Angelina & Kevin love for ever


Forum de fan fiction consacré à la love story d'Angelina Veneziano & Kevin Fisher des feux de l'amour
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lorsque le scandale eclate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Angelina Fisher
Prête à l'eglise de Genoa
avatar

Messages : 318
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 47
Localisation : Paris

Notre feuilleton favoris
Vos couples preferés dans le soap: Kevin & Angelina. Nick & Sharon. Christine et Michael. Victoria & Billy. Victoria & Ryan.
Si vous etiez un personnage des fda quel serait il : Michael Baldwin ou Christine Blair

MessageSujet: Lorsque le scandale eclate    Lun 13 Juin - 22:19


-         Quoi ?
-         Je suis désolé, Michael, j’aurais préféré ne pas te l’apprendre de cette façon.
-         Kevin, vos affirmations sont absurdes, ma fille vous aime !
Michael était totalement ébranlé. Lauren éclata de rire. Chloe en fit de même.
-         Lauren et moi, c’est ridicule : j’aime les hommes et Lauren aussi. Nous sommes amies c’est tout.
-         Lauren, dis-moi que c’est faux.
-         Bien sûr que c’est faux.
-         Qu’est-ce qui vous prends, Kevin, de dire des choses pareilles. Ce n’est pas Chloe qui vous a brisé le cœur.
-         Pour pouvoir briser le cœur de Chloe encore faudrait-il qu’elle en est un.
-         Pourquoi faits-tu ça, Kevin ? J’ai soutenu ton mariage avec Angelina dès le moment où j’ai compris tes sentiments pour elle : je suis de ton coté alors pourquoi ?
-         Michael, Angelina n’a rien à y voir. Lauren a une liaison avec Chloe.
-         Kevin, en tant qu’homosexuel je peux affirmer que vos allégations sont ridicules. J’ai longuement caché mon orientation sexuelle à mes proches de crainte d’être jugé et condamné mais aujourd’hui l’homosexualité est tout autant légitime que l’hétérosexualité alors pourquoi Lauren et Chloe auraient-elles à se cacher si tel était le cas ?
-         Je n’en sais rien, Philip, vous n’avez qu’à le leur demander.
-         OK, Kevin, cela a été drôle durant cinq minutes mais là ça suffit. Je suis prête à te pardonner. Marions-nous. Madame Chancellor, avez-vous toujours votre licence pour pouvoir marier ? Kevin et moi aimerions beaucoup être mariés par vous.
-        Ça suffit, Chloe ! Je suis marié avec une femme que j’adore et qui m’adore ! Michael, j’ai les preuves de ce dont je parle. J’étais comme toi lorsque Carmine nous en a parlé…
-        Carmine ? Tu as dit, Carmine ? Cet homme cherche à se venger parce que j’ai refusé ses avances.
-        OK, Kevin, tu ne veux pas épouser Chloe, personne ne t’oblige mais tu n’es pas obligé de gâcher la fête de Katherine.
-        Cane a raison : ma femme vit ses derniers instants sur Terre et je ne laisserai rien ni personne ne les lui gâcher.
-        Tel n’était pas mon intention, Murphy. Je n’avais nullement l’intention d’évoquer tout ça en public et faire du mal à mon frère. J’y étais contraint.
-        Michael, ces allégations sont ridicules : Chloe et moi sommes des simples amies. De bonnes amies mais uniquement des amies et rien d’autre. Chloe est amoureuse de Kevin.
-        À quel jeu joue-tu, Lauren ? Pourquoi ne pas avouer ? Comme Philip vient si justement de le dire plus personne ne condamne l’homosexualité de nos jours alors pourquoi t’obstine-tu à nier tes sentiments pour Chloe ?
-    Je ne nie absolument rien car il n’y a rien !
-    Que vous arrive-t-il, Kevin ? On dirait bien que cette femme a déteint sur vous.
-    Tu veux me faire souffrir pour avoir annulé ton premier mariage avec Angelina, c’est ça ? OK, c’est bon tu as réussi !
-         Michael, ton frère ne cherche pas volontairement à te faire du mal : il a dû se méprendre tout simplement.
-         Je suis désolé, Michael, je n’avais pas l’intention de parler de ça en public, c’est pourquoi je t’avais demandé de passer à la maison demain mais tu as voulu savoir. Tu te doutais depuis pas mal de temps de l’infidélité de Lauren : tu avais vu juste sauf qu’il ne s’agissait pas d’un autre homme mais d’une femme : Chloe !
-         As-tu des preuves de tes allégations ?
Kevin lui montra la photo prise par Carmine peu de temps avant son départ.
-         J’en ai encore d’autre à la maison. Je ne voulais pas croire moi non plus lorsque Carmine m’en a parlé et ce malgré la photo alors j’ai fait appel à un détective privé, désolé, Paul, mais vu votre histoire avec Lauren, j’ai préféré ne pas vous impliquer dans cette sordide histoire alors j’en ai contacté un de Milwaukee. Je suis vraiment désolé.
-         Vous avez bien fait. Je n’étais même pas au courant de l’aventure de Lauren : j’étais persuadé qu’elle et Michael formait un couple solide.
 
 
*** 
 
Lorsque Kevin rentra chez lui, il trouva Angelina endormie sur le sofa, Kevinella à ses pieds. Il sourit en voyant ce tableau. Il se pencha pour caresser son chien puis prit délicatement Angelina dans les bras afin de la monter dans leur chambre. Celle-ci se réveilla un bref moment.
-         Kevin, c’est toi, chéri ?
-         Oui, mon amour.
-         Quelle heure est-il ? La fête est déjà terminée ?
-         Oui, la fête est finie. Il est tard, rendort toi.
 
 
Le lendemain Angelina se réveilla avant Kevin et descendit préparer le petit déjeuner. À son réveil, Kevin la chercha dans leur lit avant de descendre la rejoindre. Celle-ci occupée au petit déjeuner tourner le dos à l’entrée de la cuisine : par conséquent ne le vit pas arriver. Ce dernier passa ses bras autour de la taille de sa femme et posa sa tête sur ses épaules en lui murmurant à l’oreille.
-         Le lit était bien vide sans vous, Md Fisher.
Celle-ci sourit et se retourna vers lui.
-         Je suis désolée pour la nuit dernière : papa est passé un petit moment ensuite j’ai dû m’endormir devant la télévision.
-         Tu n’as pas à t’excuser : surtout dans ton état tu as besoin de te reposer.
-         J’ai fait des œufs brouillés, j’espère que tu as faim ?  
-         Je meurs de faim mais pas de ce genre de nourriture.
-         Ah oui ? De quel autre genre de nourriture as-tu envie, dit-elle avec un petit sourire coquin.
-         D’une nourriture que toi seule peut me donner.
-         Vraiment ?
-         Vraiment.
Elle lui sourit et l’attira sur le sofa.
-         Tu es tellement belle.
-         C’est toi qui me fait me sentir belle.
-         Je n’y suis pour rien : tu es belle.
-         Alors embrasse-moi.
 
 
***
 
 
-         Comment s’est passé la soirée ? Md Chancellor a dû être contente de te voir ?
-         Je suppose : du moins quelques minutes.
-         Comment ça quelques minutes ?
-         Angelina, Michael sait tout : j’ai tout raconté.
Angelina jusqu’à alors dans les bras de Kevin se redressa et lui fit face.
-         Kevin, non ! Nous ne devions rien dire jusqu’à ce matin.
-         Je n’ai pas eu le choix.
-         Chéri !
-         Crois-moi, mon amour, s’il y avait eu une autre solution je n’aurais rien dit jusqu’à ce matin mais vu la tournure des évènements…. Chérie, Katherine croyait me piéger : elle a fait venir un juge de paix pour nous marier Chloe et moi.
-         Comment comptait-elle s’y prendre puisque nous sommes mariés ?
-         Elle a menti au juge.
Kevin marqua une pause ne voulant pas blesser d’avantage sa femme. Celle-ci s’en rendit compte.
-         Continue.
-         Chérie, est-ce vraiment utile ? Md Chancellor a cru pouvoir me piéger mais cela n’a pas fonctionné : je t’aime, Angelina, et j’ai bien l’intention de vieillir avec toi.
-         Moi aussi je t’aime, Kevin. Mais continue, pourquoi as-tu été amené à dévoiler la vérité devant tout Genoa City ou presque ?
-         J’en ai eu assez d’entendre Md Chancellor, Esther et Jill de t’humilier alors j’ai craqué.
Angelina passa ses bras autour du cou de Kevin et l’embrassa. On sonna à la porte. Angelina alla ouvrir.
-         Michael ? Entre je t’en prie ! Kevin est dans le salon.
-         Je m’attendais à ta visite. Comment ça va ?
-         Lauren a tout avoué sans omettre le moindre détail.
-         Je suis désolé, j’aurais vraiment préféré t’avouer tout ce que je savais en privé.
-         Qu’est ce ça aurait changé ? Ma femme a une liaison avec une autre femme. Si cela avait été avec un homme j’aurais été en mesure de luter mais là…
Michael soupira.
-         Je suis désolée, Michael tout ceci ne serait jamais arrivé si je n’étais pas tombée amoureuse de Kevin et lui de moi.
-         Angelina, tu n’y es pour rien : comme tu viens de le dire Kevin t’aime et hier ton mari a prouvé devant toute la ville combien il t’aimait. Si Lauren avait été la femme que je croyais avoir épousé elle aurait soutenu votre mariage en voyant à quel point Kevin est heureux avec toi. Depuis ton entrée dans sa vie j’ai fini par oublier l’ancien Kevin.
-         Merci.
-         Mais pourquoi Lauren et Chloe ont elles gardé leur liaison secrète ? Lauren devait bien se douter que tu savais qu’elle avait une aventure homme ou femme qu’est-ce cela change ? Comme la soulignait Philip l’homosexualité ne choque plus personne de nos jours.
-         La n’en est pas la raison pour laquelle leur liaison est restée secrète.
-         Alors où est-elle ?
-         L’argent !
-         L’argent ? Qu’est-ce l’argent à y voir ?
-         Chloe savait pour le testament de Md Chancellor.
-         Et ?
-         Et, le quart de la fortune de Katherine ne lui suffisait pas elle voulait plus alors en t’épousant elle aurait eu droit à ton quart ce qui fait qu’elle aurait la moitié de la fortune de Md Chancellor et la rendrait encore plus que Devon ou Mackenzie.
-         Pour l’argent elle était prête à rester prisonnière d’un mariage dont ni elle ni moi ne voulions ?
-         Pas exactement. En réalité ce mariage serait resté blanc. Chloe se serait refusé à toi, tout en poursuivant bien entendu sa relation adultérine avec Lauren. En faisant ça elle comptait sur toi pour en avoir assez et connaissant tes sentiments pour Angelina et les siens pour toi que tôt ou tard tu aurais eu des besoins physiques et l’aurais trompé avec Angelina. Elle t’aurait pris sur le fait accompli et aurait demandé le divorce en obtenant ainsi au moins la moitié de ta part si ce n’est en totalité en qualité d’épouse bafouée.
-         Attends, si nous n’avions jamais eu de rapport elle et moi j’aurais obtenu une annulation de mariage comme ce fut le cas lors de mon premier mariage avec Angelina, même si nous avions fini par faire l’amour mais tu n’étais pas au courant.
-         Effectivement. Tu oublies simplement quelque chose qui à son importance : Angelina n’est pas Chloe.
Kevin rit et attira sa femme vers lui.
-         Merci de me le rappeler je suis au courant.
-         Ce que je veux dire : Angelina n’a jamais contesté votre annulation de mariage mais Chloe était prête à faire un faux témoignage en affirmant que vous aviez eu des rapports. Ce serait ta parole contre la sienne et puisque tu avais eu des sentiments pour elle autrefois le juge aurait très bien pu la croire.
-         OK, je vois mais quel serait l’intérêt de Lauren dans cette affaire ? Elle a de l’argent : elle n’a pas besoin de l’argent de Lauren ni du mien.
-         Non, les motifs de Lauren ne sont effectivement pas d’ordre financiers.
-         Dans ce cas quels sont-ils, demanda Angelina.
-         Fen !
-         Fen ?
-         Lauren voulait obtenir la garde exclusive de notre fils or comme l’État du Wisconsin ne reconnait pas encore le mariage homosexuel…
-         La Cour ne lui aurait jamais confié la garde de votre fils.
-         Exactement !
-         Machiavélique !
-         Que comptes tu faire maintenant ?
-         J’n’en sais rien encore. Heureusement Fen est Ottawa pour le moment.
L’IPhone d’Angelina bipa.
-         Oh non, pas ça ! dit Angelina en regardant son IPhone.
-         Qui y a-t-il, dirent Kevin et Michael d’une même voix.
-         Restless Style en a fait la Une de son site internet.
-         Quoi ! Je dois le faire arrêter avant que ce ne soit trop tard et Fen tombe dessus.
-         Je crains malheureusement que tu ne puisses plus faire grand-chose : l’information a été reprise par les grands quotidiens du pays.
-         Je vais faire un procès à Billy Abbott.
-         Michael, le mieux serait de parler à Lauren et trouver un arrangement pour votre fils.
-         Angelina a raison. Ce qui est fait et fait : maintenant rentre chez toi et trouve un arrangement avec Lauren pour le bien de Fen.
Après le départ de Michael, Angelina se blottit dans les bras de Kevin.
-         Alors comme ça tu me préfère au point de renoncer à plusieurs millions de dollar ?
-         Je renoncerais à plusieurs milliards de dollar pour toi.
Angelina sourit.
-         Je t’aime, chérie, j’aimerais mieux vivre dans une cabane au beau milieu des bois avec toi plutôt qu’un palace et sans toi.
-         Je t’aime moi aussi. Oups.
-         Qu’y a-t-il ?
Angelina prit la main de Kevin et la posa sur son ventre. Le bébé remua. Kevin sourit. Tous deux s’embrassèrent.
 
 
***
 
Au manoir Chancellor Chance parler avec Chloe au sujet.  
-         Pourquoi ne m’avoir rien dit ? Lorsque j’ai su que Kevin et toi aviez divorcé je pensais que nous aurions de nouveau une chance.
-         Une chance ? tu te moques de moi ? C’est toi qui m’a laissé tomber pour Heather et ensuite pour l’armée !
-         Chloe, je ne t’ai pas laissé tomber pour l’armée : l’armée c’est ma vie mais ce que je ne comprends pas c’est pourquoi avoir gardé le secret surtout avec moi : je suis quand même le mieux placé pour comprendre non ?
-         Pourquoi parce tu as un père homosexuel ? Mais cela n’a rien à voir avec moi.
-         En quoi est-ce diffèrent ? je te rappelle qu’il s’est exilé durant des années se faisant passé pour mort plutôt qu’affronter ouvertement sa sexualité.
-         Je ne suis pas comme lui si je n’ai rien dit c’est parce que j’avais mes raisons.
-         Parce que Lauren est mariée ?
-         En partie.
-         À cause de Delia, tu as peur qu’elle n’accepte pas la situation ?
-         Mais non ! Tu gèles complètement cela n’a aucun rapport.
-         Alors dis-moi ce que c’est je pourrais peut-être t’aider ?
-         M’aider en quoi ? Chance, tu es Philip Chancellor IVeme du nom : que tu le veuilles ou non tu seras bientôt multi millionnaire, moi en revanche je suis Chloe Mitchell, née Kate Valentine fille d’Esther Valentine femme de chambre de Katherine Chancellor toute sa vie ! Je n’ai pas l’intention de devenir comme ma mère.
-         Qu’est ce tu racontes : tu es très appréciée dans le milieu de la mode. Tu as des amis à Paris, Londres ou Milan.
-         Ce n’est pas suffisant je veux pouvoir jouir moi aussi des mêmes privilèges, voyager en classe affaire ou mieux en jet privé, avoir des villas sur la Côte d’Azur, envoyé ma fille à Harvard.  
-         Ta fille est une Abbott, elle aura facilement accès à ces universités mais je ne vois toujours pas le rapport avec ton orientation sexuelle.
-         Sais-tu ce qui nous as rapproché Lauren et moi ?
-         Votre intérêt pour la mode ?
-         Pas uniquement la mode. Ce qui nous a principalement rapproché c’est notre mépris pour l’abrutie du New Jersey !
-         De qui parles tu ?
-         D’Angelina bien sur qui d’autre ! Cette abrutie a réussi à voler le cœur de Kevin.
-         Tu m’excuseras mais je ne vois toujours pas le rapport. Qu’est ce Angelina à voir dans le fait que tu sois homosexuelle ?
-         Décidément tu ne comprends dont rien à rien ! Lauren et moi sommes attirées l’une par l’autre mais nous ne sommes pas amoureuses l’une de l’autre : certes nous couchons ensemble et cela nous plait mais cela n’est en rien une histoire d’amour dont tu es si friand mon pauvre, Chance. Elle et moi trouvons notre compte dans cette relation car nous avons un ennemi commun : Angelina et nous avons une ambition commune : l’argent ! L’argent que Md Chancellor va me laisser, je voulais aussi la part qui reviendrait à Kevin. Lauren et moi avions un plan. Nous devions garder notre liaison secrète : elle pour avoir la garde exclusive de son fils et moi pour pouvoir épouser Kevin. Or je n’aurais jamais couché avec lui : non parce que c’est un homme : ne te méprends pas j’aime toujours autant les hommes mais je voulais me venger de Kevin. Nous nous serions mariés et peut être ce nigaud serait retombé amoureux de moi : après tout comment me résister ? Mais je ne l’aurais pas autorisé à me toucher alors n’y tenant plus il : il a des besoins comme tout le monde, il serait retourné vers Angelina, connaissant cette abrutie elle l’aurait accueilli à grand bras ouvert dans son lit et là je l’aurais surpris au lit avec elle et aurais demandé le divorce et obtenu la moitié de sa fortune voir plus. Celle-ci cumulé à ma part et l’argent de Lauren…
Chance resta sans voix. Les déclarations de Chloe le laissèrent abasourdi. Ce fut quelqu’un d’autre qui s’exprima à sa place.
-         Tu es l’être le plus innommable jamais rencontré dans ma vie, Chloe ! Je me demande comment j’ai pu un jour tomber amoureux de toi ?
-         Kevin ? Tu es là depuis longtemps ?
-         Si tu t’imagines que j’aurais pu un jour retomber amoureux de toi c’est que tu rêves : tu prends tes désirs pour des réalités. Entre Angelina et moi c’est bien plus qu’une simple affaire de sexe : je l’aime et elle m’aime. Contrairement à toi elle n’a pas besoin que je sois une autre personne pour m’aimer elle m’accepte tel que je suis. Tu sais quoi, Chloe : prend cet argent : prend tout même car moi je n’en veux pas : je ne veux rien si cela signifie renoncer à la femme que j’aime. Tu en as plus besoin que moi après tout car une fois Lauren revenue à la raison tu seras seule et tu n’auras plus que tes yeux pour pleurer. Au moins tu auras de l’argent pour te consoler.
-         Kevin, je vous défends de parler ainsi à ma fille ! C’est votre faute tout ce qui arrive !
-         Ma faute ?
-         Parfaitement votre faute. Si vous nous n’aviez pas laissé tomber ma petite fille pour cette… cette… Angelina, vous auriez pu avoir une vie très heureuse.
-         J’ai déjà une vie heureuse. Quand à votre fille, Esther, je regrette d’avoir à vous le dire mais elle est incapable d’aimer sincèrement un homme. J’étais là au bon endroit au bon moment lorsqu’elle espionnait Chance et Heather : est-ce à dire qu’elle m’aimait ? non, bien sûr que non ! Autrement pourquoi aurait-elle couché avec Ronan à l’époque où nous sortions ensemble ?
-         Vous l’aimez toujours.
-         Quoi ?
-         Vous l’aimez encore sinon vous ne souffriez pas du fait qu’elle vous était infidèle. Je vous en prie pardonnez lui, il n’est pas encore trop tard.
-         Esther, je suis marié et je suis éperdument et totalement amoureux de ma femme ! J’étais simplement venu dire ses quatre vérités à Chloe.
Kevin tourna les talons et quitta la résidence Chancellor.
 
 
 
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://genoa-city.forumactif.com
 
Lorsque le scandale eclate
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Au scandale !
» Texte qui parle d'un scandale autour du colloque de Montreal VRAI OU FAUX!!!
» Symposium sur le scandale des detentions preventives
» UN AUTRE SCANDALE BETHBETH A LA RECHERE D'UN OTRE MA RIRE PRESIDENTIABLE !
» Le scandale de l'huile contaminée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Angelina & Kevin love for ever :: Fan fiction Angelina & Kevin :: Un monde parallelle-
Sauter vers: