Angelina & Kevin love for ever


Forum de fan fiction consacré à la love story d'Angelina Veneziano & Kevin Fisher des feux de l'amour
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chapitre 7 : Probleme de conscience

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Angelina Fisher
Prête à l'eglise de Genoa
avatar

Messages : 318
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 47
Localisation : Paris

Notre feuilleton favoris
Vos couples preferés dans le soap: Kevin & Angelina. Nick & Sharon. Christine et Michael. Victoria & Billy. Victoria & Ryan.
Si vous etiez un personnage des fda quel serait il : Michael Baldwin ou Christine Blair

MessageSujet: Chapitre 7 : Probleme de conscience    Dim 13 Sep - 22:48


Gloria exposa son plan à Michael sans se douter que Christine se trouvait simplement dans l’autre pièce et pouvait l’entendre.
-         Je ne comprends pas ce qui a pris à ton frère de partir à Los Angeles retrouver cette fille-là mais le mal est fait. L’essentiel à présent étant de nous en débarrasser avant qu’il ne soit trop tard et qu’elle le piège encore plus.
-         Il ne vous est jamais arrivé, Gloria, de penser que peut être Kevin était véritablement amoureux d’Angelina ?
Gloria eut comme un choc en voyant Christine. Certes elle en voulait à Lauren d’avoir trompé Michael plus d’une fois et comprenait les raisons de leur divorce mais Christine n’était pas véritablement la belle fille idéale pour Gloria. La jeune femme l’ayant plus d’une fois empêcher de tremper dans une affaire illégale et par là même se faire un maximum d’argent.
-         Christine ! mais que faite vous ici ?
-         J’habite ici vous souvenez ?
Michael s’esclaffa. Il avait désormais l’habitude des interactions entre sa femme et sa mère.
-         Je vous croyais au bureau. Vous savez ce que n’est pas bien d’écouter aux portes.
-         Au vraiment ?
-         Parfaitement ! ceci est une conversation privée entre une mère et son fils mais puisque vous êtes là vous devez bien convenir que j’ai raison et qu’il nous faut impérativement  intervenir et renvoyer cette fille d’où elle vient.
-         Et bien non.
-         Non ?
-         Non.
-         Comment ça non ? vous n’êtes pas d’accord avec moi ?
-         Gloria toute cette histoire ne nous regarde pas. Si Angelina avait piégé Kevin dans un mariage dont il ne voudrait pas alors oui j’aurais tout entrepris pour aider Kevin mais ce n’est pas le cas. Kevin l’aime. Il vous la clairement exprimé l’autre soir au Neon Ecarlate et puis encore ce matin au Gloworm.
-         Cette fille stupide n’est pas bonne pour mon Kevin. Pas plus d’ailleurs que pour Michael.
-         Pour moi ? Qu’est ce je viens faire au milieu de cette histoire ?
-         Voyant, Michael, tu imagines un peu l’effet désastreux qu’aurait cette fille sur ta carrière ?
-         En quoi le fait que Kevin épouse Angelina aurait des répercussions sur ma carrière ?
-         Michael, tu te dois à tes électeurs.
-         Oui et alors ?
-         Bien alors si ton frère se mariait avec cette fille tu pourras dire adieu à ta carrière en politique.
-         Quelle carrière d’homme politique ?
-         Tu ne comptes tout de même pas rester procureur toute ta vie ? Aujourd’hui tu es le procureur général, demain tu seras le gouverneur du Wisconsin puis celui des Etats Unis et un jour tu siègeras à la Maison Blanche et le fait d’avoir un mouton noir comme Angelina au sein de notre famille te nuira. Les électeurs ne voteront jamais pour un homme qui a au sein de sa famille une fille comme Angelina Veneziano.
-         Président des Etats Unis d’Amérique ? Michael n’a jamais exprimé le désir de faire de la politique.
-         Christine ne soutiendrez-vous pas votre mari dans ses ambitions politiques ?
-         Je soutiendrai Michael dans n’importe laquelle de ses ambitions or il n’a encore jamais mentionné le fait de vouloir faire de la politique.
-         Christine a raison. Je n’en ai jamais parlé parce que l’idée ne m’a tout simplement pas traversé l’esprit. Ce qui m’intéresse est de rendre la justice non faire de la politique et je suis désolé de décevoir tes rêves de grandeurs, Gloria, mais je ne deviendrai jamais Président des Etats Unis.
-         Tu dis ça maintenant mais une bonne nuit de sommeil et tu auras les idées plus claires demain matin.
-         Elles sont tout à fait claires. Je n’ai nul besoin d’y réfléchir.
-         Gloria, ne serais pas votre rêve plutôt que vous êtes en train de décrire ?
-         Je veux le meilleur pour mes enfants. C’est que j’ai toujours voulu.
-         En ce qui me concerne j’ai tout ce dont je rêvais. Une femme dont je suis fou amoureux et un boulot que j’adore !
-         Et je veux la même chose pour ton frère et il ne l’aura pas s’il s’obstine à épouser cette fille et tu risques de perdre ton travail à cause d’elle.
-         A cause d’Angelina ? en quoi serait-elle une menace à ma réélection d’Attorney général ?
-         Enfin, Michael, tu plaisantes ! C’est la fille d’Angelo Veneziano. Un mafieux et l’ex petite amie de Carmine Basco celui-là même qui a tenté d’enlever Chloé.
-         Il a payé sa dette à la société : c’est désormais un homme libre. Quand à Angelina, elle ne sortait plus avec lui avant même de rencontrer Kevin.
-         Très bien et Angelo ?
-         Quoi Angelo ?
-         Tu oublies qu’il est.
-         Cela ne semblait pas te déranger à une certaine époque. Tu étais même prête à te marier avec lui.
-         Je croyais que Jeffrey m’avait abandonné en me prenant tout mon argent.
-         Nous y voilà : l’argent. Gloria, écoute-moi attentivement. Je ne sais pas pourquoi tu fais tout ça mais Angelina n’est absolument pas une menace pour ton argent et je refuse de prendre part à ta vendetta contre elle. Kevin ne me le pardonnerai jamais.
-         Tu oublies qu’elle a enlevé ton frère ! Cela mérite la prison ! N’est pas ton travail que de mettre les criminels en prison ?
-         Je vous en prie, Gloria, Angelina n’a absolument rien d’une criminelle.
-         Vous, Christine, taisez-vous ! cette affaire ne vous concerne pas !
En entendant Gloria parlait sur ce ton à sa femme, Michael entra dans une colère noire. Il avait certes l’habitude de leurs désaccords mais cela n’avait jamais pris une telle ampleur.
-         Gloria, je t’interdis de parler à Christine sur ce ton !
Gloria resta interloquée. Elle n’avait pas l’habitude qu’on lui parle sur ce ton et Michael moins qu’un autre.
-         Michael, tu ne vas prendre son parti contre moi ?
-         Christine est ma femme et elle est ici chez elle. Elle a le droit de s’exprimer.
-         Même aux dépends de ta mère ?
 
A l’église, Angelina continuait à expliquer selon elle le point de vu de Michael.
-        Il y’a deux ans lorsque je suis partie Michael n’était pas un homme public. Aujourd’hui si et il se doit de faire attention à son image. Imagine l’effet sur ses électeurs si jamais son frère se mariait avec la fille d’un mafieux.
-        Je t’en prie ton père ne ferait pas mal à une mouche ! Il trempe parfois dans quelques affaires illégales mais sans trop de gravité.
-        Toi et moi nous le savons mais pas les électeurs de Michael. Et puis il y’a ta mère et tous tes amis : les Newman, les Abbott… je ne fais pas partie de leur monde contrairement à Chloé.
-        Chloé est une Abbott ou une Newman ? demanda le père Todd.
-        Non, mon père. Chloé n’est l’une ni l’autre et c’est pourquoi je ne comprends pas trop où veut en venir ma fiancée.
-        Chloé n’est peut-être ni Abbott ni une Newman mais elle a épousé Billy Abbott qui est le père de sa fille et elle est aussi apparenté à la famille Chancellor. Md Chancellor était sa marraine. Et plus que tout elle a fréquenté leur monde depuis toute petite en allant dans les meilleures écoles du pays , c’est une grande styliste qui travaille pour un des meilleurs magazines de mode de tout l’Etat, voir tout le pays et plus que tout elle a une classe folle. Elle est belle, sophistiquée… tout ce que je ne suis pas.
-        Tout ceci n’est que superficiel, Angelina. Ce n’est pas ça qui détermine ce que nous sommes.
-        Le monde de Genoa et surtout celui de Gloria. La mère de Kevin. C’est le monde dans lequel elle aspire d’appartenir et je suis un obstacle à cette ascension sociale.
-        Kevin, êtes-vous d’accord avec l’analyse d’Angelina ?
-        Seulement en partie. Celle concernant ma mère. Elle rêve depuis toujours de gloire et de fortune mais c’est sa vie non la mienne.
Kevin marqua une pause.
-         Mon père me permettez-vous de m’adresser directement à Angelina ?
-         Bien sûr.
Kevin se tourna vers Angelina, prit ses deux mains dans les siennes et lui baisa.
-         Angelina, ma chérie, j’ai entendu tout ce que tu as dit mais il y’a un point sur lequel tu fais fausse route, mon amour. Là où tu dis que tu n’es pas aussi belle que Chloé. Tu te trompes. Tu es magnifique ma chérie et ça je l’ai toujours pensé même bien avant que je ne tombe amoureux de toi. Et de toute façon cela a toujours été le cadet de mes soucis. Je me fiche que tu puisses comprendre un menu sophistiqué dans un restaurant cinq Etoiles, je me fiche de savoir si tu as les moyens de t’habiller chez Femnore ou je ne sais quel magasin de luxe. Ce n’est pas plus l’important pour moi. Cela ne l’a jamais été et jamais cela ne le sera. Et si la première fois je me suis comporté comme un idiot ce n’est plus le cas aujourd’hui. Angelina je te l’ai déjà dit et je te le redis dans la maison de notre  Seigneur je t’aime et je veux passer ma vie avec toi. C’est pourquoi je réitère ma demande ici devant Dieu : Angelina veux tu m’épouser ?
Angelina ne put s’empêcher de sourire. Une fois encore elle était prête à sacrifier son bonheur pour celui de Kevin si c’est ce qu’il avait voulu mais contrairement à ses craintes Kevin l’aimait d’un amour sans faille et sans limite.
-         Je t’aime aussi, Kevin et oui bien sûr j’accepte de devenir ta femme.
-         Eh bien mes enfants j’ai bien l’impression que nous allons célébrer un mariage !
-         J’en ai bien l’impression, dit Kevin rayonnant.
-         Kevin ?
-         Oui, chérie ?
-         Je n’ai plus envie d’attendre au prochain printemps pour devenir ta femme. Je me fiche d’avoir ou non un grand mariage alors si tu le veux bien j’aimerais devenir ta femme le plus vite possible.
-         J’espérais bien que tu dirais cela. Le printemps c’est dans une éternité.
Le père Todd se mit à rire.
-         Quand voulez-vous marier ?
-         Que dirais tu du 15 aout, chérie ?
-         Cela me parait parfait si le Père Todd est d’accord.
-         Cela sera pour moi une immense joie de bénir votre union.
 
Chez Michael, Gloria n’avait toujours pas renoncé.
-         Dois-je comprendre que tu n’aideras pas ta mère à protéger ton frère ?
-         Le protéger de quoi ou plutôt de qui ? Angelina ? dit Michael sur un ton ironique.
-         Bien sûr d’Angelina qui d’autre ! De moi peut être ? répondit Gloria furieuse.
-         Parfois cela vaudrait peut être mieux, dit Christine en aparté.
-         J’ai entendu !
-         Parfait cela m’évitera de vous le répéter.
-         Vous oubliez que je suis sa mère et je sais ce qui est bon pour lui.
-         Bon pour lui ou pour vous ?
-         Je vous demande pardon ?
-         Vous m’avez bien entendu, Gloria, je ne répéterai pas ma question. Angelina est une gentille fille et elle aime Kevin de tout son cœur seulement elle nuit à votre ascension sociale.
-         Michael, vas-tu laisser ta femme continuer longtemps à me parler ainsi ?
-         Je regrette, Gloria, mais Christine a raison. Angelina est une chouette fille et elle adore Kevin plus qu’aucune femme ne l’aura jamais aimé.
Qu’est ce je viens de dire ?
Christine sourit.
-         Excusez-moi mesdames, j’adorais rester ici à abriter vos disputes mais j’ai quelque chose à faire.
Il embrassa Christine et sortit rapidement. Il arriva au Neon Ecarlate et croisa sa sœur.
-         Kevin n’est pas là ?
-         Il a pris sa journée.
-         Ça tombe mal je voulais lui parler. Aurais-tu vu Angelina par hasard ?
-         Non plus. A ce propos, Michael, j’ai une question à te poser.
-         Je t’écoute de quoi s’agit-il ?
-         C’est à propos de Kevin et Angelina justement, je ne sais pas quoi penser de leur mariage.
-         Eden, tu les vois beaucoup plus souvent que moi en travaillant au café qu’en penses-tu ?
-         Ils ont l’air heureux ensemble, très complice. Il y’a longtemps que je n’ai pas vu cette lumière brillait dans les yeux de Kevin. Jamais en fait.
-         Dans ce cas qu’est qui t’inquiète ?
-         Gloria. Elle était persuadée que Kevin et Chloé se remettraient ensemble et elle avait fini par m’en convaincre.
-         Et tu as changé d’avis ?
Eden haussa les épaules.
-         Kevin a vraiment l’air amoureux. Plus qu’il ne la jamais été.
-         Alors qu’est qui t’inquiète ?
-         Gloria. C’est Gloria qui m’inquiète.
Michael soupira.
-         Tu sais comment est ta mère elle a toujours rêvé de gloire, argent et succès. Chloé pouvait lui offrir toutes ces ouvertures bien plus que Janna ou encore Angelina. Déjà que Lauren et toi avaient divorcés… attention je ne te reproche rien je sais bien que la situation était devenue insoutenable et j’aime beaucoup Christine mais je m’inquiète des répercussions que cela peut avoir sur Gloria. 
-         Gloria est venue ce moi plutôt dans la journée. Elle a prévu je ne sais quel plan foireux de manière à séparer définitivement Kevin et Angelina.
-         Je ne sais pas si ce serait une bonne chose ni même si cela peut fonctionner. Kevin semble véritablement l’aimer cette fois et elle… a t-elle seulement cesser un jour d’aimer Kevin ?
-         Comment est-elle avec toi ? Etes-vous amies ?
-         Non.
-         Pourquoi ? y’a-t-il une raison particulière ?
-         Non. C’est juste que je n’arrive pas à oublier ce qui s’est passé la première fois. Je n’arrive pas à lui pardonner. J’aimerais, je te jure. J’aimerais pouvoir oublier, pardonner. Kevin y réussit bien. Très bien même puisque il en est fou amoureux et même avant il ne lui a jamais voulu.
-         Mais ?
-         Mais je n’arrive pas à oublier tout le mal qu’elle a pu faire à cette pauvre Chloé.
-         Et si tu parlais un peu de tout ce que cette pauvre Chloé m’a fait endurer, dit Kevin furieux qui venait d’arriver sa main autour du cou d’Angelina.
 
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://genoa-city.forumactif.com
 
Chapitre 7 : Probleme de conscience
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chapitre 5: La guerre est une horreur [Event]
» Bill Clinton est le probleme, pas la solution
» [probleme réglé] Apres avoir formaté mon ordi...
» Petit probleme :O (barre xp)
» [PROBLEME] Gestionnaire de tache...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Angelina & Kevin love for ever :: Fan fiction Angelina & Kevin :: Retrouvailles-
Sauter vers: