra le confirmer. Vous n’avez pas besoin de moi pour cela.
-         Aucun psychiatre intègre mais les Newman sont prêt à mettre le prix qu’il faudra pour prouver l’inverse. Je vous en prie, Emily, cela ne vous prendra qu’une séance ou deux maximums. Vous jouissez d’une excellente réputation auprès de  la Cour. En voyant une analyse signée par vos soins aucun juge ne se permettra de remettre en cause votre expertise, nous éviterons ainsi d’aller jusqu’au procès et Kevin et Angelina pourraient enfin vivre leur vie sereinement. Dans le cas inverse, Angelina ira dans une prison d’Etat et sera privée de ses droits parentaux.
Emily resta silencieuse lorsqu’elle fut tirée de sa rêverie par une voix masculine qu’elle reconnut aussitôt. Elle se leva et alla à la rencontre de cet homme.
-         Jack, quelle surprise !
-         Je pourrais en dire autant à ton sujet. J’ignorais que tu étais à Genoa.
-         Je ne reste pas. On m’a convoqué pour me demander de m’occuper d’un cas mais je n’en ai pas envie.
-         Patty Williams ?
-         Non, non, ce n’est plus moi qui m’occupe de Patty Williams depuis bien longtemps.
-         Jack, vous tombez bien, dit Avery. Aidez-moi à convaincre le Dr Peterson à examiner la personne dont je lui ai parlé.
Jack n’eut pas le temps de répondre car Kyle et Eden l’interpelèrent. 
-         Papa, il faut que tu nous aide à empêcher Abby et Victoria d’aller se mêler de choses qui ne les regardent pas. C’est vrai quoi, qu’est cela peut bien leur faire si Kevin est amoureux d’Angelina.
-         Je vous en prie, Jack, aidez-nous et aider Kevin et Angelina.
-         Kyle, Eden, vous voyez bien que je parle.
-         Oui, excuse nous mais c’est trop important. Angelina risque de se retrouver en prison pour rien et perdre à la fois Kevin et son bébé.
-         Angelina est enceinte ? Je l’ignorais.
-         C’est tout récent mais Abby, Victoria, Chloe, Gloria veulent gâcher leur bonheur avec la complicité de Michael qui est prêt à tout pour sa carrière y compris à briser le ménage de son frère.
-         De quoi parles-tu ?
-         Excusez-moi, vous parlez bien de Kevin et Angelina Fisher ? Je me présente Dr Emily Peterson. Psychiatre et amie de votre père.
-         Je me souviens de vous. Lorsque je vivais au Canada avec maman et vous pensiez vous marier à mon père vous nous aviez fait venir. Vous êtes la seule personne en dehors de moi à n’avoir pas traité ma mère en paria. Et pour vous répondre : oui je parle bien de Kevin et Angelina Fisher : mes amis.
-         Vous connaissez mon frère et ma belle-sœur ?
-         Votre frère dites-vous ?
-         Je m’appelle Eden. Eden Baldwin.
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://genoa-city.forumactif.com
 
Le syndrome de Stockolm
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le syndrome Célestin
» Le syndrome de Cassandre... [Rp Darren - Cassandre]
» syndrome Peter Pan...
» Le syndrome du zèbre.
» Le syndrome du piton collé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Angelina & Kevin love for ever :: Fan fiction Angelina & Kevin :: Retrouvailles-
Sauter vers: