Angelina & Kevin love for ever

Angelina & Kevin love for ever

Forum de fan fiction consacré à la love story d'Angelina Veneziano & Kevin Fisher des feux de l'amour
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chapitre 8 : la startup

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Angelina Fisher
Prête à l'eglise de Genoa
avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 47
Localisation : Paris

Notre feuilleton favoris
Vos couples preferés dans le soap: Kevin & Angelina. Nick & Sharon. Christine et Michael. Victoria & Billy. Victoria & Ryan.
Si vous etiez un personnage des fda quel serait il : Michael Baldwin ou Christine Blair

MessageSujet: Chapitre 8 : la startup   Mer 16 Sep - 17:36


-         Kevin ? fit Eden surprise, je ne pensais pas te voir aujourd’hui. Je croyais que tu prenais ta journée.
Angelina s’éloigna dans le patio ; le regard triste. Kevin la regarda s’éloigner. Angelo voulu rejoindre sa fille mais Kevin le retint.
-         Rendez-moi service, Angelo, empêchez ces deux-là de s’en aller pendant que j’irai parler à Angelina.
Son regard envers son frère et sa demi-sœur s’était durcit comme jamais et alla rejoindre Angelina dans le patio. Elle pleurait.
-         Ta famille ne m’acceptera jamais, Kevin. Ce n’est pas la peine d’insister cela ne sera à rien. Jamais ils ne me pardonneront le mal que je t’ai fait.
-         Angelina, tu ne m’as fait aucun mal et tu le sais. Même à l’époque je ne t’en voulais pas et encore moins aujourd’hui.
-         Oui mais c’est parce que c’est toi et c’est pour ça que je t’aime. Tu es un homme gentil. Je n’ai jamais rencontré un autre comme toi. C’est pourquoi je n’ai jamais réussi à t’oublier mais ta famille me déteste. Nous ne pourrons jamais nous marier dans ces conditions et je refuse de mettre entre vous. C’est pourquoi je vais partir pour de bon cette fois, dit-elle tout en pleurant.
Kevin hocha la tête.
-         Entendu, ma chérie, fais comme tu veux mais avant de t’en aller je te demande de m’écouter et ensuite si tu veux toujours t’en aller alors je te ne retiendrai pas.
Malgré ses larmes, Angelina acquiesça. Kevin lui prit les mains.
-         Tu m’as dit n’avoir jamais réussi à m’oublier. Moi non plus, Angelina, je n’ai jamais réussi à t’oublier même du temps où Chloé et moi étions encore mariés il m’est arrivé plus d’une fois de penser à toi et regretter notre vie commune. Avec toi je pouvais être moi. Je n’avais pas à faire semblant d’être un autre homme. Tout était simple. Cela ne m’était jamais arrivé auparavant. Pas même avec Jana alors ne parlant pas de Chloé. Elle n’en faisait qu’à sa tête. Tout ce que je lui disais ne pas vouloir elle le faisait et trouvait toujours une bonne raison pour m’amadouer et faire que je cède à ce qu’elle voulait. Le plus souvent en servant de Deliah. Elle savait à quel point j’aimais cette petite fille et c’était mon point faible alors elle n’hésitait pas à s’en servir. J’étais comme qui dirait anesthésié, hypnotisé par elle. Mais un jour j’en ai eu marre. Je me suis réveillé et ce jour-là notre mariage à prit fin. Mais pas un instant Chloé me manque comme tu as pu me manquer, Angelina. Je t’aime bien plus que les mots ne peuvent l’exprimer. Je t’ai tout dit. Maintenant notre avenir est entre tes mains. C’est à toi de décider mais sache-le, ma chérie, je n’ai jamais et n’aimerai jamais personne comme je t’aime.
Tout en l’écoutant Angelina n’avait cessé de pleurer.
-         Je t’aime aussi, mon amour, mais ta famille…
-         Je me moque de ma prétendue famille. S’ils sont incapables de se réjouir de mon bonheur alors ce n’est pas ma famille. Aujourd’hui ma famille c’est toi. Toi et les enfants que j’aimerais avoir avec toi.
-         Les enfants, Kevin ?
-         Oui, ma chérie des enfants. Enfin si tu en veux ?
A travers ses larmes Angelina se mit à rire tout en se jetant dans les bras de Kevin.
-         Évidemment, je veux des enfants avec toi, idiot ! j’en ai toujours voulu mais comment leur expliquerons-nous pourquoi leur grand-mère, leur tante et leur oncle déteste leur mère ?
-         Nous verrons bien au moment voulu. Alors ta décision ? tu restes ?
Pour toute réponse elle se blottit un peu plus dans ses bras et l’embrassa.
-         Je t’aime, Angelina comme je n’ai jamais aimé, comme je n’ai jamais osé, comme si tu avais toujours été présente avec moi. Je t’aime.
Ils s’embrassèrent passionnément un long moment.
-         Allez viens : allons affrontez les fauves avant que ton père ne perde patience, dit-il tout en la prenant par la main.
Angelina se mit à rire et lui emboita le pas. C’est main dans la main qu’ils rentrèrent à l’intérieur du café. Il fit un clin d’œil à Angelo qui ne put s’empêcher de sourire en voyant sa fille main dans la main avec Kevin. Celui-ci toisa son frère et Eden.
-         Je commence à en avoir assez de tous vous entendre larmoyer sur le sort de la pauvre Chloe et dire du mal d’Angelina. Angelina est la femme que j’aime et vous allez devoir vous y faire. Si ce n’est pas le cas alors je vous demanderai de bien vouloir quitter cet établissement car ce soir nous sommes fermés pour une réception privée.
Pendant qu’il se trouvait à l’extérieur avec Angelina, Cane, Lyly, Devon, Roxanne de passage à Genoa et Abby et Noah étaient arrivés.
Eden fut la première à prendre la parole.
-         Kevin, tu ne peux tout de même pas nier qu’Angelina t’a enlevé le jour de ton mariage avec Chloé.
-         Michael, rappelle-moi,-toi Mr le Procureur général, comment dites-vous déjà dans votre jargon ? Ah oui : prescription ! Oui Angelina m’avait piégé mais elle avait des circonstances atténuantes.
-         Quelles circonstances atténuantes ? dit Eden sur la défensive.
-         L’amour, Eden. Oui l’amour. Angelina m’aimait et de toute manière même à l’époque je ne lui en ai jamais tenu rigueur.
-         On n’a pas remarqué ! répliqua-t-elle sur un ton ironique. Tu as toujours pris sa défense.
-         Ce n’est pas ce Carmin semblait dire par contre, dit Abby en se moquant.
-         Carmin n’était qu’un imbécile. La preuve il est sorti avec toi.
-          Tu es sortie avec Carmin, Abby, dit Angelina étonnée ?
-         Pendant un temps, oui. Je pensais que Kevin te l’avait dit. Cela t’embête ?
-         Non pourquoi cela m’embêterait ?
-         De toute manière cela n’a pas duré longtemps et ensuite cet idiot a couché avec Lauren.
-         Tu viens de dire le mot : c’est un idiot. Il a toujours été et je crains hélas qu’il ne changera jamais.
-         N’essaye pas de changer de sujet, Angelina en ramenant la conversation sur Carmin qui n’est plus là pour se défendre.
-         Je n’essaye pas de changer de sujet, Eden. C’est toi  qui as évoqué Carmin.
-         Vous vous ressemblez tous les deux. Vous avez tous les deux fait du mal à Chloé.
-         Et ça recommence ! On en revient toujours à Chloé. A vous entendre c’est un pauvre agneau que l’on emmène à l’abattoir or il n’en ait rien. Chloé est un véritable tyran qui n’en fait qu’à sa tête. Une seule chose compte pour elle : amasser toujours plus d’argent. Elle en voulait toujours plus. Lorsque nous avons voulu lancer notre startup, nous ne voulions pas d’argent provenance de sources illégales, désolé, Angelo, dit-il en se tournant vers son futur beau-père, alors nous avons demandé à ma mère et à Md Chancellor. Or je ne voulais pas leur demandaient d’investir plus que nécessaire alors Chloé s’est tournée contre mon accord vers la seule personne que je lui avais expressément interdit : Adam Newman ! Depuis ce jour tout a changé entre elle et moi et notre mariage à commencer à chavirer. Nous nous disputions sans arrêt. Chloé n’était jamais satisfaite : elle n’avait jamais assez d’argent elle en voulait toujours plus et plus. Nous n’étions plus d’accord sur rien. Un jour j’en ai eu assez et j’ai demandé le divorce.
-         Quel mal y’ a-t-il à vouloir être riche ? n’est-ce pas le rêve américain ?
-         Aucun mal, Eden, à la condition de ne pas compromettre ses principes or c’est exactement ce que Chloé a fait.
-         Si je résume tu en veux à Chloé de s’être associé avec Adam alors que tu lui avais expressément interdit mais tu n’en veux pas à Angelina de t’avoir kidnappé alors qu’elle mériterait d’aller en prison ? Je ne te comprends pas.
-         Et moi c’est toi que je n’arrive plus à comprendre, Michael. Lorsque Paul a été accusé du meurtre de son fils en dépit de ton travail tu as tout fait pour lui venir en aide. Lorsque Christine a découvert la preuve irréfutable que Phyllis avait intenté à sa vie et celle de Paul il y’a des années tu as réagi en ami et non en procureur en l’aidant elle aussi. Tu as aidé une femme accusé de tentative de meurtre et délit de fuite parce qu’elle était ton amie. Et tu veux mettre Angelina derrière les barreaux parce que son seul tort fut d’être tombée amoureuse de moi et m’avoir conduit en dehors de la ville ? Est-ce là l’idée que tu fais de la justice, Michael ? Deux poids deux mesures ? Et toi, Eden, où sont passées les valeurs que tu apprise à l’ashram ? La vie à Genoa t’a-t-elle donc tellement changé ?
Un silence s’établit dans la salle. Ni Michael ni Eden ne surent quoi répondre.
-         Ceci dit  tu ne peux pas nier que c’est tout de même grâce à Chloé et au fait qu’elle t’ait désobéi en parlant à Adam que tu es aujourd’hui un homme riche, dit Daniel présent sur les lieux avec Heather depuis le début et te permettra d’offrir des présents somptueux à Angelina.
-         Tu fais erreur. Je ne suis pas riche.
-         Tu plaisantes ? Votre startup fait un malheur ! Tout le monde en parle dans le monde de la haute finance.
-         Sauf que ce n’est plus mon site, Heather. J’ai revendu ma part à Adam.
-         OK mais tu as du en tiré un sacré bon prix. Adam est beaucoup de chose mais il a toujours été réglo en affaire et avec l’argent gagné tu vas pouvoir investir dans tout autre chose et en faire profiter Angelina.
-         Heather, je me moque de l’argent de Kevin. Je suis tombée amoureuse de lui lorsqu’il n’avait pas un dollar et cela n’a pas changé. Je n’étais même pas au courant de ce site internet. Je ne m’intéresse pas au monde de la haute finance.
Kevin sourit et lui donna un baiser sur son temple.
-         Sauf que je n’ai plus rien.
-         Comment ça tu n’as plus rien ? Ne me dit pas que tu as fait de mauvais placements ou quelque chose d’illégal avec Angelo ?
-         Hey, hey, on se calme, Mr le Procureur. Je n’étais même pas au courant de cette histoire donc si Kevin a investi dans quelque chose d’illégal je n’y suis pour rien.
-         Angelo n’a rien à y voir et je te rassure je n’ai rien fait d’illégal ni fait de mauvais placements.
-         Dans ce cas qu’a tu fais de ton argent ?
-         Cela ne te regarde pas mais je vais tout de même te le dire. J’ai dispatché tout cet argent en différentes œuvres.
-         C’est une plaisanterie ? Kevin, dis-moi que c’est une plaisanterie, dit Gloria qui était en rentrée malgré la pancarte soirée privée.
Kevin soupira. Cette soirée devait la sienne et celle d’Angelina et leurs amis mais cela prenait la tournure d’un interrogatoire.
-         Que fais-tu ici, maman ? tu n’as pas vu l’écriteau soirée privée ? Tout comme vous par ailleurs, Michael, Daniel, Eden et Heather. Que je sache vous n’étiez pas invitée à notre soirée.
-         Peut-être mais nous avions à te parler, dit Michael. Je devais obtenir des réponses à mes questions.
-         Ben tu les as eus non ? A présent partez ! j’aimerais profiter de cette soirée avec celle que j’aime et nos amis.
-         Pas si vite ! je veux savoir, Kevin, ce n’est pas vrai ? dit ? Tu n’as pas disloqué ton argent ?
-         Si c’est vrai, maman ! j’ai tout donné,  je n’ai plus rien !  Cet argent je n’en ai jamais voulu : c’est Chloé qui le voulait : pas moi ! Je gagne bien ma vie avec ce café et je vais épouser la plus merveilleuse jeune femme que la Terre ait jamais portée. Je n’ai besoin de rien d’autre.
-         Non !!!!!!!!!!!!!!!!!!! Gloria poussa un cri de bête.
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://genoa-city.forumactif.com
 
Chapitre 8 : la startup
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chapitre 5: La guerre est une horreur [Event]
» Chapitre 1 : L'arrivée .
» Histoire de l'économie mondiale, chapitre 1
» ~ Chapitre I : Interprétation des rêves ~
» [CHAPITRE 4] Le monde des sorciers s'embrase.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Angelina & Kevin love for ever :: Fan fiction Angelina & Kevin :: Retrouvailles-
Sauter vers: