Angelina & Kevin love for ever


Forum de fan fiction consacré à la love story d'Angelina Veneziano & Kevin Fisher des feux de l'amour
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le verdict

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Angelina Fisher
Prête à l'eglise de Genoa
avatar

Messages : 323
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 47
Localisation : Paris

Notre feuilleton favoris
Vos couples preferés dans le soap: Kevin & Angelina. Nick & Sharon. Christine et Michael. Victoria & Billy. Victoria & Ryan.
Si vous etiez un personnage des fda quel serait il : Michael Baldwin ou Christine Blair

MessageSujet: Le verdict    Mar 5 Avr - 21:14


Angelina et Kevin avaient regagné leur maison afin de s’occuper un peu de leurs filles. Angelina était pensive. Kevin lui apporta une tasse de café.
-         Crois-tu que l’on ait une chance ?
-         Je le crois oui. Heather a fait un très bon plaidoyer.
-         C’est vrai mais l’avocat de Chloe aussi. De plus il y’a eu tous ces témoignages en sa faveur.
-         Mais il eut aussi celui de Victoria, le tien, le mien. Chérie, tu as exposé tout ce que tu avais ressenti ce jour-là. Je ne pense pas qu’un jury puisse rester insensible à cela.
-         Mum, fit Shirel en passant sa petite main sur le visage de sa mère.
Angelina sourit et embrassa sa fille. Kevin lui sourit.
-         C’est pour elles si je me bats aussi fort. Je les protègerai toujours quoiqu’il arrive fusse au péril de ma vie cela n’a aucune importance.   
Kevin l’embrassa.
-         J’n’en ai jamais douté.
On sonna à la porte.
-         Reste là je vais ouvrir.
-         Heather ? je ne m’attendais pas à te voir. Est-ce le verdict est déjà tombé ?
-         Pas encore mais je suis venue voir comment vous alliez Angelina et toi.
-         Entre, ne reste pas dehors.
-         Chéri, qui est ce ? Heather ? Est-ce le verdict est déjà tombé ?
-         Non pas encore mais je suis venue voir comment vous alliez tous les deux.
-         Cela ira mieux dès qu’on sera fixé. Mais je voulais avant tout vous remercier pour tout ce que vous avez fait pour Kevin, nos enfants et moi.
-         Je me joins à Angelina. Quel que soit le verdict tu nous auras défendu jusqu’au bout. Je n’avais pas confiance au départ étant donné que tu sortais avec Daniel mais ma femme m’a rappelé qu’avant tout tu étais la fille de Paul Williams et je ne connais pas d’homme plus droit et plus honnête que ton père.
-         Merci, Kevin. Merci, Angelina. Ce que vous dites me touche beaucoup.
Heather sourit en voyant les jumelles.
-         Elles sont vraiment adorables.
Angelina sourit.
-         En effet cela dit il va être l’heure pour ces deux adorables petites filles d’aller dormir.
-         Je viendrai les border et les embrasser avant qu’elles ne s’endorment.
Dès qu’Angelina fut hors de leur champ de vu Heather prit la parole.
-         Angelina m’a l’air d’être une mère fantastique.
-         C’est une mère et une femme merveilleuse. C’est la raison pour laquelle je me battrai jusqu’à mon dernier souffle pour elle.  Je l’aime plus que tout au monde.
-         Je sais.
-         Elle et mes filles sont ce que j’ai de plus précieux au monde et je ne laisserai rien ni personne détruire ce bonheur.
-         C’est la raison pour laquelle je me suis battue pour vous et pas uniquement pour gagner mon premier procès en tant que procureur.
-         Merci, Heather. Excuse-moi un moment tu veux ? Je dois rejoindre Angelina avant que les filles ne s’endorment. Tu peux te servir à boire si tu veux.
-         Merci.
Lorsque Kevin monta les enfants ne dormaient pas encore. Angelina leur lisait un conte. Il sourit.
-         C’est au moins la troisième histoire que je leur lis mais elles refusent de dormir.
-         Laisse-moi essayer et assieds-toi près de moi.
Angelina lui tendit le livre de conte. Kevin commença à lire mais rien n’y fit : les jumelles refusaient catégoriquement de dormir.
-         Elles doivent ressentir notre stress, dit Angelina.
Kevin prit la main de sa femme dans la sienne et s’adressa à ses filles.
-         Tout ce qui se passe à la maison doit vous sembler curieux et vous avez peur mais il ne faut pas. Mes petites chéries, vous ne devez pas avoir peur. Papa et maman sont là et ils seront toujours là pour vous et l’un pour l’autre. Rien n’y personne ne réussira jamais à nous séparer. Et bientôt, très bientôt nous partirons loin d’ici pour un long voyage et nous vivrons dans une nouvelle maison et nous serons heureux. Tous les quatre.
Les enfants ne tardèrent pas à s’endormir. Angelina lui sourit.
-         Tu as réussi, mon amour. Tu as dit ce qui se fallait pour apaiser les craintes de nos filles.
-         Et celles de leur maman ? dit-il en la regardant droit dans les yeux en souriant an passant ses bras autour de la taille d’Angelina.
-         Leur maman n’a aucune crainte lorsqu’elle est dans tes bras.
Angelina l’embrassa. Baiser auquel Kevin répondit sans le moindre effort.
-         Je t’aime, Angelina Veneziano Fisher.
-         Je t’aime aussi, Kevin Fisher.
Après s’être assuré que leurs filles dormaient profondément le jeune couple redescendit, enlacé, au salon où en plus d’Heather ils eurent la surprise d’y trouver Caroline et Thomas ainsi qu’Angelo.
-         La porte a sonné mais vous n’avez pas entendu alors je me suis permise d’ouvrir.
-         Vous avez bien fait.
-         Comment allez-vous tous les deux ? demanda Caroline.
-         Ça va. Bien sûr nous irons encore mieux lorsque nous serons enfin fixés mais quoiqu’il en soit Kevin et moi avons décidé de ne plus laisser Chloe ni qui que ce soit faire du mal à notre famille.
-         Tant mieux j’aime t’entendre parler ainsi. Cette petite garce vous aura fait suffisamment de mal comme ça.
-         A votre avis, Heather le fait que le jury mette autant de temps à se prononcer c’est plutôt bon ou mauvais signe ?
-         C’est assez difficile à dire. Le jury veut sans doute analyser toutes les pièces du dossier.
-         Chloe peut s’estimer heureuse d’être jugée dans un Etat où la peine capitale a été abolie, dit Thomas.
-         Ecoutez-moi ce pur californien parler, dit Caroline sur un ton plaisantin.
-         Je ne voudrais pas vous paraitre impolie ni même ingrate, je vous remercie tous du fond du cœur de votre soutien, il se fait tard, la journée fut longue et épuisante.
-         Je comprends. Je vous appelle dès que j’ai du nouveau.
-         Merci, Heather.
-         On va vous laisser nous aussi. Angelina, on s’appelle demain, dit Caroline en donnant une accolade à son amie
-         OK.
-         Kevin, si tu as besoin de quoique ce soit tu me téléphone. N’hésite pas !
-         Je n’hésiterai pas, merci, Thomas.
Dès qu’ils furent seuls Kevin passa ses bras autour de la taille d’Angelina et l’attira vers lui.
-         Ça va, chérie ?
Angelina s’efforça de sourire.
-         Ça va aller.
-         Allons dormir. Tu as besoin de repos.
 
Au milieu de la nuit Angelina fit un cauchemar.
-         Non, non : mes enfants : rendez-moi mes bébés. Shirel, Alana : mes bébés : rendez-les-moi ! Kevin, ne les laisse pas nous prendre nos bébés : non !
En l’entendant crier Kevin se réveilla.
-         Angelina, chérie, réveille-toi !
Voulant bien faire il posa sa main sur son bras ce qui eut pour effet de l’effrayer encore plus.
-         Lâchez-moi, lâchez-moi ! Je veux voir mes bébés !
-         Angelina, chérie, c’est moi, c’est Kevin.
-         Kevin ? dit-elle les larmes aux yeux en se réveillant.
-         Oui, mon amour, c’est moi. C’est moi dit-il en la serrant contre lui.
-         Les enfants, où sont nos enfants ?
-         Chut, calme toi : nos filles dorment paisiblement dans leur chambre.
-         Je veux les voir, dit-elle en se levant.
Kevin la suivit jusqu’à la chambre des enfants. Les deux fillettes dormaient paisiblement dans leur lit.
-         Chérie, que se passe-t-il ?
Angelina se blottit dans les bras de Kevin : en larmes.
-         J’ai rêvé : c’était plutôt un cauchemar : Chloe s’en sortait et elle enlevait nos filles avec l’aide de ses amis Adam et Chelsea Newman. J’avais beau crié, les supplier de mes les rendre mais ils en avaient rien à faire. Kevin, j’ai eu tellement peur.
Kevin la serra dans ses bras.
-         Ce n’était qu’un cauchemar, mon amour : rien de plus qu’un cauchemar. Ce n’était pas réel. Nos filles vont bien et je ne laisserai plus personne vous faire du mal. J’ai failli à mon devoir de mari et de père ce jour-là mais cela ne se reproduira plus. Je m’en veux tellement si tu savais.
-         Chéri, non : tu n’es pour rien. Tu ne pouvais pas deviner ce qui aller se passer.
-         Tu avais RDV chez le pédiatre pour nos filles et j’aurais dû être présent au lieu de partir à stupide RDV d’affaire et ainsi Chloe n’aurait jamais mis le feu à notre maison avec vous à l’intérieur.
-         Non, mon amour, elle ne l’aurait pas fait ce jour mais elle l’aurait fait un autre moment. Elle ne m’a pas pardonné de t’avoir volé et pas qu’une fois mais deux.
-         Chérie, c’est moi qui suis venu à toi la seconde fois. Tu ignorais même ma présence à LA. De plus entre elle et moi c’était fini depuis longtemps.
-         Toi et moi nous le savons mais personne dans cette ville veut le croire.
-         Je me fiche de ce qu’ils pensent. Toi et moi on connait la vérité et bientôt cette ville sera un vieux souvenir. Jamais nous n’aurions dû revenir. J’aurais vendu le Neon Ecarlate ainsi que la maison et nous aurions vécu à LA et créer notre famille.
Angelina secoua la tête.
-         Kevin, mon amour, non. LA ce n’est pas chez nous. Je suis allée habiter là-bas pour fuir un amour que je croyais alors impossible. Je ne pouvais, je ne voulais pas rester vivre à Genoa city et te voir avec elle. C’est au-dessus de mes forces.
-         Je te demande pardon, dit-il en mettant sa tête contre l’épaule d’Angelina.
-         Mon amour, je n’ai rien à te pardonner. Tu t’es trompé c’est tout. Tu n’étais pas prêt. Tu étais déjà amoureux d’elle bien avant notre rencontre. Tout le monde à Genoa vous considérez déjà comme un couple. Ta mère en particulier était impatiente de vous voir officialiser les choses.
Angelina marqua une pause avant de reprendre.
-         Chéri, il y’a quelque chose que je ne t’ai pas dit. Lorsque nous étions au tribunal après l’audience lorsque tu t’es absenté pour aller aux toilettes, je t’attendais avec nos filles dans le couloir quand ta mère est venue me parler. Elle a peine jeté un regard à nos filles puis m’a regardé en me disant que jamais elle ne me considéra comme un membre de la famille et nos filles ne seront jamais ses petites filles.
-         D’où ton cauchemar de cette nuit. Entre Gloria et le fait que tu du te remémorer ce jour-là. Pas étonnant que tu es finie par craquer.
-         J’ai hésité avant de t’en parler mais nous nous étions promis de tout nous dire même les vérités qui font mal.
-         Et tu as bien fait.
Angelina regarda ses filles qui ne s’étaient rendu compte de rien et continuer de dormir du sommeil paisible de l’enfance.
-         Regarde-les, Kevin : elles dorment si paisiblement : elles ne se doutent pas une seconde de ce qui se passe autour d’elles. En voyant ta mère j’ai peur de devenir un jour comme elle. Que se passera t’il le jour où elles seront grandes si je n’aime pas le garçon pour qui battra leur cœur ?
-         Avant qu’elles n’aient la permission de sortie je les enverrai passer quelques années dans un couvent où aucune visite masculine ne sera autorisée.
Angelina rit.
-         Tu es bête, dit-elle en se blottissant contre la poitrine de son mari qui l’embrassa.
-         J’ai au moins réussi à te faire rire. Ton rire me manque, chérie.
-         Je suis désolée. 
-         Ne le soit pas. Ces derniers mois ne t’ont guerre donné l’occasion de rire et après tout ce que ma famille t’a fait endurer une autre femme serait partie depuis longtemps.
-         Tu n’es pas prêt à te débarrasser de moi aussi facilement, dit-elle taquine.
-         Et tu n’as même pas intérêt à essayer.
Tous deux se mirent à rire avant d’échanger un baiser.
-         Pour répondre à ta question, tu ne risques pas de devenir un jour comme Gloria.
-         Comment le sais-tu ?
-         Il suffit de te regarder : tu es une bonne mère, Angelina : la meilleure qui soit ; tu t’es battue comme une lionne pour nos enfants depuis le premier jour de leur conception et encore aujourd’hui c’est la peur de perdre l’un de nos enfants qui t’ont réveillé. Gloria a toujours fait passer Gloria avant tout le monde. Tu es aux antipodes de Gloria Bardwel, mon amour.
Kevin l’embrassa.
-         Allez viens, retournons dormir.
 
 
***
 
Le lendemain Angelina dormait encore. Kevin s’occupa de ses enfants puis descendit au salon attendre son beau-père à qui il avait demandé de venir. Ce dernier ne tarda pas à arriver.
-         Kevin, j’ai eu ton message. Que se passe t’il le verdict est rendu ?
-         Non pas encore nous attendons toujours. Mais parlez-moi fort, je ne voudrais pas réveiller Angelina.
-         Angelina a très mal dormi : ce procès, le témoignage l’ont totalement perturbé et le verdict tarde à venir ce qui est mauvais signe. D’où la raison de votre présence ici ce matin, Angelo : si par malheur le verdict serait en faveur de Chloe je ne resterai pas les bras croisés en attendant qu’elle s’en prenne derechef à ma famille. Même si je dois pour cela enfreindre la loi et finir ma vie en prison cela m’est égal : Angelina et les enfants comptent plus que tout au monde à mes yeux et je ne laisserai rien n’y personne s’en prendre à elles. C’est pourquoi j’aurais besoin de vous par la suite afin de veiller sur Angelina et les filles.
-         Kevin, je ne te laisserai jamais faire ça. Le meilleur moyen de veiller sur Angelina est de t’avoir auprès d’elle.
-         Angelo, vous ne comprenez pas : je l’aime. Je l’aime plus que les mots peuvent le dire.
-         Non c’est toi, Kevin qui ne comprend pas. Tu n’étais pas à Los Angeles, tu n’as pas vu Angelina dépérir. Oh pas sur le plan physique et surtout pas face aux caméras où elle faisait comme si tout allait pour le mieux mais tu lui manquais à un point que tu n’imagines même pas. 
-         Vous ne faites que rajouter de l’eau à mon moulin, Angelo.
-         Kevin, mon garçon, tu n’es pas un tueur et si quelqu’un doit le faire j’engagerai un de mes hommes pour le faire.
-         Non, Angelo. Angelina est ma femme et Shirel et Alana sont mes enfants c’est à moi de protéger ma famille.
-         Angelina et les enfants sont aussi ma famille, Kevin.
-         Je le sais bien mais désormais Angelina n’est plus simplement votre fille elle est aussi et avant tout devenue ma femme. Je ne reculerais devant rien pour elle et nos enfants. C’est à moi de le faire. Pas un étranger.
-         Personne ne fera quoique ce soit !
Ni Kevin ni Angelo ne s’étaient rendu compte de la présence d’Angelina parmi eux.
-         Chérie, tu es réveillée depuis combien de temps ?
-         Suffisamment pour vous avoir entendu toi et papa. Kevin, il est hors de question que je te laisse faire ça.
-         Tu vois, même Angelina le dit : ce n’est pas ton travail !
-         Et je ne te laisserai pas non plus embaucher quelqu’un pour faire le sale boulot ! Tuer quelqu’un n’est pas un travail et si je refuse de laisser mon mari le faire parce que je l’aime et je ne tiens pas à le perdre, ce n’est pas pour laisser un inconnu lui enlève sa dignité d’homme. Personne ne fera quoique ce soit et ce même si nous perdons ce procès !
Papa, j’aimerais rester un peu seule avec mon mari.
-         Je saurais dans ma suite si vous avez besoin de moi.
Une fois seuls Angelina passa ses bras autour de la taille de Kevin qui en fit de même en lui souriant.
-         Kevin, mon amour. Je t’en supplie, chéri, renonce à ton projet. Non, non, s’il te plait laisse-moi finir. J’ai conscience que tu veuille faire ça pour moi : pour nous mais, chéri, si nous perdons ce procès et que Chloe s’en sorte si tu fais ça nous aurons doublement perdu car non seulement cela voudrait dire que la justice n’existe pas et de plus ils auront gagné car nous serons à jamais séparé. Tu finirais tes jours dans une cage avec tout ce que cela implique pour toi et notre famille serait détruite à jamais. Nous devrons dire adieu à tous nos rêves. Tu ne verras jamais nos filles grandir et devenir des petites filles, des adolescentes, puis des femmes. Tu ne seras pas là pour leur premier jour d’école, leur bal de la promo, leurs premiers flirts, le jour où elles rentreront au collège et en sortiront diplômées, leur mariage. Tu ne seras pas là pour les conduire à l’autel. Nous ne pourrons pas remplir un stade de baseball de nos enfants. Il y’a tant de chose que tu ne serais pas en mesure de faire si tu commettais l’irréparable. Si tu fais ça alors ils auront gagné : doublement gagné. Leur rêve de nous voir un jour être séparé sera devenu réalité. Et pense à moi, Kevin : à ce que serais ma vie si tu n’étais plus là.
Kevin lui sourit.
-         Je t’aime, Md Fisher mais il y’a juste quelque chose qui me dérange et je ne suis pas pressé de voir venir : les premiers flirts de nos filles. Avant qu’elles ne sortent avec un garçon je les enfermerai à double tour dans leur chambre jusqu’à l’âge de trente ou peut être quarante ans et l’homme qu’elles épouseront devra avoir sa maison avec ses trois chiens et ses six chats, faire traverser les vieilles dames dans la rue et aller tous les dimanches à l’église.
-         Oui en somme Charles Ingalls.
-         Exactement !
Tous deux éclatèrent de rire et Kevin serra Angelina dans ses bras.
-         Je t’aime, Angelina et j’ai une peur panique qu’il t’arrive un malheur à toi ou aux enfants si jamais Chloe s’en sort.
-         Rien ne nous dit qu’elle va s’en sortir mais de toute façon on ne peut pas se permettre de vivre dans la peur. Après le verdict, quelque qui soit, nous partirons si tu es toujours d’accord ?
-         Evidement je le suis.
Kevin la regarda avec des yeux enamourés. Angelina lui sourit.
-         Comment tu fais ?
-         Comment je fais quoi ?
-         Pour me ramener à la raison lorsque celle-ci s’égare ?
Angelina n’eut pas le temps de répondre : ils reçurent tous deux un SMS d’Heather : le jury avait un verdict.
-         J’appelle la baby sitter.
Au Tribunal toutes les parties concernées prirent place ainsi que le public et la presse.
-         Mesdames et Messieurs : la Cour ! Ce Tribunal sera présidé par l’Honorable Juge Miller.
-         Vous pouvez vous assoir, dit le juge en tapant avec son marteau.
 Le jury est-il parvenu à un verdict ?
-         Oui, Votre Honneur, dit le Président du jury en tendant un papier à l’huissier qui le remit au juge.
-         Accusée levez-vous !
Chloe se leva et son avocat se levèrent.
-         Mr le président du jury, veuillez je vous prie rendre votre verdict.
-         Pour le chef d’accusation n°1 d’entrée avec effraction dans une propriété privée : nous le jury déclarant l’accusée : coupable !
-         Pour le chef d’accusation n°2 d’incendie volontaire sur une propriété privée : nous le jury déclarant l’accusée : coupable !
-         Pour le chef d’accusation n°3 de tentative de meurtre sur la personne d’Angelina Veneziano Fisher : nous le jury déclarant l’accusée : coupable !
-          Pour le chef d’accusation n°3 de tentative de meurtre sur la personne de l’enfant mineur Shirel Fisher : nous le jury déclarant l’accusée : coupable !
-         Pour le chef d’accusation n°3 de tentative de meurtre sur la personne de l’enfant mineur Alana Fisher : nous le jury déclarant l’accusée : coupable !
Des cris de stupéfaction s’élevèrent dans la salle tandis que Kevin s’empara de la main d’Angelina.
Le juge tapa avec son marteau :
-         Silence ! Silence où je fais évacuer la salle !
Le silence revint.
-         Ce verdict a-t-il été rendu à l’unanimité ?
-         Oui, Votre Honneur.
-         Votre Honneur, dit maitre Abrams, j’aimerais entendre les jurys se prononcer un à un.
-         Jury n°1 veuillez-vous énoncer votre verdict je vous prie. Pour le chef d’accusation n°1 d’entrée avec effraction dans une propriété privée quel est votre verdict ?
-         Coupable, Votre Honneur !
-          Pour le chef d’accusation n°2 d’incendie volontaire sur une propriété privée quel est votre verdict ?
-          Coupable, Votre Honneur !
-         Pour le chef d’accusation n°3 de tentative de meurtre sur la personne d’Angelina Veneziano Fisher quel est votre verdict ?
-         Coupable, Votre Honneur !
-          Pour le chef d’accusation n°4 de tentative de meurtre sur la personne de l’enfant mineur Shirel Fisher quel est votre verdict ? 
-          Coupable, Votre Honneur !
-          Jury n° 2, veuillez-vous lever et énoncer votre verdict je vous prie.
-         Pour le chef d’accusation n°1 d’entrée avec effraction dans une propriété privée quel est votre verdict ?
-         Coupable, Votre Honneur !
-          Pour le chef d’accusation n°2 d’incendie volontaire sur une propriété privée quel est votre verdict ?
-          Coupable, Votre Honneur !
-         Pour le chef d’accusation n°3 de tentative de meurtre sur la personne d’Angelina Veneziano Fisher quel est votre verdict ?
-         Coupable, Votre Honneur !
-          Pour le chef d’accusation n°4 de tentative de meurtre sur la personne de l’enfant mineur Shirel Fisher quel est votre verdict ? 
-          Coupable, Votre Honneur !
-          Jury n° 3, veuillez-vous lever et énoncer votre verdict je vous prie.
-         Pour le chef d’accusation n°1 d’entrée avec effraction dans une propriété privée quel est votre verdict ?
-         Coupable, Votre Honneur !
-          Pour le chef d’accusation n°2 d’incendie volontaire sur une propriété privée quel est votre verdict ?
-          Coupable, Votre Honneur !
-         Pour le chef d’accusation n°3 de tentative de meurtre sur la personne d’Angelina Veneziano Fisher quel est votre verdict ?
-         Coupable, Votre Honneur !
-          Pour le chef d’accusation n°4 de tentative de meurtre sur la personne de l’enfant mineur Shirel Fisher quel est votre verdict ? 
-          Coupable, Votre Honneur !
-          Jury n° 4, veuillez-vous lever et énoncer votre verdict je vous prie.
-         Pour le chef d’accusation n°1 d’entrée avec effraction dans une propriété privée quel est votre verdict ?
-         Coupable, Votre Honneur !
-          Pour le chef d’accusation n°2 d’incendie volontaire sur une propriété privée quel est votre verdict ?
-          Coupable, Votre Honneur !
-         Pour le chef d’accusation n°3 de tentative de meurtre sur la personne d’Angelina Veneziano Fisher quel est votre verdict ?
-         Coupable, Votre Honneur !
-          Pour le chef d’accusation n°4 de tentative de meurtre sur la personne de l’enfant mineur Shirel Fisher quel est votre verdict ? 
-          Coupable, Votre Honneur !
-          Jury n° 5, veuillez-vous lever et énoncer votre verdict je vous prie.
-         Pour le chef d’accusation n°1 d’entrée avec effraction dans une propriété privée quel est votre verdict ?
-         Coupable, Votre Honneur !
-          Pour le chef d’accusation n°2 d’incendie volontaire sur une propriété privée quel est votre verdict ?
-          Coupable, Votre Honneur !
-         Pour le chef d’accusation n°3 de tentative de meurtre sur la personne d’Angelina Veneziano Fisher quel est votre verdict ?
-         Coupable, Votre Honneur !
-          Pour le chef d’accusation n°4 de tentative de meurtre sur la personne de l’enfant mineur Shirel Fisher quel est votre verdict ? 
-          Coupable, Votre Honneur !
-         Jury n° 6, veuillez-vous lever et énoncer votre verdict je vous prie. Pour le chef d’accusation n°1 d’entrée avec effraction dans une propriété privée quel est votre verdict ?
-         Coupable, Votre Honneur !
-          Pour le chef d’accusation n°2 d’incendie volontaire sur une propriété privée quel est votre verdict ?
-          Coupable, Votre Honneur !
-         Pour le chef d’accusation n°3 de tentative de meurtre sur la personne d’Angelina Veneziano Fisher quel est votre verdict ?
-         Coupable, Votre Honneur !
-          Pour le chef d’accusation n°4 de tentative de meurtre sur la personne de l’enfant mineur Shirel Fisher quel est votre verdict ? 
-          Coupable, Votre Honneur !
-          Jury n° 7, veuillez-vous lever et énoncer votre verdict je vous prie.
-         Pour le chef d’accusation n°1 d’entrée avec effraction dans une propriété privée quel est votre verdict ?
-         Coupable, Votre Honneur !
-          Pour le chef d’accusation n°2 d’incendie volontaire sur une propriété privée quel est votre verdict ?
-          Coupable, Votre Honneur !
-         Pour le chef d’accusation n°3 de tentative de meurtre sur la personne d’Angelina Veneziano Fisher quel est votre verdict ?
-         Coupable, Votre Honneur !
-          Pour le chef d’accusation n°4 de tentative de meurtre sur la personne de l’enfant mineur Shirel Fisher quel est votre verdict ? 
-          Coupable, Votre Honneur !
-          Jury n° 8, veuillez-vous lever et énoncer votre verdict je vous prie.
-         Pour le chef d’accusation n°1 d’entrée avec effraction dans une propriété privée quel est votre verdict ?
-         Coupable, Votre Honneur !
-          Pour le chef d’accusation n°2 d’incendie volontaire sur une propriété privée quel est votre verdict ?
-          Coupable, Votre Honneur !
-         Pour le chef d’accusation n°3 de tentative de meurtre sur la personne d’Angelina Veneziano Fisher quel est votre verdict ?
-         Coupable, Votre Honneur !
-          Pour le chef d’accusation n°4 de tentative de meurtre sur la personne de l’enfant mineur Shirel Fisher quel est votre verdict ? 
-          Coupable, Votre Honneur !
-          Jury n° 9, veuillez-vous lever et énoncer votre verdict je vous prie.
-         Pour le chef d’accusation n°1 d’entrée avec effraction dans une propriété privée quel est votre verdict ?
-         Coupable, Votre Honneur !
-          Pour le chef d’accusation n°2 d’incendie volontaire sur une propriété privée quel est votre verdict ?
-          Coupable, Votre Honneur !
-         Pour le chef d’accusation n°3 de tentative de meurtre sur la personne d’Angelina Veneziano Fisher quel est votre verdict ?
-         Coupable, Votre Honneur !
-          Pour le chef d’accusation n°4 de tentative de meurtre sur la personne de l’enfant mineur Shirel Fisher quel est votre verdict ? 
-          Coupable, Votre Honneur !
-          Jury n° 10, veuillez-vous lever et énoncer votre verdict je vous prie.
-         Pour le chef d’accusation n°1 d’entrée avec effraction dans une propriété privée quel est votre verdict ?
-         Coupable, Votre Honneur !
-          Pour le chef d’accusation n°2 d’incendie volontaire sur une propriété privée quel est votre verdict ?
-          Coupable, Votre Honneur !
-         Pour le chef d’accusation n°3 de tentative de meurtre sur la personne d’Angelina Veneziano Fisher quel est votre verdict ?
-         Coupable, Votre Honneur !
-          Pour le chef d’accusation n°4 de tentative de meurtre sur la personne de l’enfant mineur Shirel Fisher quel est votre verdict ? 
-          Coupable, Votre Honneur !
-          Jury n° 11, veuillez-vous lever et énoncer votre verdict je vous prie.
-         Pour le chef d’accusation n°1 d’entrée avec effraction dans une propriété privée quel est votre verdict ?
-         Coupable, Votre Honneur !
-          Pour le chef d’accusation n°2 d’incendie volontaire sur une propriété privée quel est votre verdict ?
-          Coupable, Votre Honneur !
-         Pour le chef d’accusation n°3 de tentative de meurtre sur la personne d’Angelina Veneziano Fisher quel est votre verdict ?
-         Coupable, Votre Honneur !
-          Pour le chef d’accusation n°4 de tentative de meurtre sur la personne de l’enfant mineur Shirel Fisher quel est votre verdict ? 
-          Coupable, Votre Honneur !
-          Jury n° 12, veuillez-vous lever et énoncer votre verdict je vous prie.
-         Pour le chef d’accusation n°1 d’entrée avec effraction dans une propriété privée quel est votre verdict ?
-         Coupable, Votre Honneur !
-          Pour le chef d’accusation n°2 d’incendie volontaire sur une propriété privée quel est votre verdict ?
-          Coupable, Votre Honneur !
-         Pour le chef d’accusation n°3 de tentative de meurtre sur la personne d’Angelina Veneziano Fisher quel est votre verdict ?
-         Coupable, Votre Honneur !
-          Pour le chef d’accusation n°4 de tentative de meurtre sur la personne de l’enfant mineur Shirel Fisher quel est votre verdict ? 
-          Coupable, Votre Honneur !
-          Mesdames et messieurs les jurys. Votre travail est maintenant terminé. L’Etat du Wisconsin vous remercie. Avant de vous donner congé je tiens à vous rappeler que toutes les délibérations restent confidentielles. Vous pouvez disposer.
Accusée, un jury populaire composé de douze personnes vient de vous déclarer coupable non pas pour un mais cinq chefs d’accusation dont quatre extrêmement sérieux considérés comme des crimes dans l’Etat du Wisconsin. Pour être honnête j’avais préféré deux jugements où je m’apprêtais à renverser le jury si le verdict avait été inverse tant les faits dont vous vous êtes rendue coupable sont graves et dont vous semblez ignorer ou vouloir feindre la gravité tant votre haine pour l’actuelle Md Fisher est puissante. Fort heureusement je n’ai pas eu à le faire puisque comme nous venons de l’entendre le jury vous a déclaré coupable à l’unanimité.
Pour le chef d’accusation d’entrée avec effraction, je vous condamne donc à la peine maximale encourue de six mois de prison ferme.
Pour le chef d’accusation d’incendie volontaire je vous condamne à la peine maximale encourue dans l’Etat du Wisconsin soit à soixante années d’incarcération.
Pour le chef d’accusation de tentative de meurtre sur la personne d’Angelina Veneziano Fisher : je vous condamne à la peine maximale prévue à cet effet par l’Etat du Wisconsin qui est la prison à perpétuité.
Pour le chef d’accusation de tentative de meurtre sur la personne de l’enfant mineur Shirel Fisher : je vous condamne à la peine maximale prévue à cet effet par l’Etat du Wisconsin qui est la prison à perpétuité.
Pour le chef d’accusation de tentative de meurtre sur la personne de l’enfant mineur Alana Fisher : je vous condamne à la peine maximale prévue à cet effet par l’Etat du Wisconsin qui est la prison à perpétuité sans possibilité de faire appel et sans aucune remise de peine possible.
Vous serez transféré immédiatement dans la prison d’Etat à Madison !
Ce procès est à présent terminé. L’audience est maintenant levée !
Le juge tapa avec son marteau puis se leva.
Angelina se jeta dans les bras de Kevin pendant que les forces de l’ordre menottaient Chloe pour la conduire à ce qui allait désormais être son chez elle.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://genoa-city.forumactif.com
 
Le verdict
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A quand le verdict du tribunal administratif (CSC/CA) ?
» [non respect verdict]Xdark_kennyx(25/02/1459) [Coupable]
» Yulleonaur - escroquerie - Montpellier (verdict du 1er novembre 1460)
» Colioure - escroquerie - spéculation vs Béziers - Verdict rendu à Archiver SVP
» [non respect verdict]Myrandha(25/02/1459) [Coupable]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Angelina & Kevin love for ever :: Fan fiction Angelina & Kevin :: Retrouvailles-
Sauter vers: