Angelina & Kevin love for ever

Angelina & Kevin love for ever

Forum de fan fiction consacré à la love story d'Angelina Veneziano & Kevin Fisher des feux de l'amour
 
AccueilPortailCalendrierÉvènementsGaleriePublicationsFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée
Mots-clés
Adam
Derniers sujets
» Colin perd son sang froid
L'instint maternel  I_icon_minitimeJeu 12 Sep - 21:39 par Angelina Fisher

» Montage
L'instint maternel  I_icon_minitimeMar 3 Sep - 18:14 par Angelina Fisher

» Melancolie et demande en mariage
L'instint maternel  I_icon_minitimeDim 1 Sep - 20:47 par Angelina Fisher

» Chequamegon
L'instint maternel  I_icon_minitimeJeu 15 Aoû - 22:16 par Angelina Fisher

» Disparition
L'instint maternel  I_icon_minitimeMer 7 Aoû - 20:52 par Angelina Fisher

» Detonation
L'instint maternel  I_icon_minitimeDim 28 Juil - 21:54 par Angelina Fisher

» Quand les femmes s'en mêle
L'instint maternel  I_icon_minitimeMer 17 Juil - 22:15 par Angelina Fisher

» Independence Day
L'instint maternel  I_icon_minitimeJeu 4 Juil - 22:31 par Angelina Fisher

» Revelation
L'instint maternel  I_icon_minitimeJeu 4 Juil - 21:49 par Angelina Fisher

Septembre 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30      
CalendrierCalendrier
Les posteurs les plus actifs de la semaine

Partagez
 

 L'instint maternel

Aller en bas 
AuteurMessage
Angelina Fisher
Prête à l'eglise de Genoa
Angelina Fisher

Messages : 463
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 49
Localisation : Paris

Notre feuilleton favoris
Vos couples preferés dans le soap: Kevin & Angelina. Nick & Sharon. Christine et Michael. Victoria & Billy. Victoria & Ryan.
Si vous etiez un personnage des fda quel serait il : Michael Baldwin ou Christine Blair

L'instint maternel  Empty
MessageSujet: L'instint maternel    L'instint maternel  I_icon_minitimeMer 29 Mai - 21:47


Le médecin embauché par Colin annonça à Kevin le décès de l’enfant d’une voix blanche, ne manifestant aucune émotion envers un père à qu’il venait d’apprendre le décès de son enfant. Pourtant pour celui-ci il en fut tout autre et cru sentir le sol s’effondrait sous ses pieds.
-         Décédée ? Non, non, vous devez faire erreur. Ma femme est enceinte de trente-six semaines. Il lui reste encore quatre semaines avant d’accoucher.
-         Monsieur, votre femme a été transportée en urgence parce que elle a commencé à avoir des contractions. Votre fille est morte née. Elle n’avait aucune chance. Elle était trop petite, trop fragile. Elle n’a pas survécu. Maintenant excusez-moi j’ai des patients à voir.
Kevin était totalement anéanti. Son bébé, sa petite fille chérie si désirée ne verrait jamais le jour. Pourtant il retrouva ses esprits quand il réalisa que le médecin ne lui avait donné aucune nouvelle d’Angelina.
-         Attendez ! Dites-moi au moins comment va ma femme ?
-         Votre femme va bien.
-         Est-elle au courant ?
-         Non, répondit-il laconiquement avant de partir.
 
Colleen, Cassie et Abby qui étaient restées un peu à l’écart laissant leur ami discutait avec le médecin, virent que quelque chose n’allait pas.
-         J’ai l’impression que quelque chose ne va pas, dit Abby.
-         Kevin à l’air effondré, dit Cassie inquiète.
En voyant le médecin s’en aller elles se rapprochèrent de Kevin.
-         Kevin ! Quelque chose ne va pas ? dit Colleen tout en posant une main sur le bras de son ami. Ce dernier sursauta.
-         Excuse-moi, je ne voulais pas te faire peur. Que t’a dit le médecin ? Angelina va bien ?
-         Pricillia. Mon bébé, ma petite fille. Elle est…elle est…elle est morte ! finit-il par réussir à articuler.
-         Quoi ? s’écrièrent d’une même voix les trois jeunes femmes.
-         Angelina. Je dois la voir. Je dois voir ma femme.
Kevin abandonna ses amies incrédules pour aller voir Angelina.
 
 
Angelina dormait quand il entra dans la chambre. Les yeux embués de larmes, il prit sa main dans la sienne.
-         Kevin, dit-elle en se réveillant. Tu es rentré ?
D’une main il s’essuya les yeux.
-         Oui, mon amour, je suis rentré.
Angelina regarda tout autour d’elle et vit le décor hospitalier.
-         Ou suis-je ? Que s’est-il passé ?
-         Tu es l’hôpital, mon ange.
-         À l’hôpital ? Pourquoi ?
Puis la mémoire lui revint.
-         Ah oui l’indigestion. J’avais oublié. Où sont les filles, je suis désolée de leur avoir fait peur au point qu’elles t’aient appelé et tu es du abréger ton voyage.
-         Elles ne m’ont pas appelé, de plus mon travail la bas était fini. J’ai fait ce que je devais faire et j’ai sauté dans le premier avion pour rentrer à la maison. C’est là que j’ai reçu l’appel de Cassie me disant que tu étais malade.
-         C’est très gentil à elle mais c’est trois fois rien. Je ne me suis pas sentie bien après le dessert. Je n’ai pas dû supporter la crème fouettée et cela m’a donné la nausée. Ou alors c’est ta fille qui n’a pas aimé, dit-elle en souriant tout en passant une main sur son ventre.
Son visage qui l’instant d’avant était souriant malgré la fatigue apparente changea immédiatement d’attitude pour laisser place à de l’inquiétude, une angoisse.
-         Mon bébé ! Où est mon bébé ? Kevin, ou est notre fille ? Pourquoi est-ce je ne sens rien ? Où est mon bébé ? Kevin, ou est notre fille ?
Kevin qui s’était efforcé de rester impassible afin qu’elle ne soupçonne rien laissa éclater son chagrin.
-         Je suis désolé, mon amour. Notre petite fille n’est plus.
-         Non ! hurla-t-elle. Mon bébé ? Ou est mon bébé ? Kevin !
Kevin ne pouvait plus longtemps retenir ses larmes.
-         Angelina, mon amour, notre petite fille est venue au monde trop tôt. Elle n’avait pas assez de force pour survivre.
-         Non ! non ! Je n’ai pas supporté la crème fouettée c’est tout mais notre petite fille allait bien. Elle n’avait aucune raison de venir au monde si tôt. Aucune !
 
 
Juste après l’accouchement, le médecin complice de Colin et Hillary envoya un SMS a ce dernier.
Mission accomplie. Marchandise en route
Colin sourit et répondit. Transfert en route
C’est dans cet état d’extase qu’Hillary le trouva en arrivant.
-         Bonnes nouvelles ? dit-elle sarcastique connaissant déjà la réponse.
Il sourit en la voyant.
-         Les meilleures. À nous la belle vie ! Ceci n’est que le commencement du début de notre nouvelle vie. Nous allons être riches ! Nous allons avoir plus d’argent que tu n’en as jamais rêvé !
Il s’approcha d’elle et ouvrit son imper s’attendant à la trouver dans un déshabillé ultra sexy mais au lieu de cela il la trouva entièrement nue. Il la regarda, surprit. Elle lui sourit.
-         Nous avons toute notre vie pour me voir porter des déshabillés sexy et je te promets que tu en verras. J’ai déjà commandé quelques modèles qui ne sont pas encore sorti sur le marché, mais ce soir est un jour spécial. Le piratage de Newman et Chancellor a déjà commencé et tout se passe comme nous l’avions prévu et c’est aussi le premier jour d’un marché fleurissant qui va nous apporter des millions, des milliards de dollars alors pourquoi ne pas fêter ça dignement ? Mon corps tout entier te réclame. Prends-moi !
 
 
Deux jours plus tard Angelina sortit de l’hôpital. Les jours se transformèrent en semaines, les semaines en mois. Angelina sombra dans la dépression refusant d’accepter la perte de son enfant. Malgré son amour pour elle, Kevin ne savait plus comment faire face à la situation. Ce jour-là il se confia à son frère chez qui il se trouvait.
-         Elle s’enfonce chaque jour un peu plus dans la dépression. Nous ne faisons plus l’amour, nous ne communiquons plus. Je voudrais l’aider, lui dire combien je l’aime mais je ne sais pas comment faire.
-         Kevin, tu ne vas pas aimer ce que je vais te dire mais c’est la seule solution. Angelina a besoin d’une aide, une aide que tu ne peux pas lui apporter mais qu’elle pourrait trouver à Fairwiew.
-         Tu as raison, Michael, je n’aime pas.
-         Kevin, ne fait pas l’obstiné…
-         Non ! Michael, nous avons perdu un bébé. Un bébé que nous aimions avant même qu’elle ne vienne au monde. Tout allait bien. Quand je suis parti. Elle ne devait naitre que dans un mois. Il a fallu qu’Angelina mange cette fichue crème fouettée et notre monde a basculé dans l’horreur.
 
 
Assise dans le jardin, Angelina, son regard semblait perdu dans le vide tandis que Graham jouait près de la piscine. Quand soudain…
-         Graham !!!!!!!!!!!!!!!
Semblant venir des profondeurs de terres lointaines, Angelina poussa un cri de terreur et s’élança vers la piscine en plongeant à son tour. Telle fut la vision d’horreur qu’eu Kevin en rentrant. Sa femme, trempée jusqu’aux os, remontant leur fils à la surface.
-         Angelina…
Elle ne répondit pas. Elle coucha Graham sur le côté au sol et vérifia son état de conscience. L’enfant respirait encore. Angelina le réchauffa à l’aide d’une couverture pendant que Kevin appela le 911.
-         Graham, c’est Maman est ce que tu m’entends ?
-         Maman, dit-il d’une voix faible mais audible.
-         Tout va bien, mon ange, je suis là.
-         L’ambulance va arriver, dit Kevin en revenant.
-         Il respire.
Quand les ambulanciers arrivèrent l’enfant allait plutôt bien. Par mesure de prudence toutefois ils le transportent à l’hôpital qui ne remarqua rien d’anormal et le laissa rentrer chez lui. Cet accident fut comme un électrochoc pour Angelina. Après que Graham fut tranquillement endormi dans son lit, Angelina rejoignit Kevin sur le fauteuil du salon.
-         Il dort ? s’enquit-il ?
-         Oui. Il ne semble pas se rendre compte du danger auquel il a échappé à cause de moi.
-         Angelina, ne dit pas ça !
-         Kevin, notre fils a failli mourir par ma faute. Je n’étais pas en train de le surveiller, j’étais dans un autre monde. Un monde dans lequel je n’avais aucun contrôle. Un monde qui me fit perdre notre fille sans que je sache pourquoi. Kevin, elle allait bien. Elle allait même très bien. Elle grandissait tranquillement dans mon ventre. L’accouchement n’était prévu que dans un mois. Pourquoi a-t-il fallu que je mange cette fichue crème fouettée. Si je ne l’avais pas fait notre fille serait en vie et Graham n’aurait pas failli se noyer.
-         Chérie, tu n’y es pour rien. Tu ne pouvais pas savoir ce qui allait se passer. Quant à Graham, je suis le seul responsable. J’aurais dû installer des normes de sécurité depuis longtemps. J’étais pris par mon travail et je n’avais pas réalisé que notre fils grandissait. Je m’en occuperai dès demain. Pour le moment celle qui me préoccupe c’est toi, mon amour.
-         Je vais bien. Je ne comprends toujours pas ce qui s’est passé. Pourquoi ai-je perdu notre enfant ?
-         Je l’ignore, le médecin ne m’a rien dit de particulier.
-         Je me sens se vide, si lasse.
-         Je sais, chérie, je sais. Mais tu ne dois pas oublier que je suis là. Cette enfant nous l’avons conçue tous les deux et nous sommes deux à l’avoir perdu.
Kevin la serra dans ses bras.
-         Que dirais tu de partir quelques jours ? Un petit voyage rien que toi et moi en amoureux. Nous pourrions laisser Graham et Vig chez Colleen et Alex. Il adore aller là-bas jouer avec Becky.
-         Tu oublies ton travail.
-         J’ai démissionné.
-         Quoi ? Pourquoi ?
Angelina qui était jusqu’à lors blottit contre Kevin, se redressa brutalement et lui fit face. Ses yeux s’agrandissant exprimant la stupéfaction.
-         C’est compliqué, répondit Kevin laconiquement.
-         Est-ce à cause de ma dépression nerveuse ? Parce que si c’est le cas, chéri, je te promets de me reprendre d’être à nouveau une femme, une mère, une épouse.
-         Non, chérie, que vas-tu imaginer ? Cela n’a rien à voir avec toi. J’ai donné ma démission à mon retour de Burlington avant même de savoir que tu étais hospitalisée.
-         Mais pourquoi ? Je ne comprends pas. Kevin, tu adores ce que tu fais. Je le sais tu m’en avais parlé quand nous étions à Los Angeles. Tu m’avais avoir l’impression pour la première fois de ta vie être utile à la société. Ce sont tes propres mots, je m’en souviens bien.
-         C’était vrai.
-         C’était ? Tu veux dire que cela ne l’est plus ? Qu’est ce qui a changé ?
Kevin prit une profonde inspiration, se leva, marcha vers la baie vitrée puis se retourna en faisant face à Angelina luttant intérieurement pour ne pas lui dire la vérité au sujet de son père.
-         Paul et Ronan m’ont mené en bateau. Pendant des mois je me suis tué à résoudre une affaire : en vain car il me manquait un élément vital et ils le savaient.
-         Je ne comprends pas, pourquoi t’auraient-ils caché une information dont ils auraient eu connaissance si celle-ci était importante pour résoudre l’affaire ?
-         Parce que ils ne voulaient pas que je la résolve. Ils ne voulaient pas que je sache.
Angelina le regarda intriguée.
-         Est-ce cela un lien avec ton voyage à Burlington ?
-         Oui et non. En réalité la réponse à mon enquête se trouvait là-bas mais ils l’ignoraient sinon ils ne m’y auraient jamais envoyé.
Kevin regarda sa femme et réalisa qu’il avait été déjà trop loin dans ses réponses. Bien sûr il aurait aimé pouvoir tout lui dire mais hélas c’était impossible. Angelina devait continuer de croire que son père était mort. Il sourit.
-         Chérie, j’aimerais pouvoir t’en dire d’avantage mais je ne peux pas. Cette affaire est bien trop grave et malgré ma démission je ne suis pas autorisé à en parler à qui que ce soit.
-         Je comprends.
Il sourit.
-         Si nous allions nous coucher ? La journée a été longue toi comme moi avons besoin de repos.
 
Dans les semaines, les mois qui suivirent Angelina semblait reprendre le cours d’une vie normale malgré sa douleur. Kevin, toujours contrarié par l’attitude de Paul et Ronan ne retourna pas au poste de police, toutefois il ne dit rien à Angelina concernant Angelo. Les paroles de son beau-père raisonnant encore dans sa tête. Craignant pour la sécurité informatique de leurs entreprises, certains chefs d’entreprise de Genoa City ou d’ailleurs, firent appel à ses compétences. Lui-même ayant fini par créer sa propre start-up contre le cyber-attaque. 
 
Un jour alors qu’Angelina et lui terminer de manger au Neon-Ecarlate, Hillary fit son apparition. Les nouveaux aspects de leur entreprise de criminalité à Colin et elle l’avait obligé à quitter Genoa City durant quelques mois à dater de l’enlèvement de Priscilla. Afin de ne pas attirer les soupçons de Devon, bien que ce dernier ne se doutait d’absolument rien et buvait les paroles de sa femme, cette dernière prétendit devoir partir pour le Tennessee afin de s’occuper d’une tante malade. Ce jour-là donc marqua le retour d’Hillary à Genoa City. En la voyant Angelina eut une étrange sensation de mal être, de mépris, voire de colère quand celle-ci s’approcha d’elle.
-         Angelina, Kevin. Devon m’a dit pour votre bébé. Sachez que je suis vraiment désolée de ce qui vous arrive. Si je peux faire quoi que ce soit, surtout dites le moi.
-         Merci, Hillary, répondit laconiquement Angelina.
-         Je me mets à votre place, j’imagine à quel point c’est dur de perdre son enfant.
-         Ça l’est en effet. Si tu veux nous excuser Kevin et moi devons partir, dit Angelina tout en se levant.
 
 
-         Je n’aime pas cette femme, dit-elle une fois de retour chez eux. Sa fausse compassion me donne la nausée. Je sais bien qu’elle est très appréciée par bon nombre de nos amis mais je ne l’aime pas et aujourd’hui plus que tout autre jour, quand elle s’est présentée à nous la bouche en cœur afin de nous présenter ses condoléances, j’ai ressenti quelque chose d’étrange que je ne saurais expliquer. Une sensation liée à la mort de notre enfant.
-         En quoi la mort de notre fille est-elle liée à Hillary Hamilton ?
Angelina soupira.
-         Je ne saurais l’expliquer mais j’ai eu cette sensation à l’instant même où elle s’est approchée de nous. Kevin, s’il te plait ne laisse jamais s’approcher de Graham. Jamais ! dit-elle d’une voix envahie par l’émotion qui la submergeait.

<3>3<3<3<3<3
L'instint maternel  Kevine10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://genoa-city.forumactif.com
 
L'instint maternel
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Angelina & Kevin love for ever :: Fan fiction Angelina & Kevin :: Protection rapprochée-
Sauter vers: