Angelina & Kevin love for ever

Angelina & Kevin love for ever

Forum de fan fiction consacré à la love story d'Angelina Veneziano & Kevin Fisher des feux de l'amour
 
AccueilPortailCalendrierÉvènementsGaleriePublicationsFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée
Mots-clés
Adam
Derniers sujets
» Diana Degarmo à New York
Sam 16 Mar - 19:38 par Angelina Fisher

» Le mensonge
Mar 12 Mar - 21:00 par Angelina Fisher

» Diana Degarmo en concert
Mer 6 Mar - 23:02 par Angelina Fisher

» Grossesse et mariage
Dim 3 Mar - 22:59 par Angelina Fisher

» Greg
Ven 1 Mar - 19:38 par Angelina Fisher

» Greg dans son personnage dans DOL
Ven 1 Mar - 10:53 par Angelina Fisher

» Lune de miel et retour à la realité
Ven 15 Fév - 20:57 par Angelina Fisher

» A la vie à l'Amour
Mer 30 Jan - 13:04 par Angelina Fisher

» Le pouvoir de l'Amour
Dim 13 Jan - 13:47 par Angelina Fisher

Mars 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
CalendrierCalendrier
Les posteurs les plus actifs de la semaine

Partagez | 
 

 Une Nouvelle qui fait l'effet d'une bombe

Aller en bas 
AuteurMessage
Angelina Fisher
Prête à l'eglise de Genoa
Angelina Fisher

Messages : 438
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 49
Localisation : Paris

Notre feuilleton favoris
Vos couples preferés dans le soap: Kevin & Angelina. Nick & Sharon. Christine et Michael. Victoria & Billy. Victoria & Ryan.
Si vous etiez un personnage des fda quel serait il : Michael Baldwin ou Christine Blair

MessageSujet: Une Nouvelle qui fait l'effet d'une bombe   Sam 22 Déc - 22:11


  Contrairement aux souhaits d’Angelina, Angelo Veneziano ne réussit pas à devenir le manager de sa fille. Bien sûr il l’aimait toujours autant et était fier de sa réussite, mais devenir manager : non, ce n’était vraiment pas sa tasse de thé.
-         Papa, tu ne vas recommencer à plonger dans tes anciennes affaires ? » dit-elle le jour où il lui annonça renoncer à être son manager.
-        Rassure-toi, Princesse, j’ai tourné la page. 
-        Que comptes tu faire si tu n’es plus manager ? 
-        J’ai l’intention d’ouvrir un restaurant en centre-ville.
-        Papa, cette ville regorge de pizzeria en tout genre. Qu’est-ce une pizzeria de plus ou de moins changera quelque chose ? 
-        Angelina, ma Princesse, tu me déçois beaucoup. T’ais je dis que j’avais l’intention d’ouvrir une pizzeria ? Ai-je l’air d’un pizzaiolo ? Ce restaurant sera typiquement avec de la bonne cuisine faite maison. 
-         Papa, tu ne sais même pas cuisiner !
-        Tu as l’air d’oublier que j’ai dirigé le Gloworm durant quelques temps.
À l’évocation du Gloworm, Angelina éprouva un pincement au cœur mais pris sur elle pour ne rien montrer.
-        Il y’avait un chef cuisiner. 
-        Et j’en aurai un. 
-        Si tu le dis. 
  Angelina mit un terme à la conversation voulant accorder à son père le bénéfice du doute mais contre toute attente, il tint parole et le restaurant ne tarda pas à être plein chaque jour de la semaine.
 
         À Genoa City, Kevin arriva au poste de police où il travaillait désormais comme hackeur sans avoir trouvé la clé du problème.
-        J’ai tourné et retourné cent fois le problème, je n’arrive pas à trouver la bonne formule. Quelque chose m’échappe mais je ne parviens pas à mettre le doigt dessus. Il semblerait que notre pirate est toujours un train d’avance sur nous.
-         Kevin, j’ai besoin de cette clé pour pouvoir l’arrêter, sans cela il échappera à la justice et ce n’est pas ce que nous voulons. 
-        J’en ai conscience, Paul et croyez-le ou non j’y ai consacré plus de la moitié de la nuit. Sans succès. 
-        Dans ce cas il va falloir t’y consacrer la journée entière s’il le faut mais il me faut cette clé d’ici ce soir ! 
   Kevin s’attela à son ordinateur et tenta de trouver la clé quand vers la fin de l’après-midi…
« Angelo ? pourquoi un nom propre serait-t-il la clé de cette affaire ? Qui peut bien être « Angelo ? »
Il décida de remettre les résultats de sa recherche à Paul, qui travaillait en plus de Kevin à l’informatique, en étroite collaboration avec Alejandro Chavez, un agent de police new-yorkais, travaillant sous couverture et Ronan Malloy, revenu en ville après quelques années d’absence.
-         J’ai trouvé ! La clé du mystère est un nom masculin : « Angelo ».
-         Merci, Kevin. Tu peux disposer. Tu as travaillé très dur sur cette affaire, tu peux prendre une journée de congé.
Après le départ de Kevin, Paul se réunit avec son équipe pour analyser l’affaire.
-        Pourquoi ce nom propre, dit Ronan, qui peut bien être « Angelo » ?
-        Il n’est pas impossible que ce soit juste un nom de code. « Angelo » Se pourrait-il qu’il soit celui de Gianni Costello ou de Claudio Damiano ?
-        Rien dans l’enquête ne laisse apparaitre qu’ils utiliseraient un tel nom de code, et si c’est le cas, nous devons en déterminer la raison.
-        Quand je vivais à New-York, j’ai connu bon nombre d’Angelo. Rien que dans une de mes classes en primaire il y’en avait au moins deux ou trois et avant eux leur père, leur grand-père, s’appelaient « Angelo ». Ceci dit, aucun d’eux n’avait de lien avec la mafia. Excepté un seul. Soit il n’était pas véritablement new-yorkais, en fait il venait de Jersey. Il trempait dans quelques affaires illégales mais jamais rien de cette envergure. À titre de comparaison Colin Atkinson est dix mille fois plus dangereux que ne l’était Angelo Veneziano.
-        Quel nom viens-tu de dire, Alex ?
-        Angelo.
-        Non, la suite : son nom de famille.
-        Veneziano.
-        Veneziano, comme la chanteuse ? Angelina Veneziano ?
-      En effet. Angelo est le père d’Angelina. Quand je vivais à New-York nous sommes sortis ensemble quelques semaines avant que Carmine Basco, autre mafieux local, ne mette le grappin sur elle mais pour autant que je sache cela n’a pas duré. Elle quitta Jersey pour Los Angeles qui de toute évidence semble lui réussir.
-        Angelina Veneziano ? Pourquoi ce nom m’évoque-t-il quelque chose ?
-        Tu l’as peut-être vu ou entendu à la télé ou la radio, voire même sur internet ; elle est chanteuse.
-        Non, non, c’est bien plus précis que cela ; ah mais oui ! Suis-je bête ? Chloe m’en a vaguement parlé quand nous sortions ensemble. Elle ne pouvait pas la supporter. Elle l’appelait : « Angelina à la voix nasillarde »
-        Chloe ? L’ex-femme de Kevin ? Qu’a-t-elle à voir là-dedans ?
-        Absolument rien du tout, Alex. Si ce n’est qu’il fut un temps où Angelina vivait à Genoa City et fut même mariée à Kevin. Je ne connais pas grand-chose à leur histoire, Kevin n’en parle jamais, mais leur mariage fut annulé et il se maria avec Chloe jusqu’à leur divorce l’année dernière.
-        Angelina vivait ici ?
-        Oui, peu de temps avant que tu n’arrives, mais je ne l’ai jamais rencontré.
-        Et vous, Paul ?
-        Comme je viens de le dire, elle fut mariée à Kevin, son père dirigeait le Gloworm avec Gloria Bardwel. Il m’est arrivé de les croiser quelques fois lorsque j’allais manger là-bas mais nous n’avons jamais échangé autre chose que des banalités sur le plat du jour. Kevin les connaissait bien mieux que moi.
-        Est-il toujours en contact avec l’un ou l’autre ? demanda Ronan soupçonneux.
-        Je l’ignore. Comme je l’ai dit Kevin n’en parle jamais et d’ailleurs nous ignorons s’il s’agit bien d’Angelo Veneziano dont il est question dans ce code.
-        En dehors de Kevin, qui Angelo fréquentait il ?
-      Quand il vivait ici ? Gloria. Cela me revient maintenant, ils ont même failli se marier à une certaine époque. Peut-être Lauren pourrait-elle nous en dire un petit plus : elle était mariée à Michael Baldwin à l’époque. Je l’appelle tout de suite !
Paul composa le numéro de Lauren. Le téléphone de Lauren sonna. En voyant le nom de Paul apparaitre sur l’écran, un sourire illumina son visage. Malgré leur divorce il y’a des années, Paul et Lauren étaient restés très bons amis. Elle décrocha.
-         Allo !
-         Salut, Lauren, tu vas bien ?
-         Maintenant oui.
-         Oh, je tombe mal alors ?
-         Jamais de la vie ! J’ai juste eu une journée difficile avec quelques fournisseurs mais rien de bien grave.
-         Écoute, je me trouve actuellement au poste de police en compagnie de Ronan et Alex, te serais-t-il possible de venir m’y rejoindre ? J’ai quelque question à te poser sur une personne que tu as connue.
-         Une personne ? Qui donc ?
-         Je préfèrerais ne rien dire par téléphone.
-         Très bien, j’arrive !
  Un quart d’heure plus tard, Lauren arriva au poste de police.
-         Salut, Lauren ! Merci, d’être venue, dit Paul en lui faisant la bise.
-         Je ne résiste jamais quand un bel homme me demande de venir et à fortiori quand il y’en a trois.
-         N’oubliez pas que mon cœur n’est plus à prendre depuis que je sors avec Colleen Carlton, dit Alex en plaisantant.
-         Colleen est une amie, elle ne m’en voudra pas de dévorer des yeux son petit ami le temps que durera cette visite.
Paul rit.
-         Tu es incorrigible.
-         Mais moi je suis toujours célibataire et c’est avec plaisir que j’irai boire un verre avec vous un de ces soirs, dit Ronan.
-         J’en serai ravie !
-         Bien maintenant, trêve de plaisanterie. Lauren, te souviens-tu d’Angelo Veneziano ?
-         Angelo Veneziano ? dit Lauren surprise. Oui, bien sûr je me souviens de lui, pourquoi cette question ?
-         Que sais-tu de lui ?
-         Pas grand-chose. Il sortait avec Gloria avec qui il a failli se marier.
-         La mère de Kevin, demanda Ronan ?
-         La seule et unique que je connaisse.
-         Et que s’est -il passé ? Pourquoi ne sont-ils pas mariés ? demanda Paul.
-         Gloria était toujours amoureuse de Jeffrey qui avait disparu en emportant de l’argent. Du moins c’est que nous pensions tous à l’époque, mais en réalité il s’avéra qu’Angelo l’avait enlevé afin de le tenir éloigner de Gloria. Comme ce dernier revint à Genoa, le jour de son mariage avec Gloria il le bâillonna et le jeta dans la benne à ordure derrière le restaurant.
-         Séquestrer, bâillonner et jeter dans la benne à ordure et vous osez prétendre qu’il n’est pas dangereux ? dit Ronan outré.
-         Pourquoi parlez-vous d’Angelo ? Est-il revenu en ville ?
-         Pas que je sache, dit Paul.
-         En ce cas pourquoi toutes ces questions ? A-t-il tué quelqu’un ? dit-elle en plaisantant.
-         Vous pensez qu’il en serait capable ?
-         Je disais cela en plaisantant, Ronan. Angelo Veneziano n’est pas un criminel. Mais enfin que se passe-t-il ?
-         Crois-moi, Lauren, mieux vaut que tu ne sache rien. Fait moi plaisir, oublie toute cette histoire. Ne parle à personne de ta visite au poste de police ni d’Angelo.
  Intriguée, Lauren promit de ne rien dire et se quitta le poste de police, laissant Paul, Alex et Ronan avec encore plus de questions qu’avant son arrivée.
Après avoir quitté son travail, Kevin se rendit au Neon Ecarlate pour prendre une tasse de café. Il mit beaucoup de lui-même dans ce café qui lui appartenu de nombreuses années, jusqu’au jour où Chloe le revendit à son insu à Dylan McAvoy, le fils ignoré de Paul Williams et Nikky Newman. Ce dernier n’ayant pas réussi à se faire accepter par Victor Newman, préféra quitter Genoa City.
En arrivant, il trouva ses deux meilleures amies Colleen et Mackenzie en train de commander un café à emporter. Il décida de les interpeler. Peut-être auraient elles un peu de temps à lui consacrer car décidément Kevin avait bien besoin de se détendre après avoir passé plus d’une semaine à essayer de déchiffrer cette clé. « Angelo » quel nom curieux pour une clé pour une affaire aussi élaborée. Pourquoi s’être cassé la tête à brouiller les pistes en allant jusqu’à les mettre sur les veilles disquettes MSDOS et non sur clé USB. Qu’est cela pouvait signifier ? Il ignorait pourquoi il ne parvenait à se défaire cette affaire de la tête ; c’est pourquoi il fut ravi de rencontrer ses amies.
-         Mesdames, permettez-moi de vous offrir ces cafés si en contrepartie vous voudrez bien accordez un peu de votre précieux temps à un vieil ami.
Colleen fut la première à se retourner et éclater de rire.
-         Un café gratuit ne se refuse pas. Qu’en pense tu, Mackenzie ?
-         Je serais folle de refuser.
-         Voilà qui est parlé !
Kevin commanda à son tour un café et les trois amis allèrent s’assoir à une table. À cette heure-ci le café était quasiment vide. Mackenzie regarda tout autour d’elle d’un regard nostalgique.
-         Je me souviens d’un temps où ce café ne désemplissait pas.
-         Longtemps après ton départ c’était encore le cas, mais aujourd’hui les choses sont différentes même s’il appartient encore officiellement à Dylan McAvoy, il n’est plus là pour le diriger.
-         Et cela ne te dirait pas de le reprendre ? demanda Colleen.
-         Quand trouvais-je le temps de le gérer ? Cela en plus de mon travail au poste de police.
-         Les criminels sont t’ils de plus en plus nombreux ? demanda Mack en souriant.
-         De plus en plus nombreux et de plus en plus en plus inventif. Je viens de passer une semaine à essayer de déjouer la clé d’un réseau du crime organisé qui utilise encore MSDOS pour en arriver à mettre un mot de passe des plus banal. Un nom propre qui peut être celui de n’importe qui. Une semaine presque sans dormir pour en arriver à ce résultat. Où trouverais je le temps de diriger un café ? Mais pourquoi pas l’une d’entre vous ne le ferait-elle pas ?
-         Non, merci, j’ai vraiment trop de travail chez Jabot à promouvoir la nouvelle campagne pour la toute nouvelle ligne de cosmétique que Tante Ashley va lancer au printemps prochain.
-         Et toi, Mack ?
-         Idem pour moi. J’aide Chance à tout refaire dans les Industries Chancellor. Il est impératif de les faire rentrer au XXI eme siècle. Je suis certaine que Grand-mère serait d’accord. Hélas son conseil d’administration est ultra conservateur et veut continuer comme autrefois. Nous cherchons avec Chance un moyen légal de pouvoir les congédier.
-         Tu en as parlé à Michael ou à Christine ? Ils pourront peut-être te venir en aide. 
-         Je ne les ai pas encore vu mais je pensais bien les appeler durant la semaine.
  Le téléphone de Kevin se mit à vibrer lui annonçant un flash d’information mais ce dernier étant parti quelques gâteaux et d’autre tasse de café ne put le voir.
La télévision du café étant branchée sur l’une des chaines d’info en continu, on vit apparaitre le visage d’Angelo Veneziano. Kevin ayant regagné sa place auprès de ses amies, demanda à l’un des serveurs d’augmenter le volume.
     « Nous venons d’apprendre le décès d’Angelo Veneziano, homme de main du malfaiteur Hoogan, figure du crime organisé. Angelo Veneziano dans de nombreux crimes envers des politiques mais aussi, très dernièrement, il aurait tenté d’assassiner le richissime homme d’affaire, Victor Newman ! PDG de Newman Entreprise.  
 
 
 
 
 
 
   
 

<3>3<3<3<3<3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://genoa-city.forumactif.com
 
Une Nouvelle qui fait l'effet d'une bombe
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le bouche à oreille a fait son effet
» Qu'est ce qu'un vampire ?
» Petite nouvelle du Renard
» Bienvenue à notre nouvelle modératrice
» Le roi a fait battre tambour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Angelina & Kevin love for ever :: Fan fiction Angelina & Kevin :: Protection rapprochée-
Sauter vers: