Angelina & Kevin love for ever


Forum de fan fiction consacré à la love story d'Angelina Veneziano & Kevin Fisher des feux de l'amour
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mariage et relation clandestinne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Angelina Fisher
Prête à l'eglise de Genoa
avatar

Messages : 323
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 47
Localisation : Paris

Notre feuilleton favoris
Vos couples preferés dans le soap: Kevin & Angelina. Nick & Sharon. Christine et Michael. Victoria & Billy. Victoria & Ryan.
Si vous etiez un personnage des fda quel serait il : Michael Baldwin ou Christine Blair

MessageSujet: Mariage et relation clandestinne    Sam 28 Mai - 23:39


Angelina était pensive. En la voyant ainsi Kevin se méprit.
-         Chérie, je suis désolé de ne t’avoir rien dit sur ma rencontre avec Chloe. Crois-moi, mon amour, je n’avais nullement l’intention de te tenir à l’écart. Il ne s’est rien passé de plus de ce à quoi on s’attendait. Elle m’a sorti son grand numéro, m’a pris par les sentiments pour Delia et pour finir m’a embrassé.
-         Elle t’a embrassé ?
-         Oui, mais je l’ai repoussé et je suis parti. Mon amour, il n’y a plus rien entre Chloe et moi. Fais-moi confiance.
-         Kevin : chéri, évidement j’ai confiance en toi. Je me doute que cela n’a pas dû être facile ni pour toi ni pour elle et cette petite fille. Je sais ce que c’est pour l’avoir vécu de t’aimer à sens unique.
-         Angelina, non. Je t’en prie, chérie, ne met pas sur le même plan tes sentiments pour moi et ceux de Chloe. Elle ne m’aime pas : elle ne m’a jamais aimé. J’étais là au bon endroit au bon moment et j’aimais sa fille. Je me suis leurré en pensant que c’était réciproque. Dieu merci tu es arrivée dans ma vie et toi, Angelina Veneziano, dit-il en la relevant du sofa en passant son bras autour de sa taille avant de lui donner un baiser, tu as changé tout ça : tu as changé ma vie et je t’aime.
-         Je t’aime moi aussi mais chéri, tu t’es mépris sur mes pensées. Je n’étais pas en train de penser à ta rencontre avec Chloe. Je savais que tu m’en parlerais dès que tu seras prêt. J’ai pleinement confiance en toi.
-         Alors qu’est qui te perturbe ?
-         Je pensais à notre mariage.
-         Notre mariage te perturbe ? Ne me dit pas que tu regrettes déjà de m’avoir dit oui, dit-il taquin.
-         Soit pas idiot, bien sûr que non.
-         Je le savais : tu ne peux pas résister à mon café et ma façon de préparer les pancakes.
-         Oui ça et bien d’autre chose, dit-elle en riant.
-         Trêve de plaisanterie, dit moi ce qui te perturbe autant.
-         Je pensais à Colleen. Plus précisément je pensais à ma demoiselle d’honneur.
-         Tu aimerais Colleen soit ta demoiselle d’honneur ?
-         Oui.
-         Bien tu n’as qu’à lui demander.
-         Oui mais si je fais ça je risquerais de froisser Lyly, Cassie et Roxanne. Mais je n’ai droit qu’à une seule demoiselle d’honneur.
-         Angelina, mon amour, c’est notre mariage. C’est notre jour : ton jour celui que tu attends depuis si longtemps et qui à cause de mon idiotie n’a failli ne jamais voir le jour. Tu feras ce qu’il te plaira et si tu souhaites faire de Colleen ta demoiselle d’honneur dans ce cas demande le lui : je suis certain qu’elle sera d’accord.
-         Oui mais que fais-tu de Cassie ? elle a fait beaucoup pour moi lorsque j’étais dans le coma. Elle a demandé à Victor Newman d’intervenir et Lyly est la sœur de mon producteur.
-         Angelina : chérie ; il y’a un moyen d’échapper à tout ce stress. Échappons-nous. Pas devant un simple juge comme la première fois, nous pourrions aller à Vegas bien sûr et être marié par un imitateur d’Elvis Presley mais il y’a encore plus romantique. Ton passeport est prêt ?
-         Mon passeport ?
-         Que dirais tu d’un mariage en Ecosse ?
Les yeux d’Angelina brillèrent de joie.
-         Kevin, mon amour, tu es sérieux ?
-         Je réserve nos billets et en route ! Kevinella sera notre témoin. Tu es d’accord, Kevinella ?
-         Ouaf !
-         Alors c’est réglé : nous partons ! De la voiture tu appelleras Devon pour repousser votre rdv. Prépare nos bagages pendant que je réserve nos billets.
-         Attends, Kevin.
-         Oui,
Angelina passa ses bras autour de son cou et l’embrassa.
-         Je t’aime.
-         Je t’aime aussi.
 
 
***
 
 
Au manoir Chancellor Chloe et Lauren se réveillèrent allongées l’une contre l’autre totalement nue.
-         Chloe.
-         Lauren.
-         Ce qui vient de se passer…
-         Était absolument incroyable.
-         Tu me prends les mots de la bouche. Je n’avais jamais rien ressenti de pareil.
-         Et moi encore moins. J’avais enfin quelqu’un qui m’appréciait à ma juste valeur en me trouvant belle, sexy et sensuelle.
-         Mais c’est parce que tu l’es. Quant à moi je ne m’étais plus sentie femme depuis si longtemps. Michael est toujours trop occupé à jouer les procureurs.
-         Depuis quand n’avez-vous pas fait l’amour ?
-         Je ne me souviens même plus du dernier jour de nos ébats c’est dire !
-         Les frères Baldwin-Fisher sont des abrutis pour ne pas savoir apprécier des femmes aussi sensuelles et sexy que nous.
-         C’est rien de le dire. Tu te rends compte qu’il prend le parti de Kevin par rapport à la bimbo. Il l’accepte au sein de la famille. Si Kevin l’aime et est heureux avec elle c’est la seule chose qui compte pour lui. Mais cela ne se passera pas comme ça : je ferais tout pour tenir mon fils éloigner de son influence néfaste. Mais pour cela j’aurais besoin de ton aide, Chloe.
-         En quoi puis je t’aider ?
-         Es-tu d’accord pour tenir notre relation secrète durant quelques temps ? Le temps pour moi de demander le divorce et obtenir la garde exclusive de mon fils.
-         C’est d’accord. Cette situation m’arrange aussi car même si Kevin et moi ne sommes plus ensemble je ne laisserai pas non plus cette abrutie du New Jersey l’avoir !
-         Chloe, lorsque tu parles ainsi tu me donne encore plus envie de toi.
-         Et bien qu’attends tu ?
 
 
***
 
Dans l’avion qui les transportaient vers Édimbourg, Kevin prit la main d’Angelina dans la sienne.
-         Heureuse, mon amour ?
-         Comblée. Je ne pouvais imaginer d’endroit plus romantique pour nous marier.
 
 
***
 
Devon frappa à la porte de chez Colleen. Celle-ci lui ouvrit la porte.
-         Devon ? Abby n’est pas là si c’est elle que tu es venu voir mais je t’en prie, entre !
-         Merci. Non en fait je passais te voir. Je demandais si tu savais pourquoi Angelina a repoussé notre RDV ?
-         Angelina, non je n’en sais rien. J’ai reçu un sms de sa part disant que Kevin et elle partaient en voyage durant quelques jours. Désolée j’en sais pas d’avantage.
-         En voyage ?
-         Devon, ils ont été soumis à rude épreuve ces derniers mois alors même qu’ils venaient enfin de se trouver, Angelina fut victime d’un terrible accident et si Kevin n’avait pas remué ciel et terre Angelina serait morte.
-         Tu y’es aussi pour beaucoup. C’est tout de même toi qui a convaincu ton oncle de faire venir ce spécialiste.
-         Ce qui n’aurait servi à rien si Victor et lui n’avaient pas remanié le conseil d’administration.
-         À ce sujet je n’ai pas compris pourquoi ma grand-mère ait refusé d’aider Angelina.
-         C’est vrai c’est curieux. Md Chancellor a toujours eu la main sur le cœur et n’a jamais refusé d’aider son prochain, alors pourquoi a-t-elle refusé son aide à Kevin cela reste un mystère.
 
 
***
 
On sonna à la porte de chez Lyly et Cane. Ce dernier alla ouvrir. Un livreur se tenait devant la porte.
-         J’ai un colis pour Mattie et Charlie Hasby.
-         Je suis Cane Hasby : leur père.
-         Veuillez signer ici je vous prie.
-         Tenez !
-         Merci !
Cane referma la porte et regarda la boite qui provenait de Chez Femnore.
-         Tu achètes au nom des jumeaux maintenant ?
-         De quoi parles tu ?
-         Ce colis. Il est mentionné au nom de Charlie et Matty Hasby.
-         Je n’ai rien commandé du tout.
-         Ah non alors si ce n’est pas toi qui est ce ?
-         Il n’y a qu’un seul moyen de le savoir.
Cane ouvrit le colis. A l’intérieur se trouvait une petite robe estivale tout en soie naturelle accompagné d’un tutu en tulle plus un costume trois pièce pour Charlie.
-         Je ne vois pas de carte qui peut bien envoyer ça ?
-         Peut-être ta mère ?
-         Non, ma mère vit en Australie et n’a plus les moyens d’acheter si cher.
-         Tu es sur qu’il n’y a pas de carte à l’intérieur ?
-         Attends, si elle est bien là. Je ne l’avais pas vu.
-         Qui l’envoie ?
-         Joyeux anniversaire Charlie et Matty, gros bisous Katherine.
-         Katherine ? Joyeux anniversaire ? Mais leur anniversaire était-il y’a plus d’un mois et Katherine leur avait déjà envoyé leur cadeau.
-         C’est vrai. C’est curieux. Il doit y avoir une erreur. J’appelle Katherine.
-         Résidence Chancellor je vous écoute.
-         Esther, c’est Cane, pouvez-vous me passer Katherine s’il vous plait ?
-         Je suis désolé, Cane mais Md Chancellor est sortie.
-         Savez quand elle rentera ?
-         Elle ne devrait plus tarder elle est allée voir un film au cinéma avec Murphy… bien tenez la voilà ! Cane désire vous parler.
-         Passez-le-moi !
-         Katherine, Lyly et moi voulions vous remercier pour votre cadeau aux jumeaux.
-         De quoi parlez-vous ?
-         Du cadeau : nous venons de le recevoir.
-         Cane, je ne sais pas du tout de quoi tu me parle. Je n’ai rien acheté aux jumeaux si ce n’est leur cadeau d’anniversaire il y’a plus d’un mois. Cane, je dois te laisser, Murphy m’attend pour une partie de bridge.
Katherine raccrocha laissant Cane abasourdi et pensif.
-         Qu’est-ce qu’elle a dit ?
-         Elle affirme n’avoir rien envoyé depuis leur anniversaire.
-         Mais la carte ? attends il y’a un moyen très simple de savoir.
-         Qui appelles tu ?
-         J’appelle Lauren. Elle pourra nous renseigner.
Lorsque le téléphone sonna Lauren était encore dans les étoiles en songeant à sa première nuit avec Chloe. De son côté Chloe était dans le même état qu’elle. Les deux amantes avaient loué une suite au club afin de satisfaire leurs besoins l’une de l’autre.
-         La Boutique, j’écoute !
-         Lauren, c’est Lyly. Cane et moi venons de recevoir un colis pour l’anniversaire des jumeaux en provenance de la Boutique.
-         Quel est le problème ?
Leur anniversaire était-il y’a plus d’un mois et la carte était signée Katherine or elle affirme n’avoir rien acheté.
-         Katherine est passée plus tôt dans la journée acheté un cadeau aux jumeaux. Lyly, je dois te laisser maintenant j’ai des clients qui m’attendent.
Lauren raccrocha. En réalité Chloe venait d’arriver. Elles montèrent toutes deux dans le bureau de Lauren. Cette dernière ferma la porte à clé avant de se déshabiller.
 
 
***
 
L’avion d’Angelina et Kevin atterrit enfin à Édimbourg. Kevin loua une voiture et mit le cap sur Gretna Green.
-         Papa sera furieux lorsqu’il apprendra notre nouvelle fugue pour nous marier.
-         Chérie, c’était mon idée. Je n’avais pas envie d’un grand mariage mais d’un autre coté je voulais t’offrir un vrai mariage de conte de fée. Un mariage dont nous nous souviendrons toute notre vie et dont nous parlerons plus tard à nos enfants.
-         Nos enfants, Kevin ?
-         Si tu en veux bien sûr ?
-         Évidement je veux des enfants : tes enfants. Devenir la mère de tes enfants serait comme un rêve devenu réalité.
Kevin l’embrassa langoureusement.
-         Que dirais tu d’une répétition pré lune de miel ?
-         Une répétition pré lune de miel, tu es sérieux ?
Kevin l’embrassa langoureusement avant de la faire tomber sur le lit où ils firent l’amour jusqu’au lever du jour.
 
Le lendemain Angelina et Kevin passèrent la journée à visiter la région avant d’aller enregistrer officiellement publier les bancs pour le lendemain.
-         Angelina, tu es sûre de ne rien vouloir dire à ton père ?
-         J’en suis sure. Et toi, aimerais tu avoir ta famille auprès de toi ?
-         Non, chérie. Lors de mon premier mariage, avec Janna, ils étaient tous là : famille et amis. Dans mon cauchemar lorsque j’épousais Chloe, là encore ils étaient là et toi aussi. Chérie, tu m’avais vu me marier avec elle. Tu souffrais mais tu prenais sur toi.
Le visage de Kevin se crispa de douleur en se souvenant de ce rêve. Angelina l’attira vers elle
-         Chéri, ce n’était qu’un cauchemar. Ce n’était pas réel. Tu n’as pas épousé Chloe et je vais bien. Je vais bien, mon amour et nous allons nous marier. Demain nous serons officiellement et pour toujours Md et Mr Kevin Fisher.
Kevin sourit.
-         J’ai tellement hâte si tu savais.
Angelina l’embrassa.
 
 
***
-         Angelo, je vous assure Angelina ne m’a rien dit et Kevin non plus.
-         Colleen, tu es leur meilleure amie.
-         Ils m’ont tout simplement dit qu’ils partaient en voyage je n’en sais pas plus.
-         Kevin ne vous a rien dit à vous non plus, Michael ?
-         Je crains hélas de ne pas pouvoir vous être d’une grande aide.
-         Ces ceux-là sont capable de refaire le même coup que la dernière fois : s’enfuir pour se marier.
-         C’est tellement romantique.
-         À vous trouver ça romantique vous !
-         Je suis d’accord avec ma sœur : si c’est comme vous le pensez c’est d’un romantisme absolu.
-         Colleen, je suis le père d’Angelina, il ne t’est pas venu à l’esprit que j’aurais aimé conduire ma fille à l’autel.
-         Et moi j’aurais aimé être là pour mon fils. Angelo, vous êtes-vous renseigné autour des chapelles de mariage de Las Vegas ?
-         Mes hommes s’en sont charges il n’existe aucun couple au nom d’Angelina Veneziano et Kevin Fisher.
-         Peut-être y sont-ils sous un faux nom afin qu’on les laisse tranquilles.
-         Abby, je vous rappelle que ma fille a subi il y’a seulement quelques mois un très grave accident où elle a failli perdre la vie. En tant que père j’ai le droit de m’inquiéter pour elle.
-         Elle est avec Kevin, Angelo et il l’aime plus que tout au monde.
Michael soupira. Il sortit son téléphone cellulaire et appela Kevin.
-         Ça sonne.
En plein milieu de la nuit le téléphone de Kevin sonna tandis qu’Angelina dormait à ses côtés. L’un et l’autre se réveillèrent en sursaut. Kevin décrocha.
-         Allo, dit-il d’une voix endormie.
-         Kevin, enfin tu réponds !
-         Kevin, qui est ce ?
-         C’est Michael, chérie, rendors-toi.
-         Dis-moi est-ce la voix d’Angelina que j’entends à tes cotés.
-         Non c’est celle du pape. Évidement c’est la voix d’Angelina qui voudrais tu que ce soit ?
-         Mais où êtes-vous ?
-         Passez-le-moi !
Angelo arracha le téléphone des mains de Michael.
-         Kevin, ou êtes-vous et comment va ma Princesse ?
-         Angelina va bien elle est juste à mes cotes. Je vous la passe.
-         Princesse, où es-tu et comment vas-tu ?
-         Je vais bien, papa. 
-         Ou es-tu ?
-         Je suis avec Kevin : l’homme que j’aime et que je m’apprête à épouser.
-         Quoi, quand ?
-         Demain.
-         De…demain mais enfin où ça ?
-         Loin de Genoa City.
-         Mes hommes vous en cherché dans tout Las Vegas sans vous trouver.
-         Nous ne sommes pas à Las Vegas.
-         Quoi ? Ou alors ?
-         Il est tard : je dois raccrocher. Nous serons bientôt de retour.
Angelina raccrocha laissant Angelo totalement hébété.
-         Elle m’a raccroché au nez. Ma Princesse m’a raccroché au nez.
-         Angelina vous a-t-elle dit quelque chose avant de raccrocher ?
-         Elle et Kevin vont se marier demain.
-         Demain où ça, hurla Gloria.
-         Je l’ignore ma chère Gloria, je l’ignore. Ma fille n’a rien voulu me dire.
-         Le principal étant qu’ils vont bien tous les deux. Ils n’avaient sans doute pas envie d’un grand mariage alors se sont enfuit pour se marier.
-         C’est tellement romantique. Le jour où je me marierai j’aimerais faire comme eux.
-         À vous trouver ça romantique de vous enfuir loin de votre père qui vous a élevé depuis toujours, a toujours été là pour vous.
-         Angelo, elle a Kevin désormais. C’est celui pour qui bat son cœur depuis toujours et ce mariage a failli ne pas se faire. Angelina et Kevin ont vécu des choses atroces ; ils ont besoin d’être seuls l’un avec l’autre.
-         Abby a raison, Angelo. Angelina et Kevin doivent avoir leurs raisons pour être parti se marier à la sauvette.
 
 
***
 
 
Après le coup de fil d’Angelo ni Angelina ne trouvèrent le sommeil.
-         Chérie, si tu le souhaite tu n’as qu’un mot à dire et j’appelle ton père pour lui dire ou nous sommes. Nous pouvons repousser le mariage d’une journée.
-         C’est que tu veux ?
-         Uniquement si toi tu le veux.
-         Tu n’as plus envie de m’épouser ? Parce que si c’est de Chloe dont tu es toujours amoureux…
-         Pourquoi parles-tu de Chloe ? Angelina, c’est de toi dont je suis amoureux. De toi et uniquement toi. Chloe ne fait plus partie de ma vie. Chérie, s’il n’en avait tenu qu’à moi nous serions partis devant un juge et nous serions déjà mariés mais je voulais quelque chose de spécial pour toi : un mariage dont tu te souviendrais toute ta vie. Angelina, dans mon rêve tu disais à ton père : « le jour où je me marierai, pour de bon cette fois, je veux un homme qui m’aime autant que je pourrais l’aimer » Angelina, mon amour je suis cet homme. Je t’aime bien au-delà des mots.
-         Excuse-moi. Je ne sais pas ce qui m’arrive. Je t’aime moi aussi et non, je ne veux pas reculer le mariage. J’ai envie d’être seule : seule avec toi. Tu me pardonne ?
Kevin sourit.
-         Nous étions fâchés ?
Angelina sourit.
-         Je t’aime, idiot.
-         Je t’aime aussi.
Kevin regarda l’heure.
-         Tu réalises que demain à cette heure-ci nous serons officiellement mari et femme ?
-         J’ai hâte si tu savais.
-         J’ai hâte moi aussi.
Ils échangèrent un baiser puis se rendormirent dans les bras l’un de l’autre.
 
Pendant ce temps à Genoa City Lauren rejoignit Chloe dans leur suite au club et couchèrent ensemble derechef.
 
 
***
 
Le lendemain matin à Gretna Green Kevin se réveilla en premier. Il sourit en voyant Angelina encore endormie. Dans quelques heures cette superbe jeune femme serait la sienne pour la vie. Il aimait tellement. Il n’avait jamais autant aimé personne ni Chloe, pas même Jana et s’était sans compter sur ses coups de cœurs pour Lauren et Mackenzie. Tout ceci était bien dérisoire comparé à ce qu’il éprouvait pour Angelina. Son cœur se serra lorsqu’il songea qu’il avait bien failli la perdre pour toujours. Mais désormais c’était de l’histoire ancienne. Angelina allait bien et ils s’aimaient mutuellement.
Angelina se réveilla. Elle sourit en voyant Kevin.
-         Kevin, tu es réveillé depuis longtemps ?
-         Quelques minutes. Je te regardais dormir. Tu es tellement belle.
Angelina sourit.
-         Mais quelle heure est-il ?
-         Un peu plus de 7 H00.
Angelina se leva précipitamment
-         Oh mon Dieu, Kevin, je dois aller essayer ma robe de mariée et voir s’il n’y a pas une dernière retouche à effectuer, me maquiller…
Kevin la serra dans ses bras.
-         Relaxe-toi, mon amour. Tout va bien. Je suis certain que tu seras parfaite dans ta robe.
-         Comment le sais-tu ?
-         Parce que tu es parfaite tout simplement.
Angelina rit.
-         Kevin Fisher, depuis quand n’avez-vous pas consulté d’ophtalmo ?
-         Cela fait un moment mais mes yeux vont très bien, dit-il en l’attirant vers lui.
-         Tu en es sur ?
-         Absolument sûr.
Ils rirent tous deux et échangèrent un baiser.
-         La prochaine fois qu’on s’embrassera nous serons mari et femme.
-         Il me tarde mais mon chéri, nous n’y arriverons jamais si tu ne me laisse pas sortir.
Kevin sourit.
-         Si c’est pour la bonne cause…
Angelina rit et lui donna un baiser.
-         On se retrouve à la forge.
-         A tout l’heure, chérie. Hey, Angelina !
Angelina se retourna.
-         Oui ?
-         Je t’aime.
-         Je t’aime aussi.
 
 
***
 
Deux heures plus tard Kevin se trouvait à la forge tandis qu’une voiture y conduisit Angelina. Lorsque celle-ci sortit de la voiture, elle entra dans la forge et se dirigea vers Kevin au son de la marche nuptiale jouait par un joueur de cornemuse en kit. Celui-ci eut un large sourire en la voyant arriver. Lorsqu’elle fut à sa hauteur il lui tendit les mains et tous deux se tournèrent vers le pasteur.
-         Angelina et Kevin, vous avez choisi de vous marier dans notre magnifique village écossais dans la plus parfaite intimité avec pour seul parent votre chien : Kevinella. Synchronisation parfaite de vos deux prénoms. Lors de notre entretien prénuptial vous m’aviez confié que votre parcours fut semé d’embuche et ce mariage était pour vous non un aboutissement à votre histoire d’amour mais bien au contraire un début.
Kevin, vous vouliez je crois échanger quelques mots avec votre fiancée.
-         Oui, mon Révérend. Angelina : chérie, comme tu le sais mon amour pour toi né pas d’un coup de foudre, ce fut même plutôt l’inverse. J’étais aveuglé et stupide. Dieu merci, je me suis réveillé avant qu’il ne soit trop tard et je te perde pour toujours. J’ai une chance incroyable d’être aimé de toi et d’avoir obtenu ton pardon. Je t’aime, Angelina.
Les larmes coulaient sur les yeux d’Angelina.
-         Kevin, mon amour, j’ai vraiment essayé de trouver les mots pour dire ce que j’éprouve pour toi mais une vielle chanson le dit beaucoup mieux que je ne le ferais. Prends ma main, prends ma vie : elle est à toi car je ne peux m’empêcher de t’aimer.
-         Angelina, voulez-vous prendre pour légitime époux Kevin ici présent. Promettez-vous de l’aimer, de l’honorer, de le chérir, de le garder bien portant ou malade. Dans la richesse comme dans la pauvreté jusqu’à ce que la mort vous sépare ?
-         Oui, je le veux.
-         Kevin, voulez-vous prendre pour légitime épouse Angelina ici présente. Promettez-vous de l’aimer, de l’honorer, de la chérir, de la garder bien portante ou malade. Dans la richesse comme dans la pauvreté jusqu’à ce que la mort vous sépare ?
-         Oui, je le veux.
-         Nous allons maintenant procéder à l’échange des anneaux. Kevin, vous voulez bien passer cet anneau à l’annulaire gauche de votre fiancée et répété après moi.
-         Angelina.
-         Angelina.
-         Par cet anneau tu deviens ma femme.
-         Par cet anneau tu deviens ma femme.
-         Angelina, vous voulez bien passer cet anneau à l’annulaire gauche de votre fiancé et répété après moi.
-         Kevin.
-         Kevin.
-         Par cet anneau tu deviens mon mari.
-         Par cet anneau tu deviens mon mari.
-         Mon Dieu, béni ces alliances et donne à Kevin et Angelina qui les portent à leur doigt la force de surmonter ensemble les épreuves qui ils devront traverser au cours de leur vie à deux. Par les pouvoirs qui me sont conféré je vous déclare mari et femme. Kevin, vous pouvez embrasser la mariée.
Un sourire illumina le visage de Kevin. Il souleva le voile d’Angelina et l’embrassa.
Après avoir signé les registres matrimoniaux sous l’enclume du forgeron, Kevin et Angelina sortirent de la forge au son de la cornemuse où une Rolls Royce les attendait et partirent pour une série de photo à travers le parc jusqu’au moment où ils gagnèrent leur suite.
-         Ce mariage était-il comme tu l’espérais ?
-         Non.
-         Non ?
-         Non, Kevin. Mon amour ce mariage : notre mariage était bien mieux que tout ce dont j’avais pu rêver jusqu’à là. Il a été bien au-delà de tous mes rêves. Je t’aime, Kevin.
Kevin sourit et commença à déboutonner la robe de mariée d’Angelina tout en l’embrassant.
-         C’est pour la vie cette fois ?
-         C’est pour la vie.
Ils s’allongèrent sur le lit et bientôt ils furent nus.
-         Ce que je vous aime, Md Fisher.
-         Répète-le encore.
-         Je t’aime.
-         Non, la suite : la fin.
-         Md Fisher.
-         Md Fisher : c’est ce passage que j’adore et cette fois c’est pour toujours.
-         Pour toujours, dit-il en l’embrassant.
 
Pendant ce temps à Genoa City, Lauren et Chloé passèrent la nuit ensemble.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://genoa-city.forumactif.com
 
Mariage et relation clandestinne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Demande de baptême, mariage , funérailles, confession etc
» Demande de mariage de Paquerette et Philipaurus
» Demande de baptême, mariage , funérailles, confession etc
» Relation entre Haiti et Saint Domingue :Point de vue d'un américain
» Mariage des soldats Maya II et nain32

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Angelina & Kevin love for ever :: Fan fiction Angelina & Kevin :: Un monde parallelle-
Sauter vers: