Angelina & Kevin love for ever


Forum de fan fiction consacré à la love story d'Angelina Veneziano & Kevin Fisher des feux de l'amour
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le verdict et ses consequences

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Angelina Fisher
Prête à l'eglise de Genoa
avatar

Messages : 318
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 47
Localisation : Paris

Notre feuilleton favoris
Vos couples preferés dans le soap: Kevin & Angelina. Nick & Sharon. Christine et Michael. Victoria & Billy. Victoria & Ryan.
Si vous etiez un personnage des fda quel serait il : Michael Baldwin ou Christine Blair

MessageSujet: Le verdict et ses consequences    Dim 10 Avr - 11:56


Rafael qui avait assisté au procès vint féliciter Heather.
-         Toutes mes félicitations, Maitre Stevens. Tu as mené ce procès de main de maitre. Les électeurs ne pourront que voter pour toi. Heather Stevens tout nouveau procureur par intérim gagne son procès contre un as du barreau ! Ce n’était vraiment pas gagné d’avance.
-         Merci, Rafael.
Kevin et Angelina qui s’approchèrent d’elle.
-         Angelina et moi tenions à te remercier pour tout.
-         Je n’ai fait que mon travail : Chloe méritait de finir sa vie en prison.
-         Comment as-tu pu laisser faire ça, Kevin, s’exclama Esther. Toutes ces années avec ma petite fille ne représentent donc rien pour toi ? Comment as-tu pu me faire ça ? Comment as-tu pu faire ça à Deliah : une petite fille que tu prétendais aimer et surtout comment as-tu pu faire ça à Chloe ? Une femme qui t’aimait plus que tout.
-         On se le demande aussi, dit Gloria furieuse.
Kevin, son bras toujours autour de la taille d’Angelina, fulmina.
-         Comment j’ai pu faire ça à Chloe ?
-         Attendez c’est l’hôpital qui se fiche de la charité. Je vous rappelle que c’est votre chère Chloe qui a tenté d’assassiner ma famille en les brulant vivant. Ça sans compter toutes les fois où elle s’en est prise à ma femme. Je ne les compte plus. Je suis désolé pour vous, Esther, vous ne méritiez pas une fille comme Chloe et j’ose espérer pour Deliah qu’elle ressemblera davantage à son père qu’à sa mère.
-         Ta femme, c’est cette abrutie que tu appelles ta femme ? Très bien appelle là comme bon te semble mais ne me demande pas de la considérer comme étant ma belle-fille : jamais ! Et ses enfants ne seront jamais mes petits-enfants.
-         Tant mieux ! Angelina, nos enfants et moi n’avons pas besoin de toi dans nos vies. De toute façon tu n’as jamais été une mère alors comment pourrait tu être une grand-mère ?
-         De quel droit ose tu me parler sur ce ton ? Elle t’a monté la tête contre moi.
-         Angelina ne m’a jamais rien dit et cesse d’employer le mot mère à tort et à travers tu ignores l’essence de ce mot.
-         Comment ose-tu après tout ce que j’ai fait pour toi ?
-         Ce que tu as fait pour moi ? Je rêve ! Où étais tu lorsque j’avais besoin de toi lorsque Tom le terrible me maltraitait ? Angelina, elle, s’est toujours battue pour nos enfants avant même leur venue au monde. Elle n’a pas hésité à mettre sa vie en danger pour eux en les mettant au monde et lorsque Chloe a allumé l’incendie : elle a tout fait pour protéger nos enfants.
D’un point de vu légal Chloe est la seule criminelle en réalité vous tous autant que vous êtes, êtes responsable. Vous avez tous fait du mal à Angelina depuis son retour à Genoa. Vous n’avez cessé de la harceler pour qu’elle me quitte allons jusqu’à colporter des ragots qui ont presque faillit nous tuer tous les deux et comme finalement votre plan scabreux n’a pas marché alors vous êtes passés à la puissance supérieure. Pourquoi ? Vous a-t-elle un jour fait du mal ? Angelina a toujours été gentille avec chacun d’entre vous y compris à l’époque de notre premier mariage. Chelsea, vous n’avez pas connu Angelina du temps où elle vivait ici. Vous avez eu droit à la version de Chloe alors vous ne vous êtes pas posé la question de savoir si tout ce qu’elle vous avait raconté était fondé non : vous et Adam avaient aidé Chloe à mettre au point un plan scabreux en utilisant une enfant contre une femme enceinte ! Comment une mère peut-elle faire ça à une autre mère ?
Et toi, Michael, toi mon propre frère : comment as-tu pu me faire une chose pareille ? En t’en prenant à Angelina comme tu la fait tu t’en es pris à moi. Tu lui en voulais pour des fadaises dont elle n’est aucunement responsable ! Elle n’y est pour rien si ta femme a choisi de coucher avec Carmine. Demande à Christine si elle a un jour été fidèle à son défunt frère ? Quant à toi, Daniel, toi mon ami, mon pote, tu m’as tourné le dos en faveur de mon ex-femme en témoignant en faveur d’une criminelle tout ça parce que tu comparais ma vie avec Angelina à la tienne avec ma sœur. Angelina ne m’a jamais drogué pour coucher avec moi, jamais agressé ni fait d’enfant derrière mon dos. Nos deux filles étaient désirées.
Venant en à toi, Abby : tu connaissais à peine Angelina lorsqu’elle vivait ici mais tu lui as tenu rigueur pour des enfantillages ! alors tu as pris le parti de Chloe qui n’était même pas ton amie contrairement à toi, Victoria ! Je t’avais dit que je serai toujours présent pour Johnny en essayant d’être le meilleur parrain qui soit. Je n’avais pas besoin de vivre avec Chloe pour ça mais non, Victoria Newman Abbott en a décidé autrement et ce que Victoria désire Victoria met tout en œuvre pour l’obtenir. Tu n’as pas hésité à mettre la vie de ma femme en danger en lui interdisant l’accès aux soins lorsqu’elle était enceinte. Si Caroline et Thomas n’avaient pas été la Angelina serait morte depuis longtemps et nos jumelles ne seraient jamais venue au monde.
Venant à toi, Devon. Dans l’histoire tu es peut-être celui qui me dégoute le plus. Tu te prétendais l’ami d’Angelina mais au fond tout ce qui t’intéressait c’était de te faire de l’argent sur elle grâce à ses chansons. Et ne vient surtout pas me dire ce que tu m’avais déjà dit la fois dernière que sans tes mixages Angelina ne serait rien car tu sais très bien que c’est faux. Après que tu es perdu l’audition et son départ pour LA, elle comme elle aurait pu se tourner vers un autre producteur de musique : ce n’est pas ça qui manque à LA pourtant elle ne l’a pas fait : non pas que sa musique ne valait rien ; bien au contraire tout le monde la voulait mais elle est restée loyale envers celui qui la découverte et lancer sa carrière parce que elle te considérait comme un ami : toi un petit producteur du Wisconsin. Pour ma femme la loyauté et l’amitié sont des valeurs plus importantes que l’argent. Elle s’est trompée ! Depuis le décès de Md Chancellor l’argent t’es monté à la tête !
N’essaye pas de t’échapper, Eden, je n’en ai pas fini avec toi je n’ai même pas commencé. Alors toi, toi tu es seule qui n’avait aucune raison d’en vouloir comme ça à Angelina si tant est que les autres en ait eu une. Angelina ne t’a jamais rien fait et pourtant tu la prise en grippe dès son retour à Genoa. Pour une raison qui m’échappe tu t’es alliée à Chloe et aux autres contre ma femme. Pourquoi ? Angelina ne t’a jamais rien fait de mal. Elle t’a ouvert notre porte à Noel et qu’avez-vous fait Michael et toi : vous n’avez cessé d’évoquer Chloe et Deliah tout au long de la soirée.
Vous ne voulez pas d’Angelina dans vos vies, dans votre ville : parfait ! elle ne restera pas dans une ville où l’on ne veut pas d’elle, une ville qui lui a fait tant de mal. Par conséquent nous allons partir. Nous ne resterons pas une seconde de plus que nécessaire dans une ville qui nous rejette.
-         Quoi, fit Gloria horrifiée, Kevin, c’est elle dont nous ne voulons pas ta place est ici.
-         Tu n’as rien entendu à ce que j’ai dit ou tu le fais exprès ? Alors ouvre grand tes oreilles, Gloria : j’aime Angelina. Je l’aime comme je n’ai jamais aimé qui que ce soit et quand on s’en prend à elle on s’en prend à moi.
-         En restant avec cette fille tu trahi Katherine. Katherine aimait Chloe dont elle était la marraine c’est elle qui vous avez marié Chloe et toi. Que pense tu qu’elle dirait si elle te savait aujourd’hui avec cette… Angelina.
-         Ne mêlez pas ma grand-mère à tout ça, Gloria ! Grand-mère aimait Kevin et tout ce qu’elle souhaitait pour lui c’était de le voir heureux. Ce qui est le cas avec Angelina.
-         Comment pouvez-vous savoir ce que Md Chancellor aurait aimé ou non, Mackenzie, cela fait des années que vous ne viviez plus à Genoa City et Kevin était heureux avec ma petite fille jusqu’à ce qu’elle vienne tout gâcher.
-         Vous vous trompez, Esther, je n’étais pas heureux avec Chloe. Je l’étais au début mais cela a rapidement dégénéré c’est pourquoi nous avons fini par divorcer. Par la suite nous aurions pu être amis au lieu de cela elle s’en est pris à ma femme et mes enfants en tentant de les assassiner.   
-         Ma fille n’est pas une criminelle, Kevin !
Angelina qui jusqu’ici avait laissé Kevin dire tout ce qu’il avait sur le cœur : Les habitants de Genoa City étaient sa famille et ses amis et il avait besoin de s’exprimer, prit la parole.
-         Ce n’est pas qu’un jury populaire de douze personnes ont déclaré, Esther. Votre fille n’a pas seulement essayé de m’assassiner en me brulant vivante mais elle s’en est également prise à mes enfants ! Et cela je ne pourrai jamais lui pardonner !
-         Il y’a malgré tout deux ou trois personnes que nous aimerions remercier. Tout d’abord vous, Harmony. Je ne vous remercierais jamais assez de m’avoir prévenu lorsque vous avez vu dans quel état se trouvait Angelina. Je n’étais alors en mesure de vous répondre vu l’état dans lequel je me trouvais moi-même et je n’ai jamais eu l’occasion de vous remercier. C’est chose faite désormais.
-         Je n’ai pas fait grand-chose vous savez.
-         Détrompez-vous, Harmony. J’allais vraiment très mal et sans votre intervention en donnant les renseignements à Thomas, Wyatt et Caroline, je serais probablement morte à l’heure actuelle.
-         Je suis contente d’être intervenue à temps et vous voir heureuse aujourd’hui avec l’homme que vous aimez est le meilleur des remerciements.
-         Merci, Harmony. Vous aussi, Tucker. Vous avez mis à notre disposition votre jet privé lorsque j’en ai besoin pour aller au chevet d’Angelina.
-         Ce n’était trois fois rien.
-         Et enfin vous, Paul. Vous avez toujours été un ami fidèle et loyal sur lequel ma femme et moi avons pu compter.
-         Vous pourrez toujours compter sur moi.
-         Vous voudrez bien remercier votre frère pour nous, s’il vous plait. Ce fut très gentil à lui d’être venu jusqu’au Lac Tahoe pour nous marier Kevin et moi.
-         Je le ferai comptez sur moi.
C’est enlacé qu’Angelina et Kevin quittèrent le tribunal.
 
 
***
 
 
Au Neon Ecarlate Abby prenait un café lorsque Devon arriva suivi de Lyly. Ce soir-là Eden travaillait. En voyant ses amis elle alla prendre leur commande.
-         Qu’est ce je vous sert ?
-         Un café noisette pour moi, dit Lyly.
-         Un déca pour moi, fit Abby, je suis bien assez énervée comme cela.
-         Et toi, Devon ?
-         Un déca pour moi aussi.
-         Et un double café noir pour moi, fit Michael en arrivant.
-         Je vous apporte tout ça dans cinq minutes.
Quelques minutes plus tard Eden revint avec les cafés. Tout le monde était plus au moins à cran et ne parlait pas. Eden faisait le va et vient vis-à-vis des clients.
-         Eden, vient t’assoir, tu me donne le tournis à force de te voir aller et venir dans tous les sens.
-         Michael, il y’a un monde fou ce soir et Naomi ne peut pas tout faire toute seule.
-         Allez-vous assoir avec vos amis, Eden, je me charge du café.
-         Vous êtes sûr, Dylan ? Le café est plein à craquer ce soir.
-         Il faut bien que je m’habitue à diriger cet établissement. Prenez votre soirée.
Lyly regarda tout autour d’elle.
-         Ce café ne sera plus jamais le même sans Kevin.
-         Et les concerts d’Angelina, renchéri Devon.
-         C’est vrai qu’elle chantait tous les soirs à ce qui parait depuis quelques temps : je l’avais oublié. J’étais persona non gratta dans ce café.
-         Si cela peut te rassurer, Michael, tu n’étais pas le seul dans ce cas-là, dit Abby.
-         Kevin avait raison me concernant je n’avais aucune raison de mettre comporter ainsi envers Angelina : elle ne m’a jamais rien fait de mal, au contraire elle a toujours été sympa avec moi-même à l’époque de leur premier mariage.
-         Rassure-toi, Eden, tu n’es pas la seule à t’être mal comporté. J’ai agi comme une gamine archi pourrie en voulant me venger parce que elle n’était pas venue au gala des arts que je coprésidais avec Chloe et qu’il fut un fiasco et cela avait mis les amies de Md Chancellor en colère. Mais en réalité c’était Carmine le véritable responsable.
-         Je suppose qu’elle n’était pas venue car cela aurait trop dur pour elle de revoir Kevin avec Chloe.
-         J’ai sous-estimé l’amour qu’elle lui portait pourtant j’en fus l’un des premiers témoins. Elle chantait tellement mieux lorsque Kevin était là. Kevin a raison : je n’ai pensé qu’à l’argent et je ne parle pas uniquement de cette soirée mais de la suite lorsque je l’ai renvoyé.
-         Tu l’as fait à ma demande, Devon, tu n’as pas à t’en vouloir.
-         C’est gentil de me dire ça, Abby, mais j’aurais pu refuser.
-    Oui tu aurais pu et tu aurais dû, dit Tuker en arrivant. Je n’arrive pas à te comprendre, Devon. Lorsque Victor Newman avait disparu, tu m’avais reproché d’avoir laissé croire en sa mort pour des raisons mercantiles. Mais qu’à tu fais ? Tu as fait exactement la même chose : différemment mais le résultat est le même. Tu as laissé une famille dans la tourmente : Angelina et Kevin n’avaient plus de quoi vivre mais tu t’en fichais car seul comptait pour toi l’argent et la notoriété apportée par des groupes connus. Pour cela tu as laissé tomber une amie. Oui, Devon, j’ai bien employé le mot ami en parlant d’Angelina car c’est ce qu’elle était devenue pour toi non ? Une amie ? autrement dit tu as fait pire que moi car Victor Newman n’est pas mon ami. Attention cela ne retire en rien au fait que j’ai mal agit mais tu as fait pire.
-         Katherine aurait honte de toi si elle savait. Il est à remercier le Ciel qu’elle ne soit plus là pour voir ça.
-         Neil, Katherine aimait beaucoup Chloe elle aurait détesté Angelina, fit Gloria qui venait d’arriver.
Michael qui jusqu’ici n’avait rien dit prit la parole.
-         Tu n’as toujours rien compris à ce qu’a dit Kevin, Gloria ! Kevin aime Angelina et elle ne nous a rien fait de mal or nous lui en avons tous fait tous autant que nous sommes : Eden, Abby, Devon, Lyly, toi, moi, nous nous avons fait front commun pour pousser Kevin dans les bras d’une femme qu’il n’aime plus alors qu’il est marié à une femme qui l’adore depuis le début. De nous tous c’est moi le plus grand coupable. Si Angelina a failli mourir c’est en partie de ma faute. Si j’avais correctement mon travail de procureur lorsque a simulé cet enlèvement, elle aurait été emprisonnée et n’aurais jamais pu mettre le feu à la maison. Or j’ai rendu Angelina responsable de l’échec de mon mariage avec Lauren mais elle n’y est pour rien : ce n’est pas elle qui a poussé Lauren dans les bras de Carmine. Personne ne l’a forcé.
-         Je suis autant responsable que vous, Michael. Kevin était mon meilleur ami mais j’ai tout gâché en comparant ma vie avec Daisy avec celle qu’il partage avec Angelina.
-         Tu n’avais pas d’autre choix que de témoigner. Vance Abrams t’avait cité à comparaitre.
-         Il n’aurait jamais pu le faire si Kevin et moi étions toujours amis. Si je ne n’avais pas tout fait pour le faire retomber dans les bras de Chloe. Kevin n’a cessé de dire et répéter qu’entre Chloe et lui tout était terminé et son cœur battait désormais pour Angelina.
-         Que pouvons-nous faire pour arranger les choses ? Est-ce l’un de vous sait quand Kevin et Angelina quittent Genoa City ?
-         Non, Eden, aucun de nous n’est au courant.
 
***  
 
 
Après avoir quitté le tribunal Kevin et Angelina rentrèrent chez eux. A peine eurent t’ils franchi le seuil, Kevin souleva Angelina du sol et la fit tourner autour. Angelina éclata de rire. Kevin l’embrassa.
-         Kevin, t’es dingue, repose-moi, dit-elle tout en riant.
Kevin la reposa tout en la serrant dans ses bras. Angelina rit encore.
-         J’adore t’entendre rire. Ton rire m’a manqué.
-         Je sais, mon amour. J’en suis désolée.
-         Tu n’as pas à être désolée.
-         Allons voir nos enfants. J’ai envie de prendre nos filles dans mes bras.
Angelina et Kevin entrèrent dans la chambre de leurs filles. Chacun d’eux prirent l’une de leurs filles dans les bras
-         On a réussi, mon amour. Désormais nos filles et toi n’avaient plus à craindre.
-         Oui, Dieu merci. J’avais tellement peur que tu ne passes à l’acte si nous avions perdu.
-         Je t’aime, Angelina, et j’aime nos enfants, la vie que nous bâtissons tous les deux. Je t’avais promis de ne rien faire et j’aurais tenu ma promesse quoiqu’il m’en coute sauf si elle s’en était derechef prise à toi ou à l’un de nos enfants.
Angelina posa ses lèvres sur celle de Kevin. Kevin embrassa sa fille et la reposa dans son lit et passa ses bras autour de la taille d’Angelina qui avait toujours leur autre fille.
-         A présent que ce procès est derrière nous, il est grand temps, Md Fisher, de nous projeter vers l’avenir.
Angelina sourit, embrassa sa fille et la reposa à son tour dans son lit avant de passer à son tour ses bras autour de la taille de son mari.
-         Qu’avez-vous en tête, Mr Fisher ?
-         Eh bien tout d’abord, Md Fisher, il est temps de relancer ta carrière artistique restée trop longtemps en standby. Aussitôt notre installation en Utah terminée je téléphonerai à Othello afin qu’il me conseille les meilleurs producteurs de musique. A moins que…
-         A moins que quoi ?
-         Non rien oublie. Une idée saugrenue m’a traversé la tête : c’est idiot je ne voudrais pas mettre ta carrière en danger.
-         Kevin, dis-moi ce que tu as dans la tête ?
-         Angelina : chérie, que penserais tu si nous lancions notre propre maison de production chez nous en Utah ?
Les yeux d’Angelina brillèrent de joie.
-         Kevin, mon amour, tu es sérieux ? Tu voudrais ouvrir notre propre maison de production ?
-         Oui, je sais bien ce que tu vas me dire : ce n’est pas réaliste, je ne connais rien à ce milieu et de plus nous n’avons pas d’argent et tu as besoin d’un pro pour relancer ta carrière…
-         Tu veux bien te taire ? Kevin, mon amour, oui ! Oui, mon amour, oui !
-         J’en étais sûr c’est idiot.
-         Non ! Kevin, ce n’est pas idiot du tout. Cela a toujours été mon rêve de travailler avec mon mari. Kevin, oui, oui mon amour, oui : faisons-le ! Ouvrons notre propre maison de production : la maison Fisher.
-         Veneziano-Fisher.
-         Fisher-Veneziano.
-         Fisher-Veneziano. Ça marche.
Kevin rit tout en la soulevant du sol pour l’embrasser. Angelina regarda ses filles.
-         Nous agrandirons notre famille.
-         Angelina, j’aimerais plus que tout avoir encore plein d’autres enfants avec toi mais…
-         Il n’y a pas de mais, Kevin. Je t’aime plus que tout au monde et j’aime nos deux filles : crois-tu vraiment que je mettrais ma vie en danger au risque de vous laisser seuls au monde toi et les filles ?
Kevin la regarda et sourit.
-         Prête pour construire notre orchestre, Md Fisher ?
Angelina lui sourit et l’embrassa.
-         Et si on commençait maintenant, dit-elle en souriant.
Kevin et elle sortirent de la chambre de leurs enfants et rentrèrent dans la leur. Kevin l’embrassa.
-         C’est fou comme je vous aime, Md Fisher.
-         Je t’aime à la folie moi aussi.
Enlacés ils tombèrent sur leur lit.
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://genoa-city.forumactif.com
 
Le verdict et ses consequences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A quand le verdict du tribunal administratif (CSC/CA) ?
» [non respect verdict]Xdark_kennyx(25/02/1459) [Coupable]
» Yulleonaur - escroquerie - Montpellier (verdict du 1er novembre 1460)
» Colioure - escroquerie - spéculation vs Béziers - Verdict rendu à Archiver SVP
» [non respect verdict]Myrandha(25/02/1459) [Coupable]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Angelina & Kevin love for ever :: Fan fiction Angelina & Kevin :: Retrouvailles-
Sauter vers: