Angelina & Kevin love for ever


Forum de fan fiction consacré à la love story d'Angelina Veneziano & Kevin Fisher des feux de l'amour
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Savannah : Lucy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Angelina Fisher
Prête à l'eglise de Genoa
avatar

Messages : 321
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 47
Localisation : Paris

Notre feuilleton favoris
Vos couples preferés dans le soap: Kevin & Angelina. Nick & Sharon. Christine et Michael. Victoria & Billy. Victoria & Ryan.
Si vous etiez un personnage des fda quel serait il : Michael Baldwin ou Christine Blair

MessageSujet: Savannah : Lucy    Mer 20 Avr - 23:17


Kevin rendait visite à son ami Daniel Romalotti à Savannah : Géorgie. Ce dernier en couple avec Heather Stevens s’apprêtait à sortir écouter un spectacle où chantait Lucy. Lucy, la fille de Daniel est née d’une relation non consentie par Daniel avec la sœur de Kevin : Daisy Carter avec qui Daniel partageait la garde. Bébé la fillette avait tout d’abord été adopté illégalement par Billy Abbott avant d’aller vivre avec sa grand-mère paternelle : Phyllis Summer pour finalement aller vivre avec son père biologique qu’il l’élevait avec sa compagne Heather Stevens, la fille de Paul Williams. Lucy était une enfant joyeuse et pleine de vie. Ceci dit la fillette avait une passion pour la chanson.
-         Oncle Kevin, ce soir je vais chanter avec ma copine Angelina. Tu verras elle chante super bien.
En entendant le prénom d’Angelina, Kevin eut comme un pincement au cœur. Depuis quelques temps il ne cessait de repenser à cette jeune femme qui fut un jour la sienne mais dont il ne sut pas apprécier son bonheur à l’époque obsédé qu’il était par Chloe qu’il finit par épouser mais dont le mariage fut un échec tant il avait changé à ses côtés.
Mais pour le moment il se devait d’assister au spectacle de sa nièce.
-         Si elle chante aussi bien que toi alors ça doit être super.
-         Tu verras elle est aussi très belle et très gentille. Quand je serai grande j’aimerais lui ressembler.
-         Quand tu seras grande tu aimerais lui ressembler, dit son père ? Mais attend quel âge à Angelina ? Elle n’est pas dans ta classe ?
Lucy n’eut pas le temps de répondre à son père. A ce moment-là le directeur de l’établissement scolaire où étudiait Lucy fit un appel aux élèves.
-         Les élèves de 2nd grade sont prié de gagner leurs places.
-         Je dois y aller, papa, @ plus !
La fillette disparue tel un courant d’air. Kevin se mit à rire.
-         C’est bien ta fille une véritable fusée.
-         J’ai toujours cru qu’Angelina était une de ses camarades mais puisque ce n’est pas le cas alors qui est ce ?
 
Lucy rejoignit ses camarades.
-         Lucy où étais tu passée, Angelina te cherche partout.
-         Pardon, monsieur, j’étais avec papa et mon oncle Kevin spécialement venu de Genoa City pour me voir chanter.
-         Ah, Lucy, te voilà, j’aimerais que l’on répète une dernière fois le couplet sur lequel tu avais des difficultés hier, dit une jeune femme brune aux cheveux à présent court à la voix particulière.
-         Ne t’inquiète pas, Angelina, j’ai bien répété avec Alex.
-         Je te crois sur parole mais je veux quand même voir ce que ça donne.
La jeune femme et la fillette se mirent à chanter ensemble. Angelina semblait ravie.
-         Continue comme ça, Lucy, tu es sur la bonne voie si tu veux un jour devenir chanteuse. C’est vraiment super.
-         C’est vrai, dit la fillette avec un large sourire ? Je le dirai à papa il sera content de le savoir surtout lorsqu’il t’aura entendu chanter sur scène et Heather encore plus. Elle adore tout ce que tu fais. Elle a tout tes albums.
-         Qui est Heather, ta sœur ?
-         Ah non, je n’ai pas de sœur. Heather c’est la compagne de papa. Elle est très gentille. Je te la présenterai après le concert : elle est ici avec papa et mon oncle Kevin. Je te le présenterai lui aussi. Tu verras il est trop cool. Ce serait bien si vous sortiez ensemble. Il est divorcé son ex-femme était une peste !
En entendant le nom de Kevin le cœur d’Angelina se serra. En dépit des années elle n’avait pas oublié l’unique amour de sa vie. Lucy à qui rien n’échappait remarqua le changement d’attitude de son amie.
-         Angelina, est ce ça va ? j’ai dit quelque chose qui ne fallait pas ?
Angelina s’efforça de sourire.
-         Non, rassure-toi, tu n’as rien fait de mal.
-         Tant mieux ! Je suis contente. Oh qu’est-ce c’est joli qu’est-ce c’est ?
-         Une boule de neige.
-         Je vois bien que c’est une boule de neige mais cela représente quel endroit ? En tout cas ce n’est pas Savannah : il neige jamais ici.
-         Ce sont les chutes du Niagara au Canada.
-         C’est beau. Je demanderai à papa de m’y emmener un jour.
A cet instant la porte de la loge s’ouvrit ; c’était Angelo, le père d’Angelina et aussi son agent.
En le voyant Lucy lui sauta au cou.
-         Angelo, où est Vig ?
-         Il est dans l’autre pièce.
-         Je veux le voir.
-         Tu le verras plus tard, cela va être à vous dans un instant.
-         Tu es prête, Mlle Lucy ?
-         Je suis prête.
Angelina prit la petite par la main et se dirigea vers la scène sous le regard attentif d’Angelo.
-         Je suis désolé, Princesse mais c’est pour ton bien : pour ton bonheur, se dit-il en lui-même.
Sur la scène le directeur prit la parole.
-                    Mesdames et messieurs les parents d’élève l’Elementary School Abraham Lincoln. Merci d’être venu si nombreux au concert de la classe de 2nd grade dont tous les bénéfices iront à acheter des nouveaux instruments de musique pour nos élèves.  Je vous avais promis une surprise et vous pouvez me croire celle est de taille. Une de nos élèves : la ravissante et talentueuse Lucy chantera en duo avec une célébrité dont le talent n’a d’égal que la bonté. Mesdames et messieurs : place à la chanson !
 
Dès les premières mesures, le cœur de Kevin fit un bond dans sa poitrine en entendant la voix si particulière d’Angelina. Réaction qui n’échappa à l’œil de son ami Daniel.
Kevin se tourna vers lui.
-         Tu le savais ?
-         Non ! je l’ignorais
-         Angelina Veneziano : c’est donc elle l’amie dont Lucy n’arrête pas de parler. Pourquoi n’y ai-je pas pensé. Angelina qui chante super bien. Angelina m’apprend à chanter. Angelina par ci, Angelina par là. J’aurais dû me douter qu’il s’agissait d’une adulte et non d’une enfant de son âge.
-         Daisy, étais tu au courant ?
-         Non ! Bien sûr non. Comme vous j’ai cru à une de ses camarades pas forcement de sa classe mais de son école. D’ailleurs je comptais demander à ses parents de la laisser venir un jour à la maison. J’étais loin de me douter qu’il s’agissait d’une adulte et encore moins de celle-ci.
Kevin ne pouvait détacher son regard d’Angelina mais celle-ci tout à son concert et son duo avec Lucy ne se rendit compte de rien.
La chanson prit fin. Le directeur de l’école prit la parole.
-         Mesdames et messieurs, j’aimerais que tous nous remercions Angelina Veneziano sous un tonnerre d’applaudissement pour sa gentillesse d’avoir eu la bonté d’accepter notre invitation de venir chanter bénévolement pour le concert de l’école de vos enfants.
Angelina salua les parents d’élève avant qu’une dizaine d’enfants les rejoignirent Lucy et elle pour la suite du concert.
La soirée se poursuivit alternant chanson de groupe, de duo Angelina et Lucy et Angelina seule.
A la fin du concert, Angelina prit la parole.
-         J’aimerais à mon tour remercier Mr Miller pour son invitation à venir chanter pour le concert de l’école de vos enfants dans cette magnifique ville de Savannah. J’aimerais aussi avec votre permission remercier les enfants de la chorale de l’école Abraham Lincoln et tout particulièrement ma jeune amie Lucy qui m’a accompagné quasiment tout du long de cette soirée.
Ravie, Lucy sourit. Angelina se pencha vers elle et l’embrassa.
-         Continue comme ça, OK ?
-         Promit.
Lucy descendit de la scène et à l’instar de ses camarades alla rejoindre ses parents.
-         Papa, maman, Heather, Oncle Kevin comment ais je été ?
-         Tu étais superbe, chérie, dit son père.
-         Et Angelina, comment l’avez-vous trouvé ? Elle est géniale pas vrai ? je vous avais dit qu’elle avait une superbe voix et puis elle est très gentille. Elle m’a promis de m’écrire et de revenir me voir si vous êtes d’accord bien sûr ? Je lui ai dit que vous le seriez. Qu’Heather aime beaucoup ce qu’elle chante. Vous ne voulez pas aller la voir dans sa loge ? Je voudrais vous la présenter. Elle est entrain de signer des autographes.
-         Ok nous irons plus tard, chérie.
-         Mais, papa…
-         Lucy, chérie, pour une fois ne discute pas.
-         Mais, maman…
-         Lucy tes parents en ont décidé ainsi. Nous irons voir Angelina plus tard.
-         Mais elle va repartir pour Los Angeles !
-         Lucy, s’il te plait, ne discute pas où nous rentrons immédiatement à la maison.
-         Ce soir je dors chez papa et Heather.
-         Lucy, tu connais Angelina depuis quand ?
-         Depuis nous répétons pour la chorale de l’école. Notre professeur de chant nous avait fait écouter plusieurs chanteurs afin de choisir avec qui nous voulions chanter et nous avons tous voter pour Angelina en premier et lorsque le directeur l’a contacté elle a tout de suite dit oui !
-         Elle est super gentille : elle m’a donné beaucoup de conseil pour la chanson et au moins grâce à elle je suis certaine d’avoir du talent et je suis sûre de vouloir devenir chanteuse.
-         Mais, chérie, beaucoup de gens te l’ont déjà dit.
-         Oui mais Angelina est chanteuse professionnelle et de plus elle m’apprécie pour qui je suis et non ce que je suis : la petite fille de Danny Romalotti.
Lucy baissa les yeux une seconde avant de regarder ses parents :
-         Angelina croit que je m’appelle Lucy Stevens : je ne lui ai pas dit mon vrai nom.
-         Quoi, mais pourquoi s’exclama Daniel ?
-         Papa, je voulais être sûre de savoir si je chantais bien ou non.
-         Mais en quoi ton nom de famille fait-il une différence ?
-         Parce que tous les autres chanteurs que j’ai rencontrés m’ont toujours traité différemment de mes camarades parce que je m’appelle Romalotti. Alors j’ai décidé de me faire appeler Lucy Stevens. J’en ai parlé à mon professeur de chant et au directeur et ils ont été d’accord avec moi.
Kevin ne put s’empêcher de sourire.
-         As-tu atteint ton but ?
-         Pas vraiment.
-         Angelina a tout découvert ? Elle sait que tu t’appelles Lucy Romalotti ?
-         Non, Oncle Kevin, ce n’est pas ça.  Angelina ignore toujours mon véritable nom mais elle s’en fiche ce n’est pas ce qui l’intéresse. Toutes les deux on est devenue amie et elle trouve que j’ai une superbe voix c’est pourquoi j’ai pu chanter un peu en duo avec elle. Selon elle si je persévère et si c’est que je souhaite je pourrais faire carrière dans la chanson.
-         Et bien si c’est toujours ce que tu souhaites lorsque tu seras adulte, je n’y vois pas d’objection. Et toi, Daisy ?
-         Aucune objection.
-         Vous êtes vraiment les meilleurs parents du monde !
La fillette passa ses bras autour de la taille de ses parents en posant sa tête sur le ventre de son père.
-         Oh j’ai failli oublier : Angelina aimerait bien vous connaitre.
-         Nous connaitre, répéta Daniel avec un léger sourire.
-         Pourquoi ris-tu, papa ?
Daniel n’eut pas le temps de répondre que Lucy reprit :
-         Tiens voilà Angelo. C’est le père d’Angelina. Il m’a promis qu’après le concert je pourrai voir Vig, son chien. Je vais le chercher.
Avant même que ses parents ne puissent dire quoi que ce soit la fillette disparue dans la foule et se jeta dans les bras d’Angelo.
-         Angelo, où est Vig ?
-         Il est à l’hôtel, Princesse.
-         Tu m’as promis qu’après le concert je pourrais le voir.
-         Et tu sais qu’Angelo tient toujours ses promesses. Je t’ai donné ma parole de scout.
Lucy se mit à rire.
-         Angelina a dit que tu n’as jamais été scout.
-         Ah bon, Angelina a dit ça ? alors peut être ais je cru l’être sans l’avoir jamais été mais de toute façon Angelo n’a qu’une parole.
Le regard d’Angelo se porta sur la petite troupe qui entourée Lucy. Un silence pesant s’installa. Intriguée par le silence régnant Lucy rompit la glace.
-         Angelo, voici mes parents Daniel et sa compagne Heather, ma mère Daisy et mon oncle Kevin qui est venu spécialement de Genoa City pour me voir chanter.
Pour la première fois de sa vie Kevin se trouva embarrassé. La dernière fois qu’il eut affaire à Angelo ce fut pour le questionner au sujet de Carmine. Il remercia le Ciel qu’Angelina ne l’eut pas épousé après son comportement avec Lauren. Carmine avait pratiquement réussi à détruire le foyer de Michael.
-         Je suis content de te revoir, Kevin, dit-il en lui tendant la main.
-         Moi aussi, je suis content.
Le regard de Lucy se porta de l’un à l’autre.
-         Vous vous connaissez tous les deux ?
Aucun d’entre eux n’eut le temps de répondre car ils furent interrompus par Angelina qui arrivait.
En la voyant Lucy couru vers elle et le sauta dans les bras.
-         Lucy, je ne savais pas que tu étais encore là, je te croyais partie depuis longtemps. Aurais tu oublié : je voulais rencontrer tes parents.
-         Ils sont ici, Angelina.
Angelina pâlit. Elle reposa la petite par terre.
-         Daniel ? c’est toi le père de Lucy ?
-         Oui, Angelina c’est moi.
-         Je croyais que tu appelais Stevens ?
-         Je sais je t’ai menti mais je voulais être certaine d’être jugée pour mes capacité en chant plutôt que mon nom de famille.
-         Si Daniel est ton père cela signifie donc…
-         Que Lucy est ma nièce.
-         Kevin…dit-elle d’une voix manifestant l’émotion qui l’envahissait.
-         Nous devrions les laisser un peu seuls, dit Daisy.
-         Venez, je vous invite tous à boire quelque chose dans ma suite et Lucy pourra voir Vig.
-         C’est gentil, Angelo mais il est tard : Lucy devrait déjà être au lit.
-         Mais, papa, je voulais voir Vig.
-         Tu le verras demain. Je vais donner l’adresse de mon hôtel à ton père ainsi il pourra t’y conduire demain.
-         Je peux au moins dire au revoir à Angelina ?
-         Je lui dirai au revoir pour toi. Ton oncle Kevin et elle ont beaucoup à se dire. Mieux vaut les laisser discuter.
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://genoa-city.forumactif.com
Angelina Fisher
Prête à l'eglise de Genoa
avatar

Messages : 321
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 47
Localisation : Paris

Notre feuilleton favoris
Vos couples preferés dans le soap: Kevin & Angelina. Nick & Sharon. Christine et Michael. Victoria & Billy. Victoria & Ryan.
Si vous etiez un personnage des fda quel serait il : Michael Baldwin ou Christine Blair

MessageSujet: Re: Savannah : Lucy    Mer 20 Avr - 23:19


-         Je suis content de te revoir. Je constate avec plaisir que tu vas bien. En tout cas Lucy t’apprécie beaucoup : elle n’a pas arrêté de nous parler de toi.
Angelina ne répondit pas. Son visage se ferma.
-         Que deviens tu, Angelina ?
-         Que fais-tu ici ?
-         Je suis venu rendre visite à Daniel et ma sœur et en même temps voir Lucy se produire sur scène avec une vedette. Qu’elle ne fut pas ma surprise en te voyant.
-         Le récital est fini depuis longtemps pourquoi est tu resté ?
-         Pour te voir, pour te parler.
-         Pourquoi ?
-         Comment ?
-         Il y’a des échos dans cette pièce ? Pourquoi et de quoi voudrais tu qu’on discute ? Je croyais que nous nous étions tout dit lorsque je t’ai rendu ta liberté.
-         Ce n’est pas ainsi que j’envisageais nos retrouvailles.
-         Nos retrouvailles ? Ah parce que tu avais envisagé nos retrouvailles ? Est-ce ta femme, la fashion mania est au courant que tu envisageais des retrouvailles avec l’abrutie du New Jersey ? Tu sais celle à la voix nasillarde, la comment dit ton frère déjà… ah oui la bimbo ! Tu vois je suis au courant. Peut-être ne suis-je pas si abrutie que ça finalement.
-         Angelina !
-         Quoi je te choque ? Tu pensais peut-être que j’ignorais comment tout le monde m’appelait là-bas. Suis bête, évidement tu le pensais : cette pauvre Angelina est si stupide que l’on peut l’appeler comme on veut. Après tout ce n’est qu’une abrutie elle n’en saura rien.
-         Angelina, arrête ! Je n’ai jamais pensé ça de toi. Pas une fois, pas une seconde.
-         Mais ta femme si !
-         Chloe et moi sommes divorcés.
-         Vraiment ? tu m’en vois désolée, dit-elle sarcastique.
-         Que t’arrives-t-il, Angelina ? Je ne t’ai encore jamais entendu parler ainsi.
-         Faut croire que j’ai grandi et je ne suis plus l’abrutie du New Jersey qui cherchait vainement à devenir la femme qui aurait pu plaire à Kevin Fisher. Parce que vois-tu j’étais peut-être une abrutie : surement puisque Chloe l’a dit, c’est surement vrai mais cette abrutie t’aimait comme une dingue, Kevin, mon dieu oui j’ai aimé à la folie. J’aurais pu faire n’importe quoi pour toi, jusqu’à donner ma vie s’il l’avait fallu. Aucun sacrifice n’aurait été assez grand pour toi. Mais c’est fini : mon amour pour toi a totalement disparu.
Je ne t’aime plus. Rentre chez toi retrouver l’amour de ta vie ou ne va pas la retrouver je m’en fiche mais ne revient plus jamais me voir. Si un jour nos chemins venaient à se recroiser… n’essaye pas de rentrer en contact avec moi. Fiche-moi la paix ! Part et surtout ne revient jamais !
La mort dans l’âme Kevin sortit de la loge d’Angelina. Il n’entendit pas qu’aussitôt celui-ci sortit, Angelina éclata en sanglot. Dans les couloirs il croisa Angelo. Ce dernier remarqua qu’il avait pleuré.
-         Prenez soin d’elle, Angelo. J’espère qu’un jour elle trouvera l’homme qui sera la rendre heureuse : elle le mérite c’est une femme merveilleuse. Je me suis comporté comme un abruti avec elle et aujourd’hui il est trop tard : Angelina ne m’aime plus.
Angelo le regarda sans dire un mot puis rentra dans la loge de sa fille. Angelina le regarda. Ses yeux étaient encore humidifiés par les larmes.
-         Tu savais qui était Lucy, n’est-ce pas ?
-         Pas au début. Lorsque on m’a donné la liste des enfants présent au récital je n’avais rien remarqué de particulier. Tu avais déjà fait ce genre de chose pour moi c’était juste un spectacle comme un autre.
-         Alors quand l’as-tu su ?
-         J’ai commencé à me poser des questions lorsque j’ai votre amitié naissante. Jamais encore tu ne t’étais autant attaché à un enfant. Oui tu les guidais, tu les conseillais sur deux ou trois petits trucs mais cela restait au niveau de l’enseignement. Avec Lucy j’ai bien vu que le courant était passé immédiatement.
-         Mais c’est parce que elle a une voix hors du commun !
-         Molly aussi de l’école de Memphis a une voix hors norme et pourtant tu n’étais pas autant attachée à elle. Avec Lucy cela allait au-delà de l’enseignement c’était une véritable amitié. C’est là que j’ai commencé à me poser quelques questions alors j’ai mis un de mes hommes sur le coup pour obtenir des informations sur cet enfant et c’est là que j’ai su qu’il était.
-         Pourquoi ne m’as-tu rien dit ?
-         Que voulais tu que je te dise ? Hello, Princesse, la petite fille pour qui tu t’es prise d’affection n’est autre que la fille de ton ex-mari dont tu es encore si profondément éprise ?
-         C’est faux je ne l’aime plus.
-         Dans ce cas pourquoi cette boule de neige représentant les chutes du Niagara ? Et cette photo de votre mariage.
-         Officiellement il n’a pas eu de mariage. Il ne reste rien du mariage d’Angelina et Kevin : officiellement il n’a jamais existé.
-         Même si moi je l’aime lui ne m’a jamais aimé.
-         Alors pourquoi l’ais je vu sortir d’ici totalement anéanti ?
-         Tu lui as parlé ?
-         C’est plutôt lui qui a parlé. Angelina, Kevin et toi êtes deux abruties de têtes de mules. Vous êtes fait l’un pour l’autre mais aucun de vous deux ne veut l’admettre.
-         De toute manière il est trop tard, a l’heure qui il est-il doit déjà être loin d’ici.
 
 
***
 
-         Je suis désolé, mon vieux, je sais à quel point tu souhaitais la revoir.
-         C’est trop tard : je l’ai trop profondément blessé : Angelina ne m’aime plus : plus du tout.
-         Je suis certaine qu’elle n’en pensait pas un mot, dit Heather.
-         Comment le sais-tu ? Tu ne connais même pas Angelina, dit Daniel.
-         Vous êtes sourd ou quoi tous les deux ?
-         De quoi parles tu, Heather ?
-         Je parle de ses chansons ; des chansons d’Angelina. Elles te sont toutes destinées, Kevin. Si elle t’a repoussée c’est parce que elle souffre et pour éviter de souffrir elle s’est forgée un bouclier.
Kevin secoua la tête.
-         Tu te trompes, Heather : je lui ai fait trop de mal : elle m’en veut.
-         Kevin, tu étais amoureux fou de Chloe à l’époque et Angelina le savait.
-         Et voilà ça recommence : Chloe on en revient toujours à elle !
-         Chloe ? Tu ne vas revenir avec elle, Oncle Kevin !
-         Non, Lucy, ne t’inquiète pas : je ne vais pas revenir avec Chloe comme tu dis.
-         Tant mieux parce que je ne l’aime pas. Tu pourrais épouser mon amie Angelina : elle est très gentille tu sais. Elle pourrait t’apprendre à chanter.
Malgré son chagrin Kevin réussit à rire.
-         Lucy, il est tard, tu devrais dormir depuis longtemps.
-         Oncle Kevin, tu veux bien venir me border ?
-         Bien sûr, chérie.
Une fois au lit Lucy réitéra ses propos.
-         Ce serait bien si toi et Angelina vous mariez ainsi Angelina ferait partie de notre famille.
Kevin ne répondit pas.
-         Bonne nuit, Lucy : fait de beaux rêves.
Il déposa un baiser sur le front de la petite puis sorti de la chambre.
 
En sortant de la chambre de sa nièce, Kevin referma la porte derrière lui et posa sa tête sur la porte.
-         Kevin, va la retrouver.
-         Il est trop tard, Daniel, Angelina ne m’aime plus. J’aurais dû laisser une chance à notre mariage de fonctionner.
-         Kevin, tu étais amoureux de Chloe : tu devais l’épouser et Angelina le savait.
-         Elle m’aimait, Daniel, elle m’aimait plus qu’aucune femme ne m’a jamais aimé.
-         Je n’en doute pas : pour avoir fait ce qu’elle a fait pour toi elle devait vraiment t’aimer. Heather a surement raison : Angelina a dû se forger une carapace pour ne plus souffrir.
-         Peut-être y a-t-il quelqu’un dans sa vie ?
-         S’il y’avait eu quelqu’un dans sa vie tu ne crois pas que Lucy l’aurait su ?
-         Elle m’a aimé, Daniel, elle m’a aimé plus qu’aucune femme au monde : j’avais son cœur entre les mains mais je l’ai trop fait souffrir. Dis au revoir à Daisy et embrasse Lucy pour moi. Je vais repartir à Genoa. Je n’ai plus rien à faire ici.
 
 
***
 
-         Mon travail ici est terminé. Allons-nous-en.
-         Tu ne vas pas dire au revoir à Lucy ?
-         Je lui enverrai un mail depuis l’avion.
-         Combien de temps encore cela va durer ?
-         Quoi donc ?
-         Ta fuite ?
-         Quoi ?
-         Princesse, tu as passé ton temps à fuir tous les endroits où il pouvait se trouver et au final tu le retrouve dans un endroit qu’aucun de nous ne pouvait prévoir. Le destin vous réunit.
     Princesse, met ta fierté de côté et va retrouver l’homme que tu aimes.
-         A l’heure qui il est-il est surement loin et je ne sais même pas où il est descendu.
-         Appelle-le. Je suis certain que tu as toujours son numéro de téléphone dans ton répertoire.
-         Ce que j’ai à lui dire ne se dit pas au cours d’un simple appel téléphonique.
-         Dans ce cas appelle Daniel : il pourra te renseigner.
Angelina regarda son père.
-         Qu’attends-tu ?
 
 
 
***
 
-         Daniel, Heather, désolée de n’arriver que maintenant : je travaillais ce soir puisque je n’avais pas la garde de Lucy. Que se passe-t-il ? Ou est Kevin ?
-         Il est reparti pour Genoa City.
-         Oh non alors…
-         Cela n’a pas marché avec Angelina. Elle ne veut plus de lui.
-         Ce n’est pas logique : pas après tout ce qu’elle a chanté ce soir.
-         Ah ! qu’est ce je disais ?
-         Angelina ne l’aime plus. Elle lui a dit elle-même.
-         Daniel, je t’aime beaucoup, tu le sais mais j’espère sincèrement pour l’avenir de notre fille qu’elle aura plutôt hérité de mon intelligence plutôt que ta stupidité. Angelina doit souffrir le martyr et a voulu se venger.
-         Qu’est ce je disais. Et apparemment ton frère est aussi abruti que son meilleur ami.
A cet instant le téléphone de Daniel sonna. Un numéro qu’il ne connaissait pas s’afficha sur l’écran.
-         Allo !
-         Daniel, c’est Angelina. Désolée d’appeler à une heure aussi tardive j’espère ne pas réveiller Lucy ?
-         Angelina ? non, non rassure toi, Lucy dort à poing fermé.
-         Daniel, j’aimerais vous voir sa mère et toi demain pour vous parler d’une école de chant ou elle pourrait apprendre énormément mais ce soir…
-         Ce soir ?
-         Sais-tu à quel hôtel Kevin est descendu ?
-         Angelina, Kevin n’est plus à l’hôtel. Il a quitté la ville pour rentrer à Genoa City.
Angelina pâlit.
-         Angelina, tu es toujours là ?
-         Je suis là.
-         Angelina, si tu veux tu peux encore le rattraper son avion ne décolle que dans une heure.
-         Tu en es sur ?
-         Sûr et certain. Eh, Angelina ! Bienvenue dans la famille Carter-Fisher-Romalotti.
Angelina sourit.
-         Merci, Daniel.
Angelina raccrocha.
-         Kevin est à l’aéroport son avion décolle dans une heure : je dois le rattraper. C’est ma dernière chance d’avoir une vie heureuse avec l’homme que j’aime.
C’est le cœur remplit d’espoir qu’Angelina parti en direction de son destin.
 
 
 
***
 
A l’aéroport on annonçait le signal de départ.
-         Dernier appel pour les passagers à destination de Genoa City. Dernier appel.
Son ordinateur à la main Kevin hésitait à embarquer. Il finit par se décider à embarquer lorsqu’il étendit une voix qu’il reconnaitrait au milieu d’une foule qui l’appela.
-         Kevin !
Il se retourna vers la voix et son visage s’illumina. Angelina : son Angelina se trouvait là et un sourire éclairait son visage. Ils coururent chacun dans la direction de l’autre et se jetèrent dans les bras l’un de l’autre et pour la première fois de leur vie échangèrent un vrai baiser.
-         Mon amour, je suis tellement désolée.
-         Moi aussi je suis désolé.
-         Mais c’est fini maintenant : n’est-ce pas ?
-         Oui, mon amour. Tu es là maintenant : c’est la seule chose qui compte. Viens sortons d’ici.
Une fois dehors Kevin souleva Angelina du sol et la fit tournoyer autour de lui et l’embrassa derechef.
-         Je connais une petite fille qui sera ravie d’être demoiselle d’honneur d’une certaine mariée, du moins si celle-ci accepte de devenir ma femme ?
Angelina sourit.
-                    Evidement j’accepte.
Kevin sourit et l’embrassa derechef en la serrant dans ses bras lorsque soudain il sentit quelque chose de chaud couler sur le dos d’Angelina et celle-ci s’écroula.
Kevin regarda ses mains remplies de sang toujours tenant Angelina dans ses bras.
Angelina venait d’être touchée par une balle. Le visage de Kevin si souriant la seconde d’avant devint pale, effrayé.
-         Angelina, mon amour, répond moi ! Angelina !
-         Si tu savais combien je t’ai aimé, mon amour.
Angelina mourut dans les bras de Kevin. Celui-ci poussa un véritable cri de douleur.
-         Angelina !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://genoa-city.forumactif.com
 
Savannah : Lucy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LUCY WEASLEY ▲ victory needs sacrifice.
» Lucy Green & Lyse-Marie Chartreaux
» Lucy Testarossa [Terminée] (dernieres retouches)
» Lucy Weasley [ACCEPTEE] ~> Poufsouffle (5e année)
» La chronique effrayante de Lucy ~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Angelina & Kevin love for ever :: Fan fiction Angelina & Kevin :: Un monde parallelle-
Sauter vers: