Angelina & Kevin love for ever


Forum de fan fiction consacré à la love story d'Angelina Veneziano & Kevin Fisher des feux de l'amour
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chapitre 6 : entretien prenuptial

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Angelina Fisher
Prête à l'eglise de Genoa
avatar

Messages : 323
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 47
Localisation : Paris

Notre feuilleton favoris
Vos couples preferés dans le soap: Kevin & Angelina. Nick & Sharon. Christine et Michael. Victoria & Billy. Victoria & Ryan.
Si vous etiez un personnage des fda quel serait il : Michael Baldwin ou Christine Blair

MessageSujet: Chapitre 6 : entretien prenuptial    Jeu 10 Sep - 22:16


-         Tu ne ferais pas ça ?
-         Je vais me priver !
-         Fait le et je dirai à tout le monde que j’étais parfaitement consentent et tu n’as aucune preuve du contraire.
-         Kevin, non!  Je ne te laisserai pas aller en prison enfermé dans une cage après ce que Tom le terrible t’a fait subir.
-         Tu iras jusqu’à te parjurais pour Angelina
-         Il n’y a rien que je ne sois capable de faire pour elle.
Jamais Kevin n’avait été aussi en colère après son frère. 
-         Je croyais que tu avais accepté ce poste de procureur pour faire de Genoa un endroit plus sur non pour envoyer des innocents en prison.
-         Angelina n’a rien d’une innocente. Je te rappelle qu’elle t’a piégé pour t’entrainer hors de la ville et t’empêcher d’épouser Chloé.
-         Très bien alors pourquoi ne pas envoyer Chloé derrière les barreaux aussi en mentant sur l’identité du père de son bébé alors qu’il était fiancé à Lyly. Oh et tu devrais aussi envoyer Cane derrière les barreaux pour s’être fait passé pour un Chancellor. Voyant qui d’autre ? Ah oui ta grande amie Phyllis ! n’a-t-elle pas piégé Danny pendant qu’il était marié à Christine ? Angelina a fait un geste admirable : elle s’est sacrifiée en me rendant ma liberté. Peux-tu en dire autant des autres ? Pourquoi les menaces tu pas eux aussi de les envoyer derrière les barreaux ? Inutile de répondre je connais la réponse : tous ces gens sont soient des Abbott soit des Newman et par conséquent : intouchable. Tu t’acharne sur Angelina parce qu’elle n’a pas de famille à Genoa city mais sa famille c’est moi ! Je l’aime et nous allons nous marier. Joignant le geste à la parole il attira Angelina contre lui.
-         Toutes mes félicitations, Kevin, vous feriez un grand avocat !
-         Christine ? comment êtes-vous rentrée ?
-         La porte était entrebâillée.
-         Parfait alors vous allez pouvoir remmener mon traite de frère chez vous !
-         Michael, dis-lui.
-         Nous nous sommes tout dit. Michael sait maintenant à quoi s’en tenir.
-         Non, Kevin, nous nous ne sommes pas tout dit. Je suis venu ici pour obtenir des réponses à mes questions : à savoir est ce que Angelina t’avais derechef piégé ?
Kevin fulmina.
-         Calme-toi, tu veux ? Tu es mon frère et je souhaite te voir heureux et je voulais m’assurer que c’était bien le cas. Mets-toi un peu à ma place, tu sors d’un divorce, il y’a eu le décès de Md Chancellor, tu n’allais pas bien du tout et je dus m’absenter un court laps de temps. A mon retour tu n’es plus là et lorsque tu reviens tu nous réunis tous pour nous annoncer tes fiançailles avec Angelina. Une femme qui par le passé t’avais éloigné de celle que tu aimais et fait vire une vie d’enfer.
Cette fois s’en était trop. Angelina regarda Kevin : abasourdie et peinée.
-         C’est vrai ce que dit Michael ? Je t’ai fait vivre un enfer ?
Ce fut le moment que choisi Angelo pour débarquer.
-         Kevin, je vous ai fait confiance en vous confiant ma Princesse. Je vous ai même accordé sa main lorsque vous me l’avez demandé à Los Angeles. Mais je m'aperçois que j’ai manifestement commit une grave erreur en voulant reparaitre dans sa vie. Prépare tes bagages, Princesse, nous partons ! Je ne te laisserai pas une minute de plus avec ces gens qui s’estiment si supérieur à nous.
Angelina pleurait quand à Kevin… il était totalement hors de lui.
-         Non ! Angelina, tu n’iras nulle part. Pas cette fois. Je ne te laisserai plus jamais t’en aller. Quant à toi, Michael, tu devrais savoir que les paroles que tu viens de me prêter sont fausses. Je n’ai jamais dit ça et je ne le dirai jamais parce que c’est faux ! alors maintenant sort de chez moi, sort et surtout ne reviens jamais parce que tu n’es plus mon frère !
-         Kevin, non ! hurla Angelina.
-         Michael, cette histoire est allée beaucoup trop loin.
-         Christine, prenez Michael et allez-vous en.
-         Kevin, attends, je peux tout t’expliquer…
-         Il n’y a rien à expliquer, Michael, tu en as déjà trop dit. Toi et maman détestez la femme que j’aime et bien tant pis. Je vous avais prévenu : si j’ai un choix à faire alors se sera Angelina.
-         Viens, Michael laissons les seuls.
-         Mais, Christine…
-         Viens !
Jamais Kevin n’avait été autant en colère.
-         Kevin…
-         Non, chérie, n’essaye pas de me calmer. Michael n’avait pas le droit de dire ce genre de chose. Je n’ai jamais non jamais pensé ou dit une chose pareille sur toi. Tu me crois au moins, demanda t’il en s’approchant d’elle ?
Angelina ne répondait pas. Kevin paniqua.
-         Angelina ? Chérie, je t’en prie ne le laisse pas le doute t’envahir. Je t’aime et je veux t’épouser.
Angelina se jeta dans ses bras.
-         Je t’aime moi aussi mais je n’aime pas cette situation. Michael et toi avaient toujours été si liés.
 
Dans l’appartement de Christine et Michael un silence pesant se trouvait dans les lieux. Ce fut Christine la première qui le rompit.
-         Tu es allé beaucoup trop loin, Michael.
-         J’aime mon frère, Christine et je craignais qu’il tombe derechef dans un piège comme la dernière fois. Alors c’est vrai j’ai exagéré en lui prêtant des paroles qu’il n’a jamais dite mais je devais m’assurer qu’il aime vraiment cette fille.
-         Pourquoi ? je veux dire, tu n’es pas dans le cadre d’une enquête. Là il s’agit de Kevin et de sentiments humains.
-         Je sais bien, Christine, dit Michael en soupirant. Le pire est je l’aime bien moi cette fille.
-         Dans ce cas pourquoi avoir fait tout ça ? dit Christine surprise.
-         Gloria, répondit-il en soupirant.
-         Comment ça, Gloria ? explique toi que veux-tu dire ?
-         Gloria adore Chloé. Elle baise le sol que Chloé a foulé.
-         OK mais Chloé et Kevin ont divorcé.
-         Seulement Gloria n’a jamais perdu espoir qu’un jour ils se remettraient ensemble.
-         Sauf que Kevin a choisi de faire sa vie avec une autre.
-         Et pas n’importe quelle autre : Angelina Veneziano. La fille d’Angelo.
-         Je croyais que ta mère aimait bien Angelo.
-         C’est vrai mais sa fille c’est une autre histoire.
-         Que lui reproche-t-elle ?
-         De ne pas être Chloé. Aucune femme ne trouvera grâce aux yeux de ma mère pour Kevin en dehors de Chloé.
 
Au Gloworm Gloria était occupée à servir les habitués lorsque Victoria arriva. Gloria l’entraina dans un coin isolé du restaurant.
-         Avez-vous du nouveau sur notre plan ?
-         Je suis navrée, Gloria mais il est tombé à l’eau. Mon contact a fait fortune en épousant une bimbo milliardaire. Il ne s’occupe plus du tout de musique.
-         Très bien mais il doit avoir encore des contacts d’amis musiciens qui pourrait nous aider.
-         La ligne était très mauvaise et sa femme est arrivée pour lui faire un massage et il a raccroché. Je suis désolée.
-         Ce n’est pas de votre faute, Victoria. Vous avez fait ce que vous avez pu. C’est la faute à pas de chance mais ceci dit je trouverai un moyen d’empêcher ce mariage.
-         Je viens d’avoir une idée ! pourquoi n’y ai-je pas pensé plutôt ? Mais oui c’est ça : la voilà la solution !
-         Qu’est-ce c’est ? dit Gloria les yeux brillants comme des étincelles.
 
Dans leur appartement Michael et Christine poursuivaient leur conversation.
-         Il lui faudra pourtant qu’un jour Gloria accepte-le fait que Kevin est amoureux d’Angelina et qu’elle ne peut rien y changer.
-         C’est que j’aime chez toi, Christine. Ton optimisme mais je crains hélas que tu n’ailles au-delà d’une désillusion.
-         Que lui reproche-t-elle exactement ?
-          De ne pas être Chloé !
-         Très bien et toi ?
-         Moi ?
-         Oui, toi, Michael Baldwin que reproche tu à Angelina ?
-         Angelina est une chic fille.
-         Mais ? parce qu’il y a bien un « mais » n’est-ce pas ?
-         Tu me connais vraiment par cœur, dit-il en souriant. Disant que je ne m’attendais pas à voir Kevin tomber si éperdument amoureux d’une fille comme Angelina.
-         Parce qu’elle n’est pas aussi sophistiquée que l’était Chloé ?
-         Crois-tu que je sois devenu superficiel au point de m’attarder sur ce genre de détails ?
-         J’n’en sais rien, à toi de me le dire.
-         J’ai vraiment été trop loin n’est-ce pas ?
Christine hocha de la tête.
-         Beaucoup trop loin, dit-elle en souriant.
 
A l’église de la Sainte Trinité, Kevin et Angelina s’apprêtaient à rencontrer le père Tod Williams. Avant de rentrer à l’intérieur de l’église, Angelina s’arrêta.
-         Kevin, avant que nous ne rentrions dans la maison du Seigneur, j’aimerais être sure que tu n’aies aucun regret et vouloir t’engager avec moi pour le restant de tes jours parce que autrement…
-         Autrement rien du tout, mon amour. Oui je veux m’engager avec toi pour le reste de ma vie. Je veux que tu deviennes ma femme, ma maitresse et aussi la mère de mes enfants. Je n’avais jamais envisagé de fonder ma propre famille avant de te connaitre : ni avec Jana, ni même avec Chloé. Elle avait Deliah et être son beau-père me suffisait du moins c’est que je pensais avant de tomber amoureux de toi.
Il lui sourit, se pencha vers elle et l’embrassa sur ses lèvres.  
-         Allez viens, rentrons, ne faisons pas attendre plus longtemps le père Todd.
C’est enlacé qu’ils rentrèrent dans l’église où le père Todd était en pleine conversation avec son frère Paul. Ce dernier sourit au jeune couple qui répondit à son sourire.
-         Vous devez être Kevin et Angelina je suppose ?
-         Oui mon père, c’est bien nous, dit Kevin.
-         Je te laisse, nous reprendrons cette conversation ultérieurement. Kevin, Angelina : j’ai été content de vous voir et toutes mes félicitations pour vos fiançailles.   
-         Merci, Paul.
Paul était sur le point de partir lorsqu’Angelina l’interpella.
-         Paul, un moment svp.
-         Oui, Angelina, qu'y a-t-il?
-         Je pense parler en nos deux noms en vous demandant si vous nous ferez l’honneur d’être présent à notre mariage ?
-         Si bien sur votre frère accepte de célébrer notre union, dit Kevin en plaisantant.
Paul et le père Todd se mirent à rire.
-         Je n’ai aucun doute la dessus, dit Paul en souriant et j’accepte avec plaisir votre invitation. Aller à bientôt j’espère.
-         Vous semblez bien connaitre mon frère.
-         C’est un ami. Il a fait beaucoup pour moi lors de la disparation de ma sœur.
-         Daisy Carter était votre sœur ? Je suis désolé pour ce qui lui est arrivé et j’ose espérer que vous trouverez assez de place dans votre cœur afin de pardonner à mon neveu. Le pardon sera justement l’un des sujets que nous aborderons. Suivez-moi, on sera mieux dans mon bureau. 
 
Victoria et Billy venaient d’arriver chez eux. Durant le chemin qui les ramena du Gloworm, Billy avait semblé contrarié.
-         Je peux savoir ce qui t’arrive, tu n’as pas dit un mot tout au long de la route.
-         Victoria, je ne veux pas que tu mêles des affaires de Gloria. Laisse-la se débrouiller toute seule.
-         Que veux-tu dire par là ? Je lui donne un coup de main c’est tout. Kevin est un de nos amis tu ne voudrais tout de même pas qu’il épouse cette… cette Angelina, prononça t’elle sur un ton méprisant.
-         Si. Si c’est ce qu’il veut.
-         Billy, tu ne penses pas sérieusement ce que tu dis ?
-         Bien sûr que si je le pense.
-         Mais enfin tu oublies Chloé !
-         Chloé et lui sont divorcés.
-         Je te rappelle que nous l’étions aussi.
-         Oui grâce à ton cher papa qui m’a piégé.
-         Et Chloé nous a laissé son mariage lorsque cette garce d’Angelina a piégé Kevin pour l’empêcher d’arriver à leur mariage.
-         Et c’est aussi elle qui a rendu sa liberté à Kevin afin qu’il puisse épouser Chloé et à moins que je me trompe elle n’est pour rien dans l’échec de leur mariage.
-         Mais enfin dans quel camp es-tu donc ? Chloé est la mère de ta fille et la marraine de notre fils. N’aimerais tu pas que Johnny puisse grandir en voyant son parrain et sa marraine ensemble ?
-         J’aimerais que Johnny grandisse avec des valeurs où il n’y aurait pas de manipulation d’aucune sorte en sachant que sa mère est différente de son grand père maternel. 
-         Sous entends-tu que je ressemble à mon père ?
-         En l’espèce : oui. Victoria tu n’en rends peut être pas compte mais tu es entrain d’agir exactement comme Victor a agi avec moi en Birmanie.
-         C’est complètement diffèrent.
-         Je ne trouve pas.
-         Bien sûr que si !
-         Papa a essayé de nous séparer alors que nous nous aimions.
-         Et Angelina aime Kevin et il l’aime en retour.
-         C’est Chloé l’amour de sa vie.
-         C’est toi qui le dis.
-         Et Gloria. C’est tout de même la maman de Kevin elle sait ce qu’elle dit.
-         Oh je t’en prie Gloria n’est rien d’autre qu’une croqueuse de diamant. Tout ce qui l’intéresse ce sont les dollars, les dollars et encore les dollars. Je te rappelle qu’elle a été mariée à mon père et Chloé peut lui ouvrir des opportunités sur le monde que ne lui offrira jamais Angelina.  
 
A l’église les formalités administratives accomplies le père Todd commença à rentrer dans la préparation au mariage.
-         Comment vous êtes-vous connu ?
-         Je travaillais pour son père lorsqu’Angelina a débarqué à Genoa.
-         Et ce fut le coup de foudre je présume ?
-         Non. A l’époque j’étais fiancé à une autre femme mais Angelo, mon futur beau-père avait peur pour sa fille qu’il pensait menacer par son ex petit ami. Par conséquent il m’a demandé de protéger sa fille quasiment vingt-quatre heure sur vingt-quatre ce qui ne plaisait pas et encore moins à Chloé.
-         Votre fiancée de l’époque.
-         Ex-femme aujourd’hui.
-         Très bien. Et pour vous, Angelina avec Kevin ce fut le coup de foudre ?
-         Pas exactement. Je suis tombée amoureuse de lui sur du long terme. Même si cela m’a pris moins longtemps pour tomber amoureuse de lui que lui de moi, dit-elle en souriant.
-         Ce qui veut dire ?
-         J’ai fait quelque chose de mal, très mal. Le jour de son mariage avec Chloé je l’ai piégé en lui faisant quitter la ville sous des motifs fallacieux.  J’étais éperdument amoureuse de lui et je pensais que peut être si il passait plus de temps avec moi il finirait par tomber amoureux de moi.
-         Et cela ne s’est pas passé comme vous le vouliez ?
-         Non. Mon père s’est inquiété de ma disparation et a lancé des hommes à ma recherche.
-         Par des hommes vous sous entendez la police ?
Angelina secoua la tête. Kevin eu un fou rire.
-         Mon futur beau-père est loin d’être un enfant de cœur, si vous me pardonnez cette expression, mon père.
-         Je vous pardonne, mon fils.
-         Mon père avait lancé des hommes à ma recherche mais voulait tuer Kevin qu’il pensait responsable de ma disparation. Alors quand ses hommes de main nous en retrouvé j’ai convoqué un juge de paix qui nous a marié Kevin et moi afin que papa pense qu’il était amoureux de moi et ôte ses menaces.
-         Angelo ne serait jamais allé au bout de ses menaces. Ce n’est pas un homme dangereux. Il trempe parfois dans des choses à la limite de la loi mais il n’est pas dangereux.
-         Vous semblez apprécier votre futur beau-père ?
-         C’est bien plus qu’un beau-père c’est également un ami mais également en dépit de tous ses défauts le père que je n’ai jamais eu. 
-         Vous dites ici que votre père est décédé. Est-il décédé lorsque vous étiez enfant ?
-         J’aurais préféré.
Le père Todd resta abasourdi par la réponse si spontanée de Kevin.
-         Tom Fisher : mon père était un homme violent et me battait à chaque occasion et pour me punir m’enfermé dans un placard.
-         J’en suis désolé. Je n’étais pas au courant. Revenons à vous deux si vous le voulez bien puisque tel est le but de cet entretien. Vous vous êtes donc mariés. Votre mariage n’a pas fonctionné ?
-         En dépit de tous mes efforts Kevin était toujours amoureux de Chloé. Je ne pouvais le retenir plus longtemps. Je l’aimais bien trop pour cela alors je lui ai rendu sa liberté. Notre mariage fut annulé, Kevin put enfin épouser celle qui il aimait et je suis allée vivre à Los Angeles.
-         Rendre sa liberté à un être que l’on aime lorsque les sentiments ne sont pas partagés est une belle preuve d’amour. Mais dans ce cas qu’est qui vous a conduit ici aujourd’hui ?
-         Mon mariage avec Chloé fut un échec et nous avons fini par divorcer.
-         Qui selon vous fut responsable de l’échec de votre mariage ?
-         Un peu les deux je dois dire. Nous n’étions pas compatibles. Nous avions des visions de la vie à l’opposé l’une de l’autre totalement incompatibles.
-         Très bien expliquez-moi comment vous vous êtes retrouvés tous les deux ? Los Angeles n’est pas tout prêt. Aviez-vous gardé contact ?
-         D’une certaine manière.
-         Que voulez-vous dire ?
-         Je suivais la carrière d’Angelina ce qui avait le don de rendre Chloé furieuse. Et Angelina m’avait envoyé un mail lorsque le décès de ma sœur fut confirmé.
-         Et ensuite ?
-         Ensuite cela s’est arrêté là.
-         Alors comment vous vous êtes-vous retrouvés ?
-         Apres le décès de Md Chancellor je n’allais vraiment pas bien. C’était l’une de mes amies les plus chères. Je ne m’étais jamais senti aussi seul et je ne cessais de penser à Angelina. A ce que ma vie aurait pu être avec elle à mes côtés. Je me souvenais de notre escapade aux chutes du Niagara.
-         Par escapade vous voulez dire…
-         Lorsqu’Angelina m’a fait quitter la ville le jour de mon mariage. Mes amis m’entouraient mais ce n’était pas ça. Pour une raison que je ne m’explique pas Angelina me manquait plus que tout.
-         Qu’avez-vous alors fait ?
-         J’ai pris le premier vol pour L.A où j’ai pu assister à un de ces concerts pour les sans-abris de Skid Row.
-         C’est tout à votre honneur, Angelina de penser à ces malheureux. Mais revenons à vous, Kevin, comment saviez-vous si Angelina aurait été heureuse de vous revoir ? Si elle n’avait pas rencontré quelqu’un d’autre ? je sais bien que de nos jours, vous autres les jeunes parlaient beaucoup sur les réseaux sociaux mais tout de même.
-         Je n’aurais jamais fait quoique ce soit qui puisse la bouleverser. Je l’avais déjà suffisamment blessé mais j’ai téléphoné à Angelo pour savoir si je pouvais. Lorsque j’ai obtenu son feu vert j’ai sauté dans le premier avion en partance pour L.A.
-         Angelo a l’air de bien vous aimé malgré qui il ait envoyé des hommes pour vous tuer.
-         Mon père ne ferait pas de mal à une mouche et il adore Kevin. C’est le fils qu’il a toujours rêvé d’avoir.
-         Si je comprends bien vous ignoriez tout de la visite de Kevin ?
-         En effet je l’ignorais. Papa ne m’avait rien dit.
-         Quelle fut votre réaction lorsque vous l’avez revu ?
-         Ma réaction, mon père ? Mon cœur battait à la chamade. Kevin l’homme que j’aimais plus que tout au monde se trouvait devant moi. Cela dit je refusais de me laisser aller pensant qu’il était toujours marié à Chloé.
-         Qu’avez-vous ressenti en apprenant le divorce ?
-         J’étais surprise. Je pensais vraiment qu’ils étaient mariés pour la vie  mais Kevin m’a tout expliqué. Mon père, je ne l’ai forcé en rien. C’est Kevin qui est venu me retrouver moi j’avais perdu tout espoir.
-         Je ne vous reproche rien, Angelina. Il aurait été logique et même normal que quelque part vous ayez ressenti de la joie en apprenant que l’homme que vous aimez était libre. Ce sentiment est humain.
-         Mes sentiments étaient partagés. Oui bien sûr j’ai accepté de sortir  avec Kevin et de me promener avec lui dans les rues de L.A. mais j’avais peur.
-         Peur de quoi ?
-         De me laisser aller et de perdre Kevin à nouveau. Mais ce ne fut pas le cas. Il m’a demandé en mariage.
 
Au Neon Ecarlate Heather et Daniel buvaient un café. Daniel avait les yeux rivés sur le comptoir.
-         Kevin n’est pas la en dirait.
-         En dirait bien que non en effet.
-         Et Angelina non plus.
-         Je peux te posais une question ?
-         Bien sur laquelle ?
-         Cela ne me regarde pas mais que reproche tu à Angelina et pas seulement toi mais aussi Gloria, Michael, Victoria… bref un peu près tout le monde à Genoa City.
-         Angelina a fait vivre à Kevin ce que Daisy m’a fait vivre.
-         Sérieusement ? parce qu’à voir Kevin ce n’est pas l’impression que cela donne. Il semble totalement et éperdument amoureux d’Angelina.
-         Je t’avoue ne rien comprendre à cette histoire. Je croyais Angelina partie pour toujours.
-         C’est Kevin qui lui a demandé de s’en aller ?
-         Non en fait lorsque leur mariage a été annulé c’est Angelina qui a décidé de partir vivre à L.A.
-         Leur mariage fut annulé ?
-         Oui grâce à Michael mais Angelina avait renoncé à Kevin et à tout fait pour qu’il se réconcilie avec Chloé.
-         Elle a fait ça ?
-         Oui, elle avait un plan en tête et cela a fonctionné. Kevin et Chloé se sont mariés.
-         Excuse-moi d’avoir à te dire ça mais cela n’a rien de comparable avec ce que tu as vécu avec Daisy. Daisy t’a fait chanter alors qu’Angelina s’est sacrifiée pour Kevin. C’est une preuve d’amour.
-         Je n’avais jamais vu les choses de cette façon.
 
Chez eux Victoria et Billy poursuivait leur conversation.
-         Très bien admettant que tu aies raison, quels avantages Chloé apporterait à Gloria ? Elle n’est pas riche je te signale.
-         Non, mais elle mais elle fréquente des gens haut placés. Quoiqu’il en soit, Victoria, je ne veux pas que tu mêles de cette histoire.
 
A l’église le père Todd continuait son entretien avec le jeune couple.
-         Que pense vos familles et amis de vos fiançailles ? J’ai cru comprendre que votre père, Angelina, vous soutenait mais qu’en est-il de votre famille, Kevin ?
Kevin resta un moment silencieux. Angelina serra sa main dans la sienne. Le regard du prête passa de l’un à l’autre.
-         Ma famille désapprouve mon choix.
-         Savez-vous pourquoi ?
-         Ils refusent d’admettre que je puisse aimer Angelina.
-         A cause de ce qui s’était passé par le passé ?
-         Entre autre chose.
-         Que voulez-vous dire ?
-         Ma mère adorait Chloé et elle est persuadée que nous sommes faits l’un pour l’autre.
-         Pourtant vous avez divorcé.
-         Cela ne signifie rien pour ma mère. Elle s’en moque.
-         Et que pense votre frère ? D’après ce que vous m’avez expliqué c’est lui qui a obtenu l’annulation de votre mariage parce qu’il se doutait de quelque chose. C’est une belle preuve d’amour fraternel.
-         Michael a été le premier à me laisser une chance de prouver que j’étais quelqu’un de bien et que je pouvais changer mais pour une raison qui m’échappe il a changé et aujourd’hui refuse de laisser la moindre chance à Angelina. Pire il l’accuse même de m’avoir enlevé et veut rouvrir le dossier en envoyant Angelina en prison.
-         Il est certain qu’aux yeux d’un homme de loi comme l’est votre frère cela constitue un acte illégal.
-         Angelina m’aimait. Cela devrait pouvoir peser dans la balance non ? De plus elle n’a jamais exercé la moindre pression sur moi pour que je lui fasse l’amour. Même lorsque nous partagions le même toit nous avions deux chambres séparées.  
-         Mon enfant, c’est votre cœur qui parle là mais il est tout à fait possible qu’un juriste comme votre frère ne voient pas les choses de la même façon.
-         Pourtant il aimait bien Angelina autrefois. C’est lui-même qui m’a encouragé à la serrer dans mes bras lorsqu’elle a mis au point ce plan pour m’obliger à parler à Chloé. Cela n’a pas de sens il a changé depuis qu’il est devenu procureur.
-         Tu te trompes, Kevin, cela un sens.
-         Que voulez-vous dire, Angelina ?
Kevin la regarda interloqué.
-         Oui que veux-tu dire ?
-         A cette époque-là tu n’étais pas amoureux de moi. je n’étais donc pas une menace.
-         Une menace ? Et en quoi et pour qui serais tu une menace ?
-         Pour sa carrière. Aujourd’hui Michael est un homme politique qui se doit à ses électeurs et de quoi aurait-il l’air si son frère était marié à une femme dont le père trempe dans des affaires illégales les trois quart du temps.  
-         Ton père, pas toi !
-         Cela reviendrait au même pour ses électeurs. Ca plus ce que je t’ai fait subir. Michael ne peut décemment pas m’accepter au sein de votre famille. Cela aurait un effet désastreux sur sa carrière d’homme politique.
 
On sonna à la porte de Christine et Michael.
-         Je vais ouvrir, dit Michael à Christine qui était occupée dans une autre pièce de l’appartement.
-         Michael, il faut que nous parlions ou plutôt il faut que je te parle, dit Gloria qui entra sans en être invitée.
Michael fit une grimace. Il connaissait trop bien sa mère pour savoir lorsqu’elle agissait ainsi que les problèmes allaient arriver.
-         Allons bon, Gloria, dans quel pétrin t’es-tu encore fourrée et dont tu aimerais que je ferme les yeux ?
- Aucun, Michael, bien au contraire j’ai trouvé un moyen de t’aider tout en empêchant ton frère de faire la plus belle erreur de toute sa vie !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://genoa-city.forumactif.com
 
Chapitre 6 : entretien prenuptial
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chapitre 5: La guerre est une horreur [Event]
» Signal FM le 7 février 2011 Entretien de Jean-Claude Duvalier
» De l'entretien des armes et pièces et d'armures
» FER: Travaux d'entretien sur la route de l'Amitie
» Entretien nocturne [Ashenie de Sephren]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Angelina & Kevin love for ever :: Fan fiction Angelina & Kevin :: Retrouvailles-
Sauter vers: