Angelina & Kevin love for ever

Angelina & Kevin love for ever

Forum de fan fiction consacré à la love story d'Angelina Veneziano & Kevin Fisher des feux de l'amour
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le test de Paternité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Angelina Fisher
Prête à l'eglise de Genoa
avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 47
Localisation : Paris

Notre feuilleton favoris
Vos couples preferés dans le soap: Kevin & Angelina. Nick & Sharon. Christine et Michael. Victoria & Billy. Victoria & Ryan.
Si vous etiez un personnage des fda quel serait il : Michael Baldwin ou Christine Blair

MessageSujet: Le test de Paternité   Mar 26 Sep - 21:20


Ronan Malloy se trouvait dans le salon de Christine et Michael Baldwin.
-         Ronan, votre appel m’a beaucoup surpris. Il y’a du nouveau concernant l’enlèvement de ma nièce ?
-         En effet, nous avons examiné chaque pièce du dossier avec la plus grande minutie et par chance nous avons obtenu les caméras vidéo de Broadway le soir où votre belle-sœur donnait un concert. N’avez-vous rien remarqué d’inhabituel ce soir-là ?
-         Inhabituel dans quel sens ? Qu’entendez-vous par là ?
-         Ou étiez-vous assis ce soir-là ?
-         Où j’étais assis ?
-         Oui, étiez-vous parmi les membres VIP ?
-         Non, mon frère et moi n’étions pas en excellent termes à cette époque, ni lui ni ma belle-sœur n’étaient au courant de notre présence dans les lieux. 
-         Et ensuite, après le concert, êtes-vous allés dans les coulisses ?
-         Oui, je voulais absolument parler à mon frère et ma belle-sœur.
-         Étiez-vous seul en coulisses ?
-         Christine m’accompagnait, pourquoi cette question ?
-         Non, je veux dire, y’avait-il du monde en dehors de vous et Christine ?
-         Ou voulez-vous en venir, Ronan ? Que cherchez- vous ?
-         Des réponses, Christine, des réponses.
-         Des réponses à quoi ?
-         Laissez-moi vous montrer quelque chose : est-ce ce visage vous évoque quelque chose ?
Ronan leur montra le portrait-robot du suspect.
-         Non cela ne me dit rien, et toi, Christine ?
-         Je n’ai jamais vu cet homme.
-         Qui est-il ? A-t-il un lien direct ou indirect avec l’enlèvement de ma nièce ?
-         Autant dire qu’il a tout à y voir car il est à ce jour le principal et unique suspect dans l’affaire. Mes hommes ont pu établir ce portrait grâce aux renseignements, si minimes soit-il, de votre neveu, et grâce aux caméras de surveillance du théâtre, nous avons repéré un homme qui lui ressemble étrangement. Le soir où votre belle-sœur chantait, il était assis dans les premiers rangs par la suite il a pénétré dans les coulisses mais quelque chose ou quelqu’un l’a empêché de rentrer dans la loge d’Angelina.
-         Est-ce Kevin et Angelina sont au courant des avancées de l’enquête ?
-         Pas encore, je pensais leur donner de meilleures nouvelles.
-         J’aimerais vous être plus utile malheureusement je n’ai jamais vu cet homme de ma vie.
-         Du temps où j’habitais Genoa City, Kevin et vous étiez très proches si je m’abuse ?
-         Nous sommes frères c’est naturel.
-         Pourtant vous venez de me dire qu’au moment du concert d’Angelina à Broadway vous n’étiez pas en excellent terme avec votre frère. Combien de temps a duré cette mésentente ?
-         En quoi cela à voir avec les besoins de l’enquête ?
-         Je cherche à comprendre c’est tout.
-         Comprendre, mais comprendre quoi ? Ronan, ma nièce a été enlevé puis tué, vous avez un portrait-robot du meurtrier présumé, alors qu’attendez-vous pour le rechercher et l’interroger ?
-         Pourquoi refusez-vous de répondre à ma question ?
-         Parce que cela ne vous regarde pas tout simplement ! Mon frère et moi avons eu un diffèrent puis nous sommes réconciliés. Fin de l’histoire !
-         Votre mésentente avait-elle un lien avec Angelina ?
-         Ronan, que cherchez- vous à savoir ? Pourquoi toutes ces questions, je ne comprends pas. Shirel a été enlevé puis tué et nous ignorons toujours où se trouve son corps, en quoi le fait que Michael et Kevin soient restés quelques années sans se parler à un lien avec l’affaire qui nous occupe ?
-         Quelques années, c’est plutôt long pour deux frères qui s’entendent aussi bien.
-         Oui c’est long. J’ai fait et dit des choses dont je ne suis pas très fier mais Kevin a fini par me pardonner et aujourd’hui il me tarde que vous arrêtiez enfin l’assassin de ma nièce afin que ses parents puissent enfin faire leur deuil et reprendre le cours de leur vie.
-         Êtes-vous certain qu’il s’agît de votre nièce ?
-         Quoi ?
-         Kevin est-il bien le père biologique des jumelles ?
-         Évidement !
-         En êtes-vous bien sûr ?
-         Évidement j’en suis sûr, c’est quoi toutes ces questions ?
-         Et si cet homme était le père biologique des jumelles ?
-         Ronan, êtes-vous devenu fou ?
-         Je suis désolé, Christine si ce que je dis vous choque mais je cherche le mobile de l’enlèvement et du meurtre.
-         C’est un fan en délire dont l’idole n’a pas répondu à ses attentes alors il s’est vengé en lui enlevant ce qu’elle a de plus cher au monde, c’est pas compliqué !
-         Alors selon vous Kevin est bien le père biologique des enfants d’Angelina.
-         Bien sûr qu’il est !
-         N’avez-vous pas constaté un adultère chez votre belle-sœur et prévenu votre frère qui n’a pas voulu vous croire ?
-         Angelina n’a jamais trompé mon frère. Elle l’aime à la folie. Ou êtes-vous parti dénicher une telle idée ?
-         Pourquoi étiez-vous en froid avec Kevin tout ce temps ? N’est-ce pas pour lui avoir déconseillé un mariage avec Angelina parce que elle lui avait été infidèle ?
-         Cela ne vous regarde pas mais je vais quand même vous le dire : Angelina n’a jamais été infidèle à mon frère ; elle aime à la folie depuis le début de leur rencontre, or Kevin comme vous le savez était dans une relation compliquée avec Chloe. Ils ont fini par se marier mais ce mariage fut un désastre. Peu de temps après la mort de Katherine, il est allé à Los Angeles retrouver Angelina dont il est tombé éperdument amoureux mais je ne voulais pas d’elle dans ma famille par snobisme et à cause de son père, cela faisait tache dans ma carrière de procureur. J’ai tout fait pour les séparer mais au lieu de ça j’ai brisé la relation que j’avais avec mon frère. Par la suite Angelina et lui sont allés vivre en Utah où est né leur fils Lisandro.
-         Ronan, en quoi tout ceci à un rapport avec l’enlèvement et meurtre de la petite Shirel ?
-         J’essaye de comprendre, Christine pourquoi cet homme a-t-il enlevé cette petite fille ?
-         Il n’y a rien à comprendre : cet homme a enlevé ma nièce parce que son idole n’a pas répondu à ses avances.
 
 
***
 
Alana ressentait de plus en plus des sensations de peur, ce qui avait fini par convaincre ses parents que leur fille Shirel était en vie mais voulait garder ça pour eux sans en parler à leurs enfants afin de ne pas leur donner une fausse joie au cas où ce ne serait pas le cas.
Parlement à Genoa City, Ronan continuait son enquête. Cette fois se fut au tour de Victoria Newman d’être interrogée.
-         Angelina tromper Kevin ? Vous plaisantez !
-         Selon vous, Victoria, les jumelles sont bien les enfants de Kevin ?
-         De qui voulez-vous qu’elles soient ?
Ronan continua son enquête auprès des habitants de Genoa City pour obtenir la même réponse.
-         Je ne porte Angelina dans mon cœur, son arrivée dans notre vie a fait venir Carmine ce qui a détruit mon mariage avec Michael mais si je veux me montrer honnête, elle aime Kevin depuis toujours.
-         Aurait-il une possibilité selon vous que les jumelles ne soient pas les enfants de Kevin ?
-         Aucune !
-         En êtes-vous si sure ? Les jumelles pourraient être les filles d’un autre homme, Kevin s’en serait rendu compte et se serait débarrasser d’une des deux filles afin de se venger d’Angelina en éliminant celle dont la carrière promettait d’être au moins talentueuse que celle de sa mère.
Lauren le toisa.
-         Insinuerez-vous que Kevin aurait tué sa fille ?
-         La fille d’Angelina.
-         Kevin n’est pas un assassin.
-         À ce que j’en sais ce ne serait pas la première fois.
Lauren fut interrompue par Fen qui venait d’arriver.
-         Vous ici ? Vous avez déjà interrogé mon père à ce sujet et maintenant c’est au tour de ma mère. Vous ne trouverez personne à Genoa City pour soutenir votre thèse farfelue selon laquelle ma cousine ne serait pas ma cousine et vous feriez bien mieux de retrouver son assassin au plus vite !
 
***
 
Malgré les différents témoignages en faveur d’Angelina, Ronan n’en démordait pas : il se refusait à admettre que Shirel et Alana soient les enfants de Kevin. Alana dont les notes à l’école avaient chuté.
Ce jour-là Ronan se trouvait dans le salon des Fisher.
-        Nous avons des raisons de penser que notre fille soit encore en vie.
-        Je croyais que vous aviez entendu les coups de feu ?
-        En effet mais je ne saurais dire s’il a ou non tiré sur mon enfant. Alana est persuadée que sa sœur jumelle est toujours en vie.
-         Le ravisseur présumé s’est -il de nouveau manifesté ?
-          Si tel était le cas nous vous aurions prévenu, dit Kevin.
-          Pourquoi pensez-vous que Shirel serait encore en vie ?
-        Je viens de vous le dire : ma fille en est persuadée.
-        Et c’est tout ? C’est un peu mince comme hypothèse vous ne croyez pas ?
-        Alana est la sœur jumelle de Shirel, elles ont un lien très particulier.
-        Ce sont de vraies jumelles ?
-        Elles sont mono-mono, pourquoi cette question ? demanda Angelina.
-        Simple curiosité, mentit-il.
Le bus scolaire s’arrêta dans la rue, Alana et Lisandro entrèrent dans la maison. En voyant Ronan, la fillette alla au-devant de lui.
-         Avez-vous retrouvé l’assassin de ma sœur ?
-         Pas encore, Alana mais j’y travaille.
-         Allez dans la cuisine prendre votre gouter.
-         Je dois sortir Utah, dit Lisandro.
-         Ne t’inquiète pas pour Utah, il a joué toute la journée dans le jardin.
Le petit Kaylan se mit à pleurer. Angelina regarda l’heure.
-         C’est l’heure de son biberon. Chéri, tu veux bien t’en charger pendant que je m’occupe d’Alana et Lisandro ?
-         Bien sûr.
-         Je vous tiens au courant si j’ai du nouveau.
Ronan quitta la résidence de Kevin et Angelina.
 
***
 
Carmine Basco entra dans le bureau de Ronan dans les locaux du FBI à Salt Lake City.
-         Carmine ! Puis-je vous appeler Carmine ? Je vous remercie d’être venu si vite.
-         Votre appel m’a beaucoup surpris je dois dire, s’il s’agit de ma famille il y’a longtemps que je ne fais plus partie de ce monde…
-         Rassurez-vous cela n’a rien à voir avec votre famille, je m’occupe pas de ce secteur.
-         Dans ce cas que puis-je faire pour vous ?
-         M’aider à faire tomber un assassin. Plus exactement l’assassin de votre fille.
-         Ma fille ? Quelle fille ? Vous devez probablement me confondre avec quelqu’un d’autre je n’ai jamais eu de fille.
-         Bien sûr que si vous en avez une mais vous n’êtes peut-être pas au courant ou alors elle vous aura demandé de garder le secret.
-         De qui parlez-vous ?
-         Shirel Fisher. Votre fille et celle d’Angelina.
Carmine resta interloqué.
-         Ma fille dites-vous ?
-         Angelina et vous avez eu une aventure si je m’abuse.
-         Cela remonte à des années bien avant la naissance de Shirel. Je devrais même dire bien avant son mariage avec Kevin.
-         N’y a-t-il pas eu un retour de flamme entre vous ?
-         J’étais venu à Genoa City dans le but de me venger de Kevin car il m’avait pris Angelina, or en ce temps-là il n’était pas amoureux d’elle, c’est venu beaucoup plus tard, mais Angelina n’en était pas moins amoureuse de lui et lorsque j’ai voulu reprendre contact avec elle, elle ne répondait à aucun de mes appels. J’ai alors rencontrer Abby Newman, nous avons eu une liaison puis Lauren Femnore Baldwin. Notre liaison lui a couté son mariage néanmoins nous ne sommes pas restés ensemble et j’ai quitté Genoa City. Plus tard j’appris par la presse et via internet le mariage entre Angelina Veneziano et Kevin Fisher mais nous nous ne sommes jamais revus. Angelina avait enfin trouvé le bonheur et je ne pouvais qu’être heureux pour elle mais cela n’allait pas au-delà. En aucun cas je ne peux être le père de Shirel et d’ailleurs penser qu’un autre homme que Kevin puisse en être le père est une idée totalement loufoque. Angelina aime Kevin, elle n’a jamais aimé que lui, pourquoi lui serait elle infidèle ? C’est absurde !
-         Accepterez-vous de vous soumettre à un test de recherche en paternité ?
-         Vous n’avez rien écouté de ce que je viens de vous dire !
-         J’ai entendu mais il me faut des preuves, peut être cherchez- vous à couvrir votre ex, vous n’êtes peut-être pas au courant mais l’adultère n’est plus considéré comme un crime de nos jours en revanche la mort de quelqu’un, à plus forte raison un enfant l’est.
-         Cette petite fille a été enlevée si je m’abuse ?
-         C’est que prétend Kevin mais le ravisseur reste introuvable.
-         N’est-ce pas votre travail que de le retrouver ?
-         Je n’aime pas être mener en bateau et si je m’en tiens à mon pressentiment cet homme n’existe pas car Kevin a réalisé que cette enfant n’était pas le sien et la tuée.
-         Vous êtes fou ! Jamais Angelina ne tromperait Kevin : elle aime !
-         Pourquoi refusez-vous de faire ces tests ? Qui cherchez- vous à protéger ?
-         Je ne cherche à protéger personne. Angelina est mon ex petite amie mais entre nous tout est fini depuis des années. Aujourd’hui elle est mariée à Kevin et mène la vie dont elle a toujours rêvé.
-         Si vous n’êtes pas le père de Shirel et Alana un simple test ADN nous le dira.
-         Je vous le répète je ne suis le père d’aucun des enfants d’Angelina. Entre elle et moi c’est fini et bien fini ! Je n’ai plus revu Angelina depuis le jour où je me suis fait acheter par Abby Newman dans le but de détruire son mariage. Fin de l’histoire !
-         Dans ce cas vous ne risquez rien à vous soumettre un test de paternité.
-         Au lieu de perdre votre temps et le mien par la même occasion, vous feriez bien mieux de retrouver qui a enlevé et tué cette petite fille.
-         J’ai la certitude qu’il s’agit de Kevin, il doit avoir un complice.
-         Kevin aurait fait enlever et tuer sa propre fille ? Vous êtes fou.
-         Je vous le répète, j’ai la certitude que ce n’est pas la fille de Kevin.
Carmine soupira.
-         OK, faite ce test si cela vous amuse et vous verrez : Kevin est le père des enfants d’Angelina. De tous ses enfants !
-         Parfait, je vais appeler le labo du FBI pour venir un prélèvement de votre salive.
Carmine soupira. Ronan quitta son bureau pour se rendre chez les Fisher.
 
 
***
L’anniversaire de Lisandro approchait mais personne dans la famille n’était d’humeur festive, pourtant ses parents tenait à lui organiser une petite fête.
-         Est-ce Daisy vient avec Lucy ?
-         Elle travaille et Lucy est en vacances en Europe avec Daniel et Heather.
-         Caroline et Thomas viennent quant à eux avec Douglas.
-         C’est bien, Caroline et Thomas font quasiment partie de la famille maintenant. Rick et Maya viennent aussi avec Lizzie.
-         C’est bien, notre fils aura ainsi une belle fête d’anniversaire.
-         J’aimerai lui donner son plus beau cadeau d’anniversaire, hélas je ne le peux pas.
-         Mon amour, si Shirel est en vie nous la retrouverons.
-         À la condition que Ronan se bouge. Pourquoi ne donne-t-il pas signe de vie ?
À ce moment précis on sonna à la porte.
-         J’y vais, dit Kevin.
-         Ronan ! dit-il en ouvrant la porte, Angelina et moi étions justement en train de parler de vous. Avez-vous du nouveau concernant ma fille ?
-         J’y travaille.
-         Alors vous avez trouvé un indice ? Une piste pouvant vous conduire au ravisseur ?
-         Ça se pourrait. Est-ce Alana est ici ?
-         Alana ?
-         C’est bien la sœur jumelle de Shirel, si je m’abuse ?
-         En effet mais pourquoi désirez-vous savoir si elle est là ?
 
 
***
 
Le téléphone d’Angelina retentit lui indiquant un appel entrant de Michael.
-         Oui, Michael !
-         Salut, Angelina, Kevin est près de toi ?
-         Pas pour le moment pourquoi ?
-         Avez-vous eu la visite de Ronan récemment ?
-         Malheureusement non.
-         Il ne va surement plus tarder.
-         Tu es au courant de quelque chose ?  Il a retrouvé le ravisseur de Shirel ? Michael, si tu sais quelque chose que nous ignorons Kevin et moi s’il te plait dis le nous.
-         Ce n’est pas ce que tu crois, oui je sais quelque chose que tu ignores mais comment dire…
-         Comment dire quoi ? Michael, que se passe-t-il ? Il a retrouvé le corps de ma fille ?
-         Non, non, ce n’est pas ce que tu crois.
-         Alors que se passe-t-il ?
-         Ronan pense…
-         Pense quoi ? Michael, tu commences à me faire peur, que se passe-t-il ?
-         Ronan croit que Kevin n’est pas le père biologique des jumelles.
-         Quoi ?
 
 
***
 
-         J’aimerais la soumettre à un contrôle d’Adn.
-         Un contrôle d’ADN ? Vous avez retrouvé une trace d’ADN et vous voulez vérifier si c’est bien celui de ma fille Shirel, dit Kevin les yeux pleins d’espoir.
-         Ce n’est pas ce que tu crois, chéri. Ronan est là pour te demander de passer un test de paternité, dit Angelina qui avait rejoint son mari après avoir raccroché avec Michael.
-         Quoi ? Un test de paternité, répéta Kevin interloqué. Mais pourquoi faire ?
-         Ronan pense que tu n’es pas le père de nos filles.
Les yeux d’Angelina lançaient des étincelles envers Ronan.
-         Effectivement c’est la raison de ma présence chez vous. J’ai des raisons de penser que vous êtes le meurtrier de la petite Shirel.
-         Quoi ? Vous êtes malade ! Pourquoi aurai-je tué ma petite fille ?
-          Parce que elle n’est pas votre fille. Shirel et Alana sont les filles d’un autre que vous, or vous l’ignoriez et quand vous avez découvert la vérité vous vous êtes venger en tuant la fille de votre rival dont la voix est similaire à celle d’Angelina en attendant de tuer la seconde.
-         Vous êtes fou à lier ! Shirel est ma fille, ma fille, vous m’entendez ? Et vous feriez bien mieux de rechercher son meurtrier que de vous amuser à un stupide test de paternité. Cela fait des mois maintenant que mon enfant a disparu et vous n’avez pas avancer d’un yota dans votre enquête mais aujourd’hui vous venez nous trouver ma femme et moi et au lieu de nous annoncer que vous avez retrouvé son meurtrier vous venez me demander de passer un ridicule test de paternité car vous me soupçonnez d’avoir tué ma fille, ma propre fille : la chair de ma chair, le sang de mon sang. 
-         Justement j’ai des raisons de penser qu’elle n’est pas de votre sang.
-         Vous êtes fou à lier ! Shirel est ma fille, ma femme ne m’a jamais trompé !
-         Si vous refusez de passer ce test je me verrais dans l’obligation de vous arrêter pour complicité d’enlèvement et meurtre au premier degré.
-         Meurtre ? Vous êtes cinglé ! Kevin aime nos enfants, jamais il ne leur fera du mal.
-         Angelina, je comprends que vous vouliez protéger votre secret mais n’aimeriez-vous pas voir le meurtrier de votre fille derrière les barreaux ?
-         Bien évidement je le veux mais ce n’est pas ce stupide test de paternité qui vous mettra sur la voix car je n’ai rien à cacher : Kevin est le père de mes enfants et je le répète, jamais il n’aurait fait le moindre mal à notre fille mais si cela vous amuse alors faite ce fichu test qu’on en finisse.
-         Angelina ? Chérie ?
-         Je vous laisse en discuter entre vous. Appelez-moi aussitôt votre décision prise mais si elle s’avérait négative alors j’en viendrais aux conclusions qui s’imposent. Vous n’êtes pas le père de Shirel et vous l’avez tué.
-         Fichez le camp de chez moi !
-         J’attends de vos nouvelles, dit Ronan en s’en allant.
-         Kevin, mon amour, nous n’avons rien à cacher ni à prouver, toi et moi savons que tu es bien le père de Shirel, d’Alana et tous nos autres enfants présents et à venir. Je t’aime, tu le sais, même quand je croyais que tout est fini entre nous, qu’il n’y avait aucun espoir, je t’aimais toujours. Ce fichu test ne nous apprendra rien de plus de ce que nous savons déjà, j’ignore pourquoi Ronan est allé se fourrer une idée aussi saugrenue dans la tête mais cela importe peu finalement : l’essentiel est que toi et moi connaissons la vérité.
-         Je croyais qu’après avoir quitté Genoa City nous n’aurions plus jamais à subir ce genre de chose, parce que moi aussi je t’aime, je t’aime comme jamais je n’ai aimé et chaque jour qui passe fait que je tombe un peu plus amoureux de toi.
-         En cas qu’est qui t’inquiète ? Car quelque chose te préoccupe n’est-ce pas ?
Kevin sourit.
-         Tu me connais si bien. Oui quelque chose me préoccupe et ce n’est certainement pas ce fichu test car je n’ai aucun doute du résultat, j’ai confiance en toi, en ton amour, mais chaque jour qui passe est un jour gâché et au lieu de tout mettre en œuvre pour retrouver notre fille, cet abrutit de Ronan Malloy s’est mis en tête une idée aussi farfelue que grotesque selon laquelle je ne saurais pas le père de nos filles. J’ai peur, Angelina, si Alana est dans le vrai, si jamais notre fille est bien vivante, alors j’ai peur de ce que ce malade pourrait lui faire qu’il n’a pas déjà fait.
Angelina posa sa tête sur le torse de Kevin qui lui caressa les cheveux.
 
 
***
 
Dans la maison aux volets clos, Shirel s’adaptait tant bien que mal à « sa nouvelle vie » L’homme à la carrure imposante, tout de noir vêtu et au regard bleu acier perçant, dissimulé par des lunettes sombre, continuait son emprise psychologique sur la petite fille qui tentait tant bien que mal de survivre à cette mainmise.
-         En passant je t’ai acheté un hamburger avec des frites. Ne sachant pas si tu préférais le ketchup ou la moutarde alors j’ai pris les deux.
-         Je n’ai pas faim.
-         Tu n’aimes pas les hamburgers ?
-         Non, je ne vous aime pas vous et je veux rentrer chez moi !
-         C’est ici chez toi maintenant.
-         Non !
-         Tais-toi !
-         Je veux rentrer à la maison, voir mon père, ma mère, ma sœur, mes frères, mon chien.
-         Je t’achèterai un chien.
-         Je ne veux rien de vous, je veux retrouver ma famille !
-         C’est moi ta famille maintenant : je suis ton père et lorsque tu seras grande on se mariera et tu seras mienne pour toujours.
-         Vous n’êtes pas mon père et je ne serai jamais à vous !
-         Ton père m’a pris ce qui me revenait de droit alors je te prends. Tu as son visage, ses mains, ses yeux et surtout sa voix. On va quitter l’Utah, on ira dans un autre État où personne ne connait. On sera bien tous les deux.
-         Je n’irai nulle part avec vous, je veux rentrer chez moi !
-         C’est avec moi chez toi maintenant.
-         Mes parents doivent me chercher de partout et lorsqu’ils m’auront retrouvé vous finirez en prison.
-         Tes parents ne te recherchent pas : ils t’ont abandonné, lâcha t’il.
Shirel resta interloquée.
-         Non ! Vous mentez, mes parents ne m’abandonneront jamais.
-         Alors pourquoi ils ne te recherchent pas ?
-         Je suis sure qu’ils doivent me rechercher mais ne m’ont pas encore trouvé.
-         Ils t’ont abandonné, martela t’il.
Les larmes commencèrent à couler sur les yeux de Shirel.
 
 
***
 
Le lendemain Ronan se trouvait derechef au domicile de Kevin et Angelina mais cette fois à leur demande.
-         J’ai bien réfléchi, je suis d’accord pour passer ce fichu test de paternité, non parce que je doute de ma femme, j’ai confiance en Angelina, mais pour qu’enfin vous vous mettiez à rechercher le ravisseur et probablement meurtrier de ma fille.
-         Si vous êtes bien le père des jumelles alors naturellement vous ne serez pas poursuivi pour complicité d’enlèvement et de meurtre.
Kevin ne releva pas préférant passer à ce qui le préoccupait.
-         Vous trouverez dans la chambre des jumelles quantité d’ADN de l’une ou l’autre de mes filles, et je suis prêt à subir un prélèvement d’ADN selon votre préférence : cheveux, salive, sang… cela n’a aucune importance, en revanche si vous souhaitez faire un prélèvement de salive sur Alana, je vous interdis de perturber ma fille encore plus en lui parlant d’un stupide test de paternité. Je ne veux pas qu’elle puisse penser ne serais qu’une seconde que je ne suis pas son père biologique.
-         Quoi ? Tu n’es pas mon père ?
Kevin se retourna en entendant la voix de sa fille que personne n’avait vu arriver.
-         Tu n’es pas mon père ? pas mon père ? pas mon père… répéta t’elle en continue tout en pleurant et sans attendre la réponse sortit de la maison en courant.
-         Chérie, attend !
Kevin couru derrière sa fille mais n’eut pas le temps d’empêcher ce qui allait arriver : une voiture arrivait à vive allure, ne vit pas la fillette, la percuta.
-         Alana !!!!!!!!!!!!!!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://genoa-city.forumactif.com
 
Le test de Paternité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouveau test de répartition
» Mélanie passe le test HIV (pv Guillaume et un autre médecin)
» Test : qui est ton idole...
» Le langage des fleurs... Petit test...
» Etes-vous attentifs aux autres ??? Petit test...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Angelina & Kevin love for ever :: Fan fiction Angelina & Kevin :: L'enlevement-
Sauter vers: