Angelina & Kevin love for ever


Forum de fan fiction consacré à la love story d'Angelina Veneziano & Kevin Fisher des feux de l'amour
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Inquiètude et reconciliation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Angelina Fisher
Prête à l'eglise de Genoa
avatar

Messages : 317
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 47
Localisation : Paris

Notre feuilleton favoris
Vos couples preferés dans le soap: Kevin & Angelina. Nick & Sharon. Christine et Michael. Victoria & Billy. Victoria & Ryan.
Si vous etiez un personnage des fda quel serait il : Michael Baldwin ou Christine Blair

MessageSujet: Inquiètude et reconciliation    Dim 7 Aoû - 14:17


Le premier anniversaire des jumeaux arriva. Angelina et Kevin après avoir quelque peu hésité finirent par le faire chez eux et invitèrent quelques enfants du voisinage du même âge que leurs jumeaux en plus de leurs amis habituels. Cassie sortait depuis peu avec Kyle Abbott, au grand dam de Victor, quant à Colleen elle avait entamé une relation avec Dylan McAvoy. Daniel, fraichement divorcé, arriva à la fête avec sa fille Lucy dont il partageait désormais la garde avec Daisy qui avait tiré un trait sur son passé et commençait une nouvelle vie.
Lui et Kevin ne s’était pas revu depuis plusieurs mois. Daniel ayant eu une exposition à Savannah en Géorgie.
-         Chéri, laisse-moi aller lui parler. Tout ceci est de ma faute : c’est de ma faute si tu avais demandé à Devon d’être le parrain de notre fille parce que tu pensais qu’il était mon ami et à cause de ça tu as mis de côté ton meilleur ami.
-         À cause de toi ? Chérie, si tu n’étais pas là, je n’en serais pas où j’en suis aujourd’hui et je n’aurais certainement pas ces deux magnifiques enfants, Kevinella et ce bébé à venir, dit-il en mettant une main sur son ventre.
-         Chut, dit-elle en riant. Cela doit encore rester secret. Personne ne doit encore le savoir.
Kevin rit.
-         Excuse-moi. Tout ça pour dire que tu n’as vraiment pas à t’excuser et je vais parler à Daniel.
-         Laisse-moi lui parler en premier, s’il te plait.
-         Et si on y allait ensemble ?
Angelina sourit.
Ils n’eurent pas attendu longtemps. Ils se trouvèrent face à face avec lui.
-         Daniel, je…nous voulions te parler.
-         Je suis venu pour que Lucy puisse jouer avec son cousin et sa cousine pas pour autre chose.
-         Tout est de ma faute, Daniel, c’est moi qui ait fait une erreur de jugement en choisissant Devon comme parrain pour notre fille.
-         Kevin pensait me faire plaisir car il prenait Devon pour mon ami. Lorsque je suis arrivée dans cette ville je n’avais beaucoup d’amis. Aucun même devrais-je dire. Papa m’avait confié à Kevin mais celui-ci était engagé dans une autre relation. Chloe était originaire de Genoa City : elle avait des liens dans cette ville que je n’avais pas et tout le monde semblait l’apprécier et vous attendiez tous avec impatience son mariage avec Kevin. Vous tous sauf Devon qui n’était pas plus ami avec elle qu’avec Kevin. Il est devenu mon producteur puis mon ami, du moins je le pensais. Il fut une des rares personnes à n’avoir pas jugé notre mariage en dehors de Colleen et Cassie bien sûr.
-         Pas comme moi, c’est ça que tu essaie de me dire, Angelina ?
-         Je ne te fais pas de reproche, Kevin est ton ami et tu veux le meilleur pour lui c’est normal.
-         Angelina, je suis désolé, c’est vrai je le reconnais je n’ai pas été un des plus fervent partisan de votre mariage. Mais tu rends Kevin heureux. Ambre et Chloe partageait la même passion commune pour la mode, peut-être cela a-t-il eu une influence sur moi, j’n’en sais rien. Quoi qu’il en soit je suis désolé de ce qui a failli t’arriver.
-         Merci. Si Kevin n’était pas intervenu à temps je n’ose imaginer ce qui se serait passé.
-         Angelina voulait que tu sois le parrain de Deidre. Elle a immédiatement pensé à toi lorsque nous avons vu qu’il y’avait deux enfants. C’est moi qui ait voulu que ce soit Devon car je voulais quelqu’un qui apprécie ma femme. Je n’aurais jamais imaginé…
-         Je comprends. Encore une fois je suis désolé d’avoir jugé votre mariage. J’ai manifestement eu tort. J’aimerais si vous le voulez bien que Lucy puisse apprendre à connaitre ses cousins.
Angelina sourit.
-         J’espérais bien que tu dirais ça.
-         Et donc pour le baptême avez-vous résolu votre problème de parrain ?
Angelina regarda Kevin.
-         Est-ce tu pardonnerais à ton vieil ami d’être un abruti ?
Les deux amis se mirent à rire et échangèrent une accolade.
L’après-midi se poursuivit dans une ambiance bon enfant, le gâteau fut servi et les cadeaux commencèrent à affluer lorsque on sonna à la porte.
-         C’est probablement Md Johnson qui vient récupérer Carter. Elle m’a dit qu’elle passerait vers cette heure-ci. Je vais ouvrir.
-         Une livraison pour Angelina Veneziano.
-         C’est Angelina Fisher désormais mais c’est bien moi.
-         Signez ici je vous prie.
Angelina entra avec le cadeau lorsqu’elle vit la provenance cela la mit légèrement en colère.
-         Ça va, ma chérie ? Ce n’était pas Md Johnson ?
-         Kevin, quelqu’un vient de faire livrer ceci. Cela provient de chez Femnore.
-         Maman, si c’est toi ce n’est vraiment pas amusant. Tu sais très bien que nous ne voulons plus rien de cette boutique.
-         Ce n’est pas moi je t’assure et d’ailleurs je n’ai plus les moyens d’acheter chez Femnore.
-         Ce qui n’est pas une mauvaise chose, répliqua Michael.
-         Peut-être est-ce de mes parents ? Je leur ai dit que c’était aujourd’hui l’anniversaire de vos enfants.
-         Ce ne sont pas tes parents, Cassie. Il n’y a aucun expéditeur de plus la livraison est pour Angelina Veneziano et non Md et Mr Kevin Fisher. Or je ne vois qu’une seule personne susceptible de faire ça…
Angelina pâlit. Kevin lui attrapa la main. Il prit son téléphone et contacta un livreur.
-         J’aurais besoin de faire livrer un paquet en urgence.
Malgré le retour du colis à Devon l’ambiance bonne enfant fut quelque peu gâchée.
 
 
 
***
 
 
Angelina ne s’était jamais vraiment totalement remise de l’intrusion indirecte de Devon à la fête d’anniversaire des jumeaux sans compter qu’elle n’avait aucune confiance en Chelsea. Elle voyait la façon qu’elle avait de regarder Kevin mais ce dernier n’y prêtait aucune attention.
Cette nuit-là pourtant…
-         Mes enfants : rends-moi mes enfants ! Kevin : non, non, Kevin, ne me quitte pas. Gowan, Deidre, revenez chez maman. Kevin !
-         Angelina, Angelina, chérie, réveille-toi, Angelina.
Angelina tournait et se retournait dans son lit. Kevin tentait de la réveiller mais elle s’agitait d’autant plus répétant sans arrêt les mêmes paroles.
-         Mes enfants : rends-moi mes enfants ! Kevin : non, non, Kevin, ne me quitte pas. Gowan, Deidre, revenez chez maman. Kevin !
-         Angelina, mon amour, c’est moi, c’est Kevin. Chérie, réveille-toi.
-         Kevin, dit-elle en se réveillant en sursaut, des perles de sueur sur son front.
-         Je suis là, mon amour. Tu faisais un cauchemar.
-         Tu es là ? Tu n’es donc pas parti ? dit-elle les larmes aux yeux.
-         Parti ? Où pourrais-je partir ?
-         Les enfants ! Où sont les enfants ?
Elle se leva du lit précipitamment et couru dans la chambre de ses enfants qui dormaient.
Kevin la suivit.
-         Chérie, dis-moi ce qui se passe ?
Angelina se jeta dans ses bras en pleurant.
-         Devon nous enlevait nos enfants et toi, toi tu partais avec cette fille : cette Chelsea. Tu ne voulais plus de moi : elle seule comptait pour toi. Notre famille était détruite.
Kevin la serra dans ses bras.
-         Ce n’était qu’un rêve, un mauvais rêve : un cauchemar. Tout comme la fois où j’ai rêvé que tu mourrais. Chérie, Devon n’approchera jamais de nos enfants et quant à moi je n’irai nulle part.
-         Chelsea. Je n’ai pas confiance en elle. Elle a une façon de te regarder qui ne me plait pas du tout.
Kevin soupira et la serra dans ses bras et l’embrassa.
 
 
 
***
 
 
Angelina finit par se rendormir mais Kevin resta éveillé toute la nuit. L’état d’Angelina l’inquiétait. Sa première grossesse ne s’était pas déroulée de la même façon. En même temps à cette époque Angelina relevait d’un très grave accident, ils étaient jeunes mariés et elle n’avait pas été victime d’une tentative de viol. Quant à Chelsea… il ne savait pas trop quoi en penser. Il aimait Angelina plus que tout au monde mais ne savait pas trop si elle avait raison de se méfier de cette femme ou étais ce dû aux hormones.
 
 
***
 
 
 
Chelsea était contrariée, elle ne parvenait pas à marquer des points avec Kevin. Certes il avait embauché et la traitait avec respect mais sans plus. Pourtant il lui fallait trouver quelque chose. Eden entra pour prendre son service.
-        Salut !
-        Salut !
-        Kevin et Angelina ne sont pas encore arrivés ?
-        Je ne les ai pas vu en tout cas. Angelina chante ce soir ?
-        C’est qui est prévu.
-        Elle chante de plus en plus souvent.
-        En effet.
-        Kevin est vraiment un gentil garçon. Je ne le remercierai jamais assez de ce qu’il a fait pour moi en m’engageant.
-        Tu es arrivée au bon moment : nous avions besoin de quelqu’un pour remplacer Melody.
-        Kevin et toi n’êtes pas vraiment frère et sœur n’est-ce pas ?
-        En réalité nous n’avons aucun lien par le sang. Kevin est le demi-frère de Michael : mon demi-frère. Michael et moi avons le même père, Kevin et lui ont la même mère.
-        Gloria ?
-        Elle-même !
-        J’ai l’impression qu’elle ne m’apprécie pas beaucoup.
-        Si tu étais riche et célèbre elle t’apprécierait bien d’avantage.
-        Je vois. Elle sort avec le père d’Angelina ?
-        Angelo ? Non je ne crois pas. Ils sont juste ami.
-        Où est le père de Kevin ? Je ne l’ai encore jamais vu. Il n’habite pas Genoa City ?
-        Il est mort.
-        Oh, je suis désolée, je l’ignorais. Il y’a longtemps ? Cela a dû être terrible pour Kevin.
-        C’était plutôt un soulagement tu veux dire. Tom Fisher était un homme violent qui maltraitait son fils en l’enfermant dans un placard.
-        Enfermer dans un placard ? C’est terrible ! Pauvre Kevin.
-        C’est après ça qu’il a fait la connaissance d’Angelina ?
-        Non, Angelina n’est entrée dans sa vie qu’il y’a un peu moins deux ans. Avant elle il a été marié à une autre femme : Jana. Elle est décédée des suite d’une tumeur au cerveau. Puis il a rencontré Chloe. Tout le monde a cru qu’il allait se marier. Il était fou de cette fille là mais Angelina est entrée dans sa vie. Au début leurs rapports étaient à la limite de l’inimitié. Angelo lui avait confié la protection de sa fille car il craignait pour sa vie puis ils sont devenus amis. Ils se sont même mariés mais leur mariage a été annulé. 
-        Annulé pourquoi ?
-        Kevin n’était pas amoureux d’elle, du moins c’est que tout le monde pensait. Mais contre toute attente il en est tombé éperdument amoureux. J’ai bien cru qu’il allait devenir fou lorsqu’elle a failli mourir.
-        Comment ça ?
-        Elle a eu un accident de voiture. Elle est restée plus deux mois dans le coma. Elle avait même signé un document avec interdiction de réanimer.
-        Pourquoi ça ? Si j’avais un homme comme Kevin qui m’attends, jamais je ne signerais un tel papier à moins d’être égoïste.
-        Ce n’est pas aussi simple. Comme je viens de te le dire au moment de leur rencontre Kevin était déjà engagé avec une autre femme qu’il s’apprêtait à épouser mais le jour de leur mariage Angelina lui a tendu un piège et ils n’ont pas pu se marier. Seulement elle aimait Kevin et s’est rendue compte que c’était mal alors elle s’apprêtait à lui rendre sa liberté mais entre-temps Kevin en était tombé amoureux et depuis aucune femme n’existe en dehors d’Angelina.
Bien si on se mettait au travail maintenant ? Les clients ne vont plus tarder à arriver.
-        Quoi ? euh oui, bien sûr.
 
Les paroles d’Eden raisonnèrent en écho dans la tête de Chelsea : « aucune femme n’existe en dehors d’Angelina. » pourtant il lui fallait trouver une faille, un moyen quelconque de détruire un mariage si parfait afin de faire le travail pour lequel Devon la payait et si en même temps elle pouvait prendre un peu de bon temps avec Kevin ce serait la cerise sur le gâteau.
 
 
*** 
 
Ce matin-là, Kevin sourit lorsque sa femme se réveilla. Il se pencha sur elle et l’embrassa amoureusement.
-         Comment ça va ce matin ?
-         Tu penses que je deviens folle n’est-ce pas ?
-         Non. Jamais je ne penserai cela de toi.
-         Alors à quoi explique tu mon état ?
-         Tu es enceinte c’est tout, dit-il en souriant.
-         Je l’ai déjà été je te rappelle et je n’étais pas ainsi.
-         Mon amour, chaque grossesse est différente et tu as vécu quelque chose de traumatisant.
-         Il a trouvé le moyen de contourner l’ordonnance restrictive. Il s’est introduit chez nous, dans notre maison, notre havre de paix.
-         Mais il n’a pas atteint son but : nous lui avons retourné son paquet sans même l’ouvrir.
-         Peut-être mais qui dit qu’il ne recommencera pas ?
-         Chérie, cesse de te faire du souci pour quelque chose qui ne se produira peut-être jamais plus. Concentre-toi plutôt sur nous : notre famille qui va s’agrandir. Au petit frère ou petite sœur que tu vas donner à Gowan et Deidre.
-         Et à Kevinella aussi.
-         Oui à Kevinella aussi.
-         À ce sujet, chéri. Tu te souviens lorsque nous étions dans notre motel aux chutes du Niagara, nous avions parlé d’aller au refuge avec nos enfants et Kevinella adopter un chat.
-         Je m’en souviens parfaitement.
-         Et si on y allait aujourd’hui avant d’aller au Neon Ecarlate ?
 
 
***
 
Au Neon Ecarlate, Chelsea continuait à chercher un moyen de plaire à Kevin.
-         Est-ce Angelina chante ce soir ?
-         J’n’en sais rien, je ne crois pas pourquoi ?
-         Juste pour savoir.
À cet instant Kevin, Angelina, leurs enfants et Kevinella arrivèrent. Kevin tenait dans sa main une mallette. Kevinella jappa. Eden qui tournait le dos à l’entrée se retourna en entendant le chien.
-         Hey, Kevinella, salut, cela un moment qu’on ne te voyait plus au café.
-         Elle a passé du temps avec Vig chez Angelo mais aujourd’hui toute la famille est là car nous accueillons un nouveau membre : Eden, je te présente : Pheasant.
Kevin ouvrit la cage et un magnifique chat roux en sortit le bout de son museau.
-         Oh qu’est ce tu es mignon toi !
-         Kevinella et elle ont tout de suite accroché. Kevin, les enfants et moi sommes aussi tombés sous son charme.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://genoa-city.forumactif.com
Angelina Fisher
Prête à l'eglise de Genoa
avatar

Messages : 317
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 47
Localisation : Paris

Notre feuilleton favoris
Vos couples preferés dans le soap: Kevin & Angelina. Nick & Sharon. Christine et Michael. Victoria & Billy. Victoria & Ryan.
Si vous etiez un personnage des fda quel serait il : Michael Baldwin ou Christine Blair

MessageSujet: Re: Inquiètude et reconciliation    Dim 7 Aoû - 14:18


-         Je comprends pourquoi : il est magnifique.
-         Salut, toi.
Chelsea s’approcha.
-         Je ne savais pas que vous aviez des animaux : je n’avais encore jamais vu votre chien. Comment avez-vous dit qu’il s’appelait déjà ?
-         Kevinella, répondit Kevin.
-         Curieux prénom.
-         C’est la contraction de nos deux prénoms. C’est mon mari qui en a eu l’idée.
-         Je continue de penser que c’est ultra romantique.
-         Noah et toi n’avaient qu’à adopter un chien ou un chat et l’appelait Ednah.
-         Nous ne sommes pas comme toi et Kevin. Vous étiez prêt à franchir le cap du mariage. Noah et moi en sommes encore très loin.
-         Cela arrivera bien un jour.
-         Certains couples ne sont pas faits pour le mariage, même si c’est ils pensent le contraire.
Chelsea jaugea Angelina. Regard qui n’échappa pas à Kevin.
-         Chelsea, vous n’avez pas des tables à débarrasser et des clients à servir ?
Eden remarqua le ton inhabituel sur lequel Kevin s’était adressé à Chelsea. Jamais encore il n’avait employé une telle tonalité avec aucun de ses employés.
-         Kevin, je voulais vous dire : je me suis dit qu’au lieu d’acheter des donuts tout prêt je pourrais les faire moi-même et ce serait tout bénéfices.
-         Ma femme aussi sait très bien les faire. Si je devais les faire maison vous comprendriez que je demanderais à Angelina.
-         Oui c’est vrai, Angelina les fait très bien et puis tu n’aurais pas à la payer.
-         Je ne demande pas à partager les bénéfices. D’ailleurs personne n’aurait à le savoir. Angelina participe déjà en chantant, je pourrais faire de la pâtisserie.
-         Elle marque un point-là, Kevin.
-         Quel serait votre intérêt si vous ne demandez pas une participation aux bénéfices ?
-         Ce serait ma façon à moi de remercier Kevin de m’avoir embauché.
-         Nous avions besoin de main d’œuvre et vous étiez là. Vous avez réussi à convaincre Eden. C’est elle que vous devez remercier.
-         Mais c’est vous le patron. Si vous n’aviez pas accepté…
-         J’ai accepté. Maintenant retournez à votre travail il y a des clients qui attendent !
 
***
                           
Kevin commençait à penser que sa femme avait raison concernant Chelsea. Elle devenait de plus en plus entreprenante lorsque Angelina n’était pas là. Mais ce jour-là il voulait éviter d’y penser Angelina et lui avait réuni leurs plus proches amis au Gloworm.
Colleen sortait officiellement avec Dylan McAvoy quant à Cassie elle sortait, au grand dam de Victor Newman, avec Kyle Abbott. Daniel, dont les rapports avec Kevin était de nouveau au beau fixe les retrouva par hasard.
-         Cette une réunion privée où l’on peut se joindre à vous ?
Angelina sourit.
-         Daniel, je t’en prie assieds-toi. Où est Daisy ?
-         Elle m’a téléphoné pour me dire qu’elle aurait du retard. Elle avait un entretien top ce matin à Milwaukee ensuite elle doit conduire Lucy chez le pédiatre pour ses vaccins. 
-         Nous l’attendrons. Gloria, où est papa ?
-         Je suis là, Princesse. Désolé pour le retard j’étais retenu par un client.
-         Moi aussi, j’ai eu du mal à faire partir les derniers clients du Neon Ecarlate.
-         Eden, Chelsea n’est pas avec toi au moins ? s’enquit Kevin.
-         Non. Rassure-toi. J’ai bien compris qu’il s’agissait d’une réunion privée.
-         Oui, uniquement la famille et les amis : personne d’autre.
-         Me voilà, dit Daisy en arrivant. Désolée pour le retard j’ai emmené Lucy chez le pédiatre puis j’ai dû attendre l’arrivée de la baby sitter.
-         Comment va-t-elle ?
-         Le médecin dit qu’elle est en pleine forme.
-         Il faudrait vraiment que Lucy voit ses cousins plus régulièrement.
-         Ce serait une excellente chose.
-         Cela pourrait commencer par le 17 de ce mois-ci. Si vous êtes tous disponible ?
-         Kevin, voudrais-tu s’il te plait arrêter de jouer aux devinettes et nous exposer clairement pourquoi tu nous as tous réunis ?
-         Kevin et moi avons fixé la date du baptême de Gowan et Deidre : ce sera dimanche 17. Le Révérend Johnson est d’accord pour célébrer la cérémonie. Gloria, papa, j’espère que nous avons réussi à surmonter ce qui s’est passé et désormais l’un et l’autre avaient accepté notre mariage et serez présent au baptême de vos petits-enfants.
-         Essayez donc de m’en empêcher, dit Angelo en riant.
-         Bien sûr je serai là également.
-         Gloria, il y’a autre chose que nous aimerions vous demander : Kevin et moi aimerions beaucoup célébrer la réception au Gloworm si vous êtes d’accord ?
-         Évidement je le suis. Je ferai appel à mon meilleur traiteur.
-         Maman, rien d’extravagant.
-         Non, non rassure toi, rien que des choses simples : du saumon fumé, du foie gras importé directement de France… Angelina, ma chère, il faudrait que je vous montre les menus.
-         Gloria, non. Pas de foie gras importé de France ni nulle part d’ailleurs : cela va à l’encontre de nos valeurs à Kevin et moi.
-         C’est vrai j’ai oublié que vous étiez deux écolos.
Angelina et Kevin se mirent à rire.
-         Si vous le dites, Gloria. Michael, Colleen. Cassie, Daniel, cette date vous convient -elle ? Sinon le Révérend nous a dit que nous pouvions repousser.
-         Pas pour moi, Angelina. Surtout qu’après cela je dois retourner en Géorgie pour une expo. Daisy, cela ne te dérangerait pas de garder Lucy environ 2 à 3 semaines ?
-         Non bien sûr !
-         Michael, est ce Fen pourra venir ? Ce sont les vacances scolaires si je m’abuse ?
-         Je dois voir avec Lauren. C’est elle qui est censée en avoir la garde cette semaine.
Kevin regarda sa femme et sourit. Il lui prit la main et lui donna un baiser.
-         Puisque nous sommes tous ici, Angelina et moi avons une autre bonne nouvelle à partager avec vous : Angelina et moi attendons un heureux évènement.
-         Mais c’est une super nouvelle ! Le baptême de vos ainés et un futur bébé : toutes mes félicitations !
-         Merci, Colleen.
-         Toutes mes félicitations je suis très heureuse pour vous deux.
-         Merci, Cassie.
-         Je suis contente pour vous moi aussi.
-         Merci, Eden.
-         Quoi ? je vais être de nouveau grand-mère ? Je ne me suis pas encore fait à l’idée que Fen puisse avoir dix ans, j’ai deux petits enfants d’un an et un autre en route : mes enfants, vous allez me tuer à ce rythme-là.
Tout le monde se mit à rire.
-         Princesse, je suis très heureux pour toi : et pour toi aussi, Kevin bien sûr.
-         Merci, papa.
-         Merci, Angelo.
-         Champagne pour tout le monde ! Je gardais précieusement dans ma cave privée quelques bouteilles au frais pour une grande occasion : quelle meilleure occasion que celle-ci ? Angelo, vous voulez bien descendre m’aider ? Il est hors de question de demander à un serveur d’aller le chercher là où il se trouve. Angelina, très chère, bien sûr il y’aura du champagne sans alcool pour vous.
-         Pour moi aussi ce sera pareil.
-         Kevin, j’ai conscience qu’Angelina et toi partageait tout mais jusqu’à nouvel ordre c’est ta femme qui est enceinte non toi.
-         Mais je conduis et j’ai deux enfants à bas âge à m’occuper plus d’une femme enceinte dont je dois prendre soin.
-         Sans oublier un chien et un chat, compléta Angelina.
-         Mes enfants, mes enfants, mes enfants : vous allez me rendre complètement folle.
 
 
***
 
Chelsea frappa à la porte d’un appartement du centre-ville.
-         Devon lui ouvrit.
Elle entra furieuse.
-         C’est quoi cet endroit ? Qu’est ce qui te prend de me donner rendez-vous dans un tel lieu ?
-         C’est mon ancien appartement : du temps où j’étais pauvre.
-         OK, depuis tu as hérité d’une fortune de deux milliards de dollar par conséquent nous aurions pu nous voir au club !
-         Je voulais être sûr que personne ne nous entende. Où en est tu avec Kevin pourquoi est-ce ça traine autant ? Angelina aurait déjà dû être à moi.
-         Je n’arrive à rien avec lui. J’ai beau tout tenter pour le séduire mais il ne sait même pas que j’existe. Je me trouve en présence d’un homme éperdument amoureux de sa femme : il n’a d’y eux que pour elle.
-         Je ne te paye pas pour t’entendre me dire ça. Je te paye pour avoir des résultats. Je me fiche qu’il soit amoureux d’elle : Angelina est à moi ! Séduis-le, drogue le, hypnotise le je me fiche de comment tu t’y prendras mais je veux récupérer Angelina !
 
 
 
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://genoa-city.forumactif.com
 
Inquiètude et reconciliation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Angelina & Kevin love for ever :: Fan fiction Angelina & Kevin :: Un monde parallelle-
Sauter vers: