Angelina & Kevin love for ever

Angelina & Kevin love for ever

Forum de fan fiction consacré à la love story d'Angelina Veneziano & Kevin Fisher des feux de l'amour
 
AccueilPortailCalendrierÉvènementsGaleriePublicationsFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée
Mots-clés
Adam
Derniers sujets
» Quand les femmes s'en mêle
Le plan de Colin  Icon_minitimeHier à 22:15 par Angelina Fisher

» Independence Day
Le plan de Colin  Icon_minitimeJeu 4 Juil - 22:31 par Angelina Fisher

» Revelation
Le plan de Colin  Icon_minitimeJeu 4 Juil - 21:49 par Angelina Fisher

» Un retour de flamme
Le plan de Colin  Icon_minitimeVen 14 Juin - 22:23 par Angelina Fisher

» Machievelique Hillary
Le plan de Colin  Icon_minitimeMer 5 Juin - 17:01 par Angelina Fisher

» L'instint maternel
Le plan de Colin  Icon_minitimeMer 29 Mai - 21:47 par Angelina Fisher

» Angelina
Le plan de Colin  Icon_minitimeSam 25 Mai - 17:38 par Angelina Fisher

» Diana Degarmo enfant
Le plan de Colin  Icon_minitimeVen 17 Mai - 12:17 par Angelina Fisher

» Colin passe à l'action
Le plan de Colin  Icon_minitimeVen 10 Mai - 21:53 par Angelina Fisher

Juillet 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    
CalendrierCalendrier
Les posteurs les plus actifs de la semaine
Angelina Fisher
Le plan de Colin  Vote_lcapLe plan de Colin  Voting_barLe plan de Colin  Vote_rcap 

Partagez
 

 Le plan de Colin

Aller en bas 
AuteurMessage
Angelina Fisher
Prête à l'eglise de Genoa
Angelina Fisher

Messages : 457
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 49
Localisation : Paris

Notre feuilleton favoris
Vos couples preferés dans le soap: Kevin & Angelina. Nick & Sharon. Christine et Michael. Victoria & Billy. Victoria & Ryan.
Si vous etiez un personnage des fda quel serait il : Michael Baldwin ou Christine Blair

Le plan de Colin  Empty
MessageSujet: Le plan de Colin    Le plan de Colin  Icon_minitimeMer 27 Mar - 20:57


Le jour tant attendu arriva enfin. Angelina mit au monde un petit garçon prénommé Graham. Trois mois après sa venue au monde Angelina et Kevin procédèrent à son baptême avec Michael et Colleen comme parrain et marraine. Quelques semaines auparavant Kevin et Angelina discutèrent du choix des parrains et marraines.
-         Est-ce Daniel pourra venir pour le baptême ?
-         Malheureusement non ! Daniel a un vernissage dans la soirée il n’aura pas le temps de faire l’aller-retour dans la même journée.
-         Et ta sœur ?
-         Daisy non plus n’aura pas le temps : elle a commencé un nouveau travail elle ne pourra s’absenter.
-         C’est dommage. J’espérais pouvoir avoir notre famille au complet pour le baptême.
-         J’aurais aimé également mais ils n’auraient pas pu venir de toute façon.
-         Je continue d’espérer qu’un jour Daniel et Daisy se mettront ensemble. Inutile de me dire que je me berce d’illusion, Mr Fisher, nous deux sommes la preuve vivante que tout est possible.
-         Notre histoire à des similitudes avec la leur mais nous, nous étions amis et tu ne m’as jamais contraint à avoir des relations sexuelles avec toi-même au cours de notre mariage.
-         Je t’aimais. Je savais que cela n’était pas réciproque mais je t’aimais. Jamais je ne t’aurais contraint à faire quelque chose contre ta volonté.
Kevin l’embrassa.
-         Daisy et toi êtes très différentes mais pour le bien de leur fille ils ont réussi à avoir des relations courtoises.
Angelina marqua une pause.
-         Qu’est ce qui te tracasse ? demanda Kevin.
-         Rien, mais je me disais qu’il serait bon de faire le baptême en petit comité.
Kevin rit.
-         Ma chérie, tu parles comme si nous avions des millions d’amis. Je te rappelle pourtant que nous ne sommes ni Newman ni Abbott.
-         Ni Chancellor.
-         Chancellor ? Tu fais allusion à l’altercation avec Chance la semaine dernière ? Oublie-le : il a toujours été un peu stupide et je crois bien qu’il est toujours amoureux de Chloé.
-         C’est possible mais je ne pensais pas à Chance en parlant des Chancellor, mais à Devon. Chéri, je ne veux pas de lui au baptême de notre fils, j’aimerais mieux qu’il soit en comité restreint, très restreint : rien que nous, le parrain, la marraine, ta mère et Christine, et bien sûr Alex. Personne d’autre.
-         Alex travaille ce jour-là, mais tu ne veux pas de Devon ? Je pensais pourtant que vous aviez fait la paix.
-         Oui, je ne lui en veux plus pour ce qui s’est passé ce jour-là, ni à lui ni à Abby.
-         Mais… parce qu’il y’a un « mais » n’est-ce pas ?
-         Oui, il y’en a un et il s’appelle…
-         Hilary Curtis.
-         Oui. Kevin, je n’aime pas cette femme. Je ne saurais expliquer ce que je ressens chaque fois que je suis en sa présence…je n’ai pas confiance en elle. Il y’a quelque chose qui sonne faux chez elle mais je ne saurais dire ce que c’est. Appelle cela une intuition féminine si tu veux mais je veux la tenir le plus possible éloignée de notre famille. 
 
 
Dans l’ancien appartement de Tucker, Colin et Hillary venaient de finir de faire l’amour.
-         Whaoo ! Tu sais comment emmener une femme au septième ciel.
Colin rit.
-         Uniquement si j’ai la bonne partenaire. Si tu savais tout ce que je suis obligé lorsque je suis contraint de faire l’amour à Jill.
-         Ne me dis pas que lorsque tu fais l’amour à ta femme cela revient à le faire à une nonne ?
Colin rit.
-         Je n’irai pas jusqu’à là, Jill est une bonne amante mais elle ne fait pas jouir comme cette magnifique femme qui est à mes côtés en cet instant et qui conduit un homme au nirvana.
Hilary rit.
-         Quelle est la suite des opérations maintenant ? La mort d’Angelo Veneziano a nettement compliquée nos affaires.
-         Disons seulement que cela a retardé mais pas annulée. Où en es-tu avec ce benêt de Devon ?
-         Il me mange dans la main. Il baise le sol que j’ai foulé de mes pieds.
-         Parfait ! Tout comme Jill avec moi. Alors il est temps de passer à la phase II de l’opération. C’est bientôt la St Valentin, arrange-toi pour l’emmener diner au club, fais-lui un grand numéro de charme et demande-le en mariage.
-         Quoi ?
-         Chérie, il le faut. Cela fait partie du plan pour devenir riche. Très riche, très, très riche. Immensément riche !
-         Oh, Colin, je me sens toute chose quand tu dis ce genre de chose.
-         Mais il va falloir être patient car cela prendra du temps. Nous allons devoir procéder par étape puisque Angelo n’a pas réussi à éliminer Victor Newman.
-         Angelo Veneziano était un abruti comme sa fille mais pourquoi ne pas employer quelqu’un d’autre pour liquider Victor Newman ? Ce ne doit pas être les hommes de mains qui te manque, Angelo ne devait pas être le seul.
Colin rit.
-         Bien sûr qu’il n’était pas le seul et il y’en aurait plus d’un capable de descendre Victor Newman comme on écraserait une mouche.
-         Alors pourquoi ne pas le faire, cela irait plus vite pour mettre notre plan à exécution.
-         Non, c’est trop dangereux. Cet abruti d’Angelo Veneziano et sa tentative d’assassinat ratée a tout fait échouer et aujourd’hui nous ne devons pas éveiller les soupçons. Nous devons avancer nos pillions de manière lente et régulière en procédant étape par étape. Fort heureusement cette veille mégère de Katherine Chancellor est morte et enterrée, elle n’est plus là pour semer le trouble chez Jill. Elle doit vraiment croire que je suis fou amoureux d’elle, alors que lorsque nous sommes au lit je suis contraint de prendre des médicaments pour pouvoir lui faire l’amour et encore dans le noir.
-         Oh, mon pauvre bébé. Laisse-moi arranger ça.
Hillary lui tourna le dos tout en s’asseyant sur Colin tandis que celui-ci était allongé sur le lit. Elle plaça ses genoux de part et d'autre de ses cuisses…
 
Le jour du baptême arriva enfin avec pour seule présence des parents, parrain et marraine et de Gloria. Ni Alex ni Christine ne purent y assister. Christine ayant un important procès à plaider et Alex sur une affaire délicate. 
 
Le soir du baptême après avoir mis Graham au lit et Vig endormi sur l’assise dans la nursery, Angelina et Kevin se retrouvèrent dans leur chambre.
-         Je suis fier de notre fils, il a peine pleurer quand le prêtre lui a versé l’eau sur le front.
-         Notre fils est un vrai cow-boy, tout comme son papa.
-         Un cow-boy ? Alors c’est comme ça que tu me vois ? dit Kevin en enlaçant Angelina par sa taille.
-         Un cow-boy, un chevalier sans peur et sans reproche : un super-héros, dit-elle les yeux brillants de joie.
-         Un super-héros ? J’aime assez l’idée d’en être un pour toi.
-         Tu l’es, dit-elle en l’embrassant. Chéri !
-         Oui ?
-         Je ne t’ai pas dit toute la vérité ce matin, en réalité je t’ai menti. Pour la bonne cause mais il n’en demeure pas moins que j’ai menti en prétendant m’être souvenue d’une course de dernière minute juste avant de partir pour l’église. En réalité je n’avais rien oublié du tout, j’avais simplement rendez-vous avec mon obstétricien. Je voulais savoir si tout était rentré dans l’ordre après l’accouchement. J’avais peur de te donner une fausse joie si cela n’avait pas été le cas.
-         Et ?
Angelina sourit.
-        Sur le plan médical cela ne pose aucun problème si j’en ai envie et j’en ai justement très envie.
Kevin sourit. Il s’avança lentement vers sa femme, passa ses mains dans ses cheveux…
-         Mon amour, tu es en sure ? Nous pouvons encore attendre si tu préfères.
-         Sure et certaine. Je suis prête. À moins que… À moins que ce soit toi qui ne soit pas prêt ? J’ai entendu dire que parfois des hommes ne soient plus attirés par leur femme une fois qu’elles sont devenues mère. Est-ce ton cas ? Si oui, je comprendrai. Je t’aime et je suis prête à vivre ainsi pour le reste de mon existence…
-        Qu’est ce tu vas imaginer ? Évidement que tu m’attires toujours autant qu’avant. Angelina, je t’aime ! Je t’aime, chérie et j’ai envie de toi moi aussi.
Il plaqua ses lèvres sur celle de sa femme et commença à l’embrasser… ils ne tardèrent pas à se retrouver tous les deux sur leur lit et les yeux dans les yeux, la bouche de Kevin sur celle d’Angelina...
 
 
Un mois plus tard Colleen discutait avec Abby, Lily et Angelina au Neon Ecarlate et tandis que cette dernière était occupée à bercer Graham dans son landau, Lily sourit.
-         Cela me rappelle l’époque où Charlie et Matilda étaient encore des bébés.
-        J’ai l’impression que d’ici peu Graham aura un petit copain ou une petite copine avec lequel jouer Angelina et Lily regardèrent leur amie. Abby sourit.
-         Colleen, est-ce bien… tu es enceinte ?
-         Colleen, est ce Angelina est dans le vrai ? Tu es enceinte ?
         Pour toute réponse Colleen sourit.
-         Ah mon Dieu, mais c’est génial ! Je suis si heureuse pour toi et Alex !
-         Colleen ! J’ai l’impression qu’hier encore nous étions là toi, moi et Sierra à discuter de nos amours. Tu étais amoureuse de JT et moi de Daniel.
-         Mais tu en pinçais aussi pour Kevin. Je te mettais en garde contre lui et regarde où nous sommes aujourd’hui ! Sierra est quelque part à travers le monde à soigner les nécessiteux, Daniel et moi avons divorcé et j’ai refait ma vie avec Cane, JT est avec Victoria Newman, toi avec Alex et vous allez avoir un enfant, Kevin, toi et moi sommes devenus amis, il est marié à Angelina et papa. J’ai l’impression que nos vies ne pourraient pas être plus parfaite qu’en ce moment.
-         C’est vrai que nos vies ont pris une tournure à laquelle personne ne s’était attendue.
-         Alex doit être aux anges, dit Angelina.
 
 
-         Tu es sérieux ? Tu vas être père ? Colleen est enceinte ? Toutes mes félicitations ! dit Kevin en serrant son ami dans ses bras.
-         Colleen et moi sommes au septième ciel.
-         Je sais exactement ce que tu veux dire. Il y’a encore pas si longtemps Angelina et moi étions à votre place.
-         Nos enfants auront le même âge. Ils pourront jouer ensemble.
-         Ils seront les meilleurs amis du monde. Exactement comme leurs parents.
 
Mackenzie et Chance dirigeaient conjointement les Industries Chancellor. Ce jour-là Mack vint soumettre une idée à Chance.
-         Je pense qu’il est temps de faire rentrer les Industries Chancellor dans le vingt et unième siècle. Les énergies fossiles appartiennent au passé, l’heure est venue de passer à autre chose. Je suis certaine que ma grand-mère aurait approuvé.
-         Tu penses aux énergies renouvelables ?
-         Effectivement c’est bien ce à quoi je pense. Tu serais d’accord ?
-         Bien sûr ! Mack, j’ai bien conscience qu’entre nous cela n’a jamais été l’amour fou, mais nous avons une chose en commun tous les deux : nous nous battons pour les justes causes. L’environnement est une d’entre elle. Donc, oui, bien sûr je suis d’accord. A ce sujet j’ai fait quelques recherches et voici ce que j’ai trouvé. Chance lui tendit le dossier. J’avais l’intention de t’en parler ainsi qu’à ma grand-mère.
-         Jill ? Est-ce vraiment nécessaire ?
-         Mack, nous parlons de ma grand-mère et elle a travaillé aux Industries Chancellor. Son soutien pourrait nous être d’une grande aide si nous soumettons ce projet au conseil d’administration. Tu sembles oublier que la plupart des membres du CA sont de la génération de Katherine et ultra conservateurs. Ils vont avoir du mal à comprendre et approuver notre intention de fermer les usines polluantes et former le personnel aux nouvelles énergies. Avec l’appui de ma grand-mère cela passera plus facilement et nous aurons leur vote.
-         Et Cane ?
-         Cane ne fait pas parti du conseil d’administration.
-         Il serait peut-être temps d’y remédier tu ne crois pas ?
-         Cane n’est pas un Chancellor !
-         Jill non plus.
-         Elle fut mariée à mon grand-père et elle n’a jamais fourvoyé son entourage en se faisant passer pour qui elle n’était pas. Contrairement à Cane !
-         C’est du passé. Aujourd’hui tout le monde a oublié cette vielle histoire et de plus c’était à la demande de ton père.
-         Je ne m’entends pas avec lui. Je ne pourrai pas faire du bon boulot si je suis entouré de personnel en qui je n’ai pas confiance.
-         Pas confiance ? En Cane ? C’est l’hôpital qui se fout de la charité là ! Cane est la personne la plus digne de confiance que je connaisse. Il a déjà travaillé aux Industries Chancellor. Grand-mère avait confiance en lui.
-         Il occupe déjà un poste à responsabilité.
-         Il est sous exploité. De plus tu sembles oublier qu’il est originaire d’Australie.
-         Et ?
-         Et, en Australie les énergies renouvelables sont déjà en exploitation depuis pas mal d’année. Cane pourrait nous être d’une grande aide, or il a déjà menacé de quitter le navire si nous ne lui confiant pas un poste allant de pair avec son expérience.
Chance resta un moment silencieux.
-         J’n’en sais rien, Mack, je n’ai pas confiance en lui. Regarde un peu ce qu’il a fait pour se faire accepter dans notre famille puis ce qu’il fit à Lily en se faisant passer pour mort.
-         Il l’a fait dans l’intérêt de sa famille. Pour protéger Lily et les enfants. C’est un acte d’amour. Toi-même ne t’es-tu pas fait passer pour mort afin de démanteler un trafic de drogue ?
-         Cela n’avait rien à voir avec ce qu’a fait Cane.
-         Ah oui et en quoi ? Explique-moi, en quoi vos deux histoires étaient différentes ?
Chance soupira.
-         Très bien ! Tu as gagné ! Cane pourra travailler avec nous, mais attention : je garderai l’œil ouvert.
 
Au Neon Ecarlate les filles continuaient de discuter au sujet du bébé à venir.
-         Alex ? dit Colleen en riant. Alex nous voit déjà avec une demi-douzaine d’enfant !
-         Exactement comme Kevin. Graham n’a pas encore six mois qu’il parle déjà d’en avoir un deuxième.
Les quatre amies éclatèrent de rire.
-         Et toi, Abby, ou en est ta vie amoureuse ? demanda Angelina.
Abby allait répondre lorsqu’elles virent Hillary rentrer et aller au bar commander un café à emporter. Le visage de Lily se referma.
-         J’aurais tellement préféré que cela marche entre toi et mon frère.
-         J’ignorais que Devon et toi sortiez ensemble.
-         Nous ne sortions pas ensemble, nous étions amis c’est tout.
-         Kevin et moi aussi.
-         Cela n’avait rien à voir, tu aimais déjà Kevin quand son cœur était pris par une autre. Devon et moi étions partenaire en affaire en plus d’être amis mais rien d’autre. Il sortait avec une autre femme et moi j’ai fait la connaissance de Carmine après le gala des arts et je suis tombée amoureuse de lui jusqu’à ce qu’il me laisse tomber pour Lauren.
-         Tu pourrais peut-être tenter ta chance auprès de mon frère et voir si cela fonctionne entre vous deux.
-         Lily, comme je viens de le dire Devon et moi sommes amis et rien d’autre. Il n’y a absolument rien de romantique entre nous.
-         Kevin et moi étions amis nous aussi et regarde où nous en sommes aujourd’hui.
-         Angelina, cela n’a rien à voir. Tu étais amoureuse de Kevin même du temps où il en aimait une autre. Je n’étais pas amoureuse de Devon. De plus il sort avec Harmony Curtis. Ça semble sérieux entre eux.
 
 
Hillary et Colin venait de finir l’amour. Colin s’écroula, affalé sur le lit.
-         On peut dire que tu as l’art et la manière de faire jouir un homme.
-         Uniquement si l’amant est à la hauteur de la situation. Cela me rend folle de songer que je dois te partager avec cette vielle harpie.
-         C’est pour la bonne cause tu le sais. Si j’étale bien mes pions alors nous serons millionnaires, nous aurons notre propre yacht et nous voyagerons à travers le monde. Je t’offrirai les plus beaux bijoux de l’univers et plus de manteaux de fourrure dont tu puisses rêver. Ni la drogue ni la prostitution ne rapporte suffisamment. Si nous manœuvrons comme il se doit alors bientôt tu seras Md Hillary Chancellor. Oui je sais tu vas me dire que ce n’est pas son nom mais qu’importe son nom. Cette vielle harpie de Katherine Chancellor était sa grand-mère et je suis certain qu’elle a laissé à son petit-fils chéri une grande partie de sa fortune. Quant à moi, je vais attendre la St Valentin pour demander Jill Abbott en mariage. Par son divorce d’avec John Abbott elle a obtenu une coquette somme d’argent qu’elle a fait prospérer et la vielle harpie l’a nommé sur son testament.
-         Quel est ton plan ?
-         Il n’a pas changé. Angelo a retardé mes plans mais pas modifié. Je dois m’emparer de Newman Entreprise, mais pas seulement. Il me faut aussi les Industries Chancellor. Chancellor et Newman doivent fusionner et je deviendrai alors le propriétaire de la plus grande multinationale du monde !
-         Oh, Colin, je me sens toute chose quand je vois tes yeux briller comme ça quand tu parles d’argent.
-         Parce que cela te concerne tout autant que moi. Cet argent sera à nous ! Nous serons multi millionnaires. 
-         Comment allons-nous procéder ? As-tu l’intention d’assassiner Victor derechef ?
-         Il le faudra. Lui et toute sa famille ainsi que les Chancellor, mon fils Cane et crois moi cette fois je ne le raterai pas et toute sa smala, car je mettrai ma main à couper que Katherine les a couchés sur son testament. Crois-moi, ma chérie, j’éliminerai un à un tous les obstacles qui se dresseront devant nous nous empêchons d’être riche ! Mais d’abord nous allons devoir commencer par un double mariage. Tu dois emmener Devon à te demander en mariage. Quand ce sera fait arrange toi pour signer un contrat de mariage stipulant que tu refuses le moindre dollar en cas de divorce.
-         Quoi ? Es-tu devenu fou ?
Colin sourit.
-         Je m’attendais à ta réaction. Chérie, réfléchi deux minutes, tu respecteras tes vœux de mariage : jusqu’à ce que la mort nous sépare. Tu seras une épouse tellement aimante que cet abruti ne pourra s’empêcher de tout te légué à sa mort qui sera imminente.
-         Et Jill ?
-         Quoi Jill ?
-         Que comptes tu faire d’elle quand nous n’en auront plus besoin ?
-         Un de mes hommes se chargera d’elle, son rejeton… tous ! Il ne restera plus aucun Newman ni Chancellor dans cette ville. Tout sera à nous, Hilary : à nous !
Hillary sourit.
-         C’est incroyable l’effet que tu me fais quand tu parles comme ça. Je me sens toute émoustillée quand tu parles de cette façon. 
-         C’est vrai ? Alors prouve le !

<3>3<3<3<3<3
Le plan de Colin  Kevine10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://genoa-city.forumactif.com
 
Le plan de Colin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Plan d'action: ministere des Affaires Sociales et du Travail
» Symposium sur le Plan National de Protection de l'Enfant
» Le DSRP: pour un réel plan de développement d'Haïti
» L'Onu soutient le plan de Préval, mais de quel plan parle-t-on ?
» Votre plan de travail

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Angelina & Kevin love for ever :: Fan fiction Angelina & Kevin :: Protection rapprochée-
Sauter vers: