Angelina & Kevin love for ever


Forum de fan fiction consacré à la love story d'Angelina Veneziano & Kevin Fisher des feux de l'amour
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  ÉvènementsÉvènements  GalerieGalerie  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée
Mots-clés
Adam
Derniers sujets
» Le pouvoir de l'Amour
Dim 13 Jan - 13:47 par Angelina Fisher

» Angelina
Sam 12 Jan - 17:10 par Angelina Fisher

» Funerailles
Mar 1 Jan - 22:31 par Angelina Fisher

» La mort d'Angelo
Jeu 27 Déc - 23:05 par Angelina Fisher

» Bunny
Mar 25 Déc - 12:55 par Angelina Fisher

» Peter Pan
Mar 25 Déc - 12:53 par Angelina Fisher

» Une Nouvelle qui fait l'effet d'une bombe
Sam 22 Déc - 22:11 par Angelina Fisher

» Prelude
Mar 18 Déc - 20:51 par Angelina Fisher

» Epilogue
Sam 15 Déc - 23:19 par Angelina Fisher

Janvier 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   
CalendrierCalendrier
Les posteurs les plus actifs de la semaine

Partagez | 
 

 Funerailles

Aller en bas 
AuteurMessage
Angelina Fisher
Prête à l'eglise de Genoa
Angelina Fisher

Messages : 425
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 48
Localisation : Paris

Notre feuilleton favoris
Vos couples preferés dans le soap: Kevin & Angelina. Nick & Sharon. Christine et Michael. Victoria & Billy. Victoria & Ryan.
Si vous etiez un personnage des fda quel serait il : Michael Baldwin ou Christine Blair

MessageSujet: Funerailles    Mar 1 Jan - 22:31


C Cette nuit-là Kevin peina à trouver le sommeil. Paul avait-il perdu la tête ? Comment pouvait-il soupçonner Angelina ? Bien sûr il ne la connaissait pas, de même qu’il ne connaissait pas Angelo contrairement à lui. Angelo ? Avait-il vraiment fait ce dont on l’accuse ? Il en doutait fortement. Peu importait ce que la presse pouvait bien dire, peut importait les indices concordants, il prouverait l’innocence de celui qui fut son beau-père et avant tout son ami. Quant à Angelina… Angelina. Cette magnifique jeune femme qui fut la sienne un moment mais qu’il ne sut pas apprécier à sa juste valeur. Oui Angelina, il veillerait sur elle envers et contre tout.
           De son côté Angelina ne réussit pas non plus à trouver le sommeil. Trop d’émotion en une journée. D’abord l’annonce de la mort de son père par la police puis toutes ces révélations sur des faits dont elle était loin de soupçonner l’existence puis l’arrivée de Kevin. « Son Kevin ! » L’amour de sa vie. L’amour de sa vie. Oui Kevin l’était sans le moindre doute. Mais il lui fallait taire ces sentiments, surtout ne rien montrer. Surtout ne rien montrer. Se taire pour toujours. Kevin ne devait surtout rien savoir : jamais. Dans l’immédiat il lui fallait s’occuper de l’enterrement de son père. Son père. D’aussi loin que remontait ses souvenirs il avait toujours été là. Qu’allait-elle devenir sans lui ?
 
           Le lendemain matin, Michael et Christine buvaient un café au Neon Ecarlate discutant sur les évènements de la veille.
-         Kevin t’a-t-il dit quand il comptait revenir ?
-         Il n’a rien dit et si tu veux mon avis il n’est pas prêt de revenir. En tout cas pas sans elle.
-         Il lui est tellement attaché ?
-         Angelina est une gentille fille. Quand elle vivait ici elle n’était pas très futée mais gentille. Elle s’est sacrifiée pour que Kevin puisse être heureux.

  • -         À ton avis est-elle impliquée dans les agissements de son père ?



  • -         Michael, c’est vrai ce que raconte la presse ? Angelo Veneziano serait…mort ?

Michael n’eut pas le temps de répondre à la question de Christine, il fut interrompu par Devon qui venait d’arriver.

  • -         C’est malheureusement vrai, Devon.



  • -         Mon Dieu. Je n’étais pas là, j’étais en Europe, voir ma sœur et j’avais peu de réseau. C’est dans l’avion que j’ai tout découvert. Je n’arrive pas à le croire.



  • -         Aucun de nous ne le peut, Devon. Aucun de nous.



  • -         Je dois appeler Angelina. Nous avions perdu tout contact après le gala des arts mais au vu des circonstances…

 
 Colleen frappa à la porte de chez les Ashby. Lily vint lui ouvrir.

  • -         Colleen ! Entre je t’en prie.



  • -         Je ne te dérange pas ?



  • -         Non. Les enfants sont déjà partis pour l’école, Cane au bureau et quant à moi je n’ai pas de shooting aujourd’hui. Je comptais appeler une amie qui vient de perdre son père pour lui présenter mes condoléances.


  • -         Angelina Veneziano ?



  • -         Tu la connais ?



  • -         Pas personnellement.



  • -         Tu la connais bien ? 



  • -         Elle a vécu ici un moment. Kevin et elle ont été mariés mais il était malheureusement amoureux de cette peste de Chloe.


  • -         Je suis contente que ce soit fini entre eux, elle n’était pas assez bien pour lui.



  • -         Elle ne l’a jamais aimé comme il le méritait contrairement à Angelina.



  • -         Parle-moi d’elle, Lyly. Depuis hier tout le monde ne parle que d’elle en ville alors même que 24 H 00 auparavant j’ignorais même son passage dans notre ville.


  • -         Tu devrais demander à Kevin, il la connait mieux que personne d’autre.



  • -      Je le ferais si je le pouvais mais en apprenant la nouvelle il a sauté dans le premier vol pour Los Angeles.


  • -         C’est bien. Angelina va avoir besoin de réconfort.



  • -         Mack l’a déjà rencontré une fois ou deux à Washington. Elle a chanté pour des œuvres dont elle s’occupe.


  • -         Cela ne m’étonne pas. Elle a toujours eu un grand cœur.



  • -         Sauf la fois où elle n’est pas venue au gala des arts.

Lyly la regarda.

  • -         Ma sœur m’en a parlé et aussi bizarre que cela paraisse elle ne semble pas lui en vouloir.



  • -       Abby a beaucoup changé depuis ton retour. Elle ne semble plus souffrir de l’influence de Victoria Newman. Mais pour en revenir à Angelina, comme je te l’ai dit elle a habité Genoa City quelques temps où elle fit la connaissance de Kevin et ne tarda pas à tomber amoureuse de lui. Ce fut Devon qui lança sa carrière.

 
À Los Angeles, Kevin qui eut beaucoup de mal à s’endormir se réveilla à l’aube, descendit au salon et vit Vig. Le petit chien s’approcha de lui, le regard triste mais remuant sa queue néanmoins. Il s’agenouilla vers lui, lui grattouillant le museau.

  • -         Eh, Vig ! Mon vieux, tu me reconnais ?  Je suis content de te voir moi aussi. Ton maitre te manque ? Tu sais quoi, il me manque aussi et peu importe ce que l’on peut raconter sur lui, toi et moi nous savons que c’est faux et je le prouverai. Mais en attendant il y’a quelqu’un là-haut qui va avoir besoin de moi et cette fois je ne la laisserai pas tomber. Qu’est ce t’en dis, Vig : toi, Angelina et moi. Pas mal comme schéma non ?

Vig le regarda. Kevin sourit.

  • -         Que dirais tu d’aller faire un petit tour ?

Quand ils rentrèrent il trouva Angelina réveillée. Il lui sourit. Sourire qu’elle lui rendit.

  • -         Je suis sorti me dégourdir les jambes avec Vig. J’ai vu une boulangerie française sur le chemin et j’ai acheté quelques croissants.


  • -         Tu n’aurais pas dû te donner du mal. Veux-tu un verre un jus de fruit ? Un café ?

Angelina ne savait comment réagir face à la présence de Kevin. Jamais elle n’aurait imaginé le revoir après la dissolution de leur mariage.
 
 
Le jour des funérailles arriva. Angelina ayant obtenu le droit de rapatrier le corps à Los Angeles. L’autopsie n’y ayant rien révélé de particulier.
Ce jour-là, les personnes qui connurent Angelo lorsqu’il vivait à Genoa City ou Jersey firent le déplacement jusqu’en Californie. Kevin se tenait aux côtés d’Angelina, tout de noir vêtu, auprès de qui un à un les invités vinrent présenter les condoléances. Michael fut le premier à se diriger vers la jeune femme.
 
 
-         Angelina, je suis sincèrement désolé pour ton père. Si je peux faire quelque chose pour toi, n’hésite pas à demander. 
-        Merci, Michael.
Il fut suivi de Christine qui précéda Gloria, Lily, Devon et même Daniel, venu exprès de Savannah où il vivait désormais avec sa fille Lucy et Daisy, qui prit un appartement non loin pour être auprès de sa fille.  

  • -         Angelina, je ne sais quoi dire. J’aimais beaucoup Angelo. Il avait beaucoup apporté au Gloworm.



  • -         Merci, Gloria.

Puis ce fut au tour de Devon de venir présenter ses condoléances à son ancienne vedette.

  • -         Angelina, je sais bien que nous avons perdu tout contact depuis quelques années mais tu continueras à conserver une place privilégiée dans ma discographie. Si je peux t’aider de quelque manière qui soit, argent ou autre, n’hésite pas à me le demander, OK ? 


  • -         Je te remercie, Devon. Je vous remercie tous de votre présence ici aujourd’hui. Papa aurait apprécié.

Une à une les personnes présente aux funérailles quittèrent l’église. Angelina resta seule face au cercueil de son père. 
A l’extérieur, Michael prit Kevin en aparté.

  • -         As-tu une idée de la date de ton retour ?



  • -         Aucune, Michael. J’avais quelques congés à prendre alors je les ai pris mais une chose est certaine : je ne la laisserai pas toute seule dans un moment pareil. Je resterai tant qu’elle aura besoin de moi.

Sur ce Kevin rentra derechef dans l’église et se dirigea vers Angelina. Il posa ses mains sur ses épaules.

  • -         Quand tu seras prête à partir nous partirons.



  • -         J’aimerais rester encore un moment seule avec Papa mais tu peux y aller si tu le souhaites.



  • -         Je vais t’attendre dans le jardin de l’église. Rejoins-moi quand tu seras prête.



  • -         Kevin, tu n’es pas obligé.



  • -         J’ai oublié le jet de clé que tu m’as remis, je suis donc bien obligé de t’attendre, dit-il voulant la taquiner.


  • -         Non, je veux dire, tu n’es pas obligé de rester près de moi. Tu peux rentrer à Genoa City avec ta famille et tes amis.


  • -         Personne ne m’attend là-bas, en revanche une personne qui m’est chère a besoin de moi ici. Angelina, je resterai tout le temps qu’il faudra pour te voir aller mieux.


  • -         Cela risque de durer encore longtemps.



  • -         J’ai tout mon temps.

Elle sourit tristement.
 
Les jours et les semaines qui suivirent l’enterrement se succédèrent. À Genoa City, le travail s’amoncelait mais Kevin ne semblait pas prêt de revenir. Un matin, pendant qu’il prenait son petit déjeuner au club avec Christine, Paul tomba littéralement sur Michael. Furieux.

  • -         Kevin a-t-il dit quand il comptait rentrer ?



  • -         Paul, Angelina vient de perdre son père et malgré l’annulation de leur mariage, Kevin lui est profondément attaché. Je doute fortement qu’il rentre tant qu’elle n’ira pas mieux.


  • -         Il a un travail qu’il l’attend ici à Genoa City. Il n’est pas payé pour aller s’occuper des états d’âme de la fille d’un criminel mafieux ! Alors tu ferais mieux de lui dire de rappliquer ici et maintenant ! Si tu ne le fais pas alors c’est moi qui le ferait !

Paul quitta le club laissant Michael abasourdi. Jamais depuis qu’il connaissait Paul et avec qui au départ les relations furent compliquées par rapport à Lauren, avant qu’il ne l’aidât dans les difficultés traversées avec Fen jamais encore il ne l’avait vu dans un tel état de colère. Christine resta-t-elle aussi sans voix.

  • -         Que lui arrive-t-il ? Je n’ai jamais vu Paul se mettre dans un état pareil.



  • -         Je l’ignore et pour tout te dire, Christine, c’est le cadet de mes soucis. Comment obliger Kevin à rentrer en laissant Angelina toute seule avec ce qu’elle traverse. Je n’appréciais pas particulièrement cette fille lorsqu’elle vivait à Genoa City mais je me suis lourdement trompé sur son compte. Ce qu’elle fit pour Kevin est admirable. Cela prouve bien combien elle pouvait l’aimer et si aujourd’hui Kevin peut lui rendre ce qu’elle lui a donné alors c’est bien.

-        Michael, je peux te poser une question et j’aimerais que tu me répondes sans détournement.
-        Bien sûr !
-        Kevin a-t-il réellement l’intention de revenir un jour ou compte t’il s’installer en Californie ?
-        Bien sûr qu’il va rentrer dès qu’Angelina ira mieux.
-        Michael, cela fait des semaines maintenant, presque un mois qu’Angelo Veneziano est mort et Kevin est toujours à Los Angeles en compagnie de sa fille.
-        Tu les as vu non tous les deux. Il est réellement attaché à elle. Il la toujours bien aimé.
-        Qui essaye tu de convaincre, Michael ? Toi ou moi ?
-        Que veut tu dire par là ?
-        Michael, aurais tu perdu toute notion de romantisme ? Tu as vu Kevin le jour des obsèques non ? N’as-tu pas remarqué sa réaction quand Carmine Basco et sa famille se sont approchés d’Angelina ? Si ses yeux avaient été des balles de fusil ce garçon serait mort sur le coup.
-        N’oublie pas que ce type est dangereux. Tu oublies ce qu’il a fait avec Lauren. Il est normal que Kevin veuille protéger Angelina de cet individu.
Christine sourit.
-         Admettons. Mais si j’avais raison, si Kevin était vraiment tombé amoureux cette fois ci ? Qu’est cela te ferait s’il revenait avec elle ?
-         Si Kevin est tombé amoureux et veuille revenir avec Angelina, c’est lui que cela regarde. Je n’ai pas à me mêler des affaires sentimentales de mon frère.

  • -         Le fait qu’elle soit la fille d’un mafieux ne te dérange pas ?



  • -         Non. Encore une fois Angelina n’a jamais été complice de près ou de loin avec les affaires de son père. Qui plus est, j’ai beaucoup de mal à croire qu’Angelo fut ce redoutable criminel dont parle la presse.


  • -         Il n’y a pas que la presse qui en parle. Paul aussi est convaincu de sa dangerosité.  Il se pourrait qu’il ait des complices. Il y’a des chances pour que cela soit un réseau du crime organisé et si c’est cela, Kevin a intérêt à revenir au plus vite à Genoa City. N’oublie pas qu’il occupe un poste stratégique au sein de la police désormais. Si ces criminels venaient à le découvrir il pourrait être une cible potentielle pour eux.

 
Les paroles de sa femme résonnèrent dans la tête de Michael tout au long de la journée.  « Si ces criminels venaient à le découvrir il pourrait être une cible potentielle pour eux. » Kevin devait rentrer. Mais comment l’obliger à quitter la femme, dont de toute évidence, son cœur battait ? Pourtant il devait le faire. Il était hors de question de ne pas protéger son frère. Il décrocha donc son téléphone et composa le numéro de Kevin. À l’autre bout du pays, celui-ci répondit.

  • -         Allo !
  • -         Kevin, c’est Michael. Je me demandais si tu comptais rentrer bientôt à Genoa City ?
  • -         J’n’en sais rien, Michael. Angelina ne va pas bien même si elle prétend le contraire. Elle essaye de mettre de l’ordre dans les affaires d’Angelo mais c’est très dur pour elle toute seule. Je dois l’aider.
  • -         Kevin, Paul s’impatiente. Tu travailles pour la police de Genoa City désormais et les crimes ne s’arrêtent pas.
  • -         Je rentrerai dès que possible mais je ne peux pas te dire quand. Je refuse de laisser Angelina toute seule.

Aussitôt qu’il eut raccroché que son téléphone sonna derechef. Contrarié à la pensée que ce fut encore Michael, il répondit violemment.

  • -         Michael, je viens de te dire que je rentrerai dès que possible.



  • -         Ce n’est pas Michael, Kevin mais Paul, et tu ne rentreras pas dès que possible mais immédiatement !  Tu es parti sans prévenir personne, tu as fait usage de tes congés, ils sont maintenant terminés alors tu vas rappliquer immédiatement !


  • -         Je ne peux pas, Paul. Angelina a besoin de moi.



  • -         Moi aussi j’ai besoin de toi et je suis ton employeur alors tu vas rentrer tout de suite !
  • -         Non !
  • -         Non ?
  • -         Non, je ne rentrerai pas.
  • -         Je te rappelle que tes congés payés sont terminés.
  • -         OK, dans ce cas je prends un congé sans solde pour une durée indéterminée.
  • -         Il n’en est pas question ! Il n’est pas question que je te laisse prendre un congé sans solde. Je refuse.
  • -         Dans ce cas je démissionne.
  • -         Hors de question !
  • -         Au revoir, Pau !


Kevin raccrocha. Il ne se rendit pas compte qu’Angelina avait assisté à la conversation. Quand il la vit, il sourit et alla vers elle.

  • -         Que dirais tu de sortir un peu ce soir. Nous pourrions aller danser en boite ou voir un film au ciné si tu n’es pas prête pour la proposition numéro 1.


  • -         Kevin, je n’ai pas pu m’empêcher d’entendre ta conversation téléphonique. Je ne voulais pas t’espionner, mais tu parlais tellement fort, je n’ai pas pu m’empêcher d’écouter. Kevin, je te remercie de tout ce que tu as fait pour moi depuis la mort de Papa. Tu as parcouru plus de deux mille miles pour venir me réconforter et tu es resté avec moi tout le temps où j’ai eu besoin d’aide. Je ne te remercierai jamais assez pour tout ça. Mais il est temps que ça s’arrête. Tu dois rentrer chez toi, tu as une famille, des amis, un travail. Toute une vie qui t’attend à Genoa City et moi je dois apprendre à me débrouiller seule.


  • -         Chercherais-tu à te débarrasser de moi par hasard ? dit-il en souriant.



  • -         Kevin, je ne plaisante pas. J’ai assez monopolisé ton temps, il est temps que ça cesse !



  • -         Tu n’as rien monopolisé. Je suis resté parce que j’en avais envie. Je tiens à toi, Angelina. Je tiens beaucoup à toi, Angelina, je t’aime ! Je t’aime et je veux que tu deviennes ma femme.

Kevin mit un genou à terre et prit la main d’Angelina.

  • -         Angelina, veux tu m’épouser ?

<3>3<3<3<3<3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://genoa-city.forumactif.com
 
Funerailles
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TRAITE GARDER J B ARISTIDE EN EXIL ! FUNERAILLES OFFICIELLES POUR D . BERROUET
» Qui a crée ces monstres? Les gnbistes/ lavalas ou les deux !
» Pou enkredil yo anko fineray 2 viktim zak banditis
» Haïti: L'archevêque émérite du Cap-Haïtien a rendu l'âme!CE N EST PAS UN INOSANG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Angelina & Kevin love for ever :: Fan fiction Angelina & Kevin :: Protection rapprochée-
Sauter vers: